Me connecter Devenir membre Faq
Voyage Forum
Forum > Autres > Divers > Birmanie >
Birmanie, Total: le scandale continue... (page 1 de 2)
Discussion démarrée par Farang61 le 25 septembre 2009 à 11:55
20 réponses sur 2 pages · 10 participants · 2 405 affichages
Suivre cette discussion   Suivre cette discussion Partager Similaires Imprimer Première page Page précédente 1 2 Page suivante Dernière page
Farang61
région centre, France

Photo/image personnelle du membre Farang61.


2 563 messages
Inscrit le 24 fév. 2009
25 septembre 2009 à 11:55

Birmanie, Total: le scandale continue...

1 de 21 messages · 2 176 affichages · Partager 

  Répondre   Signaler
 
Total est à nouveau rattrapé par ses liens troubles avec la junte birmane. Dans un rapport publié aujourd’hui, que Libération a pu lire en avant-première, l’ONG américano-thaïlandaise Earth Rights International (ERI) accuse le géant pétrolier français et son partenaire américain Chevron (ex-Unocal) d’être les principaux soutiens financiers de la junte, au pouvoir depuis 1962, ainsi que d’avoir «contribué à un haut niveau de corruption en Birmanie» et de se rendre indirectement complice de «travail forcé et d’exécutions» sur le site du gisement gazier de Yadana, dans le sud du pays (1). Contactée hier par Libération, la direction de Total n’a pas souhaité s’exprimer avant d’avoir lu ce rapport.
Après deux ans d’enquête, ERI révèle que le gisement de Yadana a permis au régime birman d’engranger 4, 83 milliards de dollars (3, 31 milliards d’euros) entre 2000, début de l’exploitation du site, et 2008. Sur la même période, les enquêteurs avancent que «Total aurait perçu approximativement 483 millions de dollars [331 millions d’euros]et Chevron, 437 millions de dollars [299 millions d’euros] après avoir déduit 30% de taxes imposées par le régime et 10% de coûts de production».
MANNE. Selon les enquêteurs «75% des revenus du projet Yadana vont directement au régime militaire». Loin d’être versée au budget national, cette manne détournée par les généraux «est localisée dans deux grandes banques offshore à Singapour, réputées pour abriter des fonds des gouvernements de la région et des diasporas». D’après ERI, il s’agit d’une part de la «Overseas Chinese Banking Corporation (OCBC), qui détient la plupart de ces revenus», d’autre part de «DBS Group». L’OCBC, précise ERI, est «une des plus grandes institutions financières du marché malaiso-singapourien» et DBS group «la plus grande banque du Singapour en terme d’avoirs».
EarthRights International conclut que «Yadana a été un élément décisif permettant au régime militaire birman d’être financièrement solvable». Autrement dit, il a pu «à la fois ignorer la pression des gouvernements occidentaux et refuser au peuple birman toute demande démocratique».
Régime autoritaire doté de solides et croissants moyens financiers, le Conseil d’Etat pour la paix et le développement (nom officiel du régime) a pu agir à sa guise dans la région de Tenasserim où est installé le gisement et le pipeline reliant la mer d’Andaman à la Thaïlande. Là, dans un corridor long de 60 km, vivent près de 50 000 personnes. Total et Chevron ont confié leur sécurité et celle de leurs installations à l’armée birmane. Selon ERI, «au moins 14 bataillons militaires interviennent dans la région pour assurer la sécurité du pipeline».C’est dans cette zone difficile d’accès qu’Earth Rights International enquête depuis une quinzaine d’années.
Travaux forcés. Témoignages à l’appui (lire page suivante), elle évoque plusieurs cas récents de «travail forcé». Les militaires birmans obligent les villageois à construire des abris pour eux ou la police, à participer à des tours de garde, etc. Ces révélations contredisent les affirmations de Total selon lesquelles le travail obligatoire a été «éradiqué»dans la région. Par la voix de Jean-François Lassalle, directeur des relations extérieures, le groupe pétrolier dit pourtant «avoir toujours veillé à ce qu’il ne soit pas pratiqué dans la zone». L’Organisation internationale du travail (OIT) a précisé en août qu’il serait«injuste et inexact de dire que le travail forcé n’existe plus dans la zone du pipeline». En 2005, l’entreprise avait indemnisé huit plaignants birmans qui poursuivaient Total pour«séquestration arbitraire». Le rapport d’ERI illustre le décalage saisissant entre le respect des droits sociaux et des droits de l’homme, dont Total se revendique dans sa «charte éthique», et la réalité sur le terrain.
Les entretiens menés auprès de villageois et de déserteurs rapportent des exécutions -notamment un enfant, en 2007-, des cas de tortures, de taxations arbitraires, d’expropriation… Face à de tels témoignages, les doutes d’ERI sur la réalité des programmes de santé et d’éducation subventionnés par Total passent largement au second plan.

(1) www.earthrights.org

(Libé, repris par le Jdd, le Canard, etc...)
Chacun possède la force créatrice de l'univers. Il crée sa réalité et se doit d'en assumer les conséquences.
Le Bouddha Gautama, vers 500 av J.C.
Haut de la page
Larsay
Hanoi, Vietnam

5 491 messages
Inscrit le 14 jan. 2008
À: Farang61  25 septembre 2009 à 12:43

Re: Birmanie, Total: le scandale continue...

2 de 21 messages · 2 157 affichages · Partager 

  Répondre   Signaler
 
Que veux-tu que ns repondions a ca, y compris moi qui lutte depuis des annees pour les Birmans ? Un VF tres bien informe a signale un jour l'existence de camps de travaux forces pour la pose des pipe-lines, gardes par des criminels de guerre serbes a qui on avait donne le choix entre le peloton et le Myanmar, comme la France donnait en 45 aux SS le choix entre le peloton ou la Legion en Indochine.C'est degueulasse, et la seule facon d'arreter ca est de boycotter Total dans tte l'Europe. Je l'ai deja ecrit, mais on m'a rigole au nez...N'empeche que si les europeens boycottaient Total, ca ferait TRES mal a la compagnie (on se fout des americains, mais ils ont au moins prouve que meme les + grosses societes finissaient par reculer devant une menace de boycott national !).
Méfiez-vous de la vie, car les ratés ne vous rateront pas!
Haut de la page
Breton64
France

Photo/image personnelle du membre Breton64.
Description: S 21 !!!Comment ont ils pu oser???


96 messages
Inscrit le 28 sep. 2009
À: Farang61  11 octobre 2009 à 15:46

Re: Birmanie, Total: le scandale continue...

3 de 21 messages · 1 926 affichages · Partager 

  Répondre   Signaler
 
OUi t as tout a fait raison !!
Mais que faire ?
Si total s en va ce seront les chinois qui prendrons la place !
Vaudrait mieux faire une pression sur Total en divulguant des informations comme Libé , meme si je n aime pas ce journal
Mais si on va dans ton sens , il faudrait boycoter la Chine a cause du Tibet ( nous ne sommes deja pas bon en export , la bas ) Les Allemands ne rentrent pas dans ces considerations la !!
Tu sais c est pas si facile et puis les grands moralistes ne sont pas souvent concernes par l economie , ils donnent des conseils de leur salon Parisien , confortablement installé
daniel
Haut de la page
Farang61
région centre, France

Photo/image personnelle du membre Farang61.


2 563 messages
Inscrit le 24 fév. 2009
À: Breton64  11 octobre 2009 à 15:54

Re: Birmanie, Total: le scandale continue...

4 de 21 messages · 1 921 affichages · Partager 

  Répondre   Signaler
 
Bsr,
...Dans mon sens?... Quel sens?...Je ne sais pas, je n'indique aucun sens, ce Monde n'a aucun sens...je ne peux même pas boycotter Total, puisque je n'ai pas de voiture...Fou...peut-être entartrer Kouchner?Cool...
Chacun possède la force créatrice de l'univers. Il crée sa réalité et se doit d'en assumer les conséquences.
Le Bouddha Gautama, vers 500 av J.C.
Haut de la page
Haut de la page
Williama
France

3 914 messages
Inscrit le 9 jan. 2005
À: Farang61  11 octobre 2009 à 16:13 (modifié le 11 oct. 2009 à 16:43)

Re: Birmanie, Total: le scandale continue...

5 de 21 messages · 1 912 affichages · Partager 

  Répondre   Signaler
 
D'après un rapport d'expertise paru en 2008 sur le financement de cette ONG il est précisé:
Earthrights International
"Transparence 2, 5 : le site Internet donne accès aux deux derniers rapports annuels qui détaillent la gestion
financière d'Earthrights international... mais l’origine des financement n’est pas connue : près de la moitié des
ressources provenant de « Foundation and corporate contributions and fees ».

Avant de balancer dans les médias sur les pétroliers, il faudrait connaître déjà les méthodes de gestion de ce type d'organisation et cerner davantage ses objectifs. On sait aujourd'hui que bon nombre de ces organisations de "chevaliers blancs" sont instrumentalisées et parfois même créées pour préparer le terrain moral à des groupes d'intérêts aux objectifs aussi peu recommandables que ceux qu'elles prétendent dénoncer. Earthrights international ferait bien de dissiper son propre voile d'opacité financière avant de crier au loup...

Concernant Total et quel que soit l'objet, je crois que certains rêvent en fait en secret et sans discernement de voir à terre ce géant, symbole pour eux de toutes les arcanes du capitalisme.
Haut de la page
Thuan
entre BKK et France, Thaïlande

Photo/image personnelle du membre Thuan.
Description: http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=D1JeiOphDBA#!


18 700 messages
Inscrit le 20 jan. 2005
À: Breton64  11 octobre 2009 à 22:39

Re: Birmanie, Total: le scandale continue...

6 de 21 messages · 1 887 affichages · Partager 

  Répondre   Signaler
 
Si total s en va ce seront les chinois qui prendrons la place !
+1
« Le voyage apprend la tolérance. »
Benjamin Disraeli
-
Haut de la page
Tokara (en ligne!)
Amazing Issan, Thaïlande

Photo/image personnelle du membre Tokara.
Description: Carte de la Thaïlande en feuilles d'or, artisans de Chiang-Mai en expo en Issan


5 377 messages
Inscrit le 11 août 2009
À: Larsay  12 octobre 2009 à 4:00

Re: Birmanie, Total: le scandale continue...

7 de 21 messages · 1 871 affichages · Partager 

  Répondre   Signaler
 
 la seule facon d'arreter ca est de boycotter Total dans tte l'Europe. Je l'ai deja ecrit, mais on m'a rigole au nez...N'empeche que si les europeens boycottaient Total, ca ferait TRES mal a la compagnie (on se fout des americains, mais ils ont au moins prouve que meme les + grosses societes finissaient par reculer devant une menace de boycott national !). 

Rama et la communauté vont aider,
Faut t'il en rire ou en pleurer ?

Voyageurasie-Obeo, alias Tokara, le blog:ISSAN/THAÏLANDE, Voyages, Culture, Vidéos, Ciné
Haut de la page
Farang61
région centre, France

Photo/image personnelle du membre Farang61.


2 563 messages
Inscrit le 24 fév. 2009
À: Williama  12 octobre 2009 à 7:03 (modifié le 12 oct. 2009 à 7:22)

Re: Birmanie, Total: le scandale continue...

8 de 21 messages · 1 848 affichages · Partager 

  Répondre   Signaler
 
D'après un rapport d'expertise paru en 2008 sur le financement de cette ONG il est précisé:
Earthrights International
"Transparence 2, 5 : le site Internet donne accès aux deux derniers rapports annuels qui détaillent la gestion
financière d'Earthrights international... mais l’origine des financement n’est pas connue : près de la moitié des
ressources provenant de « Foundation and corporate contributions and fees ».

Avant de balancer dans les médias sur les pétroliers, il faudrait connaître déjà les méthodes de gestion de ce type d'organisation et cerner davantage ses objectifs. On sait aujourd'hui que bon nombre de ces organisations de "chevaliers blancs" sont instrumentalisées et parfois même créées pour préparer le terrain moral à des groupes d'intérêts aux objectifs aussi peu recommandables que ceux qu'elles prétendent dénoncer. Earthrights international ferait bien de dissiper son propre voile d'opacité financière avant de crier au loup...

Concernant Total et quel que soit l'objet, je crois que certains rêvent en fait en secret et sans discernement de voir à terre ce géant, symbole pour eux de toutes les arcanes du capitalisme.

Conspiration, CIA partout, etc...: évidemment que les ONG sont elles aussi instrumentalisées!...vous nous prenez pour des bisounours?...
Mais vous, vous savez bien entendu d'emblée qui se cache derrière cette asso...formidable investigation!
Ca ne vous est pas venu à l'esprit que Total pouvait elle aussi diffuser un contre-message?...
C'est déjà fait d'ailleurs, et c'est même la 1ère chose qu'on fait pour se défendre quand on est mal placé:
1/ discréditer la source du message nuisible
2/ noyer le topic dans le net...
On engage même des spécialistes pour cela...à la CIA, dans les ONG comme à Total...

...allez sortir votre fatras inepte (si vous étiez drôle, au moins...!) aux Bretons et associés touchés par l'Erika, ça va leur faire une belle jambe...!..Renseignez-vous un peu au sujet du procès en appel: Total n'a même pas la décence minimum de s'assumer!...
Mais vous allez nous sortir un bon gros complot mené par Ségolène Royal, la région Bretagne-PdL et Hu Jintao, par l'intermédiaire de Libération et La ligue de protection des Oiseaux...?!RireMalinCoolIncertainPirate
Chacun possède la force créatrice de l'univers. Il crée sa réalité et se doit d'en assumer les conséquences.
Le Bouddha Gautama, vers 500 av J.C.
Haut de la page
Haut de la page
Williama
France

3 914 messages
Inscrit le 9 jan. 2005
À: Farang61  12 octobre 2009 à 8:22 (modifié le 12 oct. 2009 à 9:12)

Re: Birmanie, Total: le scandale continue...

9 de 21 messages · 1 841 affichages · Partager 

  Répondre   Signaler
 
Bonjour petit scarabée,

... tu balances sur un forum un texte qui met en cause Total, et après tu aimerais quoi? que tout le monde comme un seul homme se conforme à ton unique point de vue? tu as du mal à échanger autrement qu'en assénant ta vérité saupoudré de misérabilisme. Total a été lourdement sanctionné pour l'affaire de l'Erika et le préjudice environnemental a été reconnu. Bien entendu cela ne sera jamais assez et disons le aussi l'occasion de ramasser un bon jackpot est parfois aussi bien tentante pour certains! c'est humain! ... si on les écoutait tous il faudrait aussi réhabiliter la peine de mort!

Si tu veux que nous discutions de la Birmanie, destination choyée par les routards, fait le ici bien sûr! mais en présentant tous les acteurs: les pétroliers et aussi les industriels, les enjeux stratégiques, la présence sélective des ONG, les chinois principaux bailleurs de fond de la junte et aussi les vieilles structures et coutumes de chefaillerie autoritaires et militaristes birmanes qui prévalent dans ce pays et servent de matrice à bien des dérives.

... et non de présenter les choses en te focalisant sur ta détestation unique et sélective d'une société industrielle.
On est pas ici pour faire du lobbying bobo/gaucho!
Haut de la page
Geob
France

Photo/image personnelle du membre Geob.
Description: Hoi Anh - 2005- (photo en noir et blanc, avec un Ilford 400 asa jetable)


1 518 messages
Inscrit le 3 sep. 2006
À: Tokara  12 octobre 2009 à 9:58

Re: Birmanie, Total: le scandale continue...

10 de 21 messages · 1 818 affichages · Partager 

  Répondre   Signaler
 
Total ou Rama Yade, le plus important est de se demander quelle est la plus belle plage de Birmanie ? Cool
Voyager c'est découvrir que tout le monde a tort.
Aldous Huxley
Haut de la page
Farang61
région centre, France

Photo/image personnelle du membre Farang61.


2 563 messages
Inscrit le 24 fév. 2009
À: Williama  12 octobre 2009 à 13:33 (modifié le 12 oct. 2009 à 15:21)

Re: Birmanie, Total: le scandale continue...

11 de 21 messages · 1 714 affichages · Partager 

  Répondre   Signaler
 
... tu balances sur un forum un texte qui met en cause Total, et après tu aimerais quoi? que tout le monde comme un seul homme se conforme à ton unique point de vue? tu as du mal à échanger autrement qu'en assénant ta vérité saupoudré de misérabilisme. Total a été lourdement sanctionné pour l'affaire de l'Erika et le préjudice environnemental a été reconnu. Bien entendu cela ne sera jamais assez et disons le aussi l'occasion de ramasser un bon jackpot est parfois aussi bien tentante pour certains! c'est humain! ...

...ta détestation unique et sélective d'une société industrielle

C'est tellement c..n!Malin......Par Wakantanka et l'esprit du bison, la tribu des Portnawak a encore frappé...!...Et c'est le grand chef qui est en tête!...Fou
Chacun possède la force créatrice de l'univers. Il crée sa réalité et se doit d'en assumer les conséquences.
Le Bouddha Gautama, vers 500 av J.C.
Haut de la page
Williama
France

3 914 messages
Inscrit le 9 jan. 2005
À: Geob  12 octobre 2009 à 15:58

Re: Birmanie, Total: le scandale continue...

12 de 21 messages · 1 692 affichages · Partager 

  Répondre   Signaler
 
 Total ou Rama Yade, le plus important est de se demander quelle est la plus belle plage de Birmanie ? Cool 

... en voilà de sages paroles non dénuées d'humour, loin du tonnerre et de la colère de FarangFouCool
Haut de la page
Haut de la page
DeCléricy
Rouyn-Noranda, Québec

1 536 messages
Inscrit le 20 mars 2005
À: Farang61  14 octobre 2009 à 12:40

Re: Birmanie, Total: le scandale continue...

13 de 21 messages · 1 611 affichages · Partager 

  Répondre   Signaler
 
Vous tapez sur la mauvaise cible je crois. Quoique pour une entreprise capitaliste, faire « affaire » avec un régime politique totalitaire doit comporter plus que sa part d’avantages sonnants et trébuchants.

Dans les faits, Total n’est qu’un exploitant d’une ressource appartenant au gouvernement birman.

À votre avis les ressources en hydrocarbures appartiennent à qui? Quelle est la part des revenus de tous les « joueurs » tirés de l’extraction du pétrole et du gaz de toute la planète? Qui exploite la ressource, qui tire les ficelles et qui empoche au détriment des populations?

Ne cherchez pas. 80 % des réserves mondiales de pétrole et 15 des 20 plus grosses compagnies pétrolières au monde sont la propriété des gouvernements. Entre 2004 et 2008, 684 milliards de $ par année en moyenne en taxes sur le carburant récolté par les pays du G-7 et 669 autres milliards de $ pour les pays de l’OPEP durant la même période. En comparaison, les 5 plus grosses compagnies pétrolières américaines ont fait un profit moyen de 64 milliards de $ durant ces 4 années. Ce n’est même pas 5 % de la cagnotte.

Le pétrole c’est surtout de l’étatisme, pas du capitalisme.

DeCléricy
Haut de la page
B737
Bruxelles, Belgique

1 921 messages
Inscrit le 27 avr. 2009
À: Farang61  14 octobre 2009 à 13:03

Re: Birmanie, Total: le scandale continue...

14 de 21 messages · 1 601 affichages · Partager 

  Répondre   Signaler
 
On me fait rire avec ces scrupules.
Nous, civilisations occidentales, nous en sommes arrivés à dépendre totalement du pétrole et sans pétrole, c'est la mort, littéralement.
Plus de pétrole, c'est une diminution drastique de l'énergie disponible - car, pour d'autres raisons tout aussi peu raisonnables, on se refuse à exploiter pleinement l'énergie nucléaire.
Plus de pétrole, plus de transport - ni pour les gens, ni pour les marchandises - plus de chauffage ni d'éclairage, les usines à l'arrêt, le chômage, la famine, la misère; oui, je le répète, sans pétrole, nous mourons, de faim, de froid, de misère.
Alors, du pétrole, il nous en faut - à tout prix. On fait des guerres pour le pétrole et pour protéger nos sources d'approvisionnement (voire les guerres du Golfe). Soutenir un régime discutable, c'est encore un moindre mal ...
Haut de la page
Farang61
région centre, France

Photo/image personnelle du membre Farang61.


2 563 messages
Inscrit le 24 fév. 2009
À: DeCléricy  14 octobre 2009 à 13:54

Re: Birmanie, Total: le scandale continue...

15 de 21 messages · 1 591 affichages · Partager 

  Répondre   Signaler
 
Vous tapez sur la mauvaise cible je crois. Quoique pour une entreprise capitaliste, faire « affaire » avec un régime politique totalitaire doit comporter plus que sa part d’avantages sonnants et trébuchants.

Dans les faits, Total n’est qu’un exploitant d’une ressource appartenant au gouvernement birman.

À votre avis les ressources en hydrocarbures appartiennent à qui? Quelle est la part des revenus de tous les « joueurs » tirés de l’extraction du pétrole et du gaz de toute la planète? Qui exploite la ressource, qui tire les ficelles et qui empoche au détriment des populations?

Ne cherchez pas. 80 % des réserves mondiales de pétrole et 15 des 20 plus grosses compagnies pétrolières au monde sont la propriété des gouvernements. Entre 2004 et 2008, 684 milliards de $ par année en moyenne en taxes sur le carburant récolté par les pays du G-7 et 669 autres milliards de $ pour les pays de l’OPEP durant la même période. En comparaison, les 5 plus grosses compagnies pétrolières américaines ont fait un profit moyen de 64 milliards de $ durant ces 4 années. Ce n’est même pas 5 % de la cagnotte.

Le pétrole c’est surtout de l’étatisme, pas du capitalisme.

...tout ça...pour ça?....Il me semblait que quelque président était cependant parvenu au pouvoir, lui-même pétrolier et soutenu par quelques compagnies...j'ai dû rêver!...Il me semblait que les intérêts communs (j'appellerai cela des compromissions) qui lient les pouvoirs nationaux et les pétroliers étaient assez bien connus...
Alors maintenant que plusieurs Vfistes ont utilisé le terme d'"étatisme", vous voudrez bien me définir le terme, parce qu' en ce qui me concerne, l' Etat, c'est l'Etat qui lève l'impôt, gère les comptes de la nation, équilibre ces comptes, redistribue, assure la sécurité, la justice et la séparation du pouvoir, propose l' éducation pour tous, permet à chacun de pratiquer sa religion en toute sérénité, reste indépendant de toute entité privée, etc...(liste non exhaustive, bien entendu).
...Il fait tout cela très mal, en dépit du bon sens, et en servant d'abord et avant tout quelques intérêts particuliers ou partisans au détriment du bien commun, au mépris de l'équité et en se fichant totalement de l'avis des citoyens qui ont d'une manière ou d'une autre porté tel ou tel partie à prendre en main cet Etat?...Mais! On a l' Etat et les dirigeants qu'on mérite, tout du moins en démocratie!

...Pourriez-vous éclairer ma lanterne?...Et surtout, quelle forme de gestion d'un pays proposeriez-vous?...Quelque chose de parfait, bien entendu!
Et 2 questions subsidiaires:(je ne sais pas comment ça marche chez vous, mais bon...!Vous pouvez vous mettre dans la peau d'un "Français"?))
1/ Un feu se déclare chez vous, vous ne pouvez l'éteindre seul, que faites-vous?
2/ On décèle chez votre enfant de 10 ans une malformation cardiaque qui nécessite une opération à coeur ouvert, les meilleurs chirurgiens, etc...Que lui dites-vous?
Chacun possède la force créatrice de l'univers. Il crée sa réalité et se doit d'en assumer les conséquences.
Le Bouddha Gautama, vers 500 av J.C.
Haut de la page
DeCléricy
Rouyn-Noranda, Québec

1 536 messages
Inscrit le 20 mars 2005
À: Farang61  14 octobre 2009 à 15:03

Re: Birmanie, Total: le scandale continue...

16 de 21 messages · 1 573 affichages · Partager 

  Répondre   Signaler
 
Vous êtes la courroie de transmission sur VF de Earth Rights International (ERI) qui « accuse le géant pétrolier français et son partenaire américain Chevron (ex-Unocal) d’être les principaux soutiens financiers de la junte ».

À qui appartient ce champ pétrolifère? À Total? À Chevron? Non. Il appartient au Myanmar.

Si le rapport de ERI est exact, la junte birmane a perçu 4, 83 milliards de $ depuis 2000, ce qui représente 85 % des revenus du projet Yadana alors que Total et Chevron, toujours selon le rapport en recevraient 736 millions, soit 15 %.

C’est la junte birmane qui tire les ficelles dans ce que vous appelez un scandale. Le contrôle de Yadana est entre les mains du gouvernement birman. Qu’il n’en fasse pas profiter à sa population est un autre débat.

Voulez-vous de me faire croire que sans Total ou Chevron la junte birmane s’effriterait? Ou encore que ce sont Total et Chevron qui gèrent le Myanmar?

DeCléricy
Haut de la page
Haut de la page
Farang61
région centre, France

Photo/image personnelle du membre Farang61.


2 563 messages
Inscrit le 24 fév. 2009
À: DeCléricy  14 octobre 2009 à 17:05

Re: Birmanie, Total: le scandale continue...

17 de 21 messages · 1 549 affichages · Partager 

  Répondre   Signaler
 
 Vous êtes la courroie de transmission sur VF de Earth Rights International (ERI) qui « accuse le géant pétrolier français et son partenaire américain Chevron (ex-Unocal) d’être les principaux soutiens financiers de la junte ».

À qui appartient ce champ pétrolifère? À Total? À Chevron? Non. Il appartient au Myanmar.

Si le rapport de ERI est exact, la junte birmane a perçu 4, 83 milliards de $ depuis 2000, ce qui représente 85 % des revenus du projet Yadana alors que Total et Chevron, toujours selon le rapport en recevraient 736 millions, soit 15 %.

C’est la junte birmane qui tire les ficelles dans ce que vous appelez un scandale. Le contrôle de Yadana est entre les mains du gouvernement birman. Qu’il n’en fasse pas profiter à sa population est un autre débat.

Voulez-vous de me faire croire que sans Total ou Chevron la junte birmane s’effriterait? Ou encore que ce sont Total et Chevron qui gèrent le Myanmar?

DeCléricy

Bsr,
je ne suis la courroie de transmission de personne, je relaye juste une info qui me paraît intéressante à connaître en ce qui concerne la Birmanie.
C'est vous qui en tirez des conclusions que je n'ai même pas abordées.
La junte birmane reçoit actuellement sa manne principale du gaz qu'elle vend à la Thaïlande. Pas du pétrole.

Pour le reste, les divers arguments avancés pour "classer" qui profite "le plus" de cette situation, qui est "le plus" cynique des tortionnaires, et qui est "le plus" responsable de ce scandale m'intéressent assez moyennement: ce n'est pas le genre de palmarès qui m'inspire, ni moi ni certainement les Birmans qui souffrent au quotidien.
De plus, j'ai beau relire tous ces posts plus idéologiques qu'autre chose, je n'y vois aucune humanité, c'est surtout cela que j'en retire...Pour le reste, qu'on arrive en partant de la Birmanie à dénoncer "l'étatisation", c'est assez virtuose... et comme c'est souvent le cas sur VF, on élude les questions de l'interlocuteur...
Chacun possède la force créatrice de l'univers. Il crée sa réalité et se doit d'en assumer les conséquences.
Le Bouddha Gautama, vers 500 av J.C.
Haut de la page
Williama
France

3 914 messages
Inscrit le 9 jan. 2005
À: Farang61  15 octobre 2009 à 16:22 (modifié le 15 oct. 2009 à 17:05)

Re: Birmanie, Total: le scandale continue...

18 de 21 messages · 1 512 affichages · Partager 

  Répondre   Signaler
 
 De plus, j'ai beau relire tous ces posts plus idéologiques qu'autre chose, je n'y vois aucune humanité, c'est surtout cela que j'en retire...Pour le reste, qu'on arrive en partant de la Birmanie à dénoncer "l'étatisation", c'est assez virtuose... et comme c'est souvent le cas sur VF, on élude les questions de l'interlocuteur... 

L'étatisation du pétrole c'est pourtant une vérité implacable. C'est l'Etat qui a orchestré en 1999 l'OPA "très inattendue"Fou du plus petit : TOTAL sur le géant pétrolier de l'époque ELF. Et c'est encore ce même Etat qui en sous main nomme encore aujourd'hui le Président et la Direction du groupe TOTAL. Et c'est toujours l'Etat qui finance par des aides très importantes la recherche et développement sur les biocarburants chez TOTAL. Oui le pétrole ce n'est pas du capitalisme c'est de l'étatisme! Le pétrole c'est plus qu'une entreprise, et même en apparence "privatisée" c'est un aspect trop important de la politique étrangère du pays. On élude rien, il n'y a pas d'idéologie sous-jacente, ce sont des faits!
Haut de la page
MengWan
Koh Samui, Thaïlande

Photo/image personnelle du membre MengWan.
Description: Mes 2 "pachas", mais très chat tout de même


6 832 messages
Inscrit le 26 avr. 2008
À: Farang61  15 octobre 2009 à 16:59

Re: Birmanie, Total: le scandale continue...

19 de 21 messages · 1 501 affichages · Partager 

  Répondre   Signaler
 
 "La junte birmane reçoit actuellement sa manne principale du gaz qu'elle vend à la Thaïlande. Pas du pétrole." 

Bonne nouvelle !

Comme çà, on est sûrs que cette junte est (relativement) "pauvre" !

Surpris
Si vous avez compris tout ce que je viens de vous dire, c'est que j'ai dû faire une erreur quelque part. - Alan Greenspan
Science sans conscience n'est que ruine de l'âme - Rabelais
Haut de la page
Farang61
région centre, France

Photo/image personnelle du membre Farang61.


2 563 messages
Inscrit le 24 fév. 2009
À: Williama  16 octobre 2009 à 2:12

Re: Birmanie, Total: le scandale continue...

20 de 21 messages · 1 481 affichages · Partager 

  Répondre   Signaler
 
]De plus, j'ai beau relire tous ces posts plus idéologiques qu'autre chose, je n'y vois aucune humanité, c'est surtout cela que j'en retire...Pour le reste, qu'on arrive en partant de la Birmanie à dénoncer "l'étatisation", c'est assez virtuose... et comme c'est souvent le cas sur VF, on élude les questions de l'interlocuteur... 
L'étatisation du pétrole c'est pourtant une vérité implacable. C'est l'Etat qui a orchestré en 1999 l'OPA "très inattendue"Fou du plus petit : TOTAL sur le géant pétrolier de l'époque ELF. Et c'est encore ce même Etat qui en sous main nomme encore aujourd'hui le Président et la Direction du groupe TOTAL. Et c'est toujours l'Etat qui finance par des aides très importantes la recherche et développement sur les biocarburants chez TOTAL. Oui le pétrole ce n'est pas du capitalisme c'est de l'étatisme! Le pétrole c'est plus qu'une entreprise, et même en apparence "privatisée" c'est un aspect trop important de la politique étrangère du pays. On élude rien, il n'y a pas d'idéologie sous-jacente, ce sont des faits

Bjr,
Certes, et maintenant?... Je ne suis pas plus avancé sur la définition du mot "étatisme" !
Chacun possède la force créatrice de l'univers. Il crée sa réalité et se doit d'en assumer les conséquences.
Le Bouddha Gautama, vers 500 av J.C.
Haut de la page
Suivre cette discussion   Suivre cette discussion Partager Similaires Imprimer Première page Page précédente 1 2 Page suivante Dernière page
Haut de la page
5 592 visiteurs en ligne depuis une heure!
478 000 discussions · 4,7 millions de messages
billets avion Vols Voyages Hôtels
De: Vers:
Date de départ:
  

Date de retour:
  

options