Devenir membre Me connecter Faq
Voyage Forum
Forum > Thèmes > Voyager à vélo >
Comment améliorer ses performances en montagne/côtes ? (page 2 de 2)
Discussion démarrée par Cyclomoulin le 31 août 2005 à 13:38
31 réponses sur 2 pages · 8 participants · 4 871 affichages
Suivre cette discussion   Suivre cette discussion Partager Similaires Imprimer Première page Page précédente 1 2 Page suivante Dernière page
Cyclomoulin
Paris, France

Photo/image personnelle du membre Cyclomoulin.
Description: Playa de Laredo, Santander/Cantabria. El puntal 08-2007


525 messages
Inscrit le 3 août 2004
À: Chburz  1 septembre 2005 à 17:01

Re: Comment améliorer ses performances en montagne/côtes ?

21 de 32 messages · 2 372 affichages · Partager 

  Répondre   Signaler
 
petit plateau -> 28 dents
grand pignon -> 26 si j ai bien compté.
Haut de la page
Cyclomoulin
Paris, France

Photo/image personnelle du membre Cyclomoulin.
Description: Playa de Laredo, Santander/Cantabria. El puntal 08-2007


525 messages
Inscrit le 3 août 2004
À: Chburz  1 septembre 2005 à 17:07

Re: Comment améliorer ses performances en montagne/côtes ?

22 de 32 messages · 2 371 affichages · Partager 

  Répondre   Signaler
 
 Cela fait que alors qu'avant je roulai à 35 à l'heure avec mon 52 X 14, je roule à cette vitesse avec mon 44 X 13 mais en pédalant plus vite qu'avant: je mouline. à contrario, je ne suis plus capable raisonnablement de "tirer" mon 52 X 14 sauf si je suis dans une descente. 

oui le principe du moulinage, bien sûr.
un jour j'avais remarqué tt simplement à longchamps (autour de l'hyppodromme - porte d'auteuil - paris) que les pieds des cyclistes tournaient toujours tres vite et que mes pieds à moi non :) !

je vois beaucoup de gens 'faire du velo' le dimanche qui n'ont pas compris ça... ils forcent tt le temps dans les cotes.

avant j avais que deux plateaux sur l'ancien velo, il y a un an.

je crois comprendre... p etre bien que mon vélo actuel est tres bien. sauf en montagne.
il me faut un bon velo.... ça viendra.
Haut de la page
Chburz
PFAFFENHOFFEN, France

Photo/image personnelle du membre Chburz.


517 messages
Inscrit le 31 août 2004
À: Cyclomoulin  2 septembre 2005 à 10:45

Re: Comment améliorer ses performances en montagne/côtes ?

23 de 32 messages · 2 347 affichages · Partager 

  Répondre   Signaler
 
A mon âge et à cause de mon poid, je roule en réduction ça veut dire:
Plateau avant: 22 dents et roue libre arrière 28 dents (car je n'ai pas trouver du 32 mais c'est pas plus mal)

Avant hier, j'ai monter un petit col (465m) avec plateau 22 dents et roue libre 20 dents alors que je le fesais à 22 X 28 il y a 3 mois. Ca progresse même si c'est certainement un développement microscopique pour certains.
« T'en va le Chburz à vélo qu'à la fin il se casse.» http://richard.burzycki.free.fr
Haut de la page
Cyclomoulin
Paris, France

Photo/image personnelle du membre Cyclomoulin.
Description: Playa de Laredo, Santander/Cantabria. El puntal 08-2007


525 messages
Inscrit le 3 août 2004
À: Chburz  2 septembre 2005 à 10:59

Re: Comment améliorer ses performances en montagne/côtes ?

24 de 32 messages · 2 345 affichages · Partager 

  Répondre   Signaler
 
je pense donc que la diff de plateau de 28 à 22, 6 dents donc, ça doit etre important en montée, dans les mechantes montées.
non ?
plus precisement 22*28, ça doit etre beaucoup plus "facile" que 28*26, mon plus confortable braquet actuel.
le seul moyen de savoir serait que j'essaie le (bon) vélo d'un ami.
je pourrais p eterte le faire prochainement.

je ne vois pas d'autre explication je suis en forme et j'ai pedaler 2 semaines avec bonheur entre paris et le pays basque espagnol sans soucis majeurs.

donc faut que je me trouve un bon vélo car ça ne vaut pas le coup que je change seulement 1 plateau. trop de problemes, trop vieux velo.
j'ai tres envie d'une bone monture.

tiens tu te tournerai vers quoi comme vélo toit si tu voulais en acheter un maintenant ?
faut regarder le type du matos "shimano" c'est ça ?

pas simple je crois.

le sur mesure pas question. too expensive.
Haut de la page
Haut de la page
Chburz
PFAFFENHOFFEN, France

Photo/image personnelle du membre Chburz.


517 messages
Inscrit le 31 août 2004
À: Cyclomoulin  2 septembre 2005 à 11:16

Re: Comment améliorer ses performances en montagne/côtes ?

25 de 32 messages · 1 960 affichages · Partager 

  Répondre   Signaler
 
Mon vélo d'origine avait un triple plateau 52X42X30 et une roue libre de 13X14X15X16X18X20X22X24. J'ai changé le triple et l'étagement de le roue libre mais pas le vélo.
Si tu te sens bien avec ton vélo, regarde s'il ne suffit pas tout simplement de changer ton triple plateau, ton système de changement de vitesses, et ta roue libre. Peut être que ce sera moins cher qu'un nouveau vélo. Pour la roue libre, il faudra peut être changer ta roue arrière si tu veux pouvoir changer les couronnes une par une et ainsi adapter tes développements comme tu veux.
Pour ce qui est du système de changement de vitesse, j'ai regardé un peu aujourd'hui dans un magasin, il existe un système un peu comme le mien à savoir que pour monter les vitesse, tu pousses une manette et pour les descendre, tu appuis sur un petit bouton. Ce système est impeccable: je m'explique:
quand tu passes du grand plateau au moyen, cela casse ton rythme de pédalage. Pour limiter cet inconvénient il serait judicieux d'avoir un système qui te permette en même temps que tu passes du grand plateau au moyen, de passer à l'arrière sur des couronnes plus petites. C'est justement ce que tu peux faire avec ce système car il suffit de "cliquer" sur le bouton pour descendre les rapports. Moi quand je fais un clic pour le plateau, je fais en même temps un triple clic pour le dérailleur arrière et ainsi je ne casse pas ewagérément mon rythme.
Maintenant libre à toi de t'acheter quand même un nouveau vélo surtout si le tien date un peu cependant, moi même avec un nouveau vélo, je suis obligé d'adapter les développements à ma morphologie gaisseuse.
« T'en va le Chburz à vélo qu'à la fin il se casse.» http://richard.burzycki.free.fr
Haut de la page
Chburz
PFAFFENHOFFEN, France

Photo/image personnelle du membre Chburz.


517 messages
Inscrit le 31 août 2004
À: Cyclomoulin  2 septembre 2005 à 11:23

Re: Comment améliorer ses performances en montagne/côtes ?

26 de 32 messages · 1 960 affichages · Partager 

  Répondre   Signaler
 
Le principe est simple: Grand plateau à l'avant et petite roue libre à l'arrière = 5 eme vitesse en voiture d'où, tu peux rouler vite mais si ça monte, le moteur force et se fatigue

Petit plateau à l'avant et grand pignon à l'arrière = 1 ere vitesse en voiture d'où, tu roules moins vite mais s'il y a un côte, le moteur ne se fatigue pas (ou moins).

Euh............tu as le permis au moins ? sinon mes explications ne servent à rien Rire.

Moi avec mon 22 dents à l'avant et mon 28 à l'arrière, c'est comme si j'avais un 4 X 4 our les montées ou plutôt comme si j'avais un palan (tu fais 10 tours de manivelle pour monter la charge d'un centimètre mais au moins tu peux monter 1 tonne sans être fatigué). Cependant, attention, il faut que tu trouves le développement qui te soit adapté sinon à trop réduire, tu vas te fatiguer plus qu'autre chose car tu vas pédaler dans le "vide". (imagine que tu auras plus vite fait de monter un seau d'eau à la main plutôt qu'avec un palan et ce en étant moins fatigué).
« T'en va le Chburz à vélo qu'à la fin il se casse.» http://richard.burzycki.free.fr
Haut de la page
MajusC00L
Lutèce, France

Photo/image personnelle du membre MajusC00L.
Description: Montée du Tourmalet dans le cadre de ma traversée des Pyrénées à l'été 2012.


378 messages
Inscrit le 16 avr. 2005
À: Cyclomoulin  2 septembre 2005 à 11:29

Re: Comment améliorer ses performances en montagne/côtes ?

27 de 32 messages · 1 961 affichages · Partager 

  Répondre   Signaler
 
Bonjour Cyclomouline

Je vais juste me rappeler avec toi comment j'ai fait pour faire partie des cyclistes qui n'appréhendent aucune côte.

J'avais environ 18 ans quand je me suis procuré pour la première fois un vélo digne de ce nom qui est devenu mon moyen de transport toute destination. Je ne faisais pas de cyclotourisme mais mes activités de l'époque (école, travail, amis, ...) me faisais pédaler dans un rayon d'une centaine de kilomètres me faisant ainsi faire quelques centaines de kilomètres par semaine en moyenne.

Concernant les côtes, j'habitais au bout d'un chemin de campagne et il s'est trouvé un jour que pour me rendre à un de mes boulots, je devais me farcir une montée de vingt minutes sur trois paliers adjacents qui oscillaient entre 18% et 25%. Sachant que j'allais me les farcir quotidiennement, même en pensant que le retour me permettrais de de me rendre du boulot à chez moi sans même un seul coup de pédale pour peu que je ne choppe pas de l'un des deux feux rouges, Il s'agissait là de la première fois où j'ai vraiment dû réfléchir à cette histoire de côtes.

Les premières fois, je faisait comme tous les gamins et je m'élançais le plus rapidement possible en prenant "mon élan" qui je l'espérais allait m'amener vers les sommets où j'arrivais finalement complètement en nage et épuisé. Par cette méthode, tu développes une aversion des côtes ce que je ne souhaitais pas du tout.

J'ai donc changé mon fusil d'épaule et j'ai fini par me dire que les côtes n'existent pas. Seule la gravitation existe. L'idée a été de faire comme si la côte n'existe pas en ne me concentrant que sur deux paramètres: Le maintien du rythme de pédalage et la puissance musculaire développée. Je partais donc de chez moi en faisant les deux kilomètres de plats en fixant mon regard sur l'asphalte et en maintenant un rythme de pédalage régulier. Lorsque j'amorçais le début de cette pente infernale, je réduisais les rapports de manière à n'avoir pas l'impression de forcer davantage et en maintenant la vitesse de rotation au pédalier.

Mon vélo était un des premiers 18 vitesses de l'époque. Les premières fois, je me retrouvais systématiquement en première pour grimper mais, quitte à être monté plus lentement, je me retrouvais au sommet frais comme un gardon.

J'ai répété cet exercice obligatoire tous les jours pendant de longs mois. C'était la seule pente vraiment affreuse de tout mon circuit mais j'ai tout de même appliqué mon principe à l'ensemble de mes itinéraires. j'ai eu le plaisir de constater que la première devenait beaucoup trop facile, puis la deuxième, puis la troisième et sans déconner je suis arrivé après quelques temps dans la moitié supérieures des braquets pour la fameuse côte. Là l'aspect plaisir est entré en ligne de compte et parfois je me laissait aller à quelque perfs en grimpant le tout en 18e et en danseuse.

Le résultat de tout ça est qu'aujourd'hui, j'aime vraiment pédaler dans tous les dénivelés et ma technique me sert encore aujourd'hui. Il m'est arrivé de reprendre le vélo, parfois après de longs arrêts, dans la pire des formes physiques (clopes, trop d'alcool, surpoids, ...) et chaque fois le plaisir était sur la route (et la douleur uniquement aux fesses les jours suivants).

Voilà, je ne sais pas si j'ai été très clair. Ma technique n'est peut-être pas très adaptée à qui doit fournir des perfs rapidement en compétition par exemple mais elle est parfaite pour le randonneur qui a décidé de ne plus s'en laisser imposer par les dénivelés. Parfois, il m'arrive d'éclater de rire lorsque sur un faux plat ascendant, en fixant l'asphalte, j'ai réellement l'impression d'être en train de descendre.

En terminant, sais-tu quelle est la caractéristique commune des animaux qui peuvent courrir très rapidement et très longtemp ? Il ne fixe pas l'horizon devant eux. Les lévriers fixent le sols où l'objet après lequel il courrent. Les chevaux voient sur les côtés, ... Dans tes prochaines ascensions, amuse toi à regarder ailleurs que devant toi et en disant cela, je ne prend aucune responsabilités pour les accidents à venir ;-)
Haut de la page
Haut de la page
Cyclomoulin
Paris, France

Photo/image personnelle du membre Cyclomoulin.
Description: Playa de Laredo, Santander/Cantabria. El puntal 08-2007


525 messages
Inscrit le 3 août 2004
À: Chburz  2 septembre 2005 à 11:37

Re: Comment améliorer ses performances en montagne/côtes ?

28 de 32 messages · 1 959 affichages · Partager 

  Répondre   Signaler
 
merci richard

arrete de parler de ta graisse. tu te fais du mal !

serieusement : j'ai beaucoup perdu en tour de taille sans même m'en rendre compte ce mois ci.
je suppose que le sport me permettra de perdre encore cette maudite (legere) bidoche. et toi aussi sans soute, si tu travaille aussi sur la bouffe.
je m 'étais penché sur la question : la graisse disparait progressivement sur tout le corps - à ma connaissance - et faire "des miliers d'abdos" ne fait pas perdre le bide. c'est une idée fausse.
donc le velo et d'autres sports d'endurence sont parfaits pour ça. en combinaison avec un regime alimentaire correct.

pour en revenir au vélo, je ne me suis jamais senti vraiment bien sur ce velo. il me semble que le fait que j'ai monté la potence fait que le guidon ne reste jamais stable si y a aucune sacoches. centre de gravité trop haut je pense.

le derailleur arriere recement changé : le cable s'est cisaillé tout seul au bout de 8 jours d'utilisation ! je ne l'ai même pas changé tellement j'en ai marre de tout ça. probleme de conception du derauilleur je crois. faut que je regarde ça de pres.

j'ai dur reserrer les vis de fixation des manettes de changement de vitesses tous les 2-5 jours. sinon ça sautait tout seul.
en autre le cable du derailleur avant se detendait aussi au bout de 8-10 jours et je n'ai pas la moindre idée de pourquoi. et donc impossible d'acceder au grand plateau.
reglage du derailleur avant pas evident fait pas un mec à decath car je n'y etait pas arrivé tout seul avant mon depart... et deux jours apres le cable - trop tendu - pete en pleine beauce (travail trop vite fait. à mon avis. c'est nul. question de reglage). je le change moi meme en pleine chaleur... mais plus acces au grand plateau.
bref
j'avais beau etre curieux, actif, enthousiaste - j'aime bien faire les choses moi même, etre autonome autant que possible, connaitre le vélo, etc - j'en ai un peu assez de ces mecaniques tres anciennes qui se dereglent tout le temps.

je reve de changements de vitesse indexés. le systeme que tu decrit je suppose.
enfin voilà, maintenant faut reprendre le rythme de travail et faire des sousous ... Cool
Haut de la page
Chburz
PFAFFENHOFFEN, France

Photo/image personnelle du membre Chburz.


517 messages
Inscrit le 31 août 2004
À: Cyclomoulin  2 septembre 2005 à 11:45

Re: Comment améliorer ses performances en montagne/côtes ?

29 de 32 messages · 1 955 affichages · Partager 

  Répondre   Signaler
 
C'est vrai qu'à force de trafiquer, il vaut mieux que tu reprennes du neuf. Parfois il faut savoir s'arrêter dans le bricolage.
« T'en va le Chburz à vélo qu'à la fin il se casse.» http://richard.burzycki.free.fr
Haut de la page
Cyclomoulin
Paris, France

Photo/image personnelle du membre Cyclomoulin.
Description: Playa de Laredo, Santander/Cantabria. El puntal 08-2007


525 messages
Inscrit le 3 août 2004
À: MajusC00L  2 septembre 2005 à 11:51

Re: Comment améliorer ses performances en montagne/côtes ?

30 de 32 messages · 1 956 affichages · Partager 

  Répondre   Signaler
 
merci pour tes conseils Majuscool.

ce que tu décris m'est familier.
moi non plus et surement beaucoup de cyclistes je suppose, je ne regarde pas au loin. sauf quand je suis epuisé, et que je me laisse aller à jeter un regard desesperé au loin pour voir combien de temps il me reste à en baver.
mais il me semble que tu as raison, la bonne maniere c'est "le chemin lui même", c'est que ça se passe bien à chaque instant si je puis dire.

maintenant à mon sens il y a une question qui est de la pure physique. c'est mathematique si tu veux, comme 2+2=4
petits braquet + pas trop de poids -> je peux monter
trop gros rapports -> je ne peux pas monter.
et la muscu ça commence avec des petites charges.
c'est aussi simple que ça. je ne suis pas debutant et si j'ai pas pu monter ces maudites cotes y'a forcement un truc qui cloche su la machine et pour moi c'est clair. un 28 c'est pas un 22.

tiens au fait : il y a deux an en octobre j'avais suivi une route toute en montée Rousillon(pres d avignon)-Apt- Sault dans le luberon. j'avais un autre velo encore moins bien - avec deux plateaux seulement. et bien j'avais pu monter sur le rapport le plus facile. j en avais bavé c'est sûr mais je l'avais fait. (trop têtu pour renoncer). une montée de 2 heures et demi de memoire !!!

donc je fais confiance à mon corps (d'athlète ! ... euh, je plaisante Cool )

je vais essayer d'emprunter le vélocipede de qq un afin de tester par moi même Cool

merci pour tes encouragements !
Haut de la page
Haut de la page
Pantaloni
montbéliard, France

Photo/image personnelle du membre Pantaloni.
Description: annecy-cannes, novembre 2008


108 messages
Inscrit le 6 juin 2005
À: Cyclomoulin  2 septembre 2005 à 12:42

Re: Comment améliorer ses performances en montagne/côtes ?

31 de 32 messages · 1 931 affichages · Partager 

  Répondre   Signaler
 
hello,

1 lien qui devrait te permettre de trouver la machine de tes rêves et peaufiner tes réglages

http://pages.globetrotter.net/docvelo/conseils3....
Le succès consiste à aller d'échecs en échecs sans jamais perdre son enthousiasme.
Haut de la page
Cyclomoulin
Paris, France

Photo/image personnelle du membre Cyclomoulin.
Description: Playa de Laredo, Santander/Cantabria. El puntal 08-2007


525 messages
Inscrit le 3 août 2004
À: Pantaloni  2 septembre 2005 à 17:20 (modifié le 2 sep. 2005 à 18:26)

Re: Comment améliorer ses performances en montagne/côtes ?

32 de 32 messages · 1 922 affichages · Partager 

  Répondre   Signaler
 
grazie amico !
Haut de la page
Suivre cette discussion   Suivre cette discussion Partager Similaires Imprimer Première page Page précédente 1 2 Page suivante Dernière page
Haut de la page
5 629 visiteurs en ligne depuis une heure!
488 000 discussions · 4,8 millions de messages
billets avion Vols Hôtels Voyages
De: Vers:
Date de départ:
  

Date de retour:
  

options