Publicité invisible aux membres VoyageForum connectés à leur compte. Cliquez ici pour devenir membre.

Backpacking dans des lieux confidentiels du Southwest (page 1 de 2)

Discussion démarrée par Wavemaster le 28 avril 2018 à 23:29
34 réponses sur 2 pages  ·  11 participants  ·  2 911 affichages
Poster un carnet/texte Suivre cette discussion Partager Signaler 1 2
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Le 30 mai 2016 nous avions prévu avec Lysiane de partir en backpacking à reflection canyon malgré 30° annoncés. Nous étions partis à environ 12H du parking après avoir mangé et moi chargé d’environ 20kg pour ne pas manquer d’eau. Au final, je n’ai pas bu assez, nous avons mis 6H pour arriver au point de vue et j’ai eu un début de déshydratation avec beaucoup de crampes, vertiges et incapable de manger. Le retour fut un calvaire le lendemain matin et j’ai tenu grâce en partie au soutien moral de lysiane. Je n’ai pas digéré cet échec et depuis ce temps je pensais à prendre ma revanche. Pour cela il fallait prévoir un voyage plutôt en avril pour avoir des températures acceptables et un niveau du lac au plus bas dans l’année. Lysiane ne pouvant pas partir en avril pour raisons professionnelles il me fallait trouver un partenaire de voyage ayant les mêmes centres d’intérêt. Ayant expliqué mon intention à Olivier celui-ci s’est peu à peu intéressé à la chose et à réussi à convaincre sa compagne et à se convaincre lui-même de laisser sa petite fille pendant une dizaine car le deal était là : ne pas dépasser une dizaine de jour. Ce serait donc un trip axé sur le backpacking sur 8 jours pleins avec au programme
1/ Horse canyon avec ses arches variées, panels de pictogrammes et ruines indiennes sur 2 jours. J’avais voulu faire ce backpacking avec lysiane en septembre dernier mais j’avais du annuler car il faisait trop chaud (39°) et vu qu’il n’y a pas de cours d’eau au delà de Peekaboo, impossible de faire du backpacking par forte chaleur sauf à emporter une quantité d’eau démesurée

2/ Bullet et Sheik canyon dans Grand gulch avec ses ruines et panels de pictogrammes sur 2 jours

3/ The Gulch et lamatine arch sur 2 jours

4/ Reflection canyon sur 2 jours

Pour optimiser le temps sur place, nous avons pris le vol direct paris – salt lake city pour arriver tôt et se rapprocher de Moab au maximum, faire les courses le soir et préparer les sacs pour le premier backpacking car bien entendu ce type de randonnée demande plus de préparatif qu’une randonnée à la journée. Première étape récupérer la voiture chez Hertz et force est de constater qu’il n’y a pas grand-chose sur le parking. Ils me proposent une sante fe que je refuse et une infiniti ix80, un tank 4WD mais qui ne me tente pas du tout. C’est là que des clients arrivent pour rendre une 4 runner et là je saute dessus et indique à l’employé que c’est celle-ci que je veux. Le temps de la laver et elle est à nous. A l’exception de véhicules spécifiques que le rubicon, le 4 runner est sans doute celui avec la meilleure garde au sol, débattement de suspension et de bons angles d’attaque et de fuite. Pour le premier trajet, plutôt que d’aller directement à Moab (4H de route) nous avons coupé la poire en 2 et fait halte à Price.

jour 1: Le premier jour nous sommes partis avant 6H car l’objectif était de démarrer la randonnée vers 10/11H après avoir récupérer le permis au visitor center des Needles. Sur la route halte à Looking glass arch qu’Olivier ne connaissait pas. Impossible d’utiliser mon drone pour cause de vent trop fort. Arrivés au trailhead force est de constater que le vent est fort et glacial donc pas évident de faire les bons choix de vêtement donc il faut prévoir le plus large possible = polaire, coupe vent gore tex et bonnet car la nuit prochaine c’est -6 degré qu’il est prévu !!!!


nous nous chargeons modérément en eau car la températures est autour de 10 / 15 degrés max prévue mais nous ne pouvons pas à priori compter sur une source d’eau sauf à avoir de la chance avec des pools stagnantes

Durant la première partie de sable profond et sables mouvants nous sommes doublés par un pickup avec une caravane sur la benne et quelques centaines de mètres plus loin il sont englués dans les sables mouvants et impossible de sortir de là seuls. Nous avions envisagé de faire les 2,5 premiers miles jusqu’à peekaboo avec le 4 runner mais finalement nous avons pris la bonne décision. Avec le vent et l’alternance de soleil et nuages la températures ressentie varie beaucoup et je ne vais pas arrêter d’enlever et remettre le polaire pour finalement le ranger définitivement dans le sac. En 2014 j’étais allé avec Lysiane jusqu’à Tower ruins (12 miles A/R) mais en day hike il n’était pas possible d’aller jusqu’au bout du canyon. La marche se fait quasi intégralement dans le sable plus ou moins profond donc fatigant et éprouvant pour les chevilles et les tendons.



Après avoir passés les 2 premères arches, skull arch


et paul bunyans potty


aisni qu'une jolie ruine


, nous observons à distance Anchor et gothic arch qui ne sont pas très photogéniques


Le 2ème objectif de la journée est d’aller voir les 2 panels de 11 faces et 13 faces. Le premier se trouve dans trail canyon et j’avais estimé l’endroit d’après les explications de M.Kelsey dans son livre sur canyonlands. Une fois sur place la recherche n’est pas si évidente car ce recoin sur canyon est assez vaste. Nous nous élevons et j’arrive finalement à repérer le panel grâce au 600mm de mon sony RX10M3. Ce panel est très en hauteur et semble très difficile d’accès (pente raide d’éboulis entre autre). Nous nous contenterons donc de vue au zoom qui sert de jumelles


Peu après nous trouvons un raccourci et là nous tombons sur une pool assez imposante qui nous permet de faire le plein en eau. Nous arrivons peu après à un champ de cottonwood qui fera un camp de fortune car les spots ne sont pas légions (pas de spot de camping officiels comme dans salt creek).

Direction ensuite le side canyon qui abrite les 13 faces. Là j’ai les coordonnées GPS mais nous mettrons un bon quart d’heure à trouver comment se frayer un chemin dans la végétation en s’éraflant de partout pour accéder au panel qui est bien caché et très bien conservé.


Après 12 miles dans le sable on est un peu fatigué et on se décide à monter le camp sous les cottonwood non loin de là, à l’embouchure de ce side canyon et du canyon principal qui mène à castle et Fortress arch. Il y a pas mal de vent et comme le sol meuble avec le sable il nous faut aller chercher des pierres, rares dans le coin, pour stabiliser les sardines de la tente autoportante que nous allons inaugurer (Big agnes fly creek HV UL3).



Le temps de monter le camp la température baisse vite et on supporte le bonnet et le polaire. Même si le risque de croiser un ours est faible j’accroche tout de même la nourriture en hauteur à un arbre. Heureusement avec la tombée de la nuit, le vente tombe (indiqué par les prev météo) et nous passerons une nuit calme mais glaciale sans beaucoup dormir. Olivier a un duvet donné pour confort à -12° mais malgré cela il a froid. De mon côté j’ai un duvet donné pour -1° confort. J’ai mis un sous vêtement mérinos sur le dessus, un collant pour les jambes, chaussettes grand froid point 6 et bonnet mais au fur et à mesure de l’avancée de la nuit j’aurais de plus en plus froid et je me refuse à mettre le polaire en plus dans le duvet car quand je sortirais je n’aurais plus d’autre couche à ajouter et vais avoir encore plus froid….. en se levant tous les 2 vers 1H le matin pour aller pisser on mesure bien le froid extérieur. Quand on se remet dans le duvet on a la sensation d’avoir chaud mais cela ne dure pas !!!! je vais dormir un peu sur le matin et du coup rater le lever pour aller à castle arch pour le lever de soleil. Tant pis, nous aurons tout de même une belle lumière et pas de vent ce matin là. Cette arche est magnifique mais fragile comme en témoignent les rochers au sol tombés de la partie horizontale. Je ne serais pas surpris qu’elle s’écroule dans quelques années.






Pour fortress arch l’accès est plus facile et très jolie également bien que très différente de castle arch.




Au retour nous passerons par le panel des 9 faces qui est nettement moins bien que les 2 autres.


Cette escapade matinale nous a pris quasiment 5 miles avant retour au camp de base pour remballer et nous mettre en route pour faire le chemin inverse qui fera 13 miles au total donc 25 miles en tout assez fatiguants car je pense qu’entre le poids des sacs (on d’enfonce encore plus dans le sable !!!) et le sable mou cela doit bien rajouter une dizaine de km par rapport à une marche sur terrain dur sans sac lourd.
Publicité invisible aux membres VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Ayant utilisé pas mal de données de votre site pour nos Roadtrip fait et à venir, je m'installe avec impatience de lire la suite Sourire
Orionide (en ligne!)
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Aaaaah ! Va y avoir du sport Cool
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
se rencontrer deux fois sur place, c'était cool !
L'année prochaine, même endroit...

Je commence à trier mes 11373 photos pour éventuellement faire aussi un petit carnet. Histoire de sandalettes !

Hâte de voir tes vidéos.
Très beau Paul Bunyans Arch !

Yves
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Hello Thierry,

Voilà un trip report qui commence bien avec cette formidable randonnée sur 2 jours, ses points d'intérêts variés et de belles photos à la clé. Elle figure désormais sur ma "bucket list"...

Philippe
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Hello Thierry,
Merci pour le partage de ces 4 aventures en backpacking, axés pour partie "pétroglyphes", dont vous êtes tous les deux particulièrement friands ! Sourire
Le secteur des Needles est vraiment hors du commun... Splendide !! Angélique
N''est-ce pas la seconde fois qu'Olivier faisait Horse Canyon ?

J'attends la suite avec impatience, en particulier Reflection Canyon, dont la lecture de ton premier essai m'a vraiment marqué...
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
se rencontrer deux fois sur place, c'était cool !
L'année prochaine, même endroit...

c'est vrai c'était sympa et impromptu. dommande qu'on ait pas pu randonner ensemble. tu aurais du venir à reflection canyon car les conditions étaient idéales. ce petit trip était exceptionnel et maintenant priorité pour partir avec lysiane

Je commence à trier mes 11373 photos pour éventuellement faire aussi un petit carnet. Histoire de sandalettes !

je n'ai jamais fait plus de 3000 photos dans un trip..; tu vas te faire greffer un déclencheur sur le doigt Clin d'oeil

Hâte de voir tes vidéos.

j'en ai déjà posté une de reflection canyon et une de moonscape. j'ai fait peu de vidéos au final car tous les endroits ne s'y prétaient pas + le fort vent qui m'empéchait souvent de le sortir

Très beau Paul Bunyans Arch !

oui. je l'avais déjà vu en septembre 2015 mais je préfère castle arch
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Merci pour le partage de ces 4 aventures en backpacking, axés pour partie "pétroglyphes", dont vous êtes tous les deux particulièrement friands ! Sourire

le trip est très peu axé pétroglyphs mais plus sur les arches

Le secteur des Needles est vraiment hors du commun... Splendide !! Angélique
N''est-ce pas la seconde fois qu'Olivier faisait Horse Canyon ?

non il n'y était jamais allé. c'est moi qui y était allé en 2015 uniquement jusque tower ruins en day hike

J'attends la suite avec impatience, en particulier Reflection Canyon, dont la lecture de ton premier essai m'a vraiment marqué...

cela va venir et là c'est du costaud pour les photos.....
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Elle figure désormais sur ma "bucket list"...

je suis certain que c'est le type de rando que tu apprécieras tout partoculièrement à l'instar de upper salt creek par exemple. de belles arches, quelques ruines et pictograms, que demander de plus....
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Hello Thierry,

Je vois que les "boss" du Southwest refont surface sur VF en ce moment!
De bons moments de lecture et d'évasion en perspective.....

Merci pour le partage et en attendant la suite je lis en parallèle le carnet d'Yves.

Julien
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
J3 : 2 arches et une belle frayeur

suite à la nuit j’ai chopé un bon mal de gorge et je me sens fiévreux ce matin. De plus les prévisions météos ne sont pas terribles avec ciel couvert, risque de pluie et beaucoup de vent. on décide donc de ne pas faire le backpacking de bullet – sheik canyon. En plan B ce sera déjà Bayles ranch arch et the causeway arch. Bayles ranch arch est située sur les terres de l’US forest mais son accès nécessite de traverser une propriété privée (bayles ranch). A priori sur internet les maigres indications non datés que l’on a indiquent que le proprio ne voit pas d’inconvénient à ce que quelques touristes (je suppose très peu nombreux) traversant sa propriété pour aller randonner et voir cette arche. La route commence par une piste forestière et ensuite bifurque sur 1.2 miles sur une piste beaucoup plus difficile avec des sections de slickrocks assez hautes qui nécessite un véhicule très high clearance ou le 4 runner fait merveille. Arrivés à un semblant de parking, nous nous mettons en route, traversons la barrière indiquant ‘no trepassing’ en rouge (pas très engageant) et tentons de suivre les maigres indications que nous avons. Nous ferons 2 tentatives infructueuses avant de trouver le bon chemin qui est très peu visible vu le peu de traffic dans ce coin.


Il faut contourner un immense promontoire rocheux pour accéder à la RIM et ensuite trouver le bon chemin pour descendre dans la prairie. Une fois dans la prairie on suit plus ou moins directement le cap vers l’arche en évitant autant que faire ce peu de s’enfoncer dans les arbres.


A proximité de l’arche c’est une forêt dense de branchage qui se dresse devant nous et c’est galère de se frayer un chemin sur les 100 derniers mètres. Ce n’est qu’une fois au pied de l’arche qu’on constate qu’il y a un chemin moins galère qui contourne l’arche par derrière. Cette arche est une bonne surprise même si le temps est pas terrible et qu’elle est difficile à photographier à cause de la végétation.







Les indications donnaient 1.5 miles pour y accéder mais ce sont 3 miles qu’il aura fallut donc quasiment 10km aller et retour avec un fort vent tout le long. Après avoir avalés nos wrap du subway, nous nous mettons en route vers the causeway qui mène à un col à environ 3000m. arrivés au col, les rafales de vent sont très fortes. l'arche est en contrebas à 100m plus bas mais avec une pente à 100%. Cela a l'air faisable malgré les rafales de vent mais le terrain n’inspire pas confiance : rochers instables, fine couche de sable dessus, terre meuble et branchages pourris. Passé la moitié du chemin je glisse sur la roche sur environ 5m sans pouvoir me freiner ou me rattraper. Je me relève avec des éraflures partout sur les mains et une grosse douleur à la fesse et le pantalon arraché. Heureusement je n’ai pas heurté un rocher dans ma chute. je prends vite fait une photo car il n'est plus question de descendre plus bas


Néanmoins je suis mal barré car je n'arrive pas à remonter faute d’appui et de grip et les branchages sont pourris donc impossible de se tirer avec. c'est Olivier qui me tirera de là avec son bâton de marche dans un premier temps et avec une corde de 20m accrochée à un arbre dans un 2ème temps. je me suis fait une belle frayeur et j'ai eu mal au cul pendant plusieurs jours....
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
J4: journée de transition

Comme je ne dors pas beaucoup la nuit j’ai pas mal réfléchi et après avoir analysé les prévisions météos des prochains jours je décide d’intervertir les 2 derniers backpacking donc d’avancer de 2 jours celui de reflection canyon qui doit être le point d’orgue de ce voyage. En effet le temps prévu pour le lendemain semble parfait avec 22° et pas de vent alors que les jours suivants les températures grimpent (il faisait 30° à l’ombre lors de ma première tentative en 2016) et le temps sera moins ensoleillé et avec un poil plus de vent. j’annule donc la nuit à Torrey pour prendre un logement à Escalante. Au petit matin à Hanksville ma crève empire mais il faut faire avec. Le temps est très couvert mais nous tentons le lever de soleil à Moonscape overlook sans grande conviction et c'est par une mini tempête de neige fondue et pas mal de vent que nous sommes acceuillis bref la merde.... vu comment les nuages avancent aucune accalmie à l'horizon donc nous rebroussons chemin et arrivés sur la piste principale à notre grande surprise, le soleil fait une percée donc nous retournons sur la RIM et je filmerais pendant 10 minutes avec le drone sans grande conviction sur le résultat qui est finalement pas si mal....

lien vers le film à visualiser en full HD (les saccades constatées n'existent pas sur mon film original et sont dues à la recompression par youtube) :









De retour à Hanksville prendre le petit dej, les prev météos nous donnent une fenètre de 2/3h maxi sans pluie donc je propose d’aller à Wild horse window que j’avais depuis longtemps sur ma wish liste et que je le zappais à chaque fois faute de temps ou comme en septembre dernier à cause de la météo. La ballade est sympa sur le slickorck et l’alcôve est très photogénique avec une double ouverture (pas très fréquent) et panel de pictograms très jolis même si après coup Philippe m’a indiqué qu’ils étaient faux.







Après cette petite ballade, on prend un bon burger chez shak à la station service de Hanksville (les meilleurs burgers de la région) avant de faire une halte au pied de North caineville mesa pour faire quelques photos et vidéos avec le drône. Olivier grimpe un peu sur le début du chemin mais ne sent pas du tout ce terrain et de mon côté comme j’ai le drône et vu ma chute de la veille, toute nouvelle chute est interdite donc je resterais sur le plancher des vaches à prendre de l’altitude avec le drône sachant que mon but est de repasser par là au retour pour faire des vues après le lever du soleil.





Route ensuite vers Escalante pour préparer notre backpacking du lendemain avec uniquement un petit stop au niveau de la old sheffield road pour faire des photos au bord de la RIM où nous avions campés en 2009 avec steeve


J’avais prévu éventuellement de retourner à Horizon arch mais il est trop tard. Ce n’est qu’une fois arrivé au B&B que je verrais que Yves y est parti et on se rencontrera le soir à la station essence, rencontre trop courte malheureusement et je n’arriverai pas à le convaincre de venir avec nous le lendemain à reflection canyon…..
Image attachée:

Photo postée par Thierry Lagarde (membre Wavemaster).
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Oui comme je l'expliquerai dans mon carnet en cours (je n'en suis pas encore là), je devais faire Reflection Canyon en backpacking aussi la veille, mais la météo en a décidé autrement. Tempête de grêle, mini boules de neiges volantes (!), bref impossible de partir pour RC dans ces conditions. Et le faire le lendemain décalait tout le reste de mon trip avec pas mal de choses de prévues. Je ne regrette rien, surtout que j'ai du décaler Horizon Arch qui est assez longue, et partir 12h après pour Reflection aurait été Hard, j'avais déjà fait 22 kms le jour où j'ai rencontré Thierry et Olivier à la station service. Dont les derniers avec la lampe frontale sur le front.
Ce n'est que partie remise en 2019, si tout va bien avec mon fils Tom.
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
J5 : reflection canyon, la revanche

le jour J est arrivé. Nous avons prévu de partir du trailhead vers 10h/10h30 pour ne pas arriver trop tard en tablant sur 5h de marche. Le temps de prendre le petit dej du B&B histoire de rentabiliser les 150$ de la chambre (lits hyper confortables au demeurant), et nous voilà partis sur les coup de 7h30 et nous sommes au trailhead après 2h de piste pour couvrir les 50 miles. A notre grande surprise il y a déjà 4 ou 5 voitures et un groupe de jeunes de 4 qui s’apprêtent à partir. Nous avons tablés sur 12 litres d’eau pour 2 ; 5.8l dans mon sac et 6.2l pour olivier dont un gallon attaché à son sac que nous laisserons aux 2/3 du chemin. De mon côté pour ne pas partir avec un sac trop lourd qui m’a handicapé en 2016, je fais le choix de ne pas prendre l’appareil photo donc 1.2kg en moins et ne prendre que le drône sachant qu’olivier à son eos7d avec lui donc je prendrais quelques photos avec. Nous partons en suivant à peu près la trace de valérie dans le slickrock mais on est assez rapidement contraints de faire un petit détour et au final on s’éloignera petit à petit de la RIM. Après une pause déjeuner au bout de 3,5 miles où nous n’arrivons qu’à manger ½ wrap de subway, nous nous remettons en route et c’est clairement moins pénible qu’en 2016. de plus, il y a clairement beaucoup plus de traffic et du coup les chemins sont plus marqués et plus faciles à suivre. Nous cachons comme prévu notre gallon après 6 miles et ré équilibrons le poids de nos sacs. Arrivés à la section de slickrock ce ne sont pas les pools remplies d’eau qui manquent et donc on s’est chargés pour rien puisque on peut filtrer autant d’eau que l’on veut. Par rapport à 2016 où nous avions mis 6h hors pause repas (nous avions mangé avant de partir), cette fois ci nous arrivons après 3h49 de marche et 4h40 au total pauses comprises et sans fatigue excessive et en ayant bu que 1.2l chacun (mix gatorade et boisson isotonique de marque GU que j’affectionne avec lysiane sous forme de pastilles solubles dans l’eau). Le groupe de jeunes est en contrebas de la RIM la plus haute où nous sommes et après une tentative pour descendre en prenant la pente la plus raide force est de constater que ce n’est pas le bon chemin (trop raide surtout avec de lourds sacs).









Après avoir monté la tente au pied de la butte (même endroit qu’en 2016) nous allons au 2ème point de vue et visiblement c’est de là d’où on voit passer les personnes qui descendent en contrebas.






Nous sommes étonnés par le nombre de personnes, entre 15 et 20 dont 2 avec des chaises de camping qui sont venus par le lac je suppose. De ce point de vue je me dirige vers des supposées pool vers le sud est qui s’avèrent contenir de l’eau donc occasion de ravitailler pour ne pas se priver. Même s’il ne fait que 22° en théorie, l’impression est toute autre. On a pris de gros coups de soleil sur les mains et on passera un peu de temps dans un tout petit coin d’ombre à côté de notre tente. Nous admirerons de notre RIM où nous sommes seuls (les autres sont en contrebas) le soleil baisser petit à petit avant de disparaitre avec des conditions idéales sans un poil de vent.








j’ai épuisé une batterie de drône cette après midi à faire surtout des photos que j’espère réussies à ce moment là.
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
J6 : reflection canyon au sunrise

la nuit a été super calme, pas trop fraiche, pas de vent, idéal en fait. Nous montons au sommet de la RIM pour admirer le soleil qui franchi l’horizon et éclaire peu à peu le canyon et j’en profite pour consommer ma 2ème batterie de drône en prenant pas mal de photos et videos. Le spectacle est grandiose avec un très léger vent qui suffit pour ne pas avoir de surface de l’eau parfaitement lisse.









Après notre petit dej et remballé notre camp nous nous mettrons en route avant 9h. nous perdrons un peu de temps dans la section slickrock par rapport à la veille mais gagnerons du temps dans le dernier tiers de parcours après avoir récupérer notre gallon dont nous jetterons 1.5l d’eau. Au total nous marcherons 3h30 pour un total de 4h20 pause déjeuner comprise et encore 1.2l bu. En prenant le meilleur des 2 tracés on peut arriver à 3h15 de marche pure en backpacking à mon avis. Arrivés au parking là c’est du délire car pas moins de 14 voitures y sont garées !!!! pas de doute reflection canyon n’est plus du tout un endroit confidentiel faute sans doute d’une part au fait qu’il figure en photo sur le golden eagle pass de 2017…… de mon côté je suis ravi car comblé et ayant pu profiter de ces conditions idéales. De plus les photos prises au drône seront au-delà de mes espérances et ne regrette pas du tout de ne pas avoir pris mon appareil photo. La prochaine fois j’y retournerai avec lysiane c’est sûr.
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Hello Thierry,

Cela valait vraiment le coup de revenir, surtout en bénéficiant de ces consitions idéales.

Les photos prises avec le drône sont magnifiques, particulièrement les panoramiques qui donnent une perspective que l'on n'a pas l'habitude de voir.

Philippe
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
merci Philippe

je ne savais pas trop à quoi m'attendre des photos prises avec le drône car en général ils sont plutôt conçus pour la video plus que la photo mais celui ci fait des photos de qualité tout à fait correcte (à 100 lieux du bebop 2 que j'avais qui avait une lentille type fish eye inexploitable en photo) et en prenant tout en RAW+JPG cela permet une bonne latitude de post traitement même si de base elles sont déjà exploitables et correctement exposées
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Quel spectacle Angélique !!! Assurément un Must à partager avec vos compagnes...
La qualité des photos du drone est bluffante. D'ailleurs, pourrais-tu préciser quelle (s) photo (s) du sunrise sont prises avec le reflex ?
Sur la 3e photo du sunrise qui donne un point de vue unique, est-ce vous deux et le campement qu'on distingue à peine dans le creux ? Il ne manquait plus qu'un bateau pour mieux appréhender l'immensité du site.
Merci pour le partage Sourire...
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
La qualité des photos du drone est bluffante. D'ailleurs, pourrais-tu préciser quelle (s) photo (s) du sunrise sont prises avec le reflex ?

dans le premier post qui montre des photos avant le sunset les photos 1, 6, 7, 8, 12, 13, 14, 15,16 et 17 sont des photos de reflex

dans le 2ème pose de photos de sunrise seule la première est une photo de reflex toutes les autres sont des photos de drones

Sur la 3e photo du sunrise qui donne un point de vue unique, est-ce vous deux et le campement qu'on distingue à peine dans le creux ? Il ne manquait plus qu'un bateau pour mieux appréhender l'immensité du site.

ce sont d'autres campement en contrebas de la RIM. nous sommes resté pour notre part au dessus car on a pas voulu prendre de risque mais la plupart des gens passaient par le côté sud est pour contourner et descendre. ayant le drône je préférais rester en hauteur d'une part pour avoir des vues aériennes moins écrasées et d'autre part pour ne pas avoir de pb de signal GPS avec le drône.
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
après les photos de reflection canyon un petit film avec ce qu'il me restait de batteries.... à visualiser en full HD

Poster un carnet/texte Suivre cette discussion Partager Signaler 1 2
Carnets similaires sur les États-Unis:
  Titre de la discussion Premier message Réponses Dernier message 
Photo trip dans le SouthWest - Acte 9...
191 photos
Me voici rentré samedi de mon 9ème voyage dans l'Ouest... Ce trip, essentiellement basé sur l'envie de prendre des photos, s'est déroulé du 22 avril au 5 mai 2017. Un carnet de plus, me direz-vous... bah oui... il y aura du connu, du moins connu, du pas connu du...
Carnets de voyage > États-Unis
8 mai 2017 à 19:42
de
MycoVtt
109 21 oct. 2017 à 17:53
de MycoVtt »
Le SouthWest avant l’Hiver
134 photos
Après un voyage dans le Grand Nord Américain cet été, l’appel des déserts du Southwest était fort! Il faut dire que c’est une région qui en a envoûté et qui en envoûtera encore beaucoup! Après avoir lu différents carnets (ils se reconnaîtront ;)), il s’est avéré...
Carnets de voyage > États-Unis
17 nov. 2012 à 17:35
de
Itat
234 12 fév. 2015 à 9:25
de Itat »
Septembre 2015: 2 semaines de backpacking (ou presque) dans l'Utah
498 photos
L’année 2015 devait être une année blanche car j’avais dû faire pénitence pour tous les voyages déjà effectués là-bas ces dernières années. Seulement après avoir rempli la part de mon contrat (voyage en Namibie en début d’année), l’envie est revenu doucement, sournoisement...
Carnets de voyage > États-Unis
29 oct. 2015 à 19:29
de
Oliv2019
204 14 oct. 2016 à 0:54
de Oliv2019 »
60 jours dans le "Southwest" américain en 2015
452 photos
Comme les carnets fleurissent en ce moment, vous trouverez le mien ci-dessous, mais uniquement en version texte (pour les photos - et il faudra attendre - ce sera sur notre site web, lien en signature). Rappel: la discussion sur la phase préparation est ici. ********************...
Carnets de voyage > États-Unis
4 août 2015 à 10:59
de
Isap29
182 30 nov. 2015 à 7:55
de Isap29 »
35 jours dans l'Ouest (best of)
98 photos
Voilà, je vais démarrer un compte-rendu de nos vacances en remerciement à tous ces internautes qui au travers de leurs blogs, messages et carnets m'ont inspiré pour préparer notre voyage. Par contre, au lieu de détailler tout au jour le jour (non vous n'aurez pas...
Carnets de voyage > États-Unis
19 oct. 2015 à 22:24
de
Orionide
76 24 nov. 2015 à 9:09
de MaryElectra »
Plus de carnets similaires à «Backpacking dans des lieux confidentiels du Southwest»
Heure du site: 17:13 (20/05/2018)
Tous les droits réservés © 2002-2018 VoyageRéseau Inc.
4 592 visiteurs en ligne depuis une heure!