Découverte de Pétra (page 1 de 2)

Discussion démarrée par Macripa13 le 31 janvier 2017 à 19:57
35 réponses sur 2 pages  ·  6 participants  ·  4 036 affichages
Poster un carnet/texte Suivre cette discussion Partager Signaler 1 2
Macripa13

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Petra 8/11 1er jour

6 h du matin....réveillée par l'air glacé sur le visage et par le lever du soleil, je me lève ds l'espoir d'une douche chaude prise avant l'arrivée du gros de la troupe...
Je ne suis pas la première et...l'eau est presqu'aussi froide que la veille...
Courage...la journée est sérieuse...
Huit heures, départ...
Nous arrivons sur le site...des touristes mais pas trop...
Un petit tour au musée, histoire de nous situer....
Petra (roche en grec) capitale du royaume des nabatéens, ancêtres des tribus arabes, origine du NO de la péninsule arabique...avant d'arriver ds le sud de la Jordanie, ils s'y étaient en partie sédentarisés et étaient devenus des commerçants avisés (ou plutôt des pilleurs de caravanes !!!!) du fait de leur situation sur la route des caravanes entre l'orient (Chine et Indes) et les ports de la côte méditerranéenne.
Ils ont étendus cette activité au sud de la Jordanie et sont devenus les maîtres des routes commerciales de la région.Ils se sont enrichis en prélevant des péages (déjà !!!) et en protégeant les caravanes qui transportaient la soie, l'encens, les épices, l'ivoire.....
Les nabatéens furent à leur apogée durant 200 ans (UN siècle av JC et UN siècle après)....avant d'être annexés à l'empire romain en 106 après JC sous Trajan.

Petra est l'une des sept nouvelles merveilles du monde et un site archéologique exceptionnel qui allie un emplacement naturel d'une beauté époustouflante à l'ingéniosité architecturale humaine et réalisée avec un talent hors du commun.
Ils eurent l'intelligence d'associer les arts grec, romain, égyptien, byzantin, mésopotamien....à leur propre art indigène et le résultat est unique au monde et la richesse culturelle est remarquable.

Puis Petra a été progressivement abandonnée et est tombée ds l'oubli jusqu' à sa découverte en 1812 par un explorateur orientaliste suisse, Johan Ludwig Burkhardt, curieux et informé, habillé en bédouin et parlant parfaitement l'arabe.
Elle était alors habitée par des tribus bédouines qui vivaient ds les maisons troglodytes.
Le gouvernement a favorisé leur sédentarisation en construisant des village en dur et maintenant, grâce à leur reconversion ds le tourisme (ventes de souvenirs, âniers, chameliers, conducteurs de calèches...) ils ont un revenu supérieur à la moyenne nationale.
Nous pénétrons ds le site proprement et devant nous, se déroule un large chemin de terre d'un km et demi, encaissé entre deux vallées et qui longe le cours d'un ruisseau souvent asséché mais qui peut se transformer en un torrent impétueux, le Wadi Musa.
Le long du chemin, nous commençons à voir les premières tombes rupestres puis sur la droite, trois sortes de cubes, les blocs ou cubes de Djinn hauts de 6 à 9 m et qui, selon les bédouins, abritaient des esprits malins (d'où leur nom Djinn).Sans décoration mais creuses à certains endroits, l'hypothèse de tombes paraît être la plus vraisemblable.

Un peu plus loin, une structure double dont la partie supérieure doit son nom à la présence de quatre obélisques d'inspiration égyptienne et creusée de niches funéraires (quatre plus une) le tombeau des Obélisques et dont la niche centrale entre les obélisques est, elle, d'influence greco romaine.
En dessous, un peu décalé, se situe le Bab al siq (la porte du Siq) triclinium (triclinaire trois bancs sur les côtés des parois) vraisemblablement une salle de banquet, où se déroulaient les fêtes honorants les défunts.Sur le dessus, deux demi frontons de style corinthien.

Un pont, avant de s'enfoncer entre les rochers, le canyon proprement dit, le Siq interne, véritable tunnel long de 1,5 kms et dont les parois peuvent atteindre 180 m de hauteur et peuvent se resserrer jusqu' à moins de 2 m.
Impressionnant, qd je pense que non otre explorateur s'y est engagé sans savoir sur quoi il allait déboucher...
Ce n'était pas l'entrée principale mais un passage sacré, pavé, descendant jusqu'à la partie religieuse de la cité. On peut y voir les traces d'un arc qui devait être fermé par une porte. Certains pavages sont d'origine et on peut, comme à Jerash, y distinguer les traces des roues des chars.Maintenant ce sont des calèches qui emmènent les touristes sur les chemins de Petra.
Nous nous engageons ds le défilé où l'ombre et la fraîcheur surprennent...
À partir de maintenant, à Petra et dans le wadi rum, les couleurs chatoyantes ds tous les tons de rose, ocre, crème, orangée variant en fonction de l'heure et donc de la position du soleil, ne vont plus nous quitter et nous émerveillerons tout au long de notre chemin....
J'ai passé quatre jours à ressentir et à m'imprégner de toute cette beauté et à chaque instant, ces simples mots " que c'est beau "me viennent aux lèvres et ont du mal à exprimer mon émerveillement devant tant de magnificence.
Peu après l'entrée, des canaux taillés ds la roche ainsi que des traces de canalisations amenant l'eau à Petra.
Tout au long du siq, on voit des "wadi "fermés par des digues.
Quelques arbustes parviennent à se frayer un chemin entre les rochers.

Le découpage artistique naturel des roches fait travailler notre imagination et ça et là nous voyons, qui un poisson qui, un éléphant...je crois que tout le bestiaire a du y passer !!!!

Tout le long, des niches votives contenant des " betyles ", pierre symbolisant le dieu nabatéen Dushara.
Un peu plus loin à gauche, sculptés à même la paroi, les pieds d'un marchand et de son chameau indiquant qu'il y avait de l'eau.
Et....l'Apparition...magique dans le soleil entre les parois du canyon....le trésor du pharaon ou Khazneh Firaoun....une grande émotion m'envahit à la découverte de cette merveille sculptée à même le grès rose de la montagne.

40 m de hauteur, 28 m de large, deux niveaux.
A la partie inférieure, six colonnes à chapiteau corinthien soutiennent un portique à fronton. De chaque côté on devine Castor et Pollux, assez abîmés par l'œuvre destructrice des iconoclastes qui, au VIII e siècle, reçurent l'ordre de détruire toute représentation humaine sur les terres de l'Islam.
Au dessus de la colonnade, une frise de volutes et de grappes de raisin.De chaque côté du chapiteau, deux lions.
Au centre du fronton des symboles rappelant la déesse égyptienne, Isis.
La partie supérieure est composée de trois éléments....au centre, un temple rond ou tholos avec un toit comique et un chapiteau corinthien sur lequel repose une urne, endommagée par les balles des bédouins pensant qu'elle contenait un trésor...
Le tholos est encadré de deux panneaux latéraux avec colonnes et demi- frontons. Les sculptures sont en partie effacées...
Sur les côtés du trésor sont creusés des canaux pour évacuer l'eau pouvant endommager le monument...mais les Nabatéens n'avaient pas prévu l'érosion due au vent et au sable. Huit marches à la partie inférieure permettent d'accéder à l'intérieur.

Diverses fouilles ont permis de compris endre qu'il s'agissait là d'un temple funéraire consacré au culte et à la mémoire d'Aretas IV. Il a été terminé entre 40 et 60 après JC.

Une petite contrariété a un peu gâché cette découverte...j'ai cru mon appareil photo cassé....à Petra en plus, quel gâchis !!!! Préoccupée, je n'ai pas vu le groupe repartir..Après quelques errements pendant une dizaine de minutes, j'ai fini par les retrouver...j'ai vertement tancé Wallid en lui demandant s'il avait pour habitude de ne pas compter ses ouailles !!!!
Un peu désagréable, d'autant plus que je ne me souvenais plus du nom du camps !!!!

Nous longeons sur la gauche Le Siq extérieur élargi et la rue des façades avec de chaque côté ses rangées de tombeaux nabatéens, pour arriver à un théâtre de style romain presqu'entièrement taillé dans le roc au premier siècle après JC par les Nabatéens sous Aretas IV.Dans un premier temps, il pouvait contenir entre 3000 et 4000 spectateurs. Lors de l'annexion de Petra par les romains en 106, il fut agrandi jusqu'à pouvoir contenir jusqu'à 8000 spectateurs.

Nous continuons notre périple...Face au théâtre, sur les hauteurs, un groupe de tombeaux royaux, impressionnants par leur taille...Le Tombeau de l'urne, Le plus grand, Le Tombeau de la soie, Le Tombeau corinthien, Le Tombeau du palais et Le Tombeau de Sextus Florentinus..

Sur la voie, nous visitons des cavernes creusées dans le rocher avec une exceptionnelle palette de nuances, blanc, rose, orange, dont les stries se mêlent et se démêlent à la façon d'un écheveau.

En empruntant la rue des colonnades, nous nous dirigeons sur la droite vers les vestiges de l'église byzantine construite sur l'emplacement d'un édifice (probablement un temple) démoli.

Avant la bifurcation, Nymphaeum, vestiges d'une fontaine dont il ne reste plus rien mais où s'épanouit un pistachier vieux de 450 ans.

A droit donc, l'église ou ce qu'il en reste...de superbes céramiques, personnages, animaux (lapins, sangliers cerfs, coqs..), trois vestiges de chapiteaux dans la cour.
A droite, en contrebas, les ruines du Temple des lions ailés (nom provenant des sculptures des chapiteaux)

Nous redescendons pour reprendre la voie des colonnades qui se termine par un vaste portail, la porte du Temenos, gardée par deux gardiens en tenue " comme à l'époque !!!!!
Ce portail donnait accès à la partie sacrée, Le Temenos (grande salle pavée) du QASR el Bint, principal temple Nabatéen de la capitale et seul survivant des tremblements de terre et inondations. L'édifice culmine à une vingtaine de mètres.
Une grande salle pavée dominée par le temple lui même et son autel.
Sur la droite, des vestiges de ce qui paraît être un "hamman ".

C'est à l'ombre de ces murs que nous mangeons nos sandwichs "bédouins " avant de repartir.

Cette fois ci, c'est sérieux, nous devons grimper jusqu'au monastère, Le Deir, 2,5 km dans la montagne, quelques centaines de marches taillées à même le roc et inégales....la montée est rude...le monastère se mérite !!!!! Mais le coup d'œil en vaut la peine...

Un petit bar à ses pieds et nous dégustons notre café sucré à la cardamome avec délectation....nous zapons la montée " pour la vue " !!!!!
Un plateau montagneux où, dans un de ses flancs, a été creusée la façade du monastère. Monument à peu près carré (50 m de large 45 m de haut), deux niveaux, un inférieur avec demi colonnes à chapiteaux nabatéens, deux niches à tympan recourbé. Un portique de huit mètres de haut ceint de deux demi colonnes.
Le deuxième étage, très en relief, comporte deux avant corps surmontés de deux demi frontons et un tholos central dont le chapiteau nabatéen supporte une urne (9 m à elle seule).
La façade se découpe de la montagne, très en relief et je suis frappée par la sobriété du monument, comme s'il ne voulait pas voler la vedette au paysage environnant.
Imposant, majestueux tout en étant sobre, voilà le Deir, bâti au I ou II eme siècle avant JC, ce serait un temple dédié à la pratique d'un culte en l'honneur d'un roi...Obodas I et peut être aussi le Dieu Dushara....

Ce n'est pas tout, la journée n'est pas finie....nous devons rentrer au camp...à pieds !!!
Quelques km de plus....nous ne sommes pas à cela près !!!!!

Nous partons en longeant des corniches dont le vide à nos pieds est impressionnant...les couleurs changent, les vallées se creusent, les sommets s'éloignent et de temps en temps nous rencontrons une plaque de "gazon " tellement vert qu'on le croirait faux....

Nous sommes accueillis par un thé chaud bien mérité mais qui ne s'ensuivra pas d'une bonne douche " chaude " qui, pourtant, aurait été la bienvenue.

Le repas du soir composé de légumes délicieux, de grillades au feu de bois et de discussions animées, terminera cette journée de façon conviviale et c'est avec bonheur que nous retrouvons nos duvets dans nos tentes bédouines.
Images attachées:

Photo postée par Marie Christine Guilhem (membre Macripa13).
Photo postée par Marie Christine Guilhem (membre Macripa13).
Photo postée par Marie Christine Guilhem (membre Macripa13).
Minorel86

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Chère Macripa13,

Merci beaucoup pour ce très beau et instructif post de Pétra.
Tes photos sont magnifiques (as-tu utilisé un pied ?) et nous avons maintenant hate d'y être même si nous ne resterons que 2 nuits sur place...
Avez-vous pu profiter de Pétra Night ?
Cordialement,

Minorel
Macripa13

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Bonjour

Je vais essayer de mettre la suite et d'autres photos...

Non je n'ai pas utilisé de pied...
Non je n'ai vu Petra la belle dans ses vêtements de nuit !!! Car nous étions invités..dommage car cela doit être extraordinaire et à ne pas rater.....
J'espère que vous allez ds le Wadi rum après car c'est au moins aussi magique !!!

Petra 2 eme jour

Encore un réveil matinal....décidément cela devient une habitude....comment sera le retour parisien? Moi qui suit une lève tard couche tard ?!?!?
Une petite description du camp....une première grande tente en rentrant où sont servis les repas.....des divans bas, des tapis, des coussins et des petites tables basses...presqu'une vraie tente bédouine...à quelques mètres une placette circulaire avec un feu central et des rebords permettant de s'assoir..le soir, nous pouvions nous y installer et boire du thé en discutant et en chantant...du moins en essayant...en effet nous avions un oiseau chanteur à la voix d'or qui faisait son possible pour entraîner la troupe...avec beaucoup de difficultés car, sans musique et sans paroles.....et des voix de faussets !!!! on ne peut pas faire de miracles...la seule que tout le monde a pu chanter sans faillir est...." la rirette " !!!!!!
Nous avons même essayer un soir, les chœurs...à trois voix s'il vous plaît.....quelle rigolade...et pourtant le cœur y était...je rends hommage à Véronique pour sa patience et son opiniâtreté....
Deux autres tentes organisées de la même façon lui font suite....
Sur la gauche une dizaine de tentes carrées avec lits et couvertures...Pas encore le bivouac mais bon nous y viendrons.....d'autres tentes sur la collinette d'en face.....Avec quatre douches et quatre wc, heureusement

Les roches découpées surplombant le camp ressemblent à des gros crânes avec leurs orbites...étonnant...et le soir les bougies aidant, le spectacle acquiert de la magie et nous nous croyons dans un autre monde.

Donc lever à 7 h pour un départ à 8 h...aujourd'hui nouvelle randonnée dans Petra pour aller au " Haut lieu du sacrifice "...
Mais auparavant, découverte de " Little Petra " ou Al Barid.
Little Petra, près de notre camp qui porte son nom...c'était là que s'arrêtaient les marchands faisant les navettes entre l'Arabie et la Méditerranée pour faire boire leurs chameaux, c'était là aussi qu'étaient stockées les marchandises pour Petra.
En arrivant, une façade à fronton en haut d'une volée de marches...une frise dorique, des chapiteaux nabatéens, un fronton curviligne... cette structure date de la première moitié du premier siècle après JC....peut être un temple, un poste de garde ?

Puis les parois se rapprochent et on pénètre ds le site proprement dit par un passage, le Siq al Barid, d'une dizaine de mètres qui était autrefois fermé par un portail et qui débouche sur plusieurs espaces élargis.
Dans le premier, nous sommes accueillis par une deuxième façade et ses deux colonnes à chapiteaux nabatéens...dont la sobriété fait penser à un temple...peut être dédié aux Dieux Dushara et Al-Uzza.
Des cavités autour, salles triclinaires (trois bancs), des citernes, un escalier qui s'élance entre deux rochers...
Dans le deuxième, un " violoniste " local nous charme avec un air aigrelet d'un autre temps...son instrument...deux montants en bois entre lesquels une peau est tendue, une seule corde et un archet....qd nous partons, quelques dinars devant lui...

Sur la gauche, un escalier abrupt taillé dans la roche, nous conduit à la seule maison de Petra dont les peintures ont résisté au temps, bien que très abîmées par les iconoclastes et la fumée des bédouins ayant longtemps habités ces endroits.On peut encore distinguer des grappes de raisin, des fleurs, des feuilles de vigne...

Au fond, un défilé avec un escalier qui mène à un point de vue....

Nous partons rejoindre la "Grande Petra " pour un deuxième jour de visite...
C'est avec émotion que je pénètre à nouveau dans ce décor " surréaliste " tout de crème et de rose vêtu...nous repassons devant les trois cubes djinns, le tombeau des Obélisques....un début de course pour rattraper la troupe se termine par un vol plané...mains et genoux couronnés m'accompagneront pendant quelques jours...
Le Siq interne, les mêmes rayures, la même difficulté au soleil de se frayer un chemin à travers l'étroitesse du défilé, les mêmes sculptures et au bout, à nouveau, l'apparition, le miracle illuminé à la sortie du canyon...la même émotion...aujourd'hui mon appareil photo en état de marche, je le mitraille, il le mérite....

Nous le verrons à nouveau au retour avec d'autres couleurs...
Nous redescendons le Siq extérieur....le groupe tourne à gauche et moi, dans les nuages et les photos (je suis toujours la dernière car je n'aime les intrus sur mes photos !!!) continue tout droit...mais aujourd'hui je connais...et l'endroit où l'on va..et le nom de mon camp..donc pas de panique...Je demande mon chemin et un charmant ânier, juché sur son âne, m'accompagne et m'invite à monter à dos d'âne...je retrouve le groupe à la bifurcation qui me propose une laisse !!!!et je laisse un ânier déçu car il vient de perdre une cliente !!!
Décidément Petra m'en veut......et pourtant Dieu sait si je l'aime !!!!!mais c'est ainsi, nous ne sommes pas toujours payés de retour !!!!

Nous attaquons la montée lentement mais sûrement, avec courage...le sommet est a plus de 1000m...Pas loin d'une heure de marche et de.....marches assez raides.
La montée se fait à flanc du djebel el Madhbah et quand nous arrivons, nous avons devant nous un des plus beaux panoramas avec vue sur le site, les tombes royales, le mont Aaron et les vallées qui s'enfoncent ds le lointain.

Nous sommes à 200m au dessus de la cité.
Deux obélisques de 7 m taillés dans la roche sur une première esplanade, représentant vraisemblablement les Dieux Dushara et Al-Uzza..
Un petit sanctuaire où l'on sacrifiait des animaux (agneaux, chèvres) en l'honneur des Dieux, composé d'un autel auquel on accède par trois marches, une citerne rectangulaire, un bassin circulaire avec une rigole pour l'écoulement des liquides.Sur le pourtour, des banquettes pour festoyer....au centre, une plaque de 15 cm, la table sacrée pour déposer les offrandes...

Un double drapeau jordanien flotte au sommet..
La re descente vers le site se fait par un sentier qui serpente sur l'autre flanc du djebel.

Nous nous arrêtons pour manger nos sandwichs" bédouins " à l'ombre d'un pistachier et non loin d'une fontaine monumentale " le monument du Lion "...alimentée par une citerne située au dessus... on distingue le corps du lion mais sa tête est à moitié effacée et il faut beaucoup d'imagination pour la visualiser.....j'ai plutôt reconnu un éléphant, la patte avant faisant office de trompe....

Puis une autre façade rupestre appelée " Tombe du Jardin " qui était en réalité un temple (sous Aretas IV), protège une énorme citerne..un portique, deux colonnes aux chapiteaux nabatéens..à l'intérieur deux salles....

Un peu plus bas, l'imposante Tombe du Soldat Romain, de type " façade romaine classique " Sur cette façade assez érodée, on peut encore distinguer dans des niches creusées entre les colonnes, des personnages... Celui du centre porte une cuirasse et paraît être un militaire.A l'intérieur, deux chambres funéraires.....Face à la tombe, séparé par une cour, un grand triclinium aux murs naturellement multicolores...sur les murs, des demi colonnes surmontées de chapiteaux soutenant une corniche en pierre...des bancs sur les trois côtés attestent sa fonction.

Un peu plus bas encore, l'élégante Tombe de la Renaissance, devant son nom à son architecture rappelant la renaissance italienne..

Puis la Tombe au Fronton Cassé....
Ces deux tombes auraient été sculptées sous l'ordre de Trajan donc après l'annexion de Petra par l'empire romain.
ET aussi une structure bizarre ressemblant à un masque...où un fantôme !!!!

En redescendant, outre les roches aux couleurs superposées comme un mille-feuilles, nous rencontrons des morceaux de rochers qui ressemblent plutôt à un " opéra " ce gâteaux aux couches superposées de beige clair (café) et marron (chocolat)...

La poursuite du chemin nous amène aux "Tombes Royales " où étaient enterrés les dignitaires nabatéens.

De droite à gauche on distingue :
Le Tombeau à l'Urne avec sa décoration de style dorique nabatéen et appelée ainsi à cause de l'urne visible (pourtant petite !!!!) sur la façade.On l'appelle aussi " cathédrale " car à l'époque byzantine, il a été utilisé comme telle.
Le petit Tombeau de la Soie reconnaissable à ses innombrables marbrures multicolores qui vont du jaune à l'orange en passant par le rouge, le crème, le blanc, le mauve...
Le Tombeau Corinthien avec son tholos central à l'étage supérieur inspiré de l'architecture hellénique et que l'on retrouve ds le Khasneh.
Le Tombeau Palais, majestueux, à l'allure de palace et dont les dimensions rappellent celles du Deir (50m par 45 m).Il possède trois niveaux et rappelle un palais hellénique ou romain.
Tout au fond, la Tombe de Sextius Florentinus, assez érodée mais où on retrouve la magnifique polychromie naturelle.

Allongé sur un matelas, un marchand- bédouin nous propose ses souvenirs et même un-pistolet-bédouin-à-six-coups pour se débarrasser de son mari quand il vous trompe avec sa maîtresse ou sa secrétaire...où même pour plus tard, au cas où !!!!Dit en français avec son joli accent, cela ne manquait pas de saveur !!!!

Des merveilles pleins les yeux, nous redescendons vers le centre de la ville et nous nous installons au soleil pour déguster encore une fois qui, un jus de grenade, qui, un café à la cardamone (goût surprenant la première fois mais auquel on s'habitue très vite)
Nous attendons le coucher du soleil pour démarrer notre retour afin d'admirer le site une dernière fois enveloppé de ses couleurs du soir...
Nous repartons vers la sortie en sens inverse cette fois et je me retourne à chaque instant pour imprimer cette vision sublime...encore quelques photos, des roches, des structures, du Siq...

Nous devons dîner chez " l'habitant " ce qui ne nous a pas permis d'admirer Petra la belle dans ses vêtements de nuit, illuminée par des milliers de bougies sur un fond de musique traditionnelle.

Donc repas chez une famille jordanienne...nous nous déchaussons et sommes accueillis par la famille presqu'au complet..leur fille est absente.La maîtresse de maison et ses deux fils..post ados pré - adultes
Seuls les garçons restent et nous servent du thé, du café léger et de l'eau avant l'arrivée du plat principal, un mansaf au poulet. Traditionnellement il est préparé à l'agneau.La viande est cuite dans du yaourt et servi avec du riz, des amandes (c'était délicieux) des légumes, beaucoup de persil, une sauce au yaourt de chèvre fermenté.
Nous nous sommes accroupis...très difficile de rester ds cette position quand on n'a pas l'habitude.On a essayé de manger avec la main droite en nous aidant de morceaux de pain plat ou de feuilles de salade que l'on remplissait...ou en faisant des boulettes de riz que l'on trempait dans la sauce...un peu risqué pour le tapis en dessous !!! Même avec les plastiques protecteurs....rapidement nous avons utilisé les cuillères mises à notre disposition...

Puis le maître de maison arrivé et ses fils disparaissent...très intéressés et tes intrigués par leur conception et leur mode de vie, les questions fusent....le mariage des filles et aussi des garçons, la religion, les études, la fac......Wallid traduisait et quelquefois éludait quand la question pouvait être dérangeante..le maître de maison journaliste encore jeune mais à la retraite ne vivait pas sur place...ah la retraite !!! En général elle est prise plus tôt que chez nous mais la tendance est de s'aligner sur le modèle occidental....

Avant de repartir nous avons réclamé la maîtresse de maison pour la remercier et la féliciter pour son délicieux repas...les femmes lui ont serré la main, les hommes se sont abstenus...
En rentrant au camp nous avons continué à interroger Wallid sur les mœurs de son pays et la façon dont on était perçu par les jordaniens...l'image moderne que la reine Rania donne de son pays n'est pas forcément comprise par le peuple et notre guide nous a bien expliqué que leur reine n'a pas un comportement conforme à ce que la majorité des jordaniens attendent..il faisait allusion à une photo de leur reine en maillot de bain lors d'un séjour à l'étranger...

La distance entre nos pays n'est pas grande mais nos conceptions et modes de vie sont à des millénaires'.....

Le Wadi rum 10/11/16 et 11/11
Ça y est, c'est le grand jour...ce matin nous partons vers le désert tant attendu...
le transfert est court..à peine deux heures..
Le Wadi rum a jailli il y a environ 30 millions d'années. L'érosion en a sculptée longuement et finement chaque roche. Le plus haut sommet culmine à plus de 1800 m et on y trouve toutes les variétés de minéraux présents sur notre planète.
Sous le Wadi rum, il y a un réservoir d'eau douce fossile accumulée au cours des ères précédentes (aquifère de Disi) et c'est cette eau qui est acheminée vers Amman.
Nous allons marcher et découvrir la partie du Wadi rum qui est protégée.
C'est une réserve de plus de 500 km2...la réserve a pour but de protéger les espèces menacées animales (de nombreuses variétés d'oiseaux carnivores comme les aigles, vautours, faucons...et aussi perdrix, pigeons...) et végétales, les traditions des bédouins qui y vivent et empêcher un tourisme anarchique...nous devons donc payer un droit d'entrée.
A 10 h nous arrivons au village "en dur " (plutôt des maisons en parpaings..rien de bien folichon...)où vit une des tribus bédouines....Nous faisons connaissance avec l'équipe qui va nous accompagner pendant deux jours...un cuisinier Hakem dont le 4x4 transporte le matériel de cuisine et nos réserves d'eau, bouteilles et jerricans, un chauffeur de pickup qui transporte matelas, tentes et bagages et un jeune chamelier de quinze ans, Feraz qui conduit les deux chameaux qui seront à notre disposition pendant ces deux jours..

Le départ est donné....
A qui le tour, pour le " tour de chameau " ?!?!?
Ou plutôt de dromadaire car nos amis ne possèdent qu'une seule bosse, qui est une véritable usine car c'est là qu'ils stockent leur énergie sous forme de graisses.

Nous démarrons...l'immensité rose nous tend ses bras et ne tarde pas à absorber notre attention car il n'est pas aisé de marcher dans le sable...je cherche les endroits où le sable est tassé par les pneus des 4x4..à peine mieux et du coup je zigzague et augmente mes kilomètres !!! Et quand on est absorbé par ses pieds, on ne regarde pas le paysage...qui est époustouflant......on se croirait sur la planète Mars...Le sable est rouge (couleur due à la présence d'oxyde de fer), les roches rouges et ocres découpées à perte de vue...des canyons, des grottes, des falaises, des arches rompent en permanence la monotonie du paysage...
Des petites touffes végétales vert pâle se découpent sur le rouge -rose -orangé du sable...
Premier arrêt...les dromadaires changent de monture...
J'aime leur pas lent, élégant, nonchalant, le temps qu'ils prennent pour bien dérouler leurs pattes et la délicatesse avec laquelle ils posent leurs larges pieds sur le sol (la largeur de leurs pieds leur permettent de ne pas s'enfoncer dans le sable.) C'est un animal rassurant qui dégage un énorme " capital sympathie "...j'ai passé beaucoup de temps à les observer, les admirer, les photographier..Ils sont fiers, distingués et ont un air un peu hautain et même narquois et vous regardent amusés, du coin de l'œil.Ils ont une résistance incroyable et rien ne semble pouvoir les atteindre et pourtant...le deuxième jour, l'un d'eux, Robin Wood, l'aîné (5 et 4 ans)

nous a fait une petite crise...de quoi ???? Impossible de le savoir...Dès que quelqu'un montait sur son dos, il se mettait à brailler (où à blatérer) fort en tout cas).Cela a duré une partie de l'après midi...et si je m'inquiétais, cela n'avait pas l'air de soucier Feraz....il est vrai qu'il était plus accoutumé que moi !!!!
Le premier jour, Armelle qui ne voulait pas monter, a finalement changé d'avis...au bout d'un moment me retournant, j'ai vu que Feraz avait séparé les deux compères...et Armelle fière comme artaban faisait avancer Robinwood comme si elle avait fait cela toute sa vie...j'étais en admiration moi la néophyte et tout d'un coup j'ai vu RobinWood se mettre en grève et tourner en rond sans se décider à démarrer....il a fallu l'intervention de Feraz pour le convaincre qu'il avait encore un bout de chemin à faire......
Au loin une arche, le Burdah rock bridge,80 m au dessus du sol et paradis des grimpeurs....

L'heure du déjeuner approche...au détour d'un rocher, à l'ombre, le camp bédouin est installé et nous attend...les tapis alignés sur le sable nous surprennent et nous ravissent...un thé bouillant et une immense salade sont les bienvenus....

Un peu de repos, une petite sieste pour certains, la découverte des environs pour d'autres, puis nous repartons pour deux bonnes heures de de marche au milieu de cette immensité qui m'englobe, qui m'enserre, qui tour à tour s'éloigne et se rapproche mais qui, à aucun moment, ne me laisse indifférente...Le sable s'éclaircit par endroit, de rose ou rouge il devient blanc, les roches se foncent, les herbes se font tantôt plus rares tantôt plus vertes..ça et là, nous distinguons des traces de pattes...oiseaux et autres bestioles..la vie quoi...mais à part quelques lézards je n'aurais pas l'occasion de voir cette vie qui se devine mais ne se montre pas pendant le jour....ça et là des piétinements de troupeaux de chèvres...

Avant le coucher du soleil, nous arrivons au camp installé à l'abri d'une falaise...des buissons d'épineux, des anfractuosités dans les roches nous permettront de nous isoler...
Un thé nous réchauffe en attendant le repas...
Chacun repère la place de son couchage....plat avec du sable et pas de pierres..nous nous installons..nous récupérons nos bagages et montons les tentes...il faut savoir que je n'ai jamais monté une tente !!!! Le système s'est simplifié mais les résultats sont quelquefois comiques...de belles parties de rigolade nous mettent en joie en voyant l'allure des tentes...des " spécialistes " du camping nous aident et chacun pourra passer sa nuit avec un toit sur la tête...
Je m'éloigne et m'isole afin de savourer ce moment inoubliable...je m'adosse à la falaise...tant de beautés...comment est ce possible...je me pince...non je ne rêve pas...ces montagnes qui s'estompent et se réduisent, ces couleurs qui s'adoucissent un peu plus, ce sable doux et encore chaud, ce silence fait de respect mutuel, cette évidente communion avec la nature....Puis le soleil se couche et envoie ses couleurs rougeoyantes pour quelques instants encore, le ciel s'allume de milliers d'étoiles et la lune me semble plus belle et plus grosse que jamais...fascinant...je suis fascinée et j'ai du mal à rejoindre le camp où le dîner nous attend...

Les lampes frontales sortent et se baladent....nous nous installons pour le dîner assis en rond autour du feu...un ragoût de mouton....je l'attends avec impatience depuis mon arrivée....Hakem s'est surpassé...c'est délicieux...

Nous entonnons quelques chants puis commentons la journée avant de rejoindre nos abris de toile..
Partie de rire avec Armelle qui m'avoue ne pas avoir campé depuis trente ans...et moi quarante !!!!!SI nos enfants nous voyaient, ils seraient bien surpris !!!!!!

Le soleil pointe le bout de son nez et nous réveille....première nuit de bivouac...prête à recommencer...peut être à la belle étoile...mais il fait qd même un peu froid dans le désert la nuit et puis je n'ai pas très envie de me retrouver nez à nez avec un serpent ou un scorpion..Wallid me rassure..peu de chance que cela arrive, ce n'est plus la saison...nous remballons, plions les tentes, une toilette sommaire derrière un buisson...nous sommes déjà très organisés...d'un côté les garçons, de l'autre les filles...petit déjeuner et départ...
Avant de repartir nous admirons le véhicule de notre transporteur...Il démarre avec deux fils et le volant et son arbre sont entourés d'un tricot jaune moutarde du bel effet !!!!amusant et attendrissant mais je doute qu'en France Il réussisse à passer le contrôle technique !!!!
Aujourd'hui 5 h de marche, pour notre plus grand plaisir...Une, manquera à l'appel pour cette matinée, ma co- tente Armelle qui a des problèmes avec le ragoût de la veille..elle reste avec l'équipe technique et se fait chouchouter par Hakem aux petits soins...il lui a même fait chauffer de l'eau pour qu'elle puisse se laver les cheveux !!!! Décidément, il sait parler aux femmes seules !!!! Ce n'est pas un bédouin pour rien !!!!
A tour de rôle nous montons sur les chameaux...pas évident...il faut d'abord tenir en équilibre et je ne suis pas née sur le dos d'un cheval....une fois juché, il faut trouver la bonne position...jambes pendantes, bonjour les adducteurs !!!!! jambes un peu avant mais attention aux montants de la selle en bois...et une fois là haut, pas question de lâcher le pommeau pour prendre des photos..on se contente d'être balancé au rythme des pas du chameau et de contempler le paysage d'en haut...
plutôt agréable mais je ne suis pas mécontente de redescendre et de marcher....
Nous arrivons près d'une arche, le Umm fruth rock bridge...arche naturelle à 15 m du sol et qu'une partie de l'équipe s'empresse d'escalader...photos... qu'ils sont beaux là haut mais que nous sommes bien en bas !!!!!

La journée s'écoule au rythme des dromadaires...arrêts photos, on monte et en redescend à tour de rôle....quelquefois, pas d'amateurs...ainsi ils peuvent se reposer..à l'étape de midi, je m'installe près d'eux dans le sable et savoure ce moment de solitude pendant que les autres font la sieste......il fait bon juste comme il faut....un instant de bonheur que j'essaierai de rendre éternel en le rangeant dans mes souvenirs.....puis je les mitraille...Ils se nourrissent de nos restes et broutent les herbes un peu sèches et les buissons qu'ils rencontrent...

Nous repartons....ce rythme lent me convient et favorise les rêveries...de temps en temps je dois courir pour rattraper le groupe...mais là, on ne risque pas de me perdre car l'horizon se déroule autour de nous à perte de vue.

Puis apparaissent des touffes fleuries de rose contrastant joliment avec le rose du sable.
Un cadavre...de dromadaire aux os blanchis et rongés par les busards achève de sécher au soleil...
Nous arrivons ds une zone où les roches se redressent et dont les sculptures s'affinent..nous descendons dans une gorge jonchée de cadavres divers...bouteilles plastiques, même une de bière !!!, boîtes de conserve....quel dommage, quel gâchis !!!même ici la nature n'est pas respectée !!!!

Nous arrivons dans une sorte de vallée encaissée...un peu lugubre....et sur la gauche nos amis les bédouins déjà installés...dans une anfractuosité de rocher, la trace d'une cascade...Hakem me montre sur son portable une photo de la cascade " active " il y a à peine une quinzaine de jours...
Sur le chemin avant d'arriver, nous avons ramassé du bois sec pour le feu..Les tentes sont montées rapidement...nous sommes déjà des pros!!! Le camp s'organise.....nous rejoignons les tapis et nos hôtes...le thé est sur le feu mais...je suis étonnée, pas de plat qui mijote...sauterions nous à la corde ce soir ? Je ne pose pas de question et attend....dommage j'aurais bien goûté l'arak !!!!
Tout d'un coup., Hakem m'appelle et me tend une pelle...je dois déblayer un tas de sable ?!?!? Il attaque...un grand plat inversé recouvre...quoi ???? Il balaie soigneusement le sable restant avec des branchages...soulève le plat et avec l'aide de notre chauffeur - transporteur, remonte un plat à trois étages cuit à l'étouffée dans un vieux bidon.... rez de chaussée, les pommes de terre, premier étage, les légumes, oignons, courgettes, aubergines, carottes et deuxième étage, le poulet.... le tout agrémenté d' une sauce au yaourt......extraordinairement délicieux...je suis installée à côté du "chef " et suis servie comme une princesse..on se régale et on se lèche les doigts....quelle surprise..et moi qui craignait ne pas manger !!!!

Repus, la soirée se prolonge et Armelle alimente le feu avec le stock de branchages ramassés en arrivant...Il fait bon, le ciel immense est constellé de milliers d'étoiles, la lune semble nous dire " alors ça vous a plu ? Vous reviendrez ? Hein ?

Dernière nuit dans cette profondeur silencieuse et grandiose...
Demain départ pour Aqaba et la mer rouge.
Images attachées:

Photo postée par Marie Christine Guilhem (membre Macripa13).
Photo postée par Marie Christine Guilhem (membre Macripa13).
Macripa13

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Désolé cher Minorel encore un ratage
Cette fois ce sont les photos
Je vais essayer d'en rajouter...belle journée
Images attachées:

Photo postée par Marie Christine Guilhem (membre Macripa13).
Photo postée par Marie Christine Guilhem (membre Macripa13).
Photo postée par Marie Christine Guilhem (membre Macripa13).
Photo postée par Marie Christine Guilhem (membre Macripa13).
Photo postée par Marie Christine Guilhem (membre Macripa13).
Photo postée par Marie Christine Guilhem (membre Macripa13).
Photo postée par Marie Christine Guilhem (membre Macripa13).
Photo postée par Marie Christine Guilhem (membre Macripa13).
Photo postée par Marie Christine Guilhem (membre Macripa13).
Photo postée par Marie Christine Guilhem (membre Macripa13).
Photo postée par Marie Christine Guilhem (membre Macripa13).
Photo postée par Marie Christine Guilhem (membre Macripa13).
Photo postée par Marie Christine Guilhem (membre Macripa13).
Minorel86

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Bonsoir Chère Macripa13,

Très jolies photos cela aurait dommage de ne pas les partager avec la communauté.
J'adore la première avec son ciel bleu ! (vous aviez un filtre UV ?)
Nous passerons effectivement une nuit dans le wadi rum après les deux nuits à Pétra...
Ensuite nous remonterons sur Amman pour visiter un camarade et profiter de la capitale et de Jerash le lendemain avant de filer à l'aéroport pour rentrer en France (une seule semaine sur place pour nous malheureusement:)
Au plaisir de vous lire et de suivre vos commentaires sur Aqaba (nous nous demandons si cela vaut le coup d'y aller en quittant le wadi rum et avant de remonter à Amman...)
Bien à vous,

Minorel86
Macripa13

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Bonsoir Minorel

Puisque cela a l'air de marcher je vais vous envoyer le deuxième jour avec le mont nebo et le dernier avec Aqaba......très décevant après tant de beauté

Jordanie 7/11 Madaba Petra

Madaba, cité de la mosaïque, à une trentaine de kms au sud d'Amman sur la route des rois.
Après une nuit ds un hôtel un peu lugubre, et après une tentative de découverte de " Madaba by night " soldée par un échec et un retour au bercail rapide, nous sommes allés découvrir, à pied l'église st Georges et sa carte en mosaïques.....
Madaba fut une cité prospère durant les époques romaine, byzantine et omeyyade et fut en partie détruite par le tremblement de terre de 746.
Elle fut bâtie au VI eme siècle par Justinien, (beaucoup d'églises furent construites durant cette période) mais au VIII e siècle les chefs musulmans ommayades détruisirent beaucoup d'éléments figuratifs et de nombreuses mosaïques furent ainsi endommagées.
Ceci ajouté au tremblement de terre de 746 fit qu'elle tomba ds l'oubli pendant plus de 10 siècles.
Des chrétiens s'y installèrent à la fin du 19 eme siècle et en construisant une église orthodoxe sur une ancienne église byzantine, découvrirent la mosaïque la plus célèbre.
Aujourd'hui c'est la ville de Jordanie où la communauté chrétienne est la plus importante.
L'église st Georges, jolie petite église de construction récente, entourée d'arbres est un lieu propice au recueillement de par son calme et sa situation.
Les murs et les colonnes sont blancs et recouverts de peintures religieuses très colorées.Sur la gauche en sortant " st Georges terrassant le dragon " les domine par sa taille. Deux lustres richement travaillés sont suspendus comme ds la plupart des églises orthodoxes. De très belles icônes garnissent aussi les murs.
Mais l'élément principal, l'objet de ttes les visites, est certainement la carte de la Palestine en mosaïques, directement sur le sol. 16 M sur 5 orienté vers l'est (en haut) on peut y distinguer les villes de Palestine ainsi que la vallée du Jourdain avec ses poissons, la mer morte avec ses bateaux, le delta du nil ainsi que le mont Sinaï..Jérusalem occupe la position centrale avec ses portes et la tour de David.on peut y distinguer Jericho et Betlehem et bien d'autres villes encore, Gaza...
on a pu dater son élaboration grâce à des indications gravées dans un réservoir sous l'église...après 550....
Elle permettait aux pèlerins de s'orienter en terre sainte et est d'une grande utilité pour identifier les lieux bibliques.
Une pure merveille qui nous donne beaucoup d'indications sur la terre sainte de l'époque et qui " grâce à Dieu " !!!! nous est parvenue dans un état suffisamment exceptionnel pour nous émerveiller, malgré tous les dommages subis....

Nous quittons Madaba pour nous diriger vers la mer morte...
Sur la route, le mont Nebo, lieu chargé d'histoire puisque c'est ici que Moïse a contemplé la terre sainte après 40 ans d'errance ds le désert et avant d'y mourir à 120 ans (le désert, ça conserve !!!!) c'est Josué qui conduisit le peuple hébreux en terre sainte, Moise n'y ayant pas été autorisé par Dieu.
Le mont Nebo n'est pas le plus haut sommet mais on peut toutefois y contempler la vallée du Jourdain, les monts de Judée, Jericho et la mer morte.Le panorama qui se déroule devant nos yeux est extraordinaire et on a pu même distinguer Jérusalem.

Une croix moderne entouré du serpent de Moïse, en bronze domine le site et a été exécuté par un artiste de l'école florentine, Giovanni Fantoni.

Une stèle en pierre nous accueille...c'est le monument du jubilé de l'an 2000 érigé à l'occasion de la visite de Jean Paul II.

On peut voir aussi les restes de la basilique byzantine et ses superbes mosaïques ds un état de conservation exceptionnel (le ?)...on peut y admirer divers animaux, panthères, antilopes, autruches, lions., des arbres, des personnages, des cavaliers..
A l'extérieur d'autres vestiges de mosaïques protégés par un abri..Sublime !!!!!

C'est une visite incontournable de par son évocation biblique et par la sérénité et l'harmonie qui se dégage de ce lieu.
Quel pays riche par son histoire et par la qualité de ses vestiges...un vrai bonheur à découvrir et redécouvrir...

Maintenant direction la mer morte et son bain si particulier...
De 1200 mètres d'altitude nous redescendons à 400 m au dessous du niveau de la mer...elle se trouve entre Israël et la Jordanie..65 kms de long et 18 dans sa plus grande largeur, alimentée par le Jourdain et un taux de salinité de 25 % (4 en moyenne habituellement). Elle est composée de deux bassins, un petit au sud, plus salé encore et un grand au Nord, séparés par une langue de sable plus large en Jordanie. Côté israélien, un canal les relie..
Elle contient de nombreux sels minéraux, magnésium, potassium, bromure, sodium...la Jordanie en extrait la potasse grâce à des bassins d'évaporation...des micro organismes semblent s'y être adaptés..
Son niveau s'abaisse d'un mètre par an et nous devons traverser une distance appréciable pour aller " flotter ".
Expérience étonnante, comme ce qui nous avait été décrit...on flotte et nous ne devons pas y rester plus d'une demi heure...chacun se fait photographier en train de flotter, voire de lire le journal !!!!
La douche et la baignade ds la piscine sont les bienvenus...
Des seaux pleins de boue sont à la disposition des baigneurs pour s'en enduire avant de se rincer.
Déjeuner ds le restaurant de l'hôtel attenant..." mezze ", mouton et un délicieux poisson (empereur?) nous comblent avant de reprendre la route des rois où nous allons visiter la forteresse croisée de Kerak.

La forteresse de Kerak fait partie d'une chaîne de forteresses croisées entre Aqaba et la Turquie.
Ds la ville de Kerak, Grecs, romains, byzantins s'y succèdent puis la ville prit son essor avec l'arrivée des croisés au XIIeme siècle.Elle fut construite en 1132 par Payen le bouteiller. Renaud de Châtillon et sa cruauté lui succéda. Elle était située à 1000 mètres d'altitude à un endroit stratégique entre Jérusalem et le château de Montréal près de Petra.
Grâce à ses fortifications et ses glacis, elle résista vaillamment à l'envahisseur et c'est en 1188 après un siège de 8 mois, qu'elle tomba aux mains de Saladin.
Elle passa ensuite aux mains des mamelouks, des ottomans...puis des égyptiens.

En entrant à gauche, la salle des croisés...puis les entrepôts....des passages, des souterrains, des salles très hautes que l'on peut voir à travers une grille, un énorme glacis quasi imprenable, un fossé où passe maintenant une route, un réservoir pour les eaux de pluie....bref une forteresse imprenable pendant plus de 50 ans...
Au centre, les vestiges d'une église romane...
Au sud, le donjon ajouté par les mamelouks..et aussi le palais mamelouk...
On peut distinguer des morceaux de colonnes et de chapiteaux ayant servis à la construction de la forteresse...ds tous les sites, les matériaux utilisés provenaient de constructions antérieures déjà détruites ou que l'on n'hésitait pas à détruire.

Il est tard.nous nous dirigeons maintenant vers une de nos destinations principales...la raison probable de toute venue en Jordanie, la merveille des merveilles....Petra.
Nous arrivons ds un camp de bédouins aménagé où nous allons passer trois nuits...accueil sympathique avec un thé bouillant qui réchauffe les cœurs et les corps...des lumières sont placés ds tous les interstices des rochers et donne au lieu un côté magique et irréel !!!!
Première nuit sous la tente...chouette !!! Elle était attendue celle ci !!!!!

Dernier jour Aqaba et la mer rouge

Quand nous sommes arrivés la veille au soir au camp, nous ralions un peu à l'idée de passer encore une nuit sans nous laver...alors que nous aurions pu être transférés à Aqaba le soir même et bénéficier d'une bonne nuit à l'hôtel et surtout d'une bonne douche CHAUDE...civilisés et gâtés nous sommes, civilisés et gâtés nous restons et le manque de confort a ses limites !!!!!
Mais bon, devant le succulent repas préparé avec autant de soin et d'amour, nos récriminations ont cessé et nous étions bien heureux de passer encore une nuit dans le désert...et puis les douches on pourra en prendre autant que l'on voudra une fois rentré tandis que le désert !!!!!!!nous risquions d'y penser avec nostalgie.....alors autant en profiter et le savourer....sans arrière pensée.
Donc départ matinal....
Nous faisons nos adieux à l'équipe de bédouins qui nous a si bien dorloté pendant ces deux jours......Hakem me donne sa carte pour un échange de photos....
sur WhatsApp...
Ah j'ai oublié...de raconter que le premier jour, Il nous a donné à chacun un prénom bédouin dont il fallait se souvenir...avec l'accent !!!!!! cela a déclenché quelques parties de fou rire quand il s'agissait de le répéter à la bédouine....le mien était CHAM'S...facile à retenir...j'ai été favorisée....

Arrivée à Aqaba...bof rien de bien surprenant...une ville...
Direction le port où nous devons embarquer à bord d'un bateau...il doit nous amener dans un endroit où nous pourrons pratiquer le " snorkeling " cad voir les fonds marins (enfin petits fonds !!!!) avec un masque et un tuba...

De la rambarde, nous pouvons contempler la côte qui n'a rien de vraiment exaltant...SI ce n'est que, d'un coup d'œil, sans à peine tourner la tête, notre regard peut embrasser trois pays d'un coup....la Jordanie et ses 17 kms de côtes, Israël et Eilat avec ses constructions très contemporaines, et un peu plus à gauche l'Egypte qui ressemble à un vaste désert...
Intéressant et étonnant de voir comme la Jordanie et Israël s'étirent tout en longueur pour arriver à flirter avec le bord de mer.
Nous quittons Aqaba et ses cargos....le drapeau jordanien flottant en haut d'un immense mât (130m) nous accompagne pendant un moment.

La traversée dure une petite demi heure...nous arrivons à un ponton...nous nous équipons..la mer est presque chaude mais j'hésite, en fin de compte je saute...

L'eau est transparente, les fonds sont beaux, les récifs coralliens bien visibles, quelques poissons multicolores, bleus, jaunes, rayés, des poissons chirurgiens, de nombreux petits poissons d'un joli bleu nagent, nonchalamment, seuls ou en bancs...dommage nous sommes trop près de la plage...je pense qu'un peu plus loin les fonds sont encore plus beaux...
Nous remontons pour retrouver le car et aller déjeuner dans un de ces restaurants de la ville où nous dégustons des mezzes et un délicieux poisson...

Un petit tour en ville dans les quelques magasins aux alentours...pas grand chose..l'artisanat est rare, ordinaire et peu engageant..la seule rencontre sympathique est celle d'un vieux libraire...Après s'être présenté, il me demande de me renseigner sur la traduction française du livre " married to a bedouin " de Marguerite van Geldermalsen...., traduction qui n'existe pas..

Nous retrouvons notre car qui doit nous ramener à Amman où nous passerons une courte nuit avant de prendre la direction de l'aéroport.

Je dois dire que, Aqaba et la mer rouge m'ont un peu déçue... si je devais revenir pour admirer les fonds marins je pense que je choisirai la côte égyptienne bien plus étendue et sans doute plus intéressante.Il faut noter aussi, que Aqaba était la portion congrue du voyage et qu'après les merveilles de Jerash, de Petra et surtout du désert du Wadi rum, une demi journée à Aqaba ne pouvait que sembler bien fade....
Dans le car, Wallid nous interroge sur nos impressions jordaniennes...dans l'ensemble, nous sommes satisfaits de notre séjour mise à part quelques détails logistiques qui pourraient être améliorés..
Quand vient mon tour, j'insiste sur le fait que j'ai été ravie de terminer le voyage avec eux, au regard des deux visites de Petra où ils ont failli me perdre !!!!!Mais peut être ai je loupé l'occasion de rencontrer " le bédouin de ma vie " et de renouveler l'expérience de Marguerite van Geldermalsen!!!!Je ne le saurais jamais !!!!!!

Arrivée dans un hotel luxueux avec piscine et hamman dont nous n'aurons pas le temps de profiter car nous décidons de passer la dernière soirée ensemble au restaurant de l'hôtel avant nos départs étalés dans la nuit.
Un beau séjour, de beaux souvenirs, de belles rencontres et l'envie de repartir bien vite....donc un voyage réussi.....

Comme vous pourrez le constater, Aqaba rien de bien folichon !!!!
En remontant si vous avez un peu de temps il me semble préférable de visiter le mont nebo et la mer morte !!!! Étonnant ce sentiment de flotter

Je vous un très bon séjour...vous allez voir il y a bcp de belles choses à voir...c'est un pays charge d'histoire

Bien à vous
Images attachées:

Photo postée par Marie Christine Guilhem (membre Macripa13).
Photo postée par Marie Christine Guilhem (membre Macripa13).
Photo postée par Marie Christine Guilhem (membre Macripa13).
Photo postée par Marie Christine Guilhem (membre Macripa13).
Photo postée par Marie Christine Guilhem (membre Macripa13).
Photo postée par Marie Christine Guilhem (membre Macripa13).
Photo postée par Marie Christine Guilhem (membre Macripa13).
Photo postée par Marie Christine Guilhem (membre Macripa13).
Photo postée par Marie Christine Guilhem (membre Macripa13).
Photo postée par Marie Christine Guilhem (membre Macripa13).
Photo postée par Marie Christine Guilhem (membre Macripa13).
Photo postée par Marie Christine Guilhem (membre Macripa13).
Photo postée par Marie Christine Guilhem (membre Macripa13).
Photo postée par Marie Christine Guilhem (membre Macripa13).
Minorel86

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Bonsoir Macripa13,

Merci pour votre très beau et complet récit qui nous donne hâte d'y être. Nous ferons dans l'ordre Madaba, La mer morte, Petra, Wadi Rum, un petit arrêt à Aqaba et enfin Amman et Jérash avant de s'envoler pour la France et de retrouver Paris.

Je retiens vos excellentes explications et descriptions qui nous ferons lieu de guide car nous sommes ma femme et moi en autotour sans guide. Si cette solution nous permet de s'arrêter à notre rythme et quelquefois de prendre des photos "sans personnes", nous perdons le coté sympa des groupes ainsi qu'un certain repos de l'esprit (au moins pour les contingences matérielles).

Nous avons privilégié les hôtels sympas et de bon standing compte tenu de la brièveté de notre séjour et avons même réservé une nuit au wadi rum en tente "pleine d'étoiles"...

Nous commençons à boucler nos valises en se demandant comment s'habiller pour affronter les grands écarts de températures entre le nord du pays et le sud... Ayant quand même pas mal fréquenté la région nous devrions trouver.

Puis je me permettre de vous demander quel est la marque et le type de votre appareil photo ?

Bien à vous,

Minorel86
Macripa13

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Bonsoir Minorel

Merci pour votre courrier...au moins mes efforts n'auront pas été vains !!!!
En ce qui concerne la température, j'ai regardé et il semblerait que vous ayez entre 16 et 21 degrés la journée suivant la région...c'est plutôt sympa pour visiter car, comme on marche beaucoup, mieux vaut ne pas avoir trop chaud...donc chemises, tee-shirts.... polaires et parka à rajouter qd le soleil se couche, devraient faire l'affaire..
Toutefois ds le désert, les nuits: environ 6 degrés grand max donc pas chaud....si vous dormez ds un camping bédouin" plein d'étoiles ", veillez à avoir suffisamment de couvertures !!!! Car pas de chauffage...en principe...ce qui est bien c'est d'emporter un " sac à viande " en soie, évite le contact direct avec les couvertures (c'est plus propre !!!), réchauffe un peu et très léger à transporter..mais sans doute, connaissez vous...
En ce qui concerne votre périple cela me paraît parfait...être à deux n'est pas plus mal..vous êtes libre de vos journées et les jordaniens sont très agréables et ne savent pas quoi faire pour vous faire plaisir....ce doit être une très bonne solution...je suis partie en petit groupe car je partais seule donc !!!!!
En ce qui concerne mon appareil photo, c'est un Lumix TZ 55 de panasonic...rien d'exeptionnel si ce n'est que cela m'est largement suffisant...les photos sont correctes, le prix de l'appareil aussi (pas plus 300e) et il n'est pas encombrant...

Voilà...qd partez vous ?
Moi je pars le 19 au sud du Laos et Cambodge pour ajouter Angkor à ma liste de merveilles à voir absolument avant de mourir !!!! Sept c'était le Taj Mahal, nov Petra et février Angkor....il m'en restera qd même quelques unes....la liste n'est pas close..
Bon voyage et belle découverte

Amicalement. Macripa13
Minorel86

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Bonjour Macripa13,

C'est un bon choix d'appareil photo et le rendu est excellent (surement le coté artisitique de l'auteure).
Nous partons samedi 11 pour un retour le 18 car les enfants sont en Autriche que ski durant cette période (quand on est ado, c'est certainement plus sympa de s'éloigner un peu de ses parents). Ils se rattraperont en avril car ils viennent avec nous au USA pour 15 jours.

Vous ne devriez pas être déçue par Angkor et par le pays du sourire... nous avions beaucoup apprécié la mélancolie du Taj Mahal même si nous avions été plus réservés sur le comportement général des locaux au moins vis à vis des touristes féminines et par la misère nue de cette région donnée pour la plus pauvre de l'Inde.

D'ici là nous quittons Paris pour la Creuse ou nous attendent nos affaires d'été pour nous (et de ski) pour les enfants.

Nous vous ferons un retour ainsi qu'aux personnes qui nous ont aidé a monter ce voyage.
Bien à vous

Minorel86
Grene

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Bonsoir,
merci pour ce reportage. J'y ai retrouve les sentiments éprouvés lors de mon sejour il y a 10 ans. Aquaba m'a egalement fort déçue, j'ai passé 3 nuits dans le wadi rum, magique
j'espere y retourner
bons voyages à vous
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Bonjour et merci pour ce compte-rendu et pour ces photos, qui ont ravivé mes souvenirs de Jordanie... J'y ai passé 15 jours fin 2015 avec mon conjoint, avec un itinéraire proche du vôtre, et nous sommes rentrés enchantés... Je n'ai qu'une envie désormais, y retourner pour explorer les coins que nous n'avons pas eu l'occasion de découvrir lors du premier voyage.

Petra nous a nous aussi envoûtés... quelle émotion que d'être là-bas ! J'ai lu que vous dormiez dans un camp bédouin en plus, cela a dû renforcer l'intensité de votre expérience là-bas (même si je comprends que la douche chaude vous ait manqué hé hé ;-)) Si cela vous est possible, pouvez-vous me donner les coordonnées du camp où vous aviez séjourné ?

A propos de Petra by night, sachez que vous n'avez pas manqué grand chose... Pour le coup nous avons été très déçus, le tarif d'entrée (17JD) est très excessif par rapport à ce qui est proposé. C'était ue soirée que j'attendais avec impatience, et en fait c'était bien moins féerique que ce à quoi nous nous attendions... Nous étions parqués devant le Trésor, il y a eu 10 minutes d'animation et basta. Bref, ne regrettez rien !

Si vous voulez vous replonger dans d'autres souvenirs, j'ai raconté notre voyage ici : smilingaroundtheworld.com/category/jordanie/ cela devrait vous rappeler de bons souvenirs ;-)

Merci encore pou ce partage !
Macripa13

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Je vous souhaite un très beau voyage et beaucoup d'émotions....

Il y a bcp d'endroits magiques et cette magie est encore plus magique si on est prêt à la recevoir.....
A bientot au retour pour partager
Macripa13

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
C'est que lorsqu'on revient on a qu'une envie...y retourner....le désert ca vous prend aux tripes...
Le prochain désert, ce devrait être l'Iran....connaissez vous ?
Amicalement
Macripa13

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Bonjour

Merci de m'avoir rassurée.....si je n'ai rien loupé à propos de " petra by night "... je pensais être passée à côté d'une magie de plus !!!!!

Quant au camp il s'agit de "little petra"...accueil très sympa...somme toute comme toute la Jordanie le seul " hic" les sandwichs bédouins " qui pourraient être améliorés mais comme on l'a signalé, cela a peu être été fait !!!

Voilà je pars au sud du Laos et Cambodge avec Angkor, histoire d'ajouter une merveille du monde à ma liste avant de mourir !!!!!!!!!!!
Amicalement
Grene

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Bonjour,
L'Iran m'a egalement ebloui. Nous y avons fait un court sejour 12 jours il y a 5 ans
Nous sommes passes par une agence locale cle2perse
D'habitude nous partons en individuels, mais l'iran nous semblait un peu complique.
N'avons absolument pas regretté, si ce n'est le prix, un peu eleve. Mais prestations à la hauteur. Ispahan, cathedrale de van superbe. Meilleur souvenir orage de grêle sur la grande place. Un moment magique. Y etions en avril, chaleur supportable
Bonne preparation
Ps actuellement sommes Cambodge depuis 2 mois, rentrons demain snifff
Macripa13

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Dommage mais il faut bien rentrée un jour !!!
Je pars le 19 pour le sud de Laos et un petit bout de cambodge....pour voir Angkor et ses merveilles qui s'ajouteront à la liste des merveilles à voir absolument avant de mourir !!!!!!'nle Taj Mahal, petra........et encore bcp d'autres

Bon retour en France ou tout est un peu morose...mais bon les souvenirs seront là.

Amicalement.
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Merci pour ce bau descriptif !
Voyage fait avec un guide ???
Merci !
Yvonne
Macripa13

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Bonjour Yvonne
Désolée de ne pas vous avoir répondue plus tôt mais j'étais en voyage (Laos cambodge)
Oui le voyage était avec un guide, Wallid
Cordialement
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Merci de votre réponse !
Nous rentrons du Cambodge !
Auriez vous les coordonnées de ce guide ?
Bien à vous
Yvonne
Marykosan

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Fascinant, Macripa, votre récit sur Petra et la Jordanie !
Merci d'avoir pris tout ce temps pour mieux nous faire savourer. Quel courage et quel partage !
Je vous ai lue avec d'autant plus d'attention que nous partons début Mai pour un circuit individuel de 12 jours en Jordanie.
Et pour compléter nous étudions sérieusement un circuit Sud- Laos - Cambodge pour le mois d'octobre !
Vous êtes sans doute rentrée de ce périple.
Aurons-nous le plaisir de lire un récit aussi passionnant que celui de la Jordanie?
Entre temps, pour compléter nos idées sur ce périple sud-asiatique, pourriez vous me détailler votre itinéraire et la façon dont vous avez voyagé.
Nous étions dans le Nord Laos l'hiver dernier. Quel peuple, quel pays magnifique !
Bien à vous
Marykosan
Poster un carnet/texte Suivre cette discussion Partager Signaler 1 2
Nos annonceurs
Voici leurs offres...

Ajouter mon annonce
Votre voyage en Jordanie
Asie-online.com
Des circuits à petits prix; laissez-vous tenter par la Jordanie
La Jordanie autrement
Evaneos.com
Créez votre circuit sur mesure avec une agence de voyage locale.
Vous partez en Jordanie ?
Moyenorient.marcovasco.fr
Marco Vasco vous propose ses circuits et autres prestations à la carte
La Jordanie autrement
Cevied.org
Terre d'histoire, terre d'accueil du 03 au 16/05
?
Carnets similaires sur la Jordanie:
  Titre de la discussion Premier message Réponses Dernier message 
Et Pétra, ça vaut le coup? (Jordanie)
18 photos
Et si nous prenions un peu d'altitude... Aujourd'hui, je me suis enfin décidé à quitter l'hotel un peu plus tot. Laissant Sandrine dans les bras de Morphée, je suis devant le trésor vers 8h20 (on ne rit pas dans le fond, il faut déjà presque 30min de marche pour...
Carnets de voyage > Jordanie
26 mars 2009 à 10:14
de
Nick11
9 9 avr. 2009 à 11:13
de Julie93 »
La Jordanie, un pays qui vaut le détour! (9 jours - avril 2017)
26 photos
Ce carnet est destiné aux amoureux de la Jordanie mais surtout à ceux qui hésiteraient encore à s'y rendre. A eux, je dis "Allez-y!!". La Jordanie est un pays magnifique qui offre une grande variété de paysages, qui peut combler aussi bien les amateurs de vieilles...
Carnets de voyage > Jordanie
30 avr. 2017 à 13:15
de
Pboulard
13 14 mai 2017 à 12:20
de Esethi »
Émerveillement en Jordanie
5 photos
Premier jour 6/11/2016 Aéroport d'Amman...Un représentant de....nous attend puis Wallid, notre guide parfaitement francophone prend le relais...la troupe est au complet, départ pour l'hôtel...arrivée&nb... Inch Allah nous dit le guide. !!!! Si tout va bien...
Carnets de voyage > Jordanie
28 jan. 2017 à 10:31
de
Macripa13
14 5 mai 2017 à 13:24
de Minorel86 »
Jordanie, entre Nature et Histoire
33 photos
Je ne saurai que trop vous conseiller de lire le texte avec l'intégralité des photos et dans sa globalité: sites.google.com/... Grisemote, levée du pied droit, un matin de printemps ensoleillé, je m’souviens c’était un samedi : « Petite devinette pour trouver...
Carnets de voyage > Jordanie
11 mai 2017 à 17:32
de
Grisemote
26 20 mai 2017 à 13:08
de Grisemote »
Récit de notre voyage en Jordanie en famille, octobre-novembre 2009
7 photos
Comme toute la famille (Parents, + enfants flavien 7 ans et Jolan 4ans, grand parents et tonton) avait envie de partir au soleil aux vacances de Toussaint, il a fallu choisir une destination. Probleme de météo, désir de visites mais aussi de plages... Le choix...
Carnets de voyage > Jordanie
24 fév. 2010 à 16:15
de
01nath
8 25 mars 2010 à 21:33
de 01nath »
Plus de carnets similaires à «Découverte de Pétra»
À découvrir aussi sur la Jordanie:
Heure du site: 23:21 (22/05/2017)
Tous les droits réservés © 2002-2017 VoyageRéseau Inc.
Devenir membre de VF !
Me connecter
4 595 visiteurs en ligne depuis une heure!
Votre voyage en Jordanie
Asie-online.com
Des circuits à petits prix; laissez-vous tenter par la Jordanie
La Jordanie autrement
Evaneos.com
Créez votre circuit sur mesure avec une agence de voyage locale.
Vous partez en Jordanie ?
Moyenorient.marcovasco.fr
Marco Vasco vous propose ses circuits et autres prestations à la carte
La Jordanie autrement
Cevied.org
Terre d'histoire, terre d'accueil du 03 au 16/05
Plus d'annonces similaires »