Descendre le Niger en kayak? (Guinée-Nigéria)

Discussion démarrée par Audentes le 19 janvier 2014 à 11:51
6 réponses  ·  4 participants  ·  5 300 affichages
Démarrer une discussion Suivre cette discussion Partager Signaler
Audentes

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Bonjour à tous,

Attention, contrairement à ce que le titre pourrait laisser penser, je ne viens pas ici demander si un tel périple est envisageable mais simplement pour trouver réponses à une question qui me chafouine :

Le fleuve Niger a-t-il déjà été descendu dans son intégralité en kayak (ou tout autre embarcation sans moteur) ??

Je parle bien d'un voyage d'environ 4184 kms depuis les sources du fleuve en Guinée jusqu'à son delta au Nigeria.

J'ai bien sur trouvé les infos concernant les explorateurs qui en ont chacun exploré des sections (et y on parfois laissé la vie !) comme Mungo Park au XIX° ou Henri Lhote au XX°, j'ai également trouvé quelques récits de voyageurs qui en ont fait des portions en kayak (bamako-Tombouctou, le plus souvent) et je me souviens même avoir vu sur arte le documentaire d'un gars qui avait remonté sur un zodiac une bonne partie du fleuve mais rien sur une traversée intégrale...

Quand bien même un tel voyage relèverait au minimum du calvaire, au pire du suicide (penser à la faune rencontrée, l'approvisionnement ou encore aller voir les fiches concernant le Mali, le Niger et le Nigéria sur France Diplomatie...), il me parait assez surprenant qu'en 2014 aucun n'ai tenté ou réussi l'aventure...

Quoi, pas même un Mike Horn pour déflorer ce record potentiel avec force testostérone (à défaut d'un quelconque talent littéraire) ?

Si jamais vous avez des éclaircissement sur le sujet, ma curiosité maladive et moi vous serions bien obligés !
Mathews

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
salut je ne vais pas répondre à ta question mais s'il n'y avait pas autant de problèmes politiques j'aurais bien été tenté de prendre l'avion pour Bamako et faire une petite descente dessus avec mon canot gonflable...Sourire
pour la faune je crois qu'il y a pas mal d'hippopotames
Audentes

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Je t'avoue que l'idée m'en a traversé l'esprit aussi, avec pourquoi pas une descente intégrale après une bonne préparation, histoire de se mesurer à un mythe en sommeil !
Pour ceux que ça peut intéresser, il apparait toutefois après moult recherches qu'un certain Xavier Van Der Stappen ait discrètement vaincu la bête au milieu des années 90... Tant pis pour la légende !

Il est vrai que le contexte de la région n'est pas optimal : des guerilleros islamiques du mali à Boko Haram, en passant par la situation plus que tendue au Niger... les hippos risquent fort d'être le dernier des soucis du pagayeur occidental !

Un jour, peut-être...
Mathews

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
bonjour Audentes merci pour le renseignement
Avec quel matériel nautique le ferais tu ?
sinon le site est kayakafrica.org
Rotsaka

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Bonsoir
Si cette descente est peu médiatisée, je pense aussi c est parce que la descente du Niger n est pas un immense défi. Je suis certain que cela a été fait par pas mal de monde au delà de M Van Stappen.

Qu'on me comprenne : peu de rapides, peu/pas de zones inexplorées au milieu de jungles impénétrables, des sources assez bien identifiées donc pas de challenge de ce côté là non plus. La majorité du parcours dans des zones habitées et découvertes depuis des siècles et sans grande découverte à espérer. Une bonne partie est très utilisée des touristes, au Mali, donc là encore morne plaine pour l'aventurier 2.0.

Bref c est, je pense, un peu trop facile (sauf à avoir un immense talent pour savoir faire mousser le moindre artefact, ce qui est le cas de certains de nos pseudo aventuriers modernes - je ne vise personne en particulier) pour que cela constitue un immense défi qui soit médiatisé largement. On le fait donc mais on en parle pas.

Je connais le Niger de la frontière Guinée-Mali jusqu'à sa sortie du Niger, c est à la portée de toute personne qui a du temps. Vraiment 0 difficulté. Bien sûr actuellement souci avec les salafistes mais c est une autre histoire.

Hormis quelques hippos vers Ayorou et probablement ailleurs, 2 ou 3 crocos qui se battent en duel de ci de là, qui ne sont pas bien difficiles à éviter, quelques rapides à vers Bamako/Koulikoro, la descente du Niger n est pas assez difficile au sens technique pour constituer un but pour un aventurier en quête de notoriété.

Par contre, à faire, cela doit être extra et à conseiller pour qui veut découvrir la vie le long du Djoliba, celles des peuples du fleuve - bozo ou somono - leur interaction avec les éleveurs et les agriculteurs en particulier dans le delta intérieur du Niger, une zone extraordinaire.

Sûremment un magnifique voyage, juste pas assez difficile pour être médiatisé.
Calao

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Bonsoir,

dans le même esprit, j'avais entrepris il y a une quinzaine d'années..... (et oui, je sais), la descente de la Comoé, fleuve frontalier entre la Côte D'Ivoire et le Ghana (et surtout fleuve qui a donné naissance à la légende de la Reine Pokou).
Dans le cadre de mon agence, je comptais installer des "relais" sur certaines portions pour la logistique qui s'avérait assez coriace.
La Comoé, si elle est moins prestigieuse que le Niger, c'est une autre paire de pagaies, pour la descente. Crues, rapides, rives hostiles, faune pas toujours sympathique mais c'était une véritable aventure.

Je voulais utiliser des pirogues traditionnelles mais elles demandent pas mal d'expérience alors je m'étais tourné vers des canoës Coleman (faut pas dire la marque ??) que j'avais déjà utilisé sur l'autre fleuve frontalier (Côte D'Ivoire/Libéria), le Cavally.

La guerre a mis un terme à ce projet....
Audentes

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Pour répondre à Mathews, j'avais en tête un bête kayak monoplace, pour la simple et bonne raison que je suis assez peu versé dans les autres types d'embarcations.

Sinon, pour réagir à ce que disait Rotsaka : il est vrai qu'en terme d'explorations stricto sensu, les terra incognita se font rares et concernent plutôt quelques arpents de jungles et de montagnes à notre époque (sans parler du monde marin). Ce qui a éveillé ma curiosité c'est le silence assourdissant rencontré sur internet concernant un tel périple en Afrique... à croire que le continent n'est pas vendeur du point de vue de l'aventure... Dans mes recherches, je suis même tombé sur le livre écrit par un gars ayant descendu le Congo, et qui avait l'air d'y avoir pas mal souffert : pourtant, là aussi, la découverte était totale.

Du coup, peut-être à tort, je suis assez tolérant envers celles et ceux qui publient ou font des documentaires à partir d'un voyage somme toute largement faisable. A titre d'exemple je pense au livre de Virgile Charlot, qui a rallié l'Afrique du Sud en partant du Jura à vélo. Si l'aventure n'était pas une grande première mondiale, le résultat a plutôt de la gueule.
Du moment que la qualité du fond comme de la forme est au rendez-vous, le caractère surhumain de la chose m'apparait moins indispensable. Il est vrai que lorsqu'il s'agit d'un voyage extraordinaire, inédit et bien raconté, ça frôle le soleil...

En tout cas, je ne peux que souscrire à l'idée qu'il s'agit malgré tout d'un magnifique voyage. Encore une fois, mon hésitation à l'entreprendre ne vient que de la situation dans les pays traversés. Sans spécialement craindre pour ma vie, j'ai tendance à penser que partir dans ces conditions ne serait pas faire preuve de responsabilité à titre personnelle et collective (travail des ambassades en cas de rapt, etc...)
Démarrer une discussion Suivre cette discussion Partager Signaler
Publicités invisibles aux membres VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Nos annonceurs
Voici leurs offres...

Ajouter mon annonce
Gerewol Tchad
Eytevoyages.com
L’ occasion de voir le belle et célèbre cérémonie des Peul au Tchad
Voyage au Cap Vert
Comptoir.fr
Voyage individuel et personnalisé avec nos spécialistes Cap Vert
Cap Vert sur mesure
Amplitudes.com/Cap-Vert
Partez avec le spécialiste Cap Vert et créez un voyage 100% sur mesure
Arlindo Trek-Cap vert
Arlindotrek.weebly.com
Randonnées et treks sur Santo Antao avec un guide local indépendant
?
À découvrir aussi sur le Nigéria:
Heure du site: 2:25 (29/05/2017)
Tous les droits réservés © 2002-2017 VoyageRéseau Inc.
Devenir membre de VF !
Me connecter
1 758 visiteurs en ligne depuis une heure!
Gerewol Tchad
Eytevoyages.com
L’ occasion de voir le belle et célèbre cérémonie des Peul au Tchad
Voyage au Cap Vert
Comptoir.fr
Voyage individuel et personnalisé avec nos spécialistes Cap Vert
Cap Vert sur mesure
Amplitudes.com/Cap-Vert
Partez avec le spécialiste Cap Vert et créez un voyage 100% sur mesure
Arlindo Trek-Cap vert
Arlindotrek.weebly.com
Randonnées et treks sur Santo Antao avec un guide local indépendant
Plus d'annonces similaires »