Île Maurice: liberté chérie, les touristes ne sont plus libres de choisir entre un réceptif et un taxi d'hôtel

Discussion démarrée par IsaMauritius le 19 décembre 2016 à 11:03
2 réponses  ·  2 participants  ·  307 affichages
Suivre cette discussion Partager Signaler
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
En début de la semaine écoulée, des voitures de réceptifs interdites d’accès à Le Cannonier par des chauffeurs de taxis d’hôtels
ARTICLE PARU DANS WEEK-END | 18 DÉCEMBRE, 2016 - 22:00

  • Une demande d’audience urgente déposée auprès du juge pour faire respecter la loi
D’un côté, les tours opérateurs et réceptifs. De l’autre les chauffeurs de taxi d’hôtels. Un véritable tug of war a été enclenché entre les deux parties, depuis la mise en place de nouveaux règlements par la Tourism Authority (TA) en avril dernier pour le transport des touristes. Si bien qu’en début de semaine, des incidents ont éclaté devant l’entrée de l’hôtel Le Canonnier, des taximen d’hôtels, bloquant l’accès à des contract cars et autre taxis opérant pour le compte des réceptifs. Résultats : des touristes traumatisés, des sorties annulées, des pertes économiques, mais surtout une mauvaise image de la destination mauricienne répercutée. Si la situation s’est calmée depuis, pour éviter des risques de dérapages ou d’une fronde aux abords d’autres hôtels, l’Association of Inbound Operators Mauritius (AIOM), s’appuyant sur l’injonction de la Cour leur conférant le droit d’opérer normalement jusqu’au 14 janvier, a fait une demande pour une audition urgente auprès du juge en Cour suprême afin de rétablir l’ordre.
La tension est montée d’un cran aux abords des hôtels, plus particulièrement dans le Nord et l’Est de l’île depuis lundi dernier. En cause : l’accès bloqué aux réceptifs par des taximen d’hôtels lundi, mardi et mercredi, devant l’hôtel Le Cannonier. Plusieurs chauffeurs opérant pour le compte des agences de voyages et tours opérateurs, venus récupérer leurs clients à l’hôtel Le Canonnier, n’ont pu effectuer leur tâche, des chauffeurs de taxi le leur interdisant avec force. La police a été mandée sur les lieux et des clients ayant réservé pour effectuer des excursions n’ont pu sortir pour leur balade. Une situation choquante et qui relève d’un outrage à la Cour, estiment les membres de l’Association of Inbound Operators Mauritius (AIOM), les réceptifs disposants d’une injonction de la Cour suprême conférant le droit aux opérateurs de travailler normalement avec les touristes, assurant leur transfert de l’aéroport et les excursions, entre autres, jusqu’au 14 janvier.
Les chauufeurs de taxi se disent victimes de compétition déloyale
Cette injonction fait suite, à l’action entrée en cour par les réceptifs depuis le mois de juin, suivant l’introduction de nouveaux règlements introduits par la TA pour le transport des touristes. Nouveaux règlements contestés par l’AIOM qui, s’estimant lésée par nombre de mesures qui selon elle menace la survie du business des réceptifs et tours opérateurs, milite pour le droit à la libre décision de la clientèle. Pour l’AIOM, qui affirme n’avoir rien contre les chauffeurs de taxi d’hôtels, cette situation doit se régler à travers un dialogue constructif. Mais pour l’instant il est impérieux que la loi soit respectée et que les taxis d’hôtels ne se mettent pas en situation de «contempt of court». Ce qui est clairement le cas dans leurs actes de blocage.
L’affaire étant devant la justice, difficile d’agir, disent les autorités
Or, les chauffeurs de taxi se disent aussi victimes. Selon eux, il existe une concurrence déloyale de la part des réceptifs et des tours opérateurs qui leur « volent leurs clients ». Et aussi du fait que les agences réceptives ont recours aux services de contract cars et contract buses de compagnies privées et à des taxis basés en dehors des hôtels pour effectuer les courses des touristes. Qui plus est, soutiennent-ils, il existe une pratique de tarif exorbitant. Devant, eux, opérer selon un système de queuing devant les hôtels auxquels ils sont affiliés, ils expliquent que quotidiennement, ils se tournent les pouces et regardent les contract cars, entre autres, récupérer les touristes..
Ils ont tenté de prendre les choses en main lundi, mardi et mercredi dernier, en bloquant l’accès aux réceptifs. Selon eux, les bordereaux que montrent les chauffeurs de contract cars pour soutenir qu’ils ont le droit de travailler, disposant ainsi d’une réservation en bonne et due forme, ne serait pas légaux. « Pourquoi les hôtels ne font-ils pas appel à nous ? », demandent-ils.
Les hôteliers déplorent également la situation malsaine qui prévaut. Surtout qu’en sus des répercussions économiques suivant les activités annulées, la réputation et l’image sont en jeu. « Ce n’est vraiment pas le moment d’éclabousser notre réputation. Maurice est un pays sûr et paisible. Des guéguerres pareilles doivent être évitées. Il faut vite régler ce problème », disent-ils. D’autant que si certains hôteliers ont appliqué les mesures préconisées par la TA, en ouvrant un Taxi Desk dans leur enceinte, ils auraient vite déchanté, indiquent-ils, des taximens s’adonnant eux-mêmes à la vente d’excursions auprès de la clientèle. « C’est injuste », disent-ils, renvoyant la balle à la National Transport Authority (NTA) et à la TA pour exercer un contrôle.
Au niveau des autorités, il disent qu’il est difficile d’agir, l’affaire ayant été portée devant la justice. Contacté, Robert Desvaux, le Chairman de la TA, à qui l’AIOM a envoyé un courrier la semaine dernière parallèlement à celui envoyé à la NTA, pour déplorer la situation, explique qu’il ne peut faire de commentaires, ni prendre d’action, « la justice devant prendre une décision bientôt ». Découragés, les membres de l’AIOM, rejoints dans leur combat par des chauffeurs opérant ailleurs que dans les hôtels, appréhendant des dérapages et des conséquences drastiques par rapport à l’image et la réputation de Maurice, ont fait une demande pour une audience urgente auprès du juge. La réponse devra leur être communiquée dans les jours à venir. En attendant, la situation semble plutôt calme, même si sur les réseaux sociaux, cette affaire est longuement et diversement commentée, aussi bien par des taximen d’hôtels et des réceptifs que par des étrangers.
Le silence du ministre du Tourisme Xavier -Luc Duval est décrié de toute part.Bonnes vacances à tous
et Bonnes fêtes de fin d'année
amities
ISA MAURITIUS
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Duval, ex-ministre du tourisme depuis hier.

La situation au gouvernement ne va peut-être pas permettre de trouver une solution rapidement pour les taxis d'hôtels.
Michèle
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
ben en fait C’est le ministre des Services publics, Ivan Collendavelloo, qui occupera le poste de Xavier-Luc Duval au Tourisme. Il devient aussi le Premier ministre adjoint. dixit l'Express de ce matin, la place n'est pas inoccupée et on peut esperer que les choses soient prises en main correctement.

Mais en attendant, il faut que les touristes AUSSI soient correctes et ne ramènent pas les chauffeurs marrons qu'ils ont trouvé sur la route et qui vendent à perte plutôt que de ne pas travailler, c'est cela aussi qui fiche la pagaille, car tous les partis concernés, taxis d'hotels, taxis de tour op et les taxis de la rue payent pour bossser mais n'ont pas les memes astreintes, les mêmes obligations et les mêmes fees de licence... donc voilà, c'est là que le bât blesse.
Amities, ISA MAURITIUS
Suivre cette discussion Partager Signaler
Publicités invisibles aux membres VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Nos annonceurs
Voici leurs offres...

Ajouter mon annonce
Promo Bungalow Maurice
Chezpat.mu
Promo ChezPat Bungalows, 60 mètres du parc marin de Blue Bay Maurice.
Voyage à L'île Maurice
Verychic.com/fr/maurice
Voyages 4 et 5* en ventes privées jusqu'à -47% de réduction.
Île Maurice
Voyages-exotiques.com
Séjour de Luxe à Maurice, informations & devis gratuit
Voyage à l'Île Maurice
Comptoir.fr
Voyage individuel et personnalisé par nos spécialistes Île Maurice
?
Discussions similaires sur Maurice:
  Titre de la discussion Premier message Réponses Dernier message 
L'île Maurice demande aux hôtels 5* d'arrêter le "tout-inclus"
Les hôtels cinq étoiles qui proposent, d'office ou en option, des formules "all inclusive" sont désormais dans le collimateur de l'office du tourisme de Maurice... Lire la suite...
Actualité voyage > Maurice
12 sep. 2012 à 18:24
de
VoyageForum
6 3 oct. 2012 à 0:08
de Kineger61 »
L'Ile Maurice assouplit ses formalités d'entrée
Les visiteurs Français n'auront plus besoin, pour se rendre à l'Ile Maurice et à Rodrigues, d'un passeport valide 6 mois après la date du retour. Désormais, un passeport en cours de validité suffit. Lire la suite...
Actualité voyage > Maurice
7 nov. 2012 à 12:46
de
VoyageForum
0 7 nov. 2012 à 12:46
de VoyageForum »
Un "méga-projet" d'aménagement pour le sud de l'île Maurice
Situé dans le sud-est de l'île, à côté de l'aéroport, ce projet déjà en cours comprendra un hôtel de 140 chambres, des bureaux, des appartements, une zone commerciale, un golf 18 trous et un parc d'attractions dédié à l'oiseau emblématique de Maurice, le dodo...
Actualité voyage > Maurice
29 sep. 2014 à 21:38
de
VoyageForum
1 30 sep. 2014 à 8:41
de Pacha25 »
Une loi interdit désormais les sacs en plastique sur l'île Rodrigues
L'assemblé régionale de Rodrigues (dépendance de Maurice) vient d'interdire la possession et/ou l'utilisation des sacs en plastique sur son territoire. En cas d'infraction, il en coûtera ainsi l'équivalent de 17 US $ et le double pour récidive ! Lire la suite.....
Actualité voyage > Maurice
8 mars 2014 à 21:35
de
VoyageForum
4 11 mars 2014 à 11:29
de Songhai73 »
Maurice lance un projet d'élevage de coraux afin de repeupler ses lagons
Une ferme d'élevage de coraux sera bientôt mise en place à Maurice afin de repeupler les fond marins de l'île. A l'heure actuelle, il ne reste plus en effet qu'environ 20% de coraux vivants dans le lagon mauricien. Lire la suite...
Actualité voyage > Maurice
29 mars 2014 à 0:05
de
VoyageForum
1 13 avr. 2014 à 16:37
de Maunic »
Plus de discussions similaires à «Île Maurice: liberté chérie, les touristes ne sont plus libres de choisir entre un réceptif et un taxi d'hôtel»
À découvrir aussi sur Maurice:
Heure du site: 14:25 (28/06/2017)
Tous les droits réservés © 2002-2017 VoyageRéseau Inc.
Devenir membre de VF !
Me connecter
4 124 visiteurs en ligne depuis une heure!
Promo Bungalow Maurice
Chezpat.mu
Promo ChezPat Bungalows, 60 mètres du parc marin de Blue Bay Maurice.
Voyage à L'île Maurice
Verychic.com/fr/maurice
Voyages 4 et 5* en ventes privées jusqu'à -47% de réduction.
Île Maurice
Voyages-exotiques.com
Séjour de Luxe à Maurice, informations & devis gratuit
Voyage à l'Île Maurice
Comptoir.fr
Voyage individuel et personnalisé par nos spécialistes Île Maurice
Plus d'annonces similaires »