Trois semaines magiques au coeur des parcs de l’Ouest américain avec nos 3 enfants (page 1 de 8)

Discussion démarrée par Marati le 3 février 2018 à 9:07
143 réponses sur 8 pages  ·  20 participants  ·  10 125 affichages
Poster un carnet/texte Suivre cette discussion Partager Signaler 1 2 3 4 5 6 7 8
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Bonjour à tous,
Suite à notre 1er voyage en famille dans le Southwest il y a 2 ans, au cours de l’été 2015, je n'avais pas spécialement prévu de rédiger un carnet, préférant consacrer mes soirées à préparer en détail le prochain voyage.

Mais à force de lire des carnets, je me rends compte que chacun vit, ressent à sa manière chaque site visité, et chaque carnet, avec les photos et descriptions qui l’accompagnent, peut nous inciter ou au contraire dissuader d’explorer tel ou tel site.

Comme j’ai quasiment bouclé la préparation de notre prochain trip prévu cet été, et que je me languis trop du prochain départ, je me lance… avec beaucoup de retard. Cela me permettra de me remémorer d'inoubliables souvenirs vécus en famille.

Même si le voyage commence à dater, nous nous souvenons, du moins pour les plus grands, d’énormément de détails, parce qu’un 1er voyage dans le Southwest, cela marque... Même Timéo qui n’avait même pas 5 ans se souvient encore de pleins de choses. Comme quoi ce voyage nous a bouleversés !

J’espère que ceux qui se posent des question sur la faisabilité de certaines randos avec des enfants en bas âge, seront convaincus qu’on peut faire pleins de chose avec des petits bouts de 4, 8 et 10 ans, en préparant un minimum les randos avec gps.

Voici notre programme réalisé en 3 semaines 1/2 :
- Las Vegas
- Valley of Fire SP
- Yant Flat
- Cedar Breaks
- Zion NP : un peu des 3 secteurs
- Bryce Canyon
- Kodachrome SP
- Willis Creek
- Boulder
- Capitol Reef
- Goblin Valley – Litle Wild Hose – Crack Canyon
- Wedge Overlook - Buckhorn Petroglyph
- Arches NP
- Canyonlands : Island in the Sky
- Un peu de Needles – Chessler Park, le reste étant « remplacé » par Durango
- Mesa Verde
- Monument Valley
- Horseshoe Bend
- Yellow Rock + Nautilus
- Toadstool Hoodoos
- Edmaiers Secret
- White Pocket
- Paw Hole
- Wire Pass – Buckskin Gulch
- Blue Canyon
- Grand Canyon
- Route 66
- Retour LV
Image attachée:

Photo postée par Guillaume Henck (membre Marati).
Publicité invisible aux membres VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Préparatifs

Il y a 2 ans, pour notre 10e anniversaire de mariage, Laetitia et moi avions découvert ce fabuleux pays lors d'un voyage organisé de 12 jours au printemps 2013. En 12 jours, on avait parcouru 6000 kms, traversé 4 Etats (Californie, Nevada, Arizona et Utah) sur un rythme d'enfer et en survolant les différents parcs nationaux visités.

On était retournés en France, ravi du voyage, mais un peu frustrés car on avait finalement peu vu d'espaces sauvages. Ayant très envie d'y retourner, j'ai alors organisé durant 6 mois ce périple de 4 semaines au coeur du Wilderness.

Pour bien profiter du voyage, on a décidé de faire une boucle de taille raisonnable en se limitant au Nevada, au sud de l'Utah, et au nord de l'Arizona, avec une petite escapade dans le Colorado pour visiter Mesa Verde. Le périple se concentre autour des principaux parcs nationaux, en alternant des sites touristiques et des sites sauvages qui nécessitent une bonne organisation.

Nos 3 enfants, Maxime, Rachel et Timéo, âgés respectivement de 4, 8 et 10 ans sont du voyage et vont réaliser leur premier grand périple hors d'Europe... La préparation du voyage est importante quand on voyage avec des enfants, donc on ne pouvait risquer de sous-estimer certaines randonnées. Le trajet a été préparé en se basant sur environ 8 à 12 kms de randonnées par jour. Il a fallu faire des choix et abandonner certaines randonnées mythiques mais trop longues. Ce sera un prétexte pour y retourner...


Côté pratique, on s'est équipé de 2 GPS Garmin :

- un GPS voiture avec la carte West Usa au 1/25000e, dans lequel j'ai rentré les principaux points d'accès aux pistes menant aux randonnées. Cela s'est avéré plus qu'utile car beaucoup de randonnées sont très mal, voire pas du tout indiquées. J'y ai aussi rentré tous les hôtels et campings : ça a l'avantage de pouvoir rouler en se concentrant davantage sur les paysages que sur les panneaux routiers, et de planifier des pauses et visites en cours de route tout en ayant une idée relativement précise de l'heure d'arrivée du soir ;

- un GPS de randonnée Colorado 400t avec toutes les randonnées et les points d'intérêt du parcours.

J'ai sécurisé le tout en achetant les volumineuses Road Map Benchmark, dans un format A3 pas pratique pour voyager, mais extrêmement précises, avec absolument toutes les pistes répertoriées. Le top !

Pour porter Tim à longueur de journée, je me suis équipé d'un porte-bébé Manduca, léger et confortable, qui m'a donné entière satisfaction. J'ai longuement étudié tous les pote-bébs sur le marché, et je me suis orienté finalement vers le manduca qui présente 2 avantages :
- il supporte un poids allant jusqu'à 20 kg,
- et surtout l'enfant fait corps avec le porteur, ce qui évite des problèmes de dos et de porte-à-faux sur des randos un peu chaotiques. Timéo était tellement bien dans son fauteuil qu'il avait la fâcheuse tendance à s'endormir...
Le seul inconvénient lié à son principal avantage, est que dans la chaleur estivale, nous étions quasiment tout le temps trempés Incertain : Timéo au niveau du short et du ventre, et moi sur tout le dos. Mais on l'oublie très vite grâce au confort incroyable qu'il apporte ! Cool

Pour le camping, on acheté des chaises et fauteuils de camping Décathlon, une table pliante, des matelas "haut de gamme" Thermarest autogonflants pas très confortables et duvets avec t° de confort 4°C (il fait frais le matin à Bryce Canyon et Zion).

Au niveau sécurité, j'ai acheté : câble de remorquage, kit de réparation crevaison, compresseur portable, des plaque de désensablage (qui nous auront bien dépanné !), des réservoirs d'eau pour douche portative et réserve d'eau en cas de pépin.
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
J1 : jeudi 2 juillet
On a choisi un vol direct Francfort - Las Vegas avec la compagnie Condor pour pouvoir laisser nos enfants pour 3 semaines supplémentaires en Alsace chez leurs grands-parents.
C'est parti pour les enfants pour leur baptême de l'air...




Arrivés à Las Vegas, on passe sans encombre la douane et on récupère nos bagages avant d'aller attendre 1h30 au comptoir de Dollar pour récupérer notre 4x4 Grand Cherokee. Du moins, c'est ce qu'on pensait ! Quand on arrive enfin au guichet, le vendeu... oups, le chargé de clientèle nous alerte sur tous les risques possibles et imaginables (panne d'essence, crevaison, dégâts...) et essaie de nous vendre toutes les assurances. On finit par en accepter une pour la modique somme de 200 $ supplémentaires...

On arrive alors au parking pour choisir notre voiture, et là, on ne voit que des 4x4 de taille moyenne avec des coffres incapables de contenir nos 10 bagages! Au lieu du Grand Cherokee, ils nous proposent le Jeep liberty de taille inférieure. Les enfants sont crevés, décalage horaire oblige. C'est comme si on était au milieu de la nuit !

On finit par se rabattre sur un 4x4 Toyota qui a le bouton 4WD et avec un coffre de bonne taille qui permet de tout rentrer. Au moment de partir, alors qu'on est dans l'allée centrale, je me décide au dernier moment de m'arrêter pour me faire expliquer par le gars du parking le fonctionnement de la boite auto. Bien mal m'en a pris car, pendant qu'il m'expliquait tout, une voiture sort d'une place de parking sans regarder ses rétros et nous emboutit complètement l'aile gauche du 4x4. S'en suit alors une grosse tentative d'arnaque combinés entre les 2 américains où la femme multiplie sur son constat les mensonges pour me rejeter la faute alors que je n'étais même pas dans la voiture... Le tout, avec la complicité du gardien du parking.

Quand j'ai commencé à hausser le ton sur les mensonges écrits par l'américaine fautive, le type m'a crié :"Here, you are in United States of America !!", et un tas d'autre trucs comme quoi chacun déclare ce qu'il veut et qu'à la fin les assurances tranchent.. Bref, c'est le touriste qui paye !

On est dégoûté... Avec tout ce stress, j'oublie qu'on a souscrit à l'assurance LDW, CDW avec la franchise à 0 €. Seulement, quand on réserve 6 mois avant le départ, et que c'est la première fois qu'on part aux USA en "autonomes", il y a des choses qu'on oublie. Finalement, on change de voiture, et on se rabat sur le seul pseudo 4x4 capable d'accueillir nos (trop) nombreux bagages : un Chevrolet Traverse.



Au hasard des lecture de différents carnets, j'apprendrai plus tard que pour Wavemaster, c'est le pire 4x4 qu'il ait eu à louer en 20 ans de voyage dans l'Ouest Us. C'est dire ! La garde au sol est très moyenne, la bavette à l'avant du pare-choc accroche à chaque traversée de gué, etc... On pourra confirmer tout çà ! Le seul point positif est que c'est un 6-cylindres, et qu'on s'habitue très vite à avoir une reprise de sportive Cool. D'ailleurs, au retour, le Renault Espace nous paraîtra bien fade...

C'est un 4x4 7 places. En mode 5 places, le coffre n'est pas assez grand pour mettre tous nos bagages, donc il faut qu'on en mette au 2e rang où l'espace aux jambes est énorme. C'est typiquement une voiture agencée pour l'américain moyen relativement corpulent. Pour l'heure, on est trop fatigués pour faire fonctionner notre cerveau et optimiser le rangement, alors on entasse tout et on finit par quitter le parking Dollar, complètement exténués, dans une chaleur étouffante.

Direction un grand Walmart dont j'avais enregistré les coordonnées GPS pour ne pas perdre de temps. J'y perds 1 nouvelle heure pour acheter le réchaud avec les bonbonnes de gaz, le frigo électrique et de la nourriture. Tous les autres dorment déjà dans la voiture...

Puis direction l'hôtel Mardi Gras, choisi pour son prix bas. On en a pour notre argent... Vieillot, désuet, très loin des strass et paillettes d'autres hôtels de Vegas. Pirate

Nuit : Hôtel Mardi-gras 50 $, premier prix choisi pour une nuit de transition. C'est le type de motel qu'on est prêt à accepter au fin fond du Southwest, mais à Las Vegas, il dénote trop par rapport aux autres. Nous n'y retournerons pas.
Bilan : première journée très mouvementée, riche en émotions, mais pas forcément celles qu'on attendait.
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Hello, 10 bagages à 4 c'est sur, un 7 places Standard ne suffit pas. Il aurait fallu un Suburban XL Tire la langue ou partir avec moins de bagages.... Qu'en est il des franchises surcharge bagage chez Condor ?

Allez, après l'anicroche du parking du loueur, j'espère que ça roule et attend la suite du carnet Sourire
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
J2 : vendredi 3 juillet

Je dors mal, ressassant les événements de l'aéroport, et craignant qu'on nous retire grâce à l'empreinte de notre CB plusieurs centaines d'euros ou encore davantage. Du coup, très tôt le matin, vers 6h30, je retourne à l'aéroport, et là, un type au comptoir à qui j'explique la situation me montre sur le voucher que la franchise est de 0 $ et me rassure sur notre situation.

OUFF !!! Le VOYAGE peut enfin commencer. Et je retourne illico et tout joyeux à l'hôtel où je retrouve tout le monde debout en train de manger un petit-déj qu'on avait acheté la veille au soir au Walmart.

Map de la 1ère semaine


Avant de quitter Las Vegas pour Valley of Fire, on emmène les enfants dans plusieurs casinos. Il est 7 h, et il fait déjà très chaud.




On ne s'éternise pas, car on a prévu de rester un jour en fin de voyage. On prend l'I15, et on se retrouve rapidement à Valley of Fire en plein désert de Mojave. La chaleur y est accablante. On essaie de convertir grâce au Guide du Routard les températures en °C, mais au-delà de 100 °F, les échelles de conversion ne fonctionnent plus correctement...
Par contre, on peut dire qu'il fait nettement plus chaud qu'en plein été dans le Var où le soleil estival à son zénith est déjà brûlant ! Mais une chaleur sèche, pas la chaleur pesante que j'ai connue toute ma jeunesse les après-midis d'été en Alsace avant que n'éclatent des orages.

On dépasse les 100 °F, soit environ 45 °C à l'ombre ! Mais il n'y a PAS d'ombre à Valley of Fire... On commence par quelques points de vue, pour lesquels il n'y a qu'à quitter la voiture pour en profiter.



De manière assez incompréhensible, alors que j'ai enregistré dans l'ordre chronologique tous les waypoints, on ne s'arrête pas à Windstone arch et Piano Rock Fou. Ce n'est qu'au retour que je m'en rendrai compte...

On décide directement d'attaquer la rando en boucle Fire Wave - Crazy Hill (4 km). Je me dis que 4 kms, c'est rien, ou presque rien... Tout le monde est motivé.

Juste avant d'entamer la boucle, un Ranger nous arrête et nous demande combien on a emporté d'eau pour aller à Fire Wave. Je lui dis "8 L", il me dit "OK, you can go". On est rassurés, j'ai juste oublié à ce moment là qu'on n'allait pas JUSTE à Fire Wave, mais qu'on allait un peu plus loin pour faire notre boucle. Hum... Laetitia me le rappellera 1h30 plus tard quand on arrivera aux 2/3 de la boucle.



Au bout de 1,5 kms, on arrive à Fire Wave, qui sera d'ailleurs la seule "vague" qu'on verra du voyage. La chaleur est écrasante, les réserves d'eau s'amenuisent minute après minute.




Les paysages traversés sont splendides malgré le soleil écrasant. Je n'ose imaginer le festival de couleurs à l'automne ou au printemps. Ou plutôt, si ! Les carnets de Veileen en font la meilleure publicité possible Clin d'oeil !



La boucle nous fait traverser la route panoramique qui serpente le long des rochers.

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Hello Arnaud,
Merci de me suivre.
Nous avons 3 enfants, donc nous n'avons pas eu de souci au niveau des bagages en voyageant à 5. LE bagage en trop, c'est celui contenant la table et les chaises de camping. Comme tu le dis, il fallait soit passer à du 4x4 "Full-Size" (au double du prix), soit réduire à 4 le nombre de valises/gros sacs.

Condor a un poids limite ridiculement faible au niveau des bagages cabine (6kg). Il a donc fallu préparer minutieusement les bagages pour mettre le maximum de choses volumineuse mais légères dans les bagages cabines.

En revanche, on ne nous a pas contrôlé le poids à l'embarquement, ce qui est très étonnant. Autant qu'ils acceptent alors des poids "standards".
Pour le reste, on a trouvé la Compagnie Condor très moyenne : retard à l'aller comme au retour, nombre de films gratuits très faible (moins de 10 de mémoire) et boissons alcoolisées payantes.
Frmi31 (en ligne!)
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Chez Condor il faut prendre les places en Eco plus ou en affaire et la tout est gratuit et plus de poids en bagages cabine mai c'est plus cher
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
On était malheureusement déjà à 4000 € pour les 5 billets en partant de Francfort, donc on n'a pas pris d'option spéciale pour ne pas alourdir le budget transport. Il est vrai que j'ai dû m'y prendre un peu tard en les achetant en janvier, mais les congés n'ont été validés qu'à ce moment-là.
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Nous attaquons le retour avec une belle montée casse-pattes.




Le dernier km est terrible : Laetitia et les 2 grands demandent à boire toutes les 5 minutes, tous les 200 m. On n'avance plus, il n'y a quasiment plus d'eau, même Tim qui est dans le porte-bébé boit comme un chameau... Je commence à me priver. Et pourtant, on ne fait que longer la Scenic Drive qui est à 200 m, donc je ne suis pas plus inquiet que celà. Mais pour ne pas prendre de risque, je décide d'écourter la balade et de faire l'impasse sur Crazy Hill.
Tant pis...


On arrive enfin à la voiture. Les jambes de Laetitia la lâchent et elle manque de s'écrouler par terre. Décidément, la chaleur est terrible. Tout le monde se réhydrate, et on décide de ne plus faire que des points de vue. Eh oui, il faut que nos organismes montent en puissance tout doucement...


Nous quittons Valley of Fire après un arrêt-photo minute pour Elephant Rock et faisons route vers Saint George. Sur la route, on tombe dans un bouchon pour travaux qui nous fait perdre plus 1h30. La poisse...

En rajoutant le temps de trajet et l'heure qu'on perd en entrant dans l'Utah, la visite de Snow Canyon SP commence à être sérieusement compromise.

A Saint George, direction le Walmart où je récupère 5 paires de jumelles achetées sur le Net à moitié prix par rapport au plus bas tarif français (600 $ au lieu de 1200 €). J'avais demandé à les faire livrer en magasin. C'était risqué car j'ai déclaré l'adresse de l'hôtel comme domicile au moment de passer commande, et les jumelles nous attendaient depuis 8 jours dans le magasin. Finalement pas de souci particulier pour les récupérer !

Il est trop tard pour visiter Snow Canyon SP, ce sera pour une autre fois...

Nuit : Coronada Inn, 45$ la chambre pour 5. Bon rapport qualité prix avec le petit déjeuner (correct) compris.
Bilan : Nous avons beaucoup aimé VOF malgré la chaleur. Dépaysement et tranquillité garantis en plein été, malgré un rendu de photo moyen à cause de l'heure de visite et de mon vieux reflex Olympus. Si c'était à refaire, on privilégierait la visite et les randos tôt le matin ou en fin d'après-midi avec sunset. Mais ce n'est pas évident car il est impossible de prévoir de camper sur place dans la fournaise de l'été. Snow Canyon SP sera exploré lors d'un prochain voyage.
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
J3 : samedi 4 juillet

Au réveil encore matinal, et après un bon petit-déjeuner, on prend la piste direction Yant Flat. C'est un site encore peu connu, car pas répertorié dans les guides touristiques. Le paysage est composé de montagnes striées, brainrocks multicolores, très beaux rochers...

Pour ne pas perdre trop de temps pour trouver le Trailhead, nous suivons la trace de la piste jusqu'au parking. Même en ayant rentré dans le GPS les coordonnées du parking, nous arrivons à le rater, car il n'y a pas vraiment de parking... Nous nous garons finalement sur le bas-côté.

La marche d'approche est simple et relativement courte,


et on arrive à un point de vue magnifique. Les photos ne le montrent pas, mais la pente est très raide pour aller sur le rocher en face, donc on se contente de se balader dans le secteur.


Ce site a un potentiel énorme pour les photographes, mais la grisaille matinale ne met pas vraiment en valeur les couleurs et les formes des lieux.Incertain



On se contente d'explorer le secteur Ouest, déjà très photogénique. Les enfants s'amusent à grimper sur tous les rochers.




N'ayant pas trop étudié en détail la rando et en particulier le secteur Est, on se dit qu'on en a assez vu et on décide à tort de ne pas explorer ce secteur. La lecture de différents carnets montrant des photos de la zone Est me l'ont bien fait regretter après coup.

On repart en direction de la voiture en coupant au plus court grâce au gps.

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
En début d'après-midi, on a prévu de marcher les pieds dans l'eau pour la balade de Red Cliffs, mais impossible de trouver un accès ressemblant à un semblant de rando malgré les coordonnées GPS. Incroyable ! On tourne en rond dans le camping 1/2 heure avant de quitter le site, un peu désabusés.

On fait route vers Cedar City. Initialement, on avait prévu de faire la rando de Kanarra Creek (6 km), mais les enfants sont fatigués. Le décalage horaire n'est pas encore digéré, et tout le monde s'endort sur la route I15.

Je décide de changer le programme et de leur faire grâce de ces 6 kms de marche dans une rivière. Cette balade a pourtant été classée récemment parmi les 10 plus belles randos des USA !
On se dirige alors directement vers la partie Nord de Zion NP, Kolob Canyons. En route, on ne peut pas oublier qu'on est le 4 juillet, jour de la fête nationale. Il y a des drapeaux US partout !


A Zion NP, on achète d'abord le Pass America The Beautiful qu'on rentabilisera largement au cours du voyage. A Kolob Canyons, on commence par quelques points de vue dévoilant les montagnes de grès rouge et de canyons verdoyants, dont les photos ne rendent malheureusement pas compte de l'impression ressentie sur place.



On enchaîne avec une courte rando de 1,6 km le Timber Creek Overlook Trail. Le point de vue est sympa et le sentier plus que balisé.



Puis nous quittons temporairement Zion, mais avant de rejoindre notre hôtel à Cedar City, nous poursuivons notre route vers Cedar Breaks, qui nous donne un avant-goût de ce qui nous attend dans quelques jours à Bryce Canyon. Il fait vraiment frais, on est à plus de 3100 m d'altitude.



La palette de couleurs est impressionnante, mais le point de vue reste un ton en-dessous de Bryce Canyon que Laetitia et moi avons déjà visité en 2013, et qui est autrement plus photogénique. Il nous manque davantage de Hoodoos ! Comme on est en début de soirée, les enfants ont déjà commencé leur nuit, et impossible de les réveiller, sauf Maxime qui fera un aller-retour express en 20 secondes chrono en mode Zombie, avant d'aller se recoucher... Le lendemain, il ne se souviendra même plus de ce qu'il a vu !


Nuit : Cedar Rest Motel 50$ + taxes, excellent rapport qualité-prix. Chambre propre, literie de qualité et salles de bain rénovée (du moins en arrivant... explications à suivre). Les gérants sont gentils, on recommande vraiment.
Bilan : Un vrai coup de coeur pour Yant Flat alors que nous n'en avons exploré qu'une partie, et sous la grisaille ! Nous reviendrons bien entendu, et au plus tôt, pour espérer à nouveau y être seuls. Kolob Canyon et Cedar Breaks sont des sites encore épargnés par la foule, et on s'y sent bien. Ce n'est pourtant pas loin de Zion Sud qui grouille de monde, comme nous pourrons le constater par nous-mêmes très prochainement.
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Le départ de la petite rando Red Cliffs (Nature Trail) se fait sur le parking du camping.

Avis sur Cedar Rest Motel ?
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Je viens de corriger le post concernant l'avis sur le motel.
Pour Red Cliffs, nous retenterons un jour pour ne pas rester sur cet échec, en partant alors du parking.Clin d'oeil
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Bonjour Guillaume, je vais également suivre les tribulations de la petite famille.
Je parcourerai en septembre à peu de choses près le même itinéraire, j'apprécie donc l'ensemble des commentaires que tu peux laisser sur les endroits visités. Sourire

C'est génial de voyager avec des enfants, ça ne m'a jamais gêné, il faut adapter un peu les randos évidement mais ils suivent plutôt bien je trouve. Tant que c'est ludique ils sont capables de faire des km sans s'en rendre compte puis râler après 500m car ils s'ennuient 😁

Ça me rassure de savoir que recupérer une commande passée chez walmart ne pose pas de problèmes. Je compte faire ça pour du matériel de camping et notamment les matelas que je ne veux pas emporter à cause du poids.

En parlant camping tu dis que vous avez eu froid à Zion, autant qu'à BC ?

J'attends la suite pour savoir à quel moment de votre voyage le GPS de rando a été indispensable.

Et je note que Yant Flat fut un coup de coeur et que le secteur Kolob de Zion vous a bien plu (ça me tente aussi). 🖒

Pas cool en tout cas l'accident dès l'arrivée ! Bon, ça prouve au moins que les assurances souscrites sont efficaces 😁
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Bonsoir Pascal,
Merci, je suis ravi que ce récit puisse te servir. Sourire

C'est surtout à Bryce qu'il a fait froid la nuit. A Zion, c'était plus supportable. Il a surtout fait très frais dans le canyon pour se doucher avec notre douche portative avec de l'eau qui n'avait pas chauffé dans la journée dans les ballons Intex. La 1ère semaine a en effet été très nuageuse et pluvieuse.

Je peux te donner quelques infos supplémentaires concernant la commande Walmart.
Alors que je ne le soupçonnais pas au départ, les différentes dates de la commande ont vraiment leur importance et pourront te servir. En France, les articles commandés et livrés en magasin restent en général disponibles une quinzaine de jours, donc j'étais resté sur ce principe sans étudier les CGV de Walmart.
J'ai donc passé commande des jumelles notées "en stock" le 21/06 à 20h pour un "pickup" le 03/07, soit à J-12.
Le colis est parti le 23/06, à J-10, et est arrivé en magasin à J-8.
Dans le mail m'annonçant la disponibilité du colis, il était écrit, à ma grande surprise, que le colis resterait exactement 7 jours en magasin avant de repartir au dépôt...
Du coup j'ai été obligé d'appeler le magasin, et j'ai mis 10 minutes, dans mon anglais approximatif, pour lui expliquer que je ne pourrais venir que le lendemain de la date limite pour récupérer le colis. Je lui ai fait marquer la date de "pickup" sur le colis pour m'assurer que celui-ci ne reparte pas.
Et finalement cette histoire s'est bien terminée. Je ne stressais pas trop malgré le montant de la commande, car je savais que je pourrais toujours faire relivrer le colis dans un autre Walmart situé sur notre route. A 7 jours près, c'est largement jouable d'anticiper une livraison en cours de voyage.

Si c'était à refaire, je commanderais au maximum à J-9 ou J-10.

Enfin, ce que je ne savais pas, c'est que j'aurais pu détaxer les jumelles à la douane en quittant le pays, ce qui aurait pu me permettre de récupérer 35 $ (pour une commande de 565 $ HT). Ajoutés aux 15 $ de taxes de jeans Levis achetés à Las Vegas, cela aurait commencé à valoir le coup.

J'ai regardé chez Rei pour éventuellement acheter cet été, sur le même principe, une tente ultralight de marque MSR ou Big Agnes, mais ils ne font pas la livraison en magasin. D'après moi, Walmart est donc à privilégier grâce à leur réseau bien développé.

Pour l'accident, nous n'avons plus eu aucune nouvelle de la part de Dollar ou d'Autoeurope. Les assurance zéro franchise sont vraiment indispensables pour voyager tranquilles, tout comme une assurance santé voyage.
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
J4 : Dimanche 5 juillet

J'ai hésité à dévoiler notre mésaventure le soir au motel, tellement j'ai honte, mais cela fait partie de notre voyage, et nous en plaisantons souvent depuis.

Nous avons en effet quitté notre hôtel délestés de 200 $ pour avoir joué aux imbéciles la veille au soir dans la chambre. Comme nous étions arrivés très tard à l'hôtel, le temps de faire émerger nos enfants qui avaient déjà commencé leur nuit (jetlag oblige), nous nous sommes mis en quête d'un restaurant un peu avant 21 h, mais nous n'en avons trouvé aucun qui serve encore à cette heure "tardive" (ils arrêtaient de servir à 20 h). Les enfants souhaitant manger des pâtes, je décide de faire cuire un plat de pâtes avec notre réchaud à gaz, en le posant sur un plan de travail qu'on croyait être du marbre, sans penser à surélever la plaque par le dessous.

Mais ce n'était qu'un plan de travail en formica imitation marbre, qui a chauffé petit à petit et a fini, sous l'effet de la chaleur du réchaud, par laisser une énorme tâche noire de plastique cramé. Le gérant de l'hôtel qu'on a immédiatement alerté, n'en croit pas ses yeux, mais nous demande seulement 200 $ à l'amiable pour faire reposer un nouveau plan de travail, après avoir consulté au préalable son homme à tout faire. Sur le coup, on s'en sort vraiment bien, car le prix couvre à peine la fourniture. On lui fait signer un document attestant du règlement à l'amiable pour éviter toute mauvaise surprise (il avait en effet notre empreinte de CB), et on quitte Cedar City direction Kolob Terrace (Zion NP secteur centre).

Ah... j'allais oublier le plus important, les enfants ont bien aimé le plat de pâtes... moi, c'est drôle, elles me sont un peu restées sur l'estomac. Incertain

Décidément, on enchaîne les mésaventures depuis le début du périple... Mais il faut bien reconnaître que sur ce coup-là on a été particulièrement c (ouill)ons ! Je suis pourtant bon bricoleur et ai quelques notions des matériaux... comme quoi... Pirate

La rando prévue ce matin est Northgate Peaks (6,5 km – 2h30). Cette rando facile sur terrain plat permet de voir à l’arrivée The Great West Canyon et de très belle vues sur le Northgate Peaks.

Arrêt photo sur la piste qui mène à Kolob Terrace.




Sur la Kolob reservoir Road, on s'arrête une nouvelle fois à proximité de Lower Kolob plateau pour prendre en photo une série de hoodoos photogéniques.


Ce coin est probablement Hoodoo City (détaillé sur le site www.citrusmilo.com ou dans le PTSW Utah p65 que j'ai acheté depuis), mais comme je ne le connais pas (encore), je n'ai pas l'idée de m'arrêter pour l'explorer. Pas grave... nous reviendrons !

La partie centrale de Zion est beaucoup moins fréquentée que le secteur Sud, et pourtant elle abrite 2 randonnées mythiques :
- West Rim Trail qui offre certainement les plus beaux points de vue sur le canyon, mais elle fait 23 km en one-way, inaccessible pour l'instant ;
- Left Fork of North creek qui mène au fameux Subway ; cette randonnée est aussi très longue et a surtout un intérêt pour les photographes bien équipés, ce qui n'est pas mon cas pour l'instant.

La balade que nous avons choisi est accessible aux enfants : 5,5 km et D100.


Elle alterne les secteurs au soleil au milieu des prairies, puis des passages dans des forêts à l’ombre des pins. On ne se croirait vraiment pas dans un parc national, on croisera tout au plus 10 à 15 personnes durant la matinée. C’est vraiment reposant



Le clou de la balade est la vue sur The Great West Canyon et le Northgate Peaks. Cette vue nous donne surtout une idée des vues extraordinaires que nous pourrions avoir en faisant le West Rim Trail, situé 5 km plus à l'Est, donc très proche des montagnes aperçues au loin.


Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Hello ! Je suis vos aventures avec plaisir, on part cet été avec nos deux monstres de 11 et 14 ans, je serai contente d’avoir des avis sur les balades possibles sans râleries 😃
En tout cas votre voyage commence encore force, j’espère que le reste sera plus calme pour vous 😉
Signaler Répondre
On file ensuite vers le camping Watchman situé dans le secteur Sud de Zion. Le cadre du camping est croquignolet, mais il n’y a pas de douche.

Avant de tester notre douche portable, on va d’abord se dégourdir les jambes en grimpant vers Weeping Rock, qui est une petite grotte devant laquelle est censée couler une cascade, telle un rideau de pluie. Toujours pas de soleil en vue, l'eau contenue dans le ballon ne risque pas de chauffer jusqu'à notre retour...Fou

Les algues vertes témoignent de la présence récente d’eau, mais on ne profitera que de quelques gouttes d’eau. On repart déçus. Heureusement que la balade était courte.


La fatigue commence à se faire sentir chez les enfants, alors on finit la journée par une dernière petite randonnée, Emerald Pools (5 km, 1h30). L’arrêt de bus menant à la rando nous offre des décors vraiment impressionnants. Les falaises sont vertigineuses.





Timéo étant fatigué de la rando du matin, j'allège de suite ses souffrances et il va pouvoir se prélasser dans son porte-bébé...


La rando est facile et ludique pour les enfants. On remonte d’abord Lower Emerald Pools, puis on grimpe à Upper Emerald Pools, où se sent vraiment minuscule face aux falaises vertigineuses de grès.

On adore les paysages de la marche d’approche,


mais dès qu'on accède au secteur où le sentier se resserre, on trouve qu’il y a vraiment beaucoup (trop) de monde. Nous sommes très souvent à la queue leu leu. Je peine à trouver du plaisir, mais me console en me disant que s'il y a autant de monde, c'est que le spectacle qui nous attend au bout vaut le coup.

Eh ben non...Pirate Tout comme à Weeping Rock un peu plus tôt dans l’après-midi, on trouve que le décor souffre cruellement du manque d’eau. Et on n’est qu’au début de l’été...

Lower Emerald Pools



Les traces sur la roche témoignent de l'existence d'une cascade au printemps, mais nous n'en verrons pas plus. Pourtant, le cadre est vraiment sympathique même si sans grand angle, les photos ne rendent pas bien l’impression ressentie sur place.

Sans la foule et avec de l'eau, cela pourrait être un coup de coeur, mais on en est malheureusement loin... Je suis persuadé qu'au printemps, l'impression aurait pu être toute autre.

Upper Emerald Pools ne nous enchante guère plus pour les mêmes raisons.


On distingue un léger filet d'eau...




Le soir, repas au camping, et on croisera une biche qui se balade au milieu du camping, pas effrayée du tout. Pas vraiment sauvage, la faune par ici… Au passage, photo de la tente Coleman achetée car elle se monte et démonte en 2 mn chrono, mais qui a un énorme inconvénient testé en conditions réelles : elle est simple toit, et prend tous les matins la rosée. Cela nous apprendra à ne pas tester le matériel avant de partir en voyage...


A la nuit tombée, l'air se rafraîchira très vite, et nous clôturerons donc cette journée en nous douchant au bord de la rivière avec une eau froide. C'est revigorant !

Nuit : Watchman Campground à 18$, que nous avons réservé 6 mois à l'avance. C'est un camping immense, mais cela ne se ressent pas du tout sur place si l'on choisit un emplacement tente. Notre coin était bien croquignolet, au bord de la rivière. Les emplacements sont bien équipés et les sanitaires propres. Son seul (gros) inconvénient est l'absence de douches. Je ne vois d'ailleurs pas trop l'intérêt de mettre à disposition des WC (non secs) et des points d'eau pour laver la popote, sans aller jusqu'à proposer des douches. Ce n'est qu'une question de dimensionnement du système de traitement des eaux usées...
Bilan : nous avons adoré le secteur de Kolob Terrace. Le grand regret est la programmation de l'après-midi. Si j'avais mieux préparé Zion, j'aurais eu connaissance du risque de manque d'eau en été, et aurais laissé tomber Emeral Pools et Weeping Rock.
Nous aurions alors pu approfondir le secteur de Hoodoos City (à condition d'avoir acheté le PTSW Utah de Laurent Martrès avant le voyage), ou tenter Angels Landing, a minima jusqu'à Scout Lookout pour tous, et plus si affinité.
Signaler Répondre
Hello Joëlle,
Merci de me lire. Pour les randonnées, j'ai été très étonné de leur capacité à enchaîner les efforts.
Excepté le premier jour dans Valley of Fire où la chaleur a eu raison de leurs capacités physiques, mes 2 aînés âgés alors de 8 et 10 ans ont été capables d'enchaîner jour après jour sans (quasiment) se plaindre.

Le plus important, c'est la santé des pieds: il faut de bonnes chaussures, des chaussettes spécifiques de running ou randonnée, et nous avions toujours sur nous des pansements réparateurs d'ampoules au cas où.

Il est important de choisir des randonnées dont l'intérêt scénique ne se limite pas à un point de vue au bout de la rando, mais qui comporte des décors sympas tout le long. En me remémorant toutes les randos, je n'en vois aucune où les enfants se sont ennuyé : même la randonnée de Lower Calf Creek Falls (11 km) qui semble à première vue n'avoir que la cascade comme intérêt, est de toute beauté tout au long du parcours !

Les randos que les enfants ont préféré sont les différents slots canyons (Timéo ne voulait d'ailleurs jamais être porté), Edmaiers Secret et bien entendu White Pocket.

Sinon, ils ont aussi adoré :
- Capitol Reef : Cohab Canyon Trail
- Arches : Devils Garden jusqu'à Double O Arch, rando très ludique
- Grand Canyon : un petit bout de South Kebab trail qui permet de s'éloigner des foules et s'imprégner de l'ambiance particulière de ce chef d'oeuvre de la nature.

Pour cet été, j'ai investi dans des Camelback de 3 L pour tout le monde (sauf moi qui aurai le gros sac à dos) parce que cela leur permettra de s'hydrater en continu, et c'est assez fun pour des enfants. En plus cela évitera de multiplier les pauses boissons qui cassent le ryhtme.
Signaler Répondre
Ah ben on se croisera alors peut être. Vos dates et circuit ?
Poster un carnet/texte Suivre cette discussion Partager Signaler 1 2 3 4 5 6 7 8
Carnets similaires sur les États-Unis:
  Titre de la discussion Premier message Réponses Dernier message 
Des parcs naturels à San Francisco, récit de 3 semaines dans l'Ouest américain
267 photos
Voilà déjà plusieurs mois que je laisse traîner l’écriture du carnet de route de notre séjour dans l’ouest américain ; mais nous sommes actuellement en pleine préparation d’un livre-photo de nos vacances et toutes ces images n’ont pas tardé à nous rendre bien nostalgiques...
Carnets de voyage > États-Unis
12 jan. 2016 à 14:12
de
Layian
57 24 oct. 2017 à 13:27
de Jpierre »
Road trip américain de 3 semaines le long du golfe du Mexique (avec enfants)
216 photos
2 ans...2 ans que je prépare ce voyage!! Au départ, l'envie de visiter les Etats Unis. Pour moi, c'est un retour aux sources puisque j'y ai vécu et pour le reste de la tribu (mari et deux garçons de 11 et 9 ans), c'est le fantasme. Les USA comme on voit à la télé...
Carnets de voyage > États-Unis
10 août 2015 à 15:51
de
Steph33310
60 2 nov. 2015 à 15:24
de Caussat »
Notre voyage de 3 semaines dans l'Ouest américain, de Los Angeles à Los Angeles!
39 photos
Et voici, c’est à mon tour de vous faire partager notre voyage dans l’ouest! Du 16/05 au 07/06/2015! Comment en sommes nous venu à programmer ce voyage? Tout simplement, en mai 2014 je suis parti seul pour un périple sur la côte Est et j’ai trouvé cela tellement...
Carnets de voyage > États-Unis
27 jui. 2015 à 16:26
de
ITW88
16 8 août 2015 à 9:59
de Electra06 »
Impressions mitigées après 3 semaines dans le sud-ouest (USA)
9 photos
De retour après trois semaines dans le sud ouest américain, je souhaitais partager avec vous mes impressions quelque peu mitigées sur ce voyage (qui est notre 4ème voyage dans l'ouest)... J'en parle ici pour deux raisons: je suis réellement curieuse de savoir quels...
Carnets de voyage > États-Unis
12 mai 2016 à 1:05
de
Aza001
149 19 sep. 2016 à 15:36
de Usafan »
Circuit de 3 semaines dans l'Ouest américain
174 photos
Cela fait une semaine que nous sommes revenus de notre périple américain et j'ai toujours du mal à revenir sur terre. Alors peut-être qu'en mettant par écrit tous mes beaux souvenirs, je revivrai un peu notre voyage?? Nous, c'est Nico (mon mari, 40 ans cette année)...
Carnets de voyage > États-Unis
31 jui. 2015 à 14:38
de
Marielle69
154 18 oct. 2016 à 18:46
de Nanane25 »
Plus de carnets similaires à «Trois semaines magiques au coeur des parcs de l’Ouest américain avec nos 3 enfants»
Heure du site: 12:40 (25/02/2018)
Tous les droits réservés © 2002-2018 VoyageRéseau Inc.
3 826 visiteurs en ligne depuis une heure!