Voyage en Haïti - 24 novembre au 14 décembre 2017

Discussion démarrée par Luximage le 3 février 2018 à 15:08
9 réponses  ·  6 participants  ·  1 365 affichages
Poster un carnet/texte Suivre cette discussion Partager Signaler
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Voyage en Haïti

Nous étions en Haïti du 24 novembre au 14 décembre 2017.
Deux femmes de 60 ans, baroudeuses, quasi seules voyageuses dans ce pays, les autres occidentaux s’y trouvant en mission humanitaire, travaillant pour des ONG ou des congrégations religieuses (ou alors touristes parqués dans des zones réservées).
Pour voyager en Haïti en électron libre, il faut avoir l’habitude de voyager, être ouvert aux rencontres et aux contretemps… et c’est alors un voyage humainement très riche et passionnant qui s’offre à vous. De plus les paysages sont magnifiques.
Chaque rencontre que nous avons faite a été un peu comme une pièce d’un puzzle nous aidant à comprendre ce pays dévasté et en chaos complet mais qui garde malgré tout sa culture. Chaos économique, politique, social, écologique.
Il ne faut pas craindre d’être en permanence confronté aux ordures et à la misère… Comme les gens ont l’habitude qu’on les considère comme assistés (trop d’ONG et missions religieuses), nous prenons le contre-pied et communiquons avec eux simplement d’humain à humain en n’établissant pas de rapport de don matériel. Le fait que beaucoup d’entre eux parlent français (ceux qui sont allés à l’école) permet de vrais échanges, dont ils nous remercient.
Contrairement à nos appréhensions d’avant le départ (transmises par d’autres), nous ne nous sommes jamais senties en insécurité. À tel point que nous avons sans problème pris des moto-taxis, ou même fait du stop à plusieurs reprises (en dehors de Port-au-Prince) ce qui nous a occasionné de belles et improbables rencontres.

Quelques généralités
Nous avions « Le Petit Fûté », seul guide sur Haïti, édition de 2012 non remise à jour faute de clients. Donc beaucoup d’adresses n’existent plus mais il permet d’avoir des informations générales. Nous nous sommes servies aussi du carnet de voyage de « Yemen » (sur VoyageForum).
Nous avons voyagé dans le sud d’Haïti, n’ayant pas le temps d’aller partout, mais le centre et le nord semblent tout aussi intéressants.
Vous pouvez sans problème aller n’importe où (transports faciles à trouver), l’endroit le plus délicat est Port-au-Prince, question circulation et ambiance plus difficile.
Les hôtels sont partout très chers (environ 100 $ une chambre qui ne les vaut pas) mais nous avons réussi à en trouver pour 50-60 $.
Aucun problème pour se nourrir et se déplacer. Précautions habituelles quand on voyage.
De manière générale, il suffit de demander à un moto-taxi de nous conduire à l’endroit où il y a les camionnettes ou les bus pour l’endroit où l’on veut aller. Une course en moto-taxi selon la distance varie de 25 à 150 Gourdes par personne.
Nous avons dépensé en moyenne environ 40 € par personne / par jour
1€ = 75 Gourdes
100 Gourdes = 1,34 €
C’est mieux d’avoir des dollars plutôt que des euros. Les hôtels sont souvent payés en dollars.
Avoir un sac à dos à cause des conditions pour se déplacer !
Je vais donner juste des informations pratiques, pas de détails sur toutes nos rencontres. Vous en ferez d’autres !

- Port-au-Prince
En arrivant (de nuit) à Port-au-Prince, heureusement qu’un ami haïtien nous attendait car la première impression n’est guère engageante. Il vaut mieux arriver de jour et avoir un contact à l’arrivée.
Nous avons décidé de quitter rapidement cette ville pour n’y revenir que vers la fin de notre séjour. C’est souvent ce que nous faisons lorsque nous voyageons, il est toujours plus facile d’appréhender un pays par sa province d’abord.

- Port-au-Prince / Les Cayes
Bus « Transport chic » (rue Oswald Durand), 300 G /pers, durée 5H30 à cause des embouteillages pour sortir de Port-au-Prince (départ à 10H, arrivée à 15H30). Bus toutes les heures dans les deux sens. Il y a toujours énormément d’embouteillages à Port-au-Prince, à n’importe quelle heure, sauf le matin avant 6H ! En tenir compte pour ses déplacements !

- Les Cayes
Petite ville très agréable, maisons d’architecture coloniale.
Séjour à l’hôtel « Le Concorde » 55 $ pour 2 avec petit-déjeuner. Nous avons rayonné dans le secteur en restant à cet hôtel. Autrefois faste, il a souffert de l’ouragan Matthew, mais c’est bien sympa de rester là.
Notre restaurant préféré « Le Cayenne » dans la rue principale (repas environ 500-600 G).
Dans une rue perpendiculaire, en allant vers la place de l’église, il y a un endroit pour danser le « compas » en semaine et les danses latines le week-end.

- Les Cayes / Port Salut
Moto-taxi puis camionnette (250 G /pers) pour Port-Salut. AR dans la journée.
Endroit dévasté par le cyclone mais balade sur la plage et baignade, beaucoup de petits restos.
Verre ou repas au « Village Le Reposoir ». On peut aussi y dormir dans des bungalows chics face à la mer. Nous revenons en stop avec un animateur de musique à la radio.

- Les Cayes / Camp Perrin
Camionnette (125 G / pers)
On voulait aller dormir à l’hôtel « Le Recul » pour visiter le secteur des grottes. Cet hôtel est cher, isolé si on n’a pas de moyen de transport, et pas très intéressant. Nous avons fait demi-tour. On nous a dit après qu’il aurait fallu aller plus haut dans le village, qu’il y avait d’autres hôtels. Nous revenons en stop avec un exploitant agricole.

- Les Cayes / Ile à Vache
Tout un poème pour aller prendre le bateau public ! Sinon il faut réserver auprès des hôtels qui sont sur l’île et envoient leur bateau (très cher).
En moto-taxi jusqu’à un embarcadère rempli d’ordures que l’on traverse en montant sur le dos de quelqu’un qui nous porte jusqu’à une première barque qui nous conduit à une deuxième barque (10-15 G / pers chaque fois) puis jusqu’au bateau à moteur bondé (125 G / pers).
Il faut se renseigner sur les horaires de départ car il n’y en a pas tout le temps.
Appeler Pierrot l’un des propriétaires des bateaux qui font la traversée (38 35 29 03).
Ou alors Jérôme (38 68 40 56) qui a des chambres avec demi-pension à Kay Coq.
Nous sommes restées chez Jérôme 50 $ pour 2 la chambre avec demi-pension (petit déjeuner et dîner). Les repas préparés par Nadine, sa femme, sont vraiment délicieux. L’endroit est simple et agréable, juste au bord de l’eau. Quand nous y étions les salles de bains des chambres n’étaient pas terminées mais elles ne vont pas tarder à l’être.
Sur l’Ile à Vache, marcher à pied. Aller jusqu’à la plage Abakabay Beach (classée 57ème plus belle plage du monde), vue magnifique et endroit paradisiaque pour se baigner, sable fin. Il y a un hôtel de bungalows chics (mais personne quand nous y étions).
Demander à un pêcheur de vous emmener sur son bateau à voile rempli de filets jusqu’à l’Ile des amoureux (1500 G la balade pour 2).

- Ile à Vache / Les Cayes / Jacmel
Barque à 8H30 (125 G /pers). Bus « Transport chic » (300 G / pers) à 9H30 qui nous laisse à Carrefour du Port à 13H.
Nous faisons du stop et sommes prises par des religieuses d’un dispensaire. Sinon il y a des camionnettes (bondées) qui vont à Jacmel.
À Jacmel, nous allons à l’ « Hôtel de la Place » (1500 G la chambre pour 2 avec petit-déjeuner). Attention ! il y a un groupe électrogène qui se met en marche la nuit, ne surtout pas prendre les chambres à l’arrière sinon c’est infernal !
La ville de Jacmel a été très abîmée par le tremblement de terre puis l’ouragan… mais c’est très intéressant de s’y promener. Il y a l’électricité un soir sur deux comme dans beaucoup d’endroits en Haïti. Visiter le Centre d’Art où il y a des ateliers d’artistes sur deux étages. Les artistes y travaillent et sont contents de discuter et de vendre leurs œuvres.

- Jacmel / Cayes-Jacmel
En moto-taxi (20 G / pers) puis camionnette (25 G/ pers) aller à Cayes-Jacmel à 20 kms.
Réserver à « Pozé Guest-House » tenu par Cécile, française, et Christophe, belge, qui sont vraiment adorables et très investis en Haïti depuis plusieurs années. Discussions très intéressantes avec eux. (Cécile : 49 07 03 95)
S’arrêter à la plage de Ti-mouillage devant l’ « Hôtel inoubliable » et « Pozé Guest House » est à 10 mn à pied, mais on viendra vous chercher la première fois.
La guest-house domine la mer et c’est le plus bel endroit où nous sommes restées (61 $ une chambre très jolie pour 2 avec petit-déjeuner fastueux).
Repas chez « Cam Cris » (1000 G / pers), un couple franco-haïtien au bord d’une plage où l’on peut faire du surf.
Plage de sable à Ti-mouillage. Repas sur la plage ou au restaurant « l’Amitié » à 10 mn de la « Pozé Guest-House » (1000 G / pers).

- Cayes-Jacmel / Marigot
Un aller-retour juste pour aller voir Marigot. On voulait aller jusqu’à Belle-Anse, mais la route est mauvaise et nous n’avons pas assez de temps. Aller en camionnette (50 G / pers) et retour en moto-taxi (50 G / pers). Petit village, rien de particulier, vie ordinaire.

- Cayes-Jacmel / Jacmel
Camionnette (40 G / pers) + moto-taxi (25 G / pers) jusqu’à Jacmel.
Nous ne voulons pas retourner au bruyant « Hôtel de la Place » et nous nous payons l’ « Hôtel Florita », mythique et magnifique ! Nous négocions, car c’est la basse saison, 100 $ la chambre pour 2 avec le petit-déjeuner (qui est moins bien qu’à Pozé Guest-House !).
Nous allons à l’extérieur de Jacmel au Centre Culturel Charles Moravia qui a une petite bibliothèque et organise des ateliers de lecture et écriture avec les écoles ainsi que des résidences d’écrivains. Belles rencontres.

- Jacmel / Fondwa
Changement d’ambiance. Nous décidons d’aller à Fondwa dans les montagnes sur la route entre Jacmel et Carrefour du Port pour voir l’Association des Paysans de Fondwa et nous logeons dans une communauté de religieuses. Les religieuses, de passage à Jacmel, nous emmènent à Fondwa. Contacter Sœur Claudette (46 95 95 66)
Hébergement dans un petit bâtiment neuf 50 $ la chambre pour 2 avec petit-déjeuner et repas du soir collectif. Visite de l’école, de l’orphelinat, d’un petit hôpital en construction, du dispensaire actuel et balade à une cascade. Paysage magnifique, belles rencontres.

- Fondwa / Port-au-Prince
Pour repartir nous prenons d’abord un moto-taxi pour aller jusqu’à la route principale (25 G / pers) puis, ne trouvant pas de transport, nous faisons du stop. Nous sommes prises par une camionnette avec à son bord une quinzaine d’américains d’une congrégation religieuse. Ils nous invitent à déjeuner dans leur centre puis, s’inquiétant pour nous, le responsable nous emmène à Port-au-Prince dans son 4x4 (30 kms aller plus des embouteillages) !
À Port-au-Prince, nous retrouvons nos amis, un couple franco-haïtien, et nous restons trois jours chez eux pour participer à l’événement organisé par Alternatiba Haïti et le GAFE (Groupement d’Action Francophone pour l’Environnement) près de Cité Soleil.

- Port-au-Prince / Mirebalais
Pour aller à Mirebalais, nous allons en camionnette jusqu’à la rue des Remparts prendre un minibus (200 G / pers). Nous traversons un quartier de Port-au-Prince près du Marché de fer complètement dévasté par le tremblement de terre. Très impressionnant et vraiment sordide.
À Mirebalais, moto-taxi pour aller au centre ville et nous allons d’abord nous renseigner pour dormir à l’hôtel « Le Mirage »100 $ une chambre qui n’a aucun intérêt et sent mauvais (la piscine dont parle « Le Petit Fûté » est à sec). Ils ne veulent pas baisser les prix. Nous partons et trouvons l’hôtel « Le Créole » tout neuf avec une chambre très bien et petit-déjeuner que nous négocions à 60 $.
Soirée et nuit agitées par la présence de prêcheurs évangélistes sur la place de Mirebalais (la « croisade des âmes » à cette période !).
Mirebalais est une petite ville agréable, plus prospère que ce que nous avons vu jusque-là, car épargnée par le tremblement de terre et le cyclone et proche de la République Dominicaine (pas mal d’haïtiens vont y travailler et font du commerce).
Repas au petit restaurant « Las Vegas » (environ 300 G / pers)
Le lendemain, nous prenons un moto-taxi (500 G / pers AR) pour aller jusqu’à Saut d’Eau, cascade haut-lieu de pèlerinage vaudou. Entrée pour descendre à la cascade 5 $.
Très beau paysage.

- Port-au-Prince
Nous retournons à Port-au-Prince par le minibus et allons loger à « Communitere Haïti », 19 rue Pelican, (34 46 88 27), sorte d’auberge de jeunesse et centre d’accueil d’ONG près de l’aéroport 60 $ la chambre pour 2 avec petit-déjeuner.
À partir de là, nous allons en moto-taxi (300 G / pers AR) à Croix de Bouquets au Village Noailles où se trouvent les artisans qui travaillent le métal. Tout un quartier de ferronniers. Très intéressant à voir et de belles réalisations à acheter (si on a de la place).
Nous allons au centre-ville en prenant un minibus et nous allons visiter la « Ghetto Biennale », biennale d’art qui se passe près d’un bidonville avec des échanges entre artistes haïtiens et étrangers. Des œuvres vraiment très intéressantes et fortes réalisées à partir de matériaux de récupération.
Nous visitons le centre ville près de l’ancien Palais National (détruit par le tremblement de terre) en nous sentant en parfaite sécurité.
Visite des quartiers chics sur les hauteurs à Pétionville et à Kenscoff.
« Communitere Haïti » étant près de l’aéroport, c’est très pratique d’y loger avant de repartir… ou en arrivant !
Publicité invisible aux membres VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Très intéressant le carnet, je vais pouvoir donner des références à ceux qui m’en demandent.
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Tant mieux !
Au plaisir
Anne-Marie
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
coucou Anne Marie,

si cela peut donner envie de découvrir cette destination ! certes pas facile, mais hors des sentiers battus Malin en tout cas, nous avons toutes les deux étaient conquises !

laurence
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Que de bons souvenirs refont surface....deux séjours dont un de trois mois. Oui, pa toujou facil, Ayiti chérie! N'ap boulé!
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Que de bons souvenirs refont surface....deux séjours dont un de trois mois. Oui, pa toujou facil, Ayiti chérie! N'ap boulé!

Pa toujou fasil....

hahaha! Il n’est pas mal le créole (ton créole) Clin d'oeil
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
....."créole"? Kréol 101

Mewn kapab kompren yon ti crasse

Lors de mon séjour de 3 mois, je pense que si j'avais été mis en contact avec la population dès mon arrivée -et non après 1 mois- j'aurais été en mesure de me débrouiller assez facilement
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Tout comme moi, quand j’ai commencé à travailler en région à mon début au Québec, j’avais un peu de la misère. Maintenant là je sacre comme un purelaine hahhahahahaClin d'oeil
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Bonjour,
et merci pour cet article. Je suis d'origine Haïtienne, j'adore voyager et je sais que mon pays d'origine a plein de belles choses à voir, à explorer et découvrir. J'y suis allée 3 fois, la dernière fois c'était en 2002.
De savoir que des baroudeuses comme vous ont apprécié leur séjour c'est vraiment chouette et c'est super d'avoir communiquer vos adresses et découvertes! Merci en tout cas.
Lise
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Bonjour
J’ai beaucoup aimé votre récit, je me retrouve bien, j’ai 62 ans et je voyage toutes les 6 semaines sac sur le dos seule car je n’ai pas trouvé de compagne qui veuille bien voyager de cette façon.
Encore plein de beaux voyages
Anne-Elise
Poster un carnet/texte Suivre cette discussion Partager Signaler
Carnets similaires sur Haïti:
  Titre de la discussion Premier message Réponses Dernier message 
Haïti, terre oubliée
Compte rendu d'un voyage en février 2015 1ère remarque: aucun touriste à Haïti, en tout cas pour la partie d’Haïti que j’ai visité. Il y a des expatriés, dans sur les côtes aux environs de Port aux princes. Voyage root pour les transports, pour les logements, pour...
Carnets de voyage > Haïti
24 août 2015 à 22:51
de
Yemen
67 15 fév. 2018 à 4:08
de Jfalaise84 »
Haïti, terre oubliée: le Nord
2ième voyage à Haïti, dans le nord de l’île, février 2016, 9 nuits. La météo n’a pas été bonne, beaucoup de pluie. C’est certainement ce qui a rendu la découverte d’Haïti beaucoup moins agréable que la 1ère fois. (Voir compte rendu de 2015, sud de l'île) A. CAP...
Carnets de voyage > Haïti
19 fév. 2016 à 19:04
de
Yemen
14 29 sep. 2017 à 20:09
de Winder »
Heure du site: 12:44 (25/02/2018)
Tous les droits réservés © 2002-2018 VoyageRéseau Inc.
3 793 visiteurs en ligne depuis une heure!