Lombok, Indonésie: un paradis oublié? (page 1 de 5)

Discussion démarrée par Thesamy le 27 septembre 2006 à 18:40
90 réponses sur 5 pages  ·  21 participants  ·  60 578 affichages
Poster un carnet/texte Suivre cette discussion Partager Signaler 1 2 3 4 5
Thesamy

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Lombok, Indonésie : un paradis oublié ?

Nous rentrons de 3 semaines (hé oui, seulement…) à Lombok, une île voisine et à quelques miles de Bali. Comme je n’ai trouvé que très peu d’information avant de partir hormis sur les Gili et le Rinjani en « organisé » j’ai essayé de rassembler qqs informations qui pourraient êtres utiles à un « Voyage Forumiste » désireux d’y promener son sac. Rien d’exhaustif donc, mais peut être qqs bon plans
Pour ceux qui voudrait prendre un Lonely Planet « Bali & Lombok », il faut savoir que les prix sont faux (compter + 30% notamment suite à l’augmentation du prix de l’essence), que de nombreuses infos ne sont pas à jour (en fait la dernière version doit au moins dater de 2 ans, voire 3 ans) et que les vrais bon plan n’y sont pas… Bref, inutile de charger votre sac (on avait déjà 17kg de bagage à 2, on s’embourgeoise…), une bonne carte sera bien plus utile.

Climat : nous sommes parti fin Août-mi Septembre, le climat est donc idéal dans cette région (idéal de Juin à Septembre), il fait bon, pas trop chaud, un petit vent souffle et tient la Bintang au frai le soir, pure bonheur !

Y aller : le moins couteux et de prendre un vol pour Kuala Lumpur (Malaysia Airlines) puis changer d’aéroport (rejoindre le LCC terminal coûte 1, 5 Rhinggit en bus) et prendre un vol Air Asia pour Bali (acheté au préalable sur Internet). Une fois à Bali, pour rejoindre Lombok : soit un nouvel avion -compter environ 30E- un petit Fokker à hélice (l’héritage des hollandais surement…) ; soit en bateau mais comme il faut rejoindre Pagangbay dans l’Est de Bali pour prendre le ferry on « perd » (notion très relative en voyage me direz vous) pas mal de temps (compter au moins 6 heures en tout) pour économiser qqs euros. Comme on est déjà en milieu d’après-midi et que l’on ne veut pas passer une nuit à Bali on opte pour le « Tuk Tuk à hélices » Clin d'oeil. C’est la première fois qu’on me fait monter sur la balance avec mon sac avant de me faire monter dans un avion !!! Je sais que j’ai grossi ces derniers temps mais quand même Surpris

Arrivé en fin de journée à Mataram, Lombok, on décide de parer au plus presser et de trouver un lit pas trop loin. Direction donc Senggigi « la » station balnéaire de Lombok. On échoue dans la première GH « Lina Cottages », 75, 000R la nuit. Epuisé, on attque notre première destination : direct au pays des songes …. Je me réveille vers minuit, j’ai l’impression d’entendre Massimo !!??!! J’ai pourtant pas abusé de la Bintang, le décalage horaire donne t-il des hallucinations Fou? Non j’entends bien Massimo chanter à tue-tête ! Au bout de qqs secondes « lost in translation » je comprends que le Marina, bar branché de Senggigi, a –comme tous les soir- un groupe qui joue live et que ces cons là reprennent ce standard de la grande musique française (sic) que vous avez surement malheureusement entendu un jour. Venir si loin pour s’entendre hurler dans les oreilles « Massiiiimooooo, Masssiimmoooo, Massiiimmooomooooo… » comme si on était au camping de la plage de Juan les pins : y a des quoi en déprimer plus d’un !
Bref, on met les voiles asap. Juste le temps de découvrir Senggigi, ses 4 ou 5 bars, ses 10 restaux, 3 ou 4 hôtels de luxe, on est encore très loin de Kuta Bali mais c’est pas notre tasse de thé quand même.
On réalise assez vite qu’il n’y a que très peu de transports organisés (mis à part qqs liaisons bus de la Perama quasiment toutes avec passage obligatoire par Senggigi) à Lombok, et pour ne pas passer nos 3 semaines dans des Bemos on opte rapidement pour la location de voiture (trop vieux pour la moto à deux, on l’avait pourtant fait à Bali… D’ailleurs bien nous en à pris, les routes sont vraiment trop pourries à Lombok pour la moto). Senggigi est un des rares endroit de l’île ou l’on peut louer une voiture ainsi que retirer de l’argent liquide.
Après une négo très ardue j’obtiens le Suzuki Katana à 120, 000R / j (au lieu de 200, 000R affiché partout), je suis un peu frustré, je trouve ça cher. Un local en vacance à Lombok (il vit en Australie depuis longtemps) me dira plus tard que lui même n’a pas réussir à obtenir ce tarif, que les prix on bcp augmentés avec l’augmentation du pétrole (de 2, 500R le litre il y à 2 ans à 5, 000R aujourd’hui).

Bref, on laisse Massimo à son succès interplanétaire et on met le cap plein Sud. Je suis curieux de voir si l’on peut loger sur une petite île de la péninsule du sud-ouest de Lombok. Après 60km et 1h30 nous arrivons à Taun où l’on trouve un « Cap’tain » prêt à nous emmener sur Gili Nanggu, il semble y avoir une GH sur l’île. Encore une nego vraiment ardue on obtient 150, 000R pour l’aller et retour 2 jours plus tard (un guide qui emmène des touristes sur l’île à la journée me dira plus tard sur l’île qu’il paye lui 185, 000RA/R le même jour). L’île fait à peine quelques centaines de mètres de diamètre et la seule GH « Gili Nanggu Cottages » (165, 000R la nuit) de l’île nous propose un sympathique bungalow d’architecture typique de Lombok. Impossible de négocier, on est de toute façon coincé sur l’île ! Vers le milieu d’après midi, les visiteurs à la journée (souvent depuis Senggigi) quittent l’île. On doit être une dizaine à y dormir. Le sable est blanc, l’eau transparente est peuplée de poissons, les couchés de soleil remarquables…mais les coraux sont assez abimés

Nous décidons ensuite de filer plein Sud vers Kuta Lombok. La route la plus directe qui passe par Sepi est en « petit » sur la carte…mmmm… le Lonely Planet -c’est bien la seule fois où il nous sera « utile » (sic)- fait un avertissement spécial pour dire que de nombreux lecteurs se sont fait agresser dans le coin. Voulant éclaircir ce mystère pour mes collègues de Voyage Forum, nous nous y engouffrons tout droit ! La route est effectivement défoncées de chez défoncées, dans le genre –si l’on omet les ravines creusées par la pluie- un nid de poule au mètre carré ce qui n’est pas peut dire ! Je cherche le goudron pour poser mes roues ! Après 80km, 3 heures de tappe-cul et de magnifiques paysages sur la campagne aride du sud de Lombok ainsi que des baies turquoises et désertes, nous arrivons à Kuta Lombok. Sur la route, en guise d’agression et de voleurs, nous n’avons croisé que des enfants sur le chemin de l’école, de magnifiques sourires aux lèvres et nous lançant de joyeux « hellloooo ». Il faut dire que nous n’avons pas croisé une seule autre voiture durant tout le trajet.

Kuta est très loin de son homonyme Balinaise. Elle s’étend sur à peine quelques centaines de mètres au bord d’une très belle baie de sable rond (oui, rond. Il roule sous les pieds). Une dizaine de restaus (déserts) et autant de GH (5% d’occupation m’a t-on dit, on n’a croisé qu’une dizaine d’occidentaux en 3jours). Aucune GH ne donne sur la plage mais toutes sont de l’autre côté de la route sur un jardin intérieur. Un peu dommage. Par contre la baie est très belle et qqs familles de pêcheurs vivent dans des huttes vraiment sommaires sur la plage. On décide de pousser jusqu’au Novotel histoire de faire le tour du coin. La végétation luxuriante contraste avec l’aridité des alentours, 2 piscines…autant d’eau pure dépensée et le drapeau « Accor » finissent de me donner envie de retourner vers les cabanes de pêcheurs… Finalement, on trouve une GH sur la plage à l’extrémité Est de la baie de Kuta juste avant de filer vers le Novotel, le « Lombok Baru ». C’est la seule sur la plage. Bungalow nickel face à la mer pour 105, 000R la nuit. La famille d’origine Chinoise qui tient le lieu m’explique que cela ne fait que 3 ans qu’ils ont ouvert et qu’ils se développent doucement quand ils ont un peu d’argent. Un nouveau bungalow et d’ailleurs en construction et le « jardin » encore en devenir….

La baie Tajung Aan quelques km à l’Est de celle de Kuta est magnifique, immense, sable blanc, absolument personne hormis quelques vendeurs de sarong un peu collant…. La baie vaut vraiment le coup d’œil (à défaut du coup de soleil). Un vieux monsieur édenté essayera même de nous vendre une noix de coco en imaginant une chanson (improvisée totalement, suite à ma copine qui chantait pour ne pas les entendre ;-)) avec ses 3 mots de broken English « Coconut mist’errrr…. mister coconuttttee… If no coconut, no monyyyy… Coconut mister etc » qu’il nous chantera pendant au moins 10 minutes ! Un instant rare, une belle rencontre… La chanson ne nous quittera pas du voyage, aujourd’hui encore je me la chante pour ne pas trop déprimer d’être rentré… Un soir, un serveur Balinais exilé à Lombok depuis 7 ans nous donnera bcp d’info sur le coin, la culture, les gens. Il nous parlera de ce problème de sécurité à Kuta. C’est vrai, il y a de fréquents vols, argent, voiture…etc Pour lui s’est la faute au manque d’éducation de nombreux habitants du coin, qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez et que les touristes risquent de ne plus revenir (c’est d’ailleurs assez désert Kuta). Après y a voir passer qqs jours, on sent bien qu’il ne faut pas tenter le diable et exposer argent, bijoux au milieu de cette pauvreté du sud de Lombok. De là à en faire un coupe-gorge il y a un pas ! Cela ne m’empêchera pas d’y retourner en tous les cas !

Nous mettons ensuite cap vers l’Est, le Nord-Est même. Ça m’intrigue, il y a des petites îles sur ma carte et je n’ai trouvé absolument personne qui avait été dans ce coin pour me renseigner. On file donc vers Labu Pandan (115km, 3 heures - j’ai un peu fait fumer le Katana…). Ce qui semblait être un petit village est en fait une GH toute seule et quelques bateaux de pêche sur la plage. La GH « Pondok Gili Lampu » vend aussi des produits de base aux locaux ainsi qu’un vieux restau basic avec 5 ou 6 bungalow au confort sommaire (60, 000R la nuit), une belle plage de sable noir déserte. Ils nous proposent d’aller faire du snorkeling sur Gili Lampu ainsi que d’y camper (organisé par la GH). Mais aucune infrastructure, ni eau sur l’île. Le vent qui souffle assez fort nous invitera à rester sur la plage, la visibilité pour le snorkeling et le sable dans le duvet ne nous motivant pas plus que ça... Le patron des lieux, Yanto, ne parle pas un mot d’Anglais mais est un homme absolument adorable. Encore une rencontre du cœur qui fait tellement de bien. La vie est douce, on se laisse aller au rythme du farniente du bout du monde

On file ensuite vers Sembalun Lawang, le point de départ le moins fréquenté pour le trek du Rinjani (la plupart partent de Senaru). La route par le sud se passe sans problème, on franchi un col a 1700m, la seule personne que l’on croise est un vendeur de glaces ambulant qui nous double avec sa moto dans la montée, il doit avoir le feu aux fesses, pour un vendeur de glaces c’est un comble ! Après 65km et 1h15 de virages nous arrivons à Sembalun Lawang et garons notre fidèle Katana à la GH « Sembalun Nauli » qui se compose de 4 bungalow indépendants (90, 000R la nuit), au milieu de nul-part. Il n’y a rien autour, devant nous se dresse le Rinjani, notre objectif des 3 jours à venir. La GH se charge de nous trouver le matos (sac de couchage, tente), d’embaucher deux porteur et acheter la nourriture. J’obtiens le prix de 1, 400, 000 R pour 2 personnes et 3 jours. En faisant cela soit même je pense que l’on peut tirer 1, 000, 000 ou 1, 200, 000 mais nous n’avons croisé tellement personne à SL (pas un restaurant, même le Rinjani Trekking Center est fermé (le monsieur faisait la sieste soit disant…) que j’ai pas envie de me prendre plus la tête que ça. On est bien loin des 170 USD / personne annoncés à Senggigi !

Les 3 jours de trekk au Rinjani sont une expérience unique et pas uniquement pour le paysage mais aussi pour le « partage » (relatif j’en convient) avec les porteurs : Mister Adi (qui parlote Anglais) et Mister An (qui ne parle que Sasak et Indo). Le premier jour on relie Sembalun au camp de base. 1700m de dénivelé sous le soleil, 6 bonnes heures de marche sans compter les pauses. Mon sac à dos commun, qui doit faire ses 10kg pèse lourd dans la montée. On profite des pauses pour boire, nos porteurs pour fumer !! Je ne sais pas comment ils font ! Le lendemain départ 2h30 du matin pour atteindre le sommet (1500m de dénivelé) à 6h pour le levé de soleil. Les 300 derniers mètres sont terribles, une pente à 35/40°, toute droite, dans du sable avec des petites pierres… Ceux qui disent avancer d’un mètre et reculer de 50cm n’ont pas bien vu la pente ! Les pas font plutôt 20cm max pour reculer de…parfois 20 cm… dure dure… Mais on arrive quand même au sommet (3726m tout de même) ce qui n’est pas le cas de tout le monde… Avis aux amateurs, mieux vaut être bien en forme et surtout avoir le moral ! Plus beau que le levé de soleil, le couché de la lune, quasiment pleine et rousse, vers 4h du matin, était splendide ! Question vertige, c’est vrai que l’on marche sur une espèce d’arrête, mais même pour moi qui n’aime pas trop le vide, ça a été. Retour au camp de base, Mister An nous a préparé de bonnes banana pancakes, un rituel ici paraît-il, un régal pour nous ! Puis descente vers le lac Segara Anak au milieu du cratère, c’est raide et avec nos poteaux téléphoniques à la place des jambes ça n’est pas une mince affaire : « adeng adeng mister An !!! ». Nos profitons des sources d’eau chaude (40° !) et je me baigne même dans le lac lui même, l’eau doit être à 20°, elle est d’une pureté incroyable, je suis seul face au Gunung Baru le cône volcanique actif : inoubliable ! Le 3eme jour, on remonte pour sortir du cratère puis 2000m de dénivelé négatif vers Senaru où des Ojek (moto taxi) nous attendent pour repartir vers Sembalun afin de retrouver notre voiture toujours au Sembalun Nauli. Puis route vers Senggigi (2h, au taquet) où cette fois nous dormirons au Dharmarie (150, 000R au lieu de 300, 000R), chambre nickel, belle salle de bain, bcp moins bruyant que le Lina ! On rend notre Susuki Katana avec 3 jours de retard (j’ai cru qu’ils allaient faire une syncope, ils nous on cherché partout et sont même aller jusqu’à Kuta !), bref, je paye 2 jours de plus sur le 3 et nous filons prendre le bateau de la Perama qui rejoint directement Gili Air depuis Senggigi (70, 000R / personne).

Nous avons choisi Gili Air suite aux différents posts que j’ai pu lire sur Voyage Forum (merci ;-)). On se retrouve je ne sais comment avec un ami français au Hotel Gili Air (oui, je sais, après notre aventure Rinjanienne on c’est fait plaisir…) au Nord de l’île, où l’on négocie la chambre à 225, 000R la nuit au lieu des 38$ affichés. Le petit déjeuner inclue est gargantuesque et la piscine d’eau de mer bien sympa (à défaut du personnel de l’hôtel…). L’île est assez sympa, sable blanc, jolis poissons, tortues, mais les coraux sont abimés à de nombreux endroits…. Hamac, snorkeling, poisson grillé et Bintang, un bonheur simple Angélique

Au bout de 3j le démon de la bougeotte nous reprend. Nous voulons rejoindre Komodo en bateau. 2 organismes propose ce voyage de 4j aller simple jusqu’à Flores : la Perama (1, 400, 000R / pers pour nuit sur le pont) et une autre dont j’ai oublié le nom pour 850, 000 R. Impossible de négocier avec la Perama, le prochain départ est dans 5j (tous les 6 jours je crois), on se rabat sur l’autre. Tout à l’air de bien fonctionner (le bateau part en fait de Labuhan Lombok à l’Est de Lombok que l’on rejoint en bus depuis Gili Air) jusqu’à ce que l’agence nous dise qu’il n’y a que 2 vols dans la semaine pour rejoindre Bali depuis Labuan Banjo à Flores pour le retour, ce qui nous coince 3j à Flores et nous fait rater notre vol retour vers Kuala Lumpur. Comme pour finir de nous convaincre la dame de l’agence nous dit que nous ne sommes que 6 inscrits et que le bateau ne part pas à moins de 8 personnes… ça tombe à l’eau…. On décide donc de finir notre périple par quelques jours à Bali histoire de voire l’évolution de l’île depuis notre dernier passage en 2003.

Je ne vais pas m’étendre sur Bali bcp plus connu que Lombok, seulement 3 bonnes adresses :
- Ubud : qu’est ce que ça s’est construit depuis 03 ! On se croirait presque devant les boutiques d’un centre ville français ! : « Nick’s Pension », vers le haut de la monkey forest, descendre une petite allée à gauche en remontant jusqu’au bout, un paradis de verdure, au milieu des rizières, au calme, à 50m de la monkey forest. Piscine très sympa. 300, 000R la nuit négocié à 150, 000R.
- Amed : « Wa Wa We We II » (120, 000R la nuit) magnifique piscine à débordement, bungalow très sympa, ambiance « relax »
- Jimbaran : « Villa Puri Royan » (à partir de 120, 000R) comme une hacienda sur 3 étages avec une piscine au milieu. Juste à côté des Warung de plage. LE bon plan de Jimbaran.

Quand on passe de Lombok à Bali, on sent une nette différence. Au niveau du développement tout d’abord. A Lombok les voitures sont rares en dehors de Mataram / Senggigi. Le développement est loin d’être celui de Bali ; surement Bali il y a 20 ans ! J’ai eu vent du démarrage le 1er Aout 2006 des travaux de construction d’un aéroport international à Praya au centre de Lombok… Même si la construction devrait durer 5 ou 10 ans, il est peut être temps d’y aller… Ensuite au niveau des « gens », la culture ou la religion influents, il est vrai que c’est moins facile qu’à Bali (c’est d’ailleurs si particulier à Bali…), que les relations peuvent être plus hardues, voire tendues parfois ; peut être moins facile d’accès pour les « voyageurs-en-coup-de-vent » que nous sommes tout simplement… La voiture nous a aussi évité de nombreux problèmes (négo pour les bemos, arrivée du ferry…etc). En tous les cas nous y avons fait de très belles rencontres et ne nous sommes jamais senti agressé. J’imagine que d’autres expériences peuvent être différentes surtout si l’on est facilement impressionnable.

J’espère que vous trouverez dans ce post quelques infos utiles… Lorsque vous vous rendrez dans ce coin du monde, essayez de quitter les sentiers trop battus des Gili ou de Senggigi. Lombok et ses habitants vaut bien un petit tour d’horizon

Selamat Jalan
Publicité invisible aux membres VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Ils sont rares les compte rendus sur Lombok...... dire que moi je l'avais parcouru en bemo et taxi, dommage que tu n'aies pas poussé jusqu'à Tetebatu.... mais bon, à chacun son voyage, et je vois avec plaisir que Kuta lombok est toujours aussi peu couru.....

Est ce que tu sais si le Matahari est toujours ouvert à Kuta lombok..... ? il était situé de suite en tournant à droite en arrivant au carrefour du village, sur la route pour aller au Novotel.....

Je me rappelle aussi lors de mon premier voyage en.... ? le Gili Air Hôtel avec sa piscine quasiment sur la plage et bien sympa, on y mange toujours les pieds dans l'eau le soir venu..... ? c'est un italien qui le tenait à l'époque, et d'ailleurs un autre italien tient la Vila Almarik sur Gili Trawangan que moi je préfére.... on peut y faire la fête jusque tard le soir..... Clin d'oeil

Va pas falloir me pousser beaucoup pour que je retourne là bas encore une fois..... Sourire et espérons qu'il le restera oublié encore un moment ce bout de paradis......

Merci à toi,
Thesamy

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Hello Allan,

Oui j'avais lu atentivement ton carnet de voyage sur l'Indo avant de partir. Un des rares sur Lombok ! Tetebatu c'est un peu notre regret de Lombok mais y aller nous faisait vraiment faire un grand détour, on a opté pour qqs jours à Bali que notre ami ne connaissait pas encore. La prochaine fois peut être !

Pour le Matahari inn je crois qu'il est toujours là oui. On y est passé pour utiliser Internet (seulement 2 endroits à Kuta !) et la connection était cassée depuis 1 mois ! C'est vraiment le bout du monde Kuata Lombok...

Gili Air Hotel est vraiment sympa mais on a été un peu déçu par l'accueil et la sympathie du personnel... C'était toujours écrit "Italian Management" donc j'imagine que oui mais en tous les cas notre ami Italien n'est pas venu saluer ses hotes français (peur d'un coup de boule peut être Malin)

Dans tout Lombok, il n'y avait quasiement personne. En tout on a peut être croisé une centaine d'occidentaux hors de Senggigi et des Gilis...

Surement encore un bout de paradis pendant qqs temps...
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Salut,

j'ai passé une petite semaine à Lombok il y a une vingtaine d'année. C'était avec un voyage NF qui faisait un peu moins de 3 semaines à Sulawesi, 2 jours à Bali et le reste à Lombok.

Nous étions 6 (3 couples) plus l'accompagnateur. Très rapidement les deux autres couples se rendirent compte qu'ils s'étaient trompés de voyage et qu'un trek dans les Célèbes n'était pas un séjour sur la plage. Bref, arrivés à Bali, l'accompagnateur partageat les sous et ils restèrent à farnienter sur la plage.

Nous n'étions plus que 3 pour Lombok. Premier soir à l'hotel, je prend une douche. Je me savonne bien et hop coupure de courrant, plus d'electricité et plus d'eau non plus. Au bout d'un quart d'heure mon amie dut avec la frontale aller chercher de l'eau de la piscine pour que je puisse me rincer. Cool

Nous alions à Lombok surtout pour le volcan, le Gunung Rinjani. Départ le lendemain dans la benne d'un camion pour le départ de notre ascension (j'ai oublié le nom du village). Le Kapela Decah étant parti faire son Hadj à La Mecque, ce fut l'instituteur qui nous hébergea pour la nuit et nous trouva un guide pour l'ascension.

Le gars de NF avait eu des renseignements par un groupe qui l'année précédente était sensé l'avoir fait. On doute un peu maintenant. Cool

Donc il nous fallait partir, d'après les renseignements, par un chemin derrière la centrale électrique. Notre guide, qui ne parlait pas anglais, semblait étonné de notre intérêt pour la ruma electrika. A juste titre, il n'y avait aucun chemin derrière celle-ci. Surpris

Bref, on le suivit pour commencer la montée par le bon chemin. Question équipement, nous étions un peu des branquignoles. Juste 3 gourdes d'eau (d'après les renseignements on pouvait les remplir à des cascades en chemin, mais il n'y en eu pas), sacs de couchage ultra-légers, pas de tente, une couverture de survie. Il faisait très chaud dans la montée et l'eau des gourdes diminua fortement mais rien pour les remplir à nouveau.

Le soir vers le haut, pour manger ce ne fut pas la joie, nous n'avions que des aliments dehydratés. Tire la langue Heureusement il restait un peu de riz emballé dans des feuilles de bananiers que nous avait donné l'instit.

La nuit, il fait très froid là-haut. Notre guide faisait cette montée pour la première fois et lui non plus ne s'attendait pas à cette température et était encore moins équipé que nous. On se partageat les chaussettes, t-shirts et autre vetements pour faire plusieurs couches. Au matin, gelée blanche sur la couverture de survie qui put un peu étancher la soif. Rire

La dernière feuille de riz pour repartir et le sommet qui, c'est vrai, est un peu escarpée par ce côté. La vue de l'intérieur du cratère est superbe.

Nous y descendons. Arrivé au lac, on remplit les gourdes, quelques cachets dedans et il faut attendre une demi-heure. Les cachets avaient un gout légèrement mentholés et je ne peux pas dire que le mélange avec l'eau souffré du lac ait été harmonieux. Tire la langue

Bon, on déjeune enfin. Cool

Ensuite, on remonte par l'autre côté, un chemin plus balisé et la descente était faite de marches en bois. Encore une fois mauvaise estimation du temps et on a fini avec les frontales jusqu'à un village où l'on passa la nuit sur un grenier à riz à boire plusieurs litres du café qu'on nous servait.

Le lendemain matin, les jambes très lourdes, il faut marcher jusqu'à un village un peu plus grand où on prend un minibus direction Gili Air. A un moment, le minibus s'arrête et on continue un petit chemin en carioles tirées par des buffles jusqu'à la mer. Une petite pirogue et nous voilà à Gili Air qui, à l'époque, se compose d'une guesthouse avec 4 bungalows bringueballant sur pilotis au bord de la plage.

2 jours de repos et nous voilà reparti pour prendre le petit avion vers Bali.

De superbes moments que je te remercie de m'avoir fait me souvenir. Rire
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Sourire.... super thesamy d'avoir ouvert ce carnet sur Lombok, car du coup voilà d'autres amis voyageurs qui nous livrent des souvenirs et chacun de se remémorer..... trop génial, merci à toi tylassin........ Sourire

Les petits charettes pour aller prendre la pirogue à Bangsal, qui relie les Gili, existent toujours, et d'ailleurs on circule aussi avec ces carrioles tirées par des chevaux...... c'est d'ailleurs dans une d'elles que j'avais laissé une bonne partie de mon crâne chevelu (à l'époque...... Pirate), ayant jeté mon sac au moment de monter dans celle ci, le cheval s'était cabré, mon crâne avait violemment percuté le toit rempli de ferrailles, et une mémé qui se trouvait déjà à l'intérieur avait récupéré un morceau de peau sanguinolent qu'elle m'avait tendu avec un grand sourire édenté....... Malin

L'aventure c'est l'aventure........... Clin d'oeil
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Super ton récit, je dois aller en Indonésie l'an prochain, ça m'aidera... Je ne sais pas encore où je vais aller (j'hésite beaucoup) mais j'irai aux Gili's c'est certain. Et une bonne semaine à Bali également.
Une question me turlupine... Au niveau de l'argent, comment fait-on? Peut-on retirer facilement aux guichets? Y'en a t-il assez souvent? Paye t-on en Rupiah ou en $ comme je l'entends parfois...? Je suis un peu paumé là... Gêné
CatherineGil

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Génial de vous lire ! un régal ! merci à tous Sourire
Thesamy

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Pas de pb pour retirer de l'argent, surtout à Bali il y a des DAB (presque) partout.

Pour Lombok c'est un peu plus compliqué, tu ne peux retirer que des les villes genre Mataram, Praya... ou à Senggigi. Pas de DAB sur les Gili donc il faut prévoir un peu large surtout que les endroits qui acceptent la carte bancaire sont rares !

Paye en Roupia et surtout éloigne toi des vendeurs qui commencent à te parler en dollard, les prix sont souvent 100 fois plus élevés qu'en Rouphia ! Certains hotels (plutot milieu/haut de gamme) ont des prix affichés en Dollard, sache qu'ils sont TOUJOURS négociables et que tu peux aussi payer en Rouphia.

Perso je ne pars jamais avec des traveler cheque et autre ; juste ma CB international et je retire du cash en arrivant à l'aéroport (genre 100E)
Thesamy

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
ah ça me fait bien rire de te lire ! Je vous imagine transi et déshydraté au sommet Rire enfin, on en rit plutot après en général ! C'est vrai que ça caille en haut, il doit faire pas loin de 0 et si tu rajoutes un peu de vent tu as vite fait de déscendre vers des températures négatives ressenties...

En partant de Sembalun Lawang (tu es bien parti de Sembalun comme moi et redescnete vers Senaru avec les marches en bois dans la jungle), tu as besoin d'un guide qui connait bien le coin parce que le chemin n'est pas évident à toruver (il passe un peu au dessus de la central electrique). Le guide t'aidera aussi à trouver les source d'eau pure sur le chemin, en Septembre à la saison seche il n'y en a pas beaucoup, alors mieux vaut avoir un guide !!!

Notre guide nous a dit qu'il y avait de nombreux morts sur le Rinjani, peu de touristes (ça arrive, une chute de temps en temps) mais des locaux qui viennent pour pécher au lac et qui manquent de nourriture, n'ont pas de vetements chauds et, affaiblis, qui meurent d'hypotermie à cause de la pluie (saison humide) + froid après la nuit...

Bref, mieux vaut être un minimum équipé pour profiter de ce magnifique trekk !

Gili Air s'est bien développé depuis ton passage, mais ça reste assez tranquile quand même...
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
En partant de Sembalun Lawang (tu es bien parti de Sembalun comme moi et redescnete vers Senaru avec les marches en bois dans la jungle), tu as besoin d'un guide qui connait bien le coin parce que le chemin n'est pas évident à toruver (il passe un peu au dessus de la central electrique). Le guide t'aidera aussi à trouver les source d'eau pure sur le chemin, en Septembre à la saison seche il n'y en a pas beaucoup, alors mieux vaut avoir un guide !!!

Pour notre guide, c'était sa première montée. Il n'a pas du être assez brieffé sur les sources. Incertain

Le chemin que nous avons pris était assez loin, il me semble me souvenir, de la centrale. Mais ton message a permis que je rende justice à des personnes que je n'ai jamais vu bien que je les ai accusées à tord de mythomanie pendant 20 ans. Cool
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Ok merci, et bien je ferai comme j'ai fait à chaque fois en Malaisie, je retirerai de l'argent avec ma CB et c'est tout. Cool

Pour le visa, pas la peine de s'embêter en France, on peut bien le prendre en arrivant à l'aéroport n'est-ce pas?
Thesamy

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Pour le visa, pas la peine de s'embêter en France, on peut bien le prendre en arrivant à l'aéroport n'est-ce pas?

Absolument aucun problème, en tous les cas à Denpasar. Tu peux payer en Dollard US ou même avec ta CB.
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Hello,

Merci de ce recit détaillé... on l'attendais !

Nous avons prévu de partir en famille (enfants 12 et 14 ans) sur Lombok et Flores pour 5 semaines en juillet 2007 mais tous les posts lus nous avaient refroidis. A cause de insécurité, accueil... beaucoup de négatif. tout le contraire de Allan que nous avions vu à marseille.

Merci de me confirmer que No Problem avec nos enfants ?
Nous fuyons le club med et autres consors car aimons la réalité de la vie mais évitons le danger

Merci

Richard et sa famille

Un mot pour Yann : penses à lire ce post
Thesamy

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Hello,

C'est toujours difficile de donner un avis "100% sur" mais mon expérience, aussi modeste soit-elle, de Lombok ne me laisse pas penser que cette destination soit particulièrement dangereuse.

Perso je ne me suis jamais senti en danger à Lombok meme si c'est vrai que les relations peuvent être un peu plus "franches" (ce n'est pas le bon mot mais je ne trouve pas mieux) qu'à Bali par exmple.

Il semble que des vols ont eu lieu à Kuta, mais pas de quoi en faire une psychose à mon avis, juste quelques règles élémentaires de voyageur averti à respecter...

Après on n'est jamais à l'abri de rien, naps rapelait justement qu'il y avait eu qqs GH et entreprises de catholiques brulées (pas de mort je crois cpdt) il y a qqs années... mais bon, il y a des assasinats tous les jours en France et l'on ne se sent pas en danger pour autant ;-)
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Merci pour ton récit.

La partie sur Lombok m'a interressé. J'étais à Lombok, mais je m'étais contenté des "Gilis" !
J'ai un vol pour Kuala Lumpur pour le mois de septembre et je ne sais pas encore si je reste en Malaisie (avec Bornéo) ou je retourne en Indonésie. Je souhaiterai compléter l'Indonésie par l'ascension du Rinjani et pourquoi pas Komodo...
J'ai vu que tu étais allé en Malaisie... Aurais-tu des commentaires sur les 2 destinations afin de m'aider dans mon choix ?

Merci,
Gilles
Thesamy

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Difficile de comparer...

La Malaisie est bcp plus développée que l'Indo et notamment Lombok. Si tu loues une voiture et commence à faire le tour de Lombok, il y a de fortes chances que tu ne rencontres partiquement aucun touriste. L'ascension du Rinjani est de toute beauté, vraiment. Et pour être originaire des Alpes, je ne me laisse pas facilement impressioner Clin d'oeil

La Malaisie propose aussi de beau choix de rando, notamment dans le Taman Negara. C'est bcp plus jungle et pas trop montagneux, intéressant cependant. Il existe de très belles plages en malaisie (les Perhentian notamment).

L'idéal : part 2 mois, 3 semaines en Malaisie et le reste Lombok/Flores Tire la langue
Signaler Répondre
Merci pour ta réponse.

Je pars seulement 4 semaines (septembre/octobre 2007). Donc il me sera difficile de faire les deux pays !

La jungle, c'est bien cela qui me dit d'aller en Malaisie... Les plages et les îles sont également mieux en Malaisie...

Mais visiblement, la météo est mieux en Indo, les gens aussi, c'est également moins cher... Pour les volcans, c'est l'Indo...

Peux-tu me confirmer mes dires, surtout concernant le budget et les gens.

Est-il tout aussi facile de ce déplacé en skooter/moto en Malaisie, qu'en Indonésie ?

Etais-tu à Bornéo ?

Merci d'avance,
Gilles
Thesamy

Signaler Répondre
C'est vrai que l'Indo est moins cher, même Bali, que la Malaisie. Lombok ce n'est vraiment pas cher.

La jungle c'est sympa mais je doute que tu y passes 2 semaines !

Niveau des gens et de l'accueil, personellement, on a rencontré des gens vraiment sympa à Lombok. La Malsie c'est peut être plus touristique, donc moins nature ? Tout dépend des rencontres après j'imagine...

Le scooter/moto : pas pratiqué en Malaisie, on a tout fait ne transport public. C'est grand pour les longues distances, pas pratique. A Lombok, je te conseil un petit 4x4, les routes pouvant être très défoncées.

Regarde des photos sur le Net, peut être que ça t'aidera dans les choix... Sinon, demande à Alan qui connait aussi les deux, je crois savoir qu'il projette de retourner à Bali/Lombok cette année....

4 semaines en Malaisie ça peut faire long, alors qu'en Indo, c'est l'idéal pour faire Lombok / le bateau jusqu'à Komodo et Flores / Bali pour finir... Après moi je dis ça... Angélique
Thesamy

Signaler Répondre
4 semaines en Malaisie "long" j'exagère franchement... mais cela montre peut être que ma préfrence serait de retourner du côté de Lombok/Bali aussi belles que soient les plages des Perhentian...
Signaler Répondre
Mais, as-tu fait Bornéo (malais) ?
Poster un carnet/texte Suivre cette discussion Partager Signaler 1 2 3 4 5
Publicité invisible aux membres VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Nos annonceurs
Voici leurs offres...

Ajouter mon annonce
Villas de luxe à Bali
Villanovo.fr/bali
Louez les plus belles villas à Bali pour des vacances de rêves.
Spiritualité & Conscience
Oasis-voyages.com
Seule agence francophone 100% spécialisé dans les voyages initiatiques
Voyage en Indonésie
Verychic.com/fr/indonesie
Voyages 4 et 5* en ventes privées jusqu'à -47% de réduction.
Apprendre L'Indonésien
Babbel.fr/Indonesien
Avec Babbel : Simple, efficace et amusant. À partir de 4,95€ par mois.
?
Carnets similaires sur l'Indonésie:
  Titre de la discussion Premier message Réponses Dernier message 
À Lombok, c'était Top!
34 photos
Bon ben rien de mieux qu'un week-end bien pourri de novembre pour se replonger dans ses souvenirs ensoleillés !! Voici donc quelques infos sur notre balade de 15 petits jours à Lombok qui pourra peut être en intéresser certain (e)s! Où aller ?? Assez...
Carnets de voyage > Indonésie
11 nov. 2016 à 17:22
de
Solene40
38 23 mai 2017 à 20:27
de Solene40 »
Bali-Lombok, premiers pas en Indonésie
64 photos
Pour une première fois, où aller en Indonésie, surtout quand on a que 2 semaines de vacances? Après avoir écarté Sulawesi et Flores, restaient 2 options: Bali et l'est de java ou Bali et Lombok. Nous avons finalement choisi la 2ème option. Je passe sur les les...
Carnets de voyage > Indonésie
30 avr. 2017 à 17:12
de
Muriel18
59 2 oct. 2017 à 19:38
de Muriel18 »
Indonésie: Lombok, du littoral sud au village des Sasak
63 photos
Encore deux heures d'attente! Notre vol pour Lombok est annoncé avec retard … Ah, les péripéties des voyages ! Finalement, cela a pour effet de nous rendre encore plus impatient, non pas de quitter Bali et ses temples hindous, ses rizières et son attachante...
Carnets de voyage > Indonésie
24 oct. 2016 à 10:58
de
Jemaflor
28 20 nov. 2016 à 11:41
de Baroudeur58 »
Bali et Lombok, août 2008
81 photos
La « Balinaise » vous salue et vous souhaite de trouver quelques informations utiles dans son carnet de voyage. Ven 08 et Sam 09/08 : Pour vous résumer mes 3 avions avec en total 20 heures de vol, je ne dirai qu’un seul mot turbulences ! Le vol Frankfort-Singapour...
Carnets de voyage > Indonésie
18 oct. 2008 à 10:59
de
Darkette
9 21 mai 2009 à 10:05
de Darkette »
Bigoodi en Indonésie: Java, Bali et Lombok en novembre 2010
2 photos
Carnet de voyage de 6 semaines : Voyage individuel en couple, nous n’avons rien réservé à l’avance hormis le billet d’avion, la voiture avec chauffeur-guide pour Java, et la 1ère nuit à Jakarta. Nous connaissons déjà l’Indonésie mais quelques grandes villes...
Carnets de voyage > Indonésie
15 jan. 2011 à 19:04
de
Bigoodi
12 30 jui. 2017 à 15:49
de Bigoodi »
Plus de carnets similaires à «Lombok, Indonésie: un paradis oublié?»
À découvrir aussi sur l'Indonésie:
Heure du site: 16:23 (20/11/2017)
Tous les droits réservés © 2002-2017 VoyageRéseau Inc.
4 132 visiteurs en ligne depuis une heure!
Villas de luxe à Bali
Villanovo.fr/bali
Louez les plus belles villas à Bali pour des vacances de rêves.
Spiritualité & Conscience
Oasis-voyages.com
Seule agence francophone 100% spécialisé dans les voyages initiatiques
Voyage en Indonésie
Verychic.com/fr/indonesie
Voyages 4 et 5* en ventes privées jusqu'à -47% de réduction.
Apprendre L'Indonésien
Babbel.fr/Indonesien
Avec Babbel : Simple, efficace et amusant. À partir de 4,95€ par mois.
Plus d'annonces similaires »