Dix jours de Marrakech à Zagora

Discussion démarrée par Jojo944 le 6 décembre 2008 à 0:24
17 réponses  ·  7 participants  ·  5 586 affichages
Poster un carnet/texte Suivre cette discussion Partager Signaler
Jojo944

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Bonjour à tous,
Nous voilà de retour de notre périple au Maroc et voici notre carnet de route :
Vol Ryanair, 303€ aller-retour Marrakech-Marseille pour 2 personnes (c’est pas cher, mais il n’y a aucune prestation, tous les services sont payants (collations, repas etc…et y compris des billets de tombola !) ; Navette Aéroport-centre, ville, bus n° 19 20 dh le trajet par personne (les taxis propose le même chiffre, mais en euros ! ! !) Hôtel Mogador Menara à Marrakech : 90€ la nuit par internet à 30 mn de la Koutoubia (marche rapide), rien à redire : tout confort, petit-déjeuner copieux à volonté. Par contre les renseignements donnés à l'accueil ne sont pas toujours très fiables : à la question " y-a t’il des bus pour aller en ville ? " il nous a été répondu que non, et qu’il fallait prendre un taxi. C’est faux, il y a bien entendu des bus à Marrakech, même si les indications ne sont pas toujours très claires (inutile de chercher des horaires et des indications dans les abris-bus, il faut demander aux chauffeurs) ; Hôtel Mercure à Ouarzazate : 40€ la nuit par internet, très confortable, petit-déjeuner moins copieux qu’au Mogador Ménara, mais toujours très convenable et servi à volonté ; Riad Ksar Malal à Zagora : 60€ la nuit, repas du soir inclus. Cuisine familiale, petit-déjeuner très correct. Ici, ce qui prime c’est l’accueil chaleureux, la bonne soirée après le repas et la ballade du lendemain matin. Nous avons passé de très bon moment avec nos hôtes, une adresse à conseiller (même si le standard de propreté n’est pas celui Européen) ; Hôtel Reda à Zagora : non réservé à l’avance, 95€ la ½ pension. Nous étions 2 couples dans cet hôtel de 149 chambres ! Très confortable, bonne cuisine et petit-déjeuner un peu " léger " à notre goût : sans doute le fait que nous n’étions que 4 à petit-déjeuner. Kasbah Caracella à 25 km de Marrakech : 60€ la nuit par internet, magnifique hôtel privé de 25 chambres, loin de tout. Voiture indispensable, confort moyen en hiver (froid dans la chambre), petit-déjeuner restrictif (il faut demander du café supplémentaire) et pris sur la terrasse (en novembre c’est limite froid). Repas du soir très cher (200 dh). location de voiture chez budget, pas de souci particulier (à noter la roue de secours crevée, c’est à la restitution qu’on s’en est aperçu !).

Déroulement du voyage :
Nous sommes restés 3 jours sur Marrakech. Découverte d’une ville extrêmement touristique, beaucoup de monde (nous y étions pendant le festival du film). Beaucoup de sollicitations de la part des Marrakchies (c’est comme ça qu’on écrit ?), qui deviennent à la longue pesantes. Il faut sans cesse refuser gentiment toutes ces propositions de visites de magasins, de restaurants en expliquant de long en large et en travers qu’on souhaite visiter tranquillement la ville … et seuls. Il faut également " trier " les indications qui vous sont données (parfois par des enfants) et qui vous éloignent des monuments à visiter pour vous rapprocher des souks et autres attrape-touristes. Pourtant il y a de beaux monuments à voir : les tombeaux Saadiens, le palais El Badie, le palais de la Bahia, Dar Si Saïd, la medersa Ben Youssef, le musée de Marrakech, le pavillon de la Ménara, les jardins de Majorelle pour ne citer que les plus connus. Et bien sûr les souks à faire dans tous les sens. Nous avons également " visité " les ateliers des teinturiers, lieu de travail pénible pour tous ceux qui y travaillent les peaux. Lieu de repos pour ces journées de visite, les bars autour de la place Jemaa El Fna, buvant un thé à la menthe sur la terrasse panoramique, vue sur la place et ses animations.
Ensuite départ vers Ouarzazate. Route goudronnée convenable (voiture berline ordinaire), et paysages nouveaux. C’est la découverte de nouveaux paysages, mais aussi de villages qui nous semblent très pauvres. Passage du col Tizi-n-Tichka, et première rencontre dans un bar. Ici les gens sont plus calmes qu’à Marrakech, les sollicitations beaucoup moins vigoureuses. D’ailleurs, ils se présentent tous comme des Berbères et pas comme des Arabes. La vallée du Draa surprend par son contraste : les palmeraies, les cultures et la vie près de la rivière, la désolation désertique dès que l’on s’en éloigne. Rencontre avec des jeunes qui ramassent feuilles de palmiers et dattes. En chemin visite d’Aït Benhaddou avec un " guide " qui nous conduira finalement vers la maison de son frère, présenté comme un touareg, et vendant tapis, et autres marchandises. Discussion et finalement un achat autour d’un thé. Le lendemain visite de la Kasbah de Taourirt et route vers Zagora. En chemin, rencontre réellement fortuite avec un berbère en panne. Nous le conduisons à Agdz, et nouvelle discussion autour d’un thé. Nuit à Zagora, et visite de la palmeraie le lendemain matin (rencontre avec des femmes et paysans). L’après-midi, première approche du sable avec les dunes de Tinfou, qui sont le résultat de l’ensablement de la région. Nous n’irons pas jusqu’à Mhamid, nous contentant de voir et revoir ces montagnes de pierres, ces enfants qui vont à l’école à vélo, ces villages dénués de tout confort. Ici, nous sommes véritablement en Afrique : les femmes font la vaisselle dans la rue (qui en terre battue) et la lessive dans la rivière. Quelle différence de classe : des hôtels et maisons tout confort d’un côté et la misère de l’autre. Comment les Marocains peuvent-ils supporter un tel écart, pourquoi les dirigeants de ce pays n’apportent-ils pas ne serait-ce qu’un soupçon de viabilité à ces villages : de l’eau courante, de l’électricité ? Pensez que nous avons croisé des enfants pas plus grand que 3 ou 4 ans qui, déjà, nous abordent avec un " bonjour, un stylo ", " bonjour un dhiram ". Les touristes qui distribuent généreusement ces babioles se rendent-ils compte du mal qu’ils font ? Il y a probablement d’autres moyens d’aider ces populations, les sites internets regorgent d’informations à ce sujet.
Heureusement au détour d’une palmeraie, nouvelle rencontre avec des jeunes écoliers de 14/15 ans avec qui nous échangeons nos adresses mails, ce sont les seuls enfants qui ne nous aient rien demandé ! ! ! Alors s’il vous plaît, ne donnez rien aux enfants, car un jour (et ça nous est presque arrivé à Marrakech) ils vous jetteront des pierres….
Pour la fin de notre séjour, nous découvrons la vallée de l’Ourika, les cascades de Setti Fatma et la visite du village de Tnine de l’Ourika le jour du souk. Ici aussi, sollicitations pour visiter le souk, réponse négative, polie mais ferme, de notre part. Je comprend bien que le tourisme soit une source de revenus pour chacun, mais il faut aussi comprendre ceux qui aiment bien découvrir à leur rythme et tout seuls.

Voilà (presque) résumé nos premiers pas en terre Africaine, merci à tous ceux qui nous ont aidés à préparer ce voyage (et ils sont nombreux), j’espère que ce carnet de route pourra donner envie d’en savoir plus à ceux qui le liront, et bienvenu à tous vos commentaires.

Jeanne-Marie et Georges.Clin d'oeilCool
Dadesgorges

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
salut cava bien
mais t'as pas visiter le plus belles endroit a la region de ouarzazate la vallee des roses et la valle de dades plein des choses a d covrire
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
salut cava
j ai bien aimé ce que tu as raconté
disant que tu es maintenant bien informé pour
une seconde visite
Dadesgorges

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
ok si bien merçi
Mezgarne

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
C’est la découverte de nouveaux paysages, mais aussi de villages qui nous semblent très pauvres. [..]
Nous n’irons pas jusqu’à Mhamid, [..]
Quelle différence de classe : des hôtels et maisons tout confort d’un côté et la misère de l’autre. Comment les Marocains peuvent-ils supporter un tel écart, pourquoi les dirigeants de ce pays n’apportent-ils pas ne serait-ce qu’un soupçon de viabilité à ces villages : de l’eau courante, de l’électricité ? [..]
Pensez que nous avons croisé des enfants pas plus grand que 3 ou 4 ans qui, déjà, nous abordent avec un " bonjour, un stylo ", " bonjour un dhiram ". Les touristes qui distribuent généreusement ces babioles se rendent-ils compte du mal qu’ils font ? Il y a probablement d’autres moyens d’aider ces populations, les sites internets regorgent d’informations à ce sujet. [..]Alors s’il vous plaît, ne donnez rien aux enfants, car un jour (et ça nous est presque arrivé à Marrakech) ils vous jetteront des pierres…. [..]

Bonjour, j'ai envie de réagir sur certains points, même si je suis fondamentalement d'accord avec vous sur beaucoup de choses.

Les villages que vous avez vus sur la route de Tichka sont loin d'être les plus pauvres. Et je dirais en général tous les villages, puisque vous ne semblez pas avoir fait de piste. Or le "goudron", c'est l'activité économique, et donc le développement. Il est clair qu'il y a un énorme écart avec les hôtels où vous êtes allés (et au passage, dommage d'avoir pris autant d'hôtels "internationaux", il y a beaucoup d'établissements marocains qui sont aussi de haute qualité... et qui ne nourrissent que des marocains, au lieu de renvoyer la plus grosse partie des bénéfices en Europe), mais ces hôtels et ces maisons sont perçus comme un moyen de gagner de l'argent et pas comme une insulte.
La deuxième chose, c'est que dans la culture musulmane et marocaine, on n'étale pas son luxe. Vous avez dû voir à Marrakech que les plus beaux palais sont cachés derrière des murs que rien ne distinguent de ceux de leurs voisins. C'est la même chose dans beaucoup de villages. Sans dire que les gens de la région sont "tous riches", loin de là, il y a nettement moins de pauvreté qu'on ne pourrait le croire au premier coup d'oeil dans des villages comme Igherm, Tazlida ou Taddart.
Faire la vaisselle dans la rue c'est par exemple un moyen de discuter avec les copines, et de voir ce qui se passe plutôt que de rester à la maison. Et on a l'habitude de travailler "par terre", même quand il y a une cuisine équipée, il faut une génération de vie citadine pour que le travail "remonte" sur la paillasse.
Bref les apparences sont trompeuses, et dans les gamins qui ont mendié, beaucoup n'en ont pas besoin, ils font ça à la fois par jeu et comme un petit boulot, encouragés par l'inconscience des touristes.

D'ailleurs ces derniers ne font pas toujurs ça par gentillesse. J'ai lu dans un autre forum le conseil de jeter des bonbons aux enfants pour qu'ils vous laissent tranquilles...

Les villages vraiment pauvres sont en dehors du goudron.

Et l'état fait beaucoup pour la viabilisation. En tant que photographe, je peux vous garantir que l'éléctricité se développe partout. D'ailleurs, je ne connais pas, sur la route de Tichka, de village qui ne soit pas électrifié (vous avez dû voir les paraboles). Il y a énormément de travaux, d'investissements pour le développement, l'alphabétisation. Le réseau autoroutier se développe à grande vitesse (on est passé de 100 km/ an à 170 kms/an), et il est une des conditions du développement économique, les petites routes aussi. En 5 ans, j'ai vu par exemple la route monter jusqu'à M'semrir et jusqu'à Tamtatouchte, la route entre Boumalne et Alnif (le long du Sagho), une route sur Imilchil, etc. Les routes existantes sont aussi améliorées, réparées, et celle de Tichka, par exemple, est régulièrement entretenue. Certes on pourrait faire plus, plus vite... mais avec plus de moyens humains et financiers.

Tout ça pour dire que, bien que pauvre, le Maroc n'est pas si pauvre que ça. Que plus au sud, en Afrique, il y a une misère bien pire. Le seuil de pauvreté relative y est de 2 dollars par jour, ce qui le place déjà dans le deuxième groupe (au dessus des pays où pauvreté relative et pauvreté absolue sont au même niveau de 1 dollar).

Il y a aussi beaucoup à faire, partout, mais ce pays bouge aussi, très vite, et les choses s'y présentent "différemment", ce que nous y voyions a une autre signification.

Sinon, il est dommage que vous ne soyez pas allés jusqu'à Chigaga, car vous n'avez pas vraiment vu les grandes dunes de sable, Tinfou c'est un bac à sable. Pour une prochaine fois peut être ?
Amitiés
Bihich


Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
bonjour jojo,
Marie aude vous a fait un commentaire aussi exaustif que fidèle de la situation.Le Maroc a toujours été défini comme un pays "de contrastes et de contradictions", c'est aussi ce qui fait son charme n' en déplaise à ceux qui, échaudés par une arnaque ou une "agression" quelconque, versent dans le dénigrement systématique:ce n' est pas votre cas heureusement.D'énormes efforts sont faits à tous les niveaux pour le developpement du pays dont l''électrification et les reseaux d'eau potable en zones rurales (les femmes vont moins dans les champs hélas...pour regarder la tvTire la langueet auront bientôt des lave-linges:vous ne les verrez plus au bord de la rivière double hélasClin d'oeil.
en tous cas ravis pour vous d'être globalement satisfaits de votre périple qui en appelera d'autres in cha Allah.

cordialement
Globerge

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
. En chemin, rencontre réellement fortuite avec un berbère en panne. Nous le conduisons à Agdz, et nouvelle discussion autour d’un thé.

c est fou qua cet endroit de la montagne (au sommet) les gens du coin tombe en panne petite voiture blanche avec trois hommes dedans???
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
<<En chemin, rencontre réellement fortuite avec un berbère en panne. Nous le conduisons à Agdz, et nouvelle discussion autour d’un thé.>>

90% il n'y ni panne ni autre ce sont des petits trucs des faux guides ou bazaristes pour guider des touristes à une boutique ou autre.
On les trouve toujours faisant semblant tomber en panne.
Globerge

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
oui et c est domage car certains de ces gens sont tres (collant) c est comme le vieux berger au bord de la route qui (le malheureux) n a pas d eau sont t ils bete avec leurs experiences de partir sans eauClin d'oeilClin d'oeil
je veux dire que ce n est qu apres bien des voyages que l on peut sentir le vrais du traquenard ou presque moins souvent (ils sont si malins)Clin d'oeilClin d'oeilou cela m enerve c est quand le gars devient arogant quand on ne tombe pas dans le pannau heureusement il y a les autres avec leur coeur gros comme cela Sourire
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Si on a du doute concernant d'autres qui peuvent réellement tomber en panne, on peut les aider si on pouvait, mais sans accompagner l'un d'eux pour aller chercher un mécanicien par exemple (puisque le garage du mécanicien peut être changer en boutique de bazar!!!)
Jojo944

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Bonjour à vous tous,

Effectivement nous avons fait une première approche du Maroc, donc nous avons vu des lieux très touristiques et pas forcément les plus beaux….mais il a fallu faire un choix…….et si nous avons la chance de pouvoir y retourner nous aimerions aller faire un tour dans le " vrai " désert et rentrer dans le pays.
Aimant la photo, mon regret a été de ne pouvoir photographier des enfants, des personnes dans la rue, sur les routes etc… (enfin la vraie vie).
Les femmes ne veulent pas qu’on les photographie. Je pense qu’il faut connaître les gens pour pouvoir le faire et faire de vraies rencontres (on en a eu 3 seulement, mais très belles).
Je ne voulais pas payer pour faire une photo. Mais j’aurai aimé photographier les femmes en train de laver le linge dans la rivière, ou faisant la vaisselle dans la rue en terre battue avec les enfants qui jouaient autour d’elles, ou encore des enfants allant à l’école sur un âne, ou à pied dans les montagnes, ou encore des personnes âgées avec leurs beaux visages etc……….mais par pudeur je ne l’ai pas fait, pas fait car je n’ai pas osé photografier la pauvreté (tous ces clichés sont dans ma mémoire à moi).
Ce qui nous a le plus plu, c’est tout simplement promener dans la palmeraie et rencontrer des gens au hasard.
Effectivement (je me répète) le tourisme a fait beaucoup de mal : des enfants de 2-3 ans demandant des stylos, dirhams…….alors qu’ils savent tout juste parler !
Oui je pense qu’il faut rentrer plus profondément dans le pays et quitter le goudron, pour rencontrer d’autres personnes plus naturelles dans le sens de vraies et sincères.
Nous avons aussi pu voir que derrière les murs se cachent de petites merveilles et on ne connaît la richesse ou la pauvreté des gens qu’en franchissant leur porte.
Un grand contraste m’a saisie : une femme qui faisait la vaisselle dans la rue avec des bassines plastiques, des enfants qui jouaient avec des pierres, un âne chargé de feuilles de palmiers ou autre marchandises et à deux pas derrière un grand mur de pisé, un jardin luxuriant, une fontaine, enfin le confort, un havre de paix insoupçonnable – ou encore une caverne d’Ali Baba, où vous conduisent les enfants-guides après vous avoir fait la visite !
Et effectivement l’électricité est présente partout le long des routes goudronnées et les paraboles sont nombreuses.
Concernant la personne en panne, que nous avons mené à Agdz, je pense (et je l’espère) que c’était sincère, car le jeune nous a proposé de l’argent à l’arrivée.

Jeanne-Marie.Clin d'oeil
Globerge

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Pensez que nous avons croisé des enfants pas plus grand que 3 ou 4 ans qui, déjà, nous abordent avec un " bonjour, un stylo ", " bonjour un dhiram ". Les touristes qui distribuent généreusement ces babioles se rendent-ils compte du mal qu’ils font ? Il y a probablement d’autres moyens d’aider ces populations, les sites internets regorgent d’informations à ce sujet. [.]Alors s’il vous plaît, ne donnez rien aux enfants, car un jour (et ça nous est presque arrivé à Marrakech) ils vous jetteront des pierres…. [.]
un petit exemple parmis tant d autres pierre grosse comme le poing entree par la vitre laterale cote chauffeur a 10 cm du visage de la conductrice
sur une piste a 50km de tout village dans les gorges detodra reliant a celle de Dades en redescendant de agoudal racket d un vieux berger se jetant au devant du vehicule et n a rien voulu savoir quand a notre refus
bonus une aile avec une bosse + un par brise
Image attachée:

Photo postée par le membre Globerge.
Bihich


Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
....la photo que vous exibez est une solution aux problèmes que vous citez:...circulez à dos de dromadaire!Clin d'oeil
Globerge

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
non pas du tout celui la je l ai mangè en grillade Clin d'oeil
Bihich


Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
...quel appétit!nous autres, ici, en ces temps de l'aid (fête du sacrifice) on se contente, de....moutons (pour proteger les camélidésClin d'oeilClin d'oeilClin d'oeil)...génial!non?
Sinon avec tous les types de 4x4, toutes options, qui sillonnent les deserts, d'ici et d'ailleurs, autant en en faire des mechouis pour les touristes amateurs de deserts...pour exterminer l'espèceFâché.

PS:attention à la camelturistaTire la langue.

cordialement.
Globerge

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
touriste est un gros mot pour moi je prefere decouvreur Clin d'oeil
Bihich


Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
...pire qu'un grand de sable dans la capote.....un dromadaire sous le capot (grill intégré).
Mezgarne

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Aimant la photo, mon regret a été de ne pouvoir photographier des enfants, des personnes dans la rue, sur les routes etc… (enfin la vraie vie).
Les femmes ne veulent pas qu’on les photographie. Je pense qu’il faut connaître les gens pour pouvoir le faire et faire de vraies rencontres (on en a eu 3 seulement, mais très belles).
Je ne voulais pas payer pour faire une photo. Mais j’aurai aimé photographier les femmes en train de laver le linge dans la rivière, ou faisant la vaisselle dans la rue en terre battue avec les enfants qui jouaient autour d’elles, ou encore des enfants allant à l’école sur un âne, ou à pied dans les montagnes, ou encore des personnes âgées avec leurs beaux visages etc……….mais par pudeur je ne l’ai pas fait, pas fait car je n’ai pas osé photographier la pauvreté (tous ces clichés sont dans ma mémoire à moi).

Oui je pense qu’il faut rentrer plus profondément dans le pays et quitter le goudron, pour rencontrer d’autres personnes plus naturelles dans le sens de vraies et sincères.

La photo est difficile, c'est pour cela que nous organisons des stages en tout petit groupe; On en a fait un avec de jeunes marocains à l'automne. Cela dépend autant des villages et des tribus que du photographe, mais il est clair que pour photographier les femmes il faut un peu de temps. Les rencontres peuvent aussi se faire sur le goudron, et la piste n'est pas synonyme de sincérité. Sur des trajets touristiques, il sera plus difficile d'avoir cet échange que dans des villages au bord de la route, mais un peu éloignés :)

Le problème n'est pas tellement de photographier la pauvreté (encore une fois, elle peut être relative), mais pour des femmes d'accepter le risque que leur visage soit vu par des étrangers. C'est leur pudeur. Et elle existe aussi chez les hommes, à force d'être "pris en chasse photo".


Il y a aussi des images que je ne mettrai jamais sur internet :)
Poster un carnet/texte Suivre cette discussion Partager Signaler
Publicités invisibles aux membres VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Nos annonceurs
Voici leurs offres...

Ajouter mon annonce
Voyage Marrakech
Gsn.ma
Excursions et circuits désert -Email : contact@gsn.ma-Tel : 0661181064
Maroc villes et Sahara
Planete-decouverte.fr
Découvrir ce pays magnifique, entre Sahara et villes impériales...
Villas à Marrakech
Villanovo.fr/marrakech
Louez les plus belles villas à Marrakech et dans ses environs.
967 hôtels à Marrakech
Trivago.fr/Marrakech
Comparez les hébergements avec trivago: Hôtel, Appart, B&B, Hostel...
?
Carnets similaires sur le Maroc:
  Titre de la discussion Premier message Réponses Dernier message 
Marrakech, délices et délires de la Ville Rouge (1ère partie)
349 photos
MARRAKECH, délices et délires de la Ville Rouge (1) Toussaint à Paris, Bleu à Marrakech…La recette est à trois heures de Lyon (décalage horaire compris)… Vous quittez Lyon sous les brumes d’Automne avec un petit 10° et, trois heures après, vous débarquez au pays...
Carnets de voyage > Maroc
6 nov. 2009 à 18:38
de
Tomas3
241 4 déc. 2010 à 6:34
de Tomas3 »
6 jours dans l'Anti-Atlas
26 photos
Cela fait presque 10 ans que nous n'y étions plus revenus : les amandiers fleurissaient sans nous ! Alors cette année, pour un prix dérisoire, un avion low-cost nous dépose à marrakech le 3 mars. Il pleuvait et faisait 6° à Toulouse à notre départ, et...
Carnets de voyage > Maroc
12 mars 2015 à 20:58
de
Chibani31
8 9 avr. 2015 à 15:23
de Kikimos »
Récit de notre voyage au Maroc
12 photos
Nous avons fait 3 semaines de circuit au départ de Marrakech, au volant d'une Logan de location.Tout s'est très bien passé.Accueil chaleureux des Marocains, paysages exceptionnels! Une 1ère étape aux cascades 'Ouzoud, magnifiques, vraiment impressionnantes.Et pourtant...
Carnets de voyage > Maroc
10 nov. 2015 à 23:37
de
Viovio2
136 26 avr. 2017 à 15:23
de Michèle101 »
Et, un jour, le soleil s'est levé sur les neiges de l'Atlas
169 photos
Je vous laisse chausser les babouches, déboucher la bouteille de Terres Rouges et vous installer confortablement sur les coussins et tapis, la projection diapo va commencer ! Aujourd'hui, nous faisons escale au Maroc pour un circuit pistes, petites routes...
Carnets de voyage > Maroc
10 mai 2016 à 18:27
de
Attila
346 3 avr. 2017 à 19:22
de Attila »
Le sud du Maroc, on dit que c'est une carte postale (deux semaines de balades en octobre)
47 photos
Arrivée à l'aéroport de Marrakech le 27 Octobre, récupération de la voiture de location (Medloc comme d'habitude) j'avais rendez vous avec deux membres de VF une actuelle et un ancien pour une rencontre prévue à M'Hamid, en tout 6 membres de VF avaient prévus cette...
Carnets de voyage > Maroc
16 nov. 2016 à 17:17
de
Hannahannah
57 17 fév. 2017 à 10:45
de Epine43 »
Plus de carnets similaires à «Dix jours de Marrakech à Zagora»
À découvrir aussi sur le Maroc:
Photo postée par le membre Mezgarne.
Photo postée par le membre Mezgarne.
Heure du site: 21:25 (22/05/2017)
Tous les droits réservés © 2002-2017 VoyageRéseau Inc.
Devenir membre de VF !
Me connecter
4 479 visiteurs en ligne depuis une heure!
Voyage Marrakech
Gsn.ma
Excursions et circuits désert -Email : contact@gsn.ma-Tel : 0661181064
Maroc villes et Sahara
Planete-decouverte.fr
Découvrir ce pays magnifique, entre Sahara et villes impériales...
Villas à Marrakech
Villanovo.fr/marrakech
Louez les plus belles villas à Marrakech et dans ses environs.
967 hôtels à Marrakech
Trivago.fr/Marrakech
Comparez les hébergements avec trivago: Hôtel, Appart, B&B, Hostel...
Plus d'annonces similaires »