Bora Bora en long, en large et en travers (page 1 de 2)

Discussion démarrée par Krikri6792 le 27 mai 2007 à 15:21
35 réponses sur 2 pages  ·  16 participants  ·  20 628 affichages
Poster un carnet/texte Suivre cette discussion Partager Signaler 1 2
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
I a Orana !

La Polynésie fait partie de ces destinations mythiques que nous rêvions de découvrir. En juillet 2006, le rêve est devenu réalité

Nous partons en famille pour un mois à Bora Bora.

La version du récit accompagnée de photos est ici :

sites.google.com/...leuxvoyagesborabora/

..........................................................................................................................................................

C’est en novembre de l’année précédente au cours d’une de mes pérégrinations sur internet que je tombe sur un site proposant la location d’une villa à Bora Bora. Nous tombons immédiatement sous le charme. Allez ! C’est décidé. Manureva House sera la maison de nos vacances pour l’été 2006.

Le voyage commence le 9 juillet 2006 par un vol Air Tahiti Nui Paris- Papeete via Los Angeles.
Vingt deux heurs plus tard, nous arrivons à Papeete après un voyage certes long, mais comme nous nous étions préparés à l’idée qu’il serait long, il nous a paru tout à fait supportable ! En plus 12h de décalage horaire à absorber !Une bonne nuit à l’hôtel Sofitel Maeva Beach près de l’aéroport et le lendemain matin, départ pour Bora Bora sous un ciel chargé.
Des touristes français rencontrés dans le taxi nous disent avoir eu 10 jours de pluie !!!
Pendant qu’ Hervé paie le taxi, je m’avance dans l’aérogare et là, je n’en crois pas mes yeux…je crois apercevoir un de nos amis, Dominique. Un sosie peut-être !!!Mais non, en inspectant un peu mieux les abords, nous tombons sur Ghislaine et Dominique, venus fêter en Polynésie leurs noces de perle. Ils nous rejoindront à Bora Bora quelques jours plus tard pour trois journées communes. A croire que le monde est petit !!!

Nous les quittons et embarquons bientôt pour notre vol. Bien sûr, nous nous asseyons du bon côté pour voir Bora du ciel. Mais, après le décollage, le temps devient de plus en plus menaçant et nous atterrissons dans la grisaille. Dommage pour la vue !
A peine débarqués, nous la voyons notre maison : elle est là, tout juste en face de l’aéroport (l’aéroport de Bora Bora se trouve sur un motu et un catamaran conduit gratuitement les voyageurs jusqu’au quai de Vaitape, le village principal le l’île).

La voiture de location que nous avions réservée chez Fredo nous attend sur le quai, clé sur le tableau de bord. Il n’y a qu’à démarrer et à nous… Bora Bora.

Le temps se dégrade de plus en plus et nous arrivons à destination sous la pluie. La météo mettra plusieurs jours à se rétablir durablement et, pendant notre séjour, nous aurons tout de même à essuyer l’un ou l’autre orage mémorable.

SITUATION.
« Manureva House » se trouve à 9kms de Vaitape, par la route de ceinture, au nord de l’île, après le village de Faanui. Quatorze bungalows disséminés dans un beau jardin tropical composent cette résidence appelée Condominium. On raconte que l’un des quatre bungalows sur pilotis appartenait dans le temps à l’acteur américain Marlon Brando.
Au pied de la résidence une petite plage privée et un ponton permettent l’accès au lagon.
La maison est conforme à nos attentes, telle que nous l’avions imaginée à partir des photos, meublée et décorée avec beaucoup de goût. Elle fait 110m2 et comprend : 2 chambres dont une climatisée. 1 salle de bain, 1 cuisine aménagée. 1 grand salon dont les larges baies vitrées donnent sur la lagon. 1 patio.
Coucher de soleil depuis notre salon.

Nous réceptionnons les lieux et déjà, il faut penser à se ravitailler !

RAVITAILLEMENT.
L’épicerie la plus proche du Condominium est celle du village de Faanui.
A Vaitape, il y a plusieurs enseignes. To’a Amok sera notre favori. Sinon, il y a deux autres magasins : Chin Lee et Nunue.
Plus au sud de l’île, on trouve une petite supérette près de la pointe Matira, une autre, à l’est, à Anau.
Très vite, nous nous heurtons à la réalité du coût de la vie en Polynésie. Quelques exemples : 1kg de tomates = 8 €, la salade au kg = 6 €, concombre au kg = 4 €, 1 litre de lait = 1 €, 1kg riz = 1 €, 1 café 2 €
Les produits de base d’entrée de gamme (lait, beurre, yaourts…) sont subventionnés et marqués d’une étiquette rouge. Ils sont alors à un prix plus raisonnable, mais sont de qualité très médiocre.
La viande est à peu près au même prix qu’en France. Le poisson est la seule denrée à prix intéressant (10 euros le kg).
Nous adoptons alors l’alimentation polynésienne et consommons essentiellement du riz, du poisson et des fruits.
A l’entrée de Vaitape (en venant du nord), un pêcheur vend régulièrement une partie de ses prises. Nous nous y arrêtons souvent pour faire provision de poissons que nous mettons au congélateur : thon, bonite, espadon, mahi-mahi… Notre recette préférée : mahi- mahi à la sauce vanille. Un délice !!! En légumes, nous cuisinons également les patates douces et le potiron.
Dans le centre du village, on trouve des marchandes locales qui vendent les fruits de leur jardin : papayes, ananas, pamplemousses, bananes… une roulotte installée en face du temple qui vend des poulets chauds.
Comparativement, manger au restaurant ne revient pas beaucoup plus cher : déjeuner entre 10 et 20 €, dîner entre 25 et 75 €.

LES RESTAURANTS (que nous avons testés).

=> Le Matira Beach, situé au bord de la plage, les pieds dans l’eau, propose une gastronomie raffinée, mariant mets français et internationaux, agrémentés de spécialités polynésiennes. Excellent rapport qualité prix. On a aimé ++++

Vue depuis la terrasse du restaurant Matira.

=> Le Bloody Mary’s doit sa réputation aux célébrités du monde entier qui y ont mangé et dont le nom est gravé à l’entrée du restaurant. Sable au sol, tables en cocotier… mais beaucoup de monde.
En fait, chacun choisit son poisson parmi plusieurs variétés du jour présentées sur un lit de glace. Original… mais pas transcendant. On a aimé +. Rapport qualité prix moyen.

=> Un restaurant local dans un petit baraquement provisoire installé dans le centre de Vaitape dans le cadre des fêtes du Heiva (on n’a pas retenu le nom).Vraie cuisine locale, simple mais savoureuse. Ambiance polynésienne. On a aimé ++.

=> Le restaurant de l’hôtel Bora Bora Eden Beach. Cuisine simple qui fait la part belle aux produits locaux. Excellents cocktails. On a aimé ++.

=> Le restaurant de l’hôtel Bora Bora Pearl Resort. Carte légère le midi, délicieux plats de poisson-perroquet. Cuisine raffinée le soir. On a aimé +++.

LES PLAGES ET LES SITES DE SNORKELING.

Notre activité principale est tournée vers la mer. Bora Bora compte très peu de plages : en fait, une seule au sud de l’île, la plage de la Pointe Matira où se concentrent également la plupart des hôtels et restaurants.

Nous avons la chance que notre résidence compte une petite plage privée. Une multitude de poissons batifolent sous les pilotis des bungalows. Mais le clou du spectacle vient régulièrement des raies (pastenagues et mantas juvéniles) qui évoluent avec grâce dans très peu d’eau. Il arrive qu’on puisse les apercevoir par transparence depuis notre terrasse. Mes poissons préférés à cet endroit sont de jolis poissons clowns cachés dans des anémones : je vais les voir à chacune de mes baignades.

Les autres spots de snorkeling se trouvent dans le sud de l’île, entre la Pointe Matira et l’hôtel Bora Bora dans la baie de Rofau.
Mais comme nous sommes des inconditionnels du snorkeling, il nous arrive de nous mettre à l’eau sans qu’il n’y ait de plage, en marchant (avec des chaussons) sur une courte distance dans l’eau peu profonde : tout juste avant le Club Med (en venant de Vaitape) après l’hôtel Sofitel Marara près de la Pointe Puhia (au nord).

Enfin, le plus beau des sites (accessibles sans bateau) que nous avons testé se trouve sur le Motu Tevaoira qui abrite l’hôtel Bora Bora Pearl Resort, entre l’hôtel et la Pointe Paoeo. Nous y avons même vu un requin en plein lagon, tout près de la plage. C’est un des rares endroits du lagon de Bora où l’eau est aussi transparente.

LES POINTS DE VUE.
Pour apprécier la beauté de Bora, il est intéressant de prendre un peu de hauteur. Quelques sentiers permettent des vues imprenables sur le lagon : ce sont ceux empruntés par les tour-opérateurs qui proposent le tour de l’île en 4x4. Nous les avons gravis à pied et Bora Bora s’est dévoilée.

=> Point de vue 1.
Peu avant la Pointe Taihi (en venant de Vaitape), à droite de la route, un chemin abrupt mène à une ancienne station radar au sommet du Popotei, puis continue jusqu’à un point de vue offrant de beaux panoramas

Vue sur le lagon dans la baie de Vairupe.

Vue sur le quai de Farepiti où accostent les navires inter-îles.

Vue sur la baie et le village de Faanui.

=> Point de vue 2.
Un chemin débutant en face du Club Med grimpe dans la forêt et débouche sur un belvédère.
Vue sur l’hôtel Sofitel Marara (à nos pieds) et l’hôtel Sofitel Motu (en face).

=> Point de vue 3.
Immédiatement avant le restaurant Bloody Mary’s (en venant de Vaitape), une bifurcation mène à un relais de télévision.
Vue sur l’hôtel Bora Bora (on devine la richesse des fonds coralliens).

Vue sur la baie de Povai.

Vue sur le Motu Toopua (on voit les bungalows/pilotis du BB Nui Resort).

=> Point de vue 4.
Un sentier longe la crête de la Pointe Fitiiu.
Vue sur le Mont Mataihua.

Vue sur les motus à l’est de Bora Bora.

=> Point de vue 5.
Au bout du village de Faanui, suivre les poteaux électriques jusqu’au sommet de la crête. Le sentier redescend ensuite l’autre versant vers la baie de Vairau, au sud de la Pointe Fitiiu.
Vue vers le motu Ome et le dernier des hôtels de luxe (le St Régis) encore partiellement en chantier.

=> Point de vue 6.
Non fait, car nous n’avions pas pris nos chaussures de marche. Ascension du Mont Pahia (5h A/R de marche éprouvante et difficile) pour une vue panoramique somptueuse.

BORA BORA VUE DES MOTUS.

Une autre bonne façon de profiter de la beauté de Bora Bora consiste à l’admirer depuis les motus. Et une bonne façon d’accéder aux motus, c’est de réserver un déjeuner dans le restaurant des hôtels qu’ils abritent. Nous empruntons alors la navette de l’hôtel et passons la journée sur place en profitant de la vue sur Bora, de la plage et des installations de l’hôtel.

Nous avons été sur le Motu Piti Aau en déjeunant au restaurant du BB Eden Beach.
Vue sur le Mont Otemanu depuis le motu.

Nous avons été plusieurs fois sur le Motu Tevairoa en réservant une table au restaurant du BB Pearl Resort.
La plage de l’hôtel.

Vue sur Bora.

LES îLES AUX ALENTOURS.
Elles sont accessibles par le Maupiti Express, au départ du quai de Vaitape (A/R dans la journée).

=> Maupiti, l’île nature, la plus petite. Le tour de l’île, parcouru à vélo, fait 10kms (contre 32kms pour Bora).
Maupiti : une île principale entourée d’un chapelets de motus.

C’est une île sans voitures : sauvage, discrète, intimiste.
Nous sommes impressionnés par le calme… le silence au bout de la plage de Tereia.

=> Tahaa, l’île vanille.
A Bora Bora, nous ne sommes pas attirés par l’excursion pourtant très prisée qui fait le « tour du lagon en pirogue »…Trente personnes sur la pirogue…Beaucoup trop de monde à notre goût.
Alors en décidant de visiter Tahaa, nous optons pour cette formule et contactons Stéphane de Mata Tours… Résultat, nous avons la pirogue pour nous tout seuls. Au son de l’ukulélé, nous parcourons le lagon de Tahaa.
Au programme de la journée :
Déjeuner des raies…qui se laissent caresser !!!

« Sharkfeeding «

Snorkeling dans le Jardin de Corail près du Motu Tau Tau : un véritable aquarium !!!

Collation (copieuse !) à base de fruits et après-midi sur le motu.

=> Raiatea, l’île sacrée.
Deuxième île de l’archipel de la Société par la taille, restée à l’écart du tourisme. Tour de l’île : 98kms.
Seul Hervé fait le déplacement. Il fait une plongée sur une épave à la sortie d’Uturoa, la ville principale.
Petit mérou avec ses crevettes gardiennes dans les membrures de l'épave recouvertes d'huitres perlières

Ensuite Hervé gravit le Mont Tapioi où il jouit de superbes panoramas sur le lagon.

NOS AUTRES ACTIVITES.

=> La pêche.

Pêche sous-marine pour Hervé, avec son fusil harpon. Une bonne façon d’améliorer l’ordinaire, mais seulement des petites prises. pêche à la ligne pour Hervé et Charlotte depuis le ponton de la résidence. Quelques poissons mordent à l’hameçon et finissent au court-bouillon. une sortie pêche en mer pour Hervé et Charlotte, avec le pêcheur chez qui on achète habituellement notre poisson.
Une journée harassante (9h sous le soleil, secoués par les vagues) mais inoubliable : course-poursuite après un mahi-mahi, harponnage du poisson et récupération de la prise. Unique !!!
Les prises de la journée.

=> La plongée sous-marine (par Hervé et Quentin)

La plongée à Bora est totalement différente à l’intérieur et l’extérieur du lagon.
Il y a plusieurs clubs et tous proposent à peu de chose près les mêmes sites.
Nous avons plongé avec le club TOPDIVE situé à la sortie nord de Vaiatapé. Ce club peut venir vous chercher à votre hôtel gratuitement surtout si vous prenez un forfait.
A l’intérieur du lagon la visibilité ne dépasse pas 25 à 30 mètres et les sites sont à vrai dire assez pauvres : nous avons pu malgré tout voir des mantas et des raies aigles mais de moins en moins nombreuses à cause du nombre de plongeurs indisciplinés qui descendent à leur rencontre ce qui est « interdit ».
A l’extérieur, ce qui frappe le plus est la visibilité exceptionnelle dépassant 50 mètres.
Foisonnement de balistes bleus.

Nous avons assisté à un shark feeding avec des requins citron de mine assez patibulaire……. 3 mètres de long.

Les pointes noires nous accompagnent tout au long de la plongée,
et un caméraman vous fait une vidéo que vous pouvez acheter … assez cher

Il y a des bancs de carangues assez impressionnants par leur nombre et leur densité.

Les tortues ne sont pas rares et le fond est couvert de coraux qui semblent assez jeunes mais en bonne santé

Rencontre avec un Napoléon de belle taille

Chirurgien voilier bleu mâle en colère

Quelques acanthasters dévoreuses de corail.

Quelques frissons lors des plongées de nuit mais heureusement dans le lagon.

Perroquet endormi,

Jeune Ptéroïs radiata dans son trou

Nous en avons profité pour passer notre capacité Nitrox.
La température de l’eau varie entre 26 et 30 °
Le forfait de 10 plongées revient à environ 600 €.
On ne peut concevoir ces îles sans plonger, ce qui est possible même pour des débutants.

EPILOGUE.

Un mois à Bora Bora peut paraitre long, mais en nous posant durablement, nous avons pu vraiment découvrir cette île dans ses moindres recoins et examiner toutes ses facettes.
Côté face : vue des motus, une « perle » telle que la voient la plupart des touristes venus passer 2-3 jours (souvent dans le cadre d’un voyage de noces) dans un de ses hôtels de luxe.
Côté pile, une route du littoral dans un piteux état…essentiellement fréquentée par de gros 4x4 (utilité?)…des taudis à deux pas des grands hôtels…une décharge à ciel ouvert dans le nord-est de l’île….les décombres d’anciennes installations hôtelières qu’on laisse pourrir sur place…la construction toujours et encore de nouveaux complexes hôteliers qui risquent à terme de saturer l’île…une population fortement touchée par l’obésité sévère et la sédentarité
Bref, une île touristique qui, si elle ne modère pas son développement, risque de perdre son âme. Déjà, de plus en plus de touristes en quête d’authenticité lui préfèrent d’autres îles comme Maupiti, Tahaa, Raiatea ou Huahine.

Nous quittons Bora Bora le 14 août 2006 via une escale d’une journée à Papeete. Nous partons, séduits par ses couleurs et ses paysages, mais lucides quant à l’image réelle de cette île.
Allez !! Un dernier coup d’œil par le hublot sur ces îles réputées dans le monde entier.
- Nana Bora Bora

Krikri (texte) et Hervé (photos) le 27/05/2007
Publicité invisible aux membres VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
merci pour ce magnifique carnet et ses superbes photos qui me mettent encore plus d'eau à la bouche Clin d'oeil

j'ai bien pris note pour les resto sur Bora

vivement le départ pour moi le 11 septembre.Tire la langue
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Bonjour,

Je suis ravie que mon récit ait pu te mettre en appétit, au sens propre comme au sens figuré. Je te souhaite un très bon voyage dans cette île du bout du monde.

Si tu as d'autres questions, n'hésite pas.

Cordialement.

Christine.
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Bravo de m'avoir rappeller un trop court séjour de 4 jours à Bora Bora.

Je dis toujours qu'il faudrait s'attacher un ballon dans le dos pour être au dessus de l'île qui est réellement très belle vue d'en haut principalment.

Merci pour le plaisir des yeux comme on dit au Maroc
Amicalement

Gérard
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Merci pour tes commentaires sur mon carnet. Je suis ravie d'avoir pu ainsi te rappeler un bon souvenir !

Christine.
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Bravo Christine et Hervé pour ce très beau carnet de voyage.
Hervé, les photos sont superbes, j'en ai les yeux tous..... bleus!
Merci!
Marie
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Bonjour,

J'ai bien apprécié ton récit sur Bora et j'ai ressenti d'anciennes senstions.
En effet, mon premier voyage en polynésie date de 1982 et les constats sur l'île étaient les mêmes.
Bora à toujours était l'île la plus touristique.
Il n'y avait pas tous ces hôtels, le plus chic était celui où toutes les personnalitées venaient, le club med était au centre de Vaitape et était un lieu de repos.
L'obésité serait plutôt culturelle, car les polynésiennes ont toujours été plantureuses.
La "mal bouffe" n'a rien arrangée liée surtout la nouriture américaine amené dans les années 40 (en effet, Bora était une base arrière des GI qui combattaient dans le pacifique).
Les pemier navigateurs/découvreurs de ces îles paradisiaques ont toujours décris la reine Pomaré et sa descendance comme des gens obèses.
En 1982, à Bora, les filles "popa" se faisaient siffler par les garçons polynésiens, attitude unique de toutes les îles du vent et sous le vent où contrairement les garçons baissaient plutôt le regard sur des inconnues.
Les véhicules tous terrains étaient généralisés déjà à cette époque, sans grande raison.
A Bora, j'ai vu également une construction qui s'effondrait et qui avait servi à tourner le film HURRICANE, ainsi qu'une épave rouillée à l'exterieur de Vaitape en allant à la pointe de Matira.
Donc rien n'a changé comme je le vois. A cette époque, je me faisais la même réfléxion.
Une chance dans ce pays, la vie n'est pas aussi rapide aussi les changements prennent du temps et espérons qu'un prise de conscience se fera.
Pour ma part, mes îles préférées ont été Maupiti et Huahine durant mon périple.
Quand aux fonds marins, il y à 25 ans de cela, locaux et résidents de toutes nationalités avaient déjà détruit une bonne partie du patrimoine coralien (dynamite) afin de le vendre au "toutou" de Papetee.
Pour avoir fait de la plongée un peu partout dans le monde, les coraux polynésiens sont dans un état catastrophique, lié à une sur-exploitation et une trop grande fréquentation humaine.
Merci à toi de m'avoir fait revivre mes 4 semaines d'immersion polynésienne des années 80, où la vie dans les pensions de famille étaient indolentes et déchirantes quand nous les quittions.
Nana
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
merci pour ce fabuleux reportage. Des images et des commentaires comme si l'on partageait le séjour. J'espère vivre une aventure semblable: je partirai mi-octobre.
@+
BM06Malin
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Merci Marie pour ton petit mot. C'est vrai que nous aussi nous avons vu la vie....en bleu...pendant ce séjour à Bora.
Cordialement
Christine & Hervé.
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Merci pour ton témoignage sur le Bora Bora d' il y a 25 ans. Je pense que tu ne reconnaitrais pas grand chose....
Tu évoques le club Med : c'est lui, entre autres, qui en déménageant a laissé pourrir sur place ses anciennes installations. Quant à
l'obésité, je pense qu'elle s'est aggravée, car si les femmes polynésiennes ont toujours été bien en chair, là le phénomène touche également les hommes et les enfants : cela s'explique effectivement par l'apport de la nourriture américaine et du même coup par l'abandon du régime polynésien.

Je te souhaite de bien belles vacances dans la ou les destinations que tu tu as prévues.

Cordialement
Christine.
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Merci pour ton petit mot. Je te souhaite un très bon séjour en Polynésie et à Bora Bora en particulier.
Cordialement.
Christine.
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
bonjour tout le monde!
je vais à Bora du 25 octobre au 4 novembre et je voulais savoir ce que vous pensez du tps que je vais avoir.... Je croise les doigts!!!!!!!
xxx kakaouète xxx
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Bonjour,

Ravie que notre récit t'ait fait rêver !

En ce qui concerne le temps en Polynésie en octobre, je ne suis pas la mieux placée, car je n'y ai pas séjourné à la même période. La Polynésie est réputée pour avoir des températures clémentes toute l'année et pas de saisons très contrastées. On y distingue tout de même 2 saisons : chaude de novembre à avril, fraîche de mai à octobre. Mais tout cela est trè relatif dans la mesure où la Polynésie couvre un très vaste territoire et qu'en raison du réchauffement climatique, les différences sont comme chez nous de moins en moins nettes. C'est ainsi que en juillet dernier il y a eu un épisode orageux plutôt digne de la saison chaude.

De toutes les façons, on ne peut jamais prédire le temps, alors....

Je te souhaite un bon séjour. Si tu as d'autres questions, n'hésite pas.

Christine.
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Bonjour
et tout dabord merci pour vos très belles photos.

Effectivement un mois à Bora, cela permet de vraiment découvrir l'île. Nous n'y avons passé que 4 jours et ce n'est pas le meilleur souvenir que nous gardons de la polynésie. Trop de pilotis, pas très propre, hotel moins bien que dans les autres îles et en plus... il n'a pas fait très beau.
Par contre nous avons passé une bonne journée avec Mareto, un gars qui organise des sorties à la journée dans sa petite pirogue ce qui fait qu'on était que six. Beau site, bien mangé et discussions très intéressantes, notament sur le sytème économique et le tourisme de cette magnifique île malheureusement victime de son succès. Nous avons assisté à un débarquement de croisièristes américains....!! ouha impressionnant ! et déroutant !
Nous nous sommes arrétés un moment devant le logement que vous aviez (c'est bien la deuxième photo sur votre post ?), vous savez à qui ces bungalows appartiennent ?

Pour finir, je suis de ceux qui sont contre le shark feeding, mais comme vous j'adorais rendre visite aux poissons clowns qui logeaient dans une magnifique anémone devant notre chambre à Huahine.

Malheureusement, je suis visiblement moins bien équipé que vous pour la photo sous marine.

Merci encore pour votre compte rendu et vos photos.

Thierry
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Bonjour Thierry et merci pour ton message.

Pour ce qui concerne les bungalows, ce sont bien ceux sur la photo 2 sur notre post. Celui que nous occupions se trouve en haut à gauche et appartient à un Français. Un des bungalows sur pilotis aurait appartenu à l'acteur américain Marlon Brando, c'est du moins ce que ne manquent pas de raconter les locaux. Ils appartiennent, en fait, à des propriétaires polynésiens ou étrangers qui les occupent ou les louent, soit pour les vacances, soit à l'année à des expatriés.

Bonne continuation, bonnes plongées et bonnes vacances.

Christine et Hervé.
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Bonsoir

Au sujet des bungalows sur pilotis, un polynésien de Bora m'a dit lors de notre séjour, que deux appartenaient toujours à la famille Brando, un à janet Jackson, et l'autre à jack Nicholson..est ce vrai ???!! ou baratin pour les touristes ??

D'après toi ?

Elle est marrante la photo sur ton profil.....on voit pas tout de suite ce que c'est !!

une pierre ?? un fruit de baobab abimé ???

a+
Thierry
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Re-bonjour,

Je ne peux pas t'en dire plus sur la "légende" autour des bungalows. Peut-être est-ce vrai ? peut-être pas ? En tout cas, je n'y ai rencontré aucune star, uniquement des vacanciers "ordinaires". Ces personnages peuvent tout-à-fait être propriétaires et ne jamais mettre ou n'avoir mis les pieds dans leur propriété, ce qui était paraît-il le cas de Marlon Brando. C'est une résidence complètement ouverte et pas propice du tout au séjour d'une star du show bizz.

La photo sur mon profil est celle d'un bébé-otarie sur une plage d'une île des Galapagos !!! destination +++ pour la plongée.

Cordialement.

Christine.
Signaler Répondre
superbe carnet de voyage j'y suis tombée dessus par hasard et j'ai vraiment appréciée vous avez du passer un excellent séjour bravo et merci encore pour ces moments magiques à travers les photos amicalement géraldineMalin
Signaler Répondre
Merci Géraldine pour ton message. Ravie que notre récit t'ait touchée. Bonnes vacances à toi.

Christine.
Signaler Répondre
bonjour a votre famille, je suis resté bouche bée devant ces superbes photos comme tout le monde d aprés ce que j ai pu lire ce qui ne m étonne absolument pas. je reveré de partir dans ce petit coin de paradis mais j ai bien peur que le cout soit trop élevé !!!!! pouvez vous s il vous plait me transmettre quelques infos sur le cout de la vie la bas ainsi que sur les billets d avion ????? cordialement.
Poster un carnet/texte Suivre cette discussion Partager Signaler 1 2
Carnets similaires sur la Polynésie Française:
  Titre de la discussion Premier message Réponses Dernier message 
40 jours en Polynésie-Française, automne 2016
Une photo
CARNET DE VOYAGE Polynésie Automne 2016 (Version avec photos : jcpo5blog.wordpress... Voyage de 40 jours passés sur place et organisé 6 mois avant le départ pour 2 personnes, ma compagne (AM) et moi (JC). Durant le séjour nous allons visiter toutes les iles...
Carnets de voyage > Polynésie Française
31 jan. 2017 à 8:14
de
Jcpo
23 10 jan. 2018 à 16:29
de Caraibe711 »
Voyage aux îles Marquises au départ de Papeete en 8 jours
6 photos
Ce voyage est une alternative plus économique - et plus courte aussi- à la croisière sur l'Aranui 5 qui dure 14 jours dont quelques jours en pleine mer, avec un détour par Bora Bora dans les îles sous le Vent au retour. En revanche, deux îles, à savoir Tahuata...
Carnets de voyage > Polynésie Française
8 mai 2016 à 12:02
de
Vaikeaiti
8 30 déc. 2017 à 8:44
de Max68 »
De retour de trois semaines en Polynésie: bilan
Il y a quelques mois, je posais des questions pour préparer mon voyage de noces en Polynésie... Et bien aujourd'hui, c'est déjà fini 3 semaines de rêves dans un endroit magique On a adoré, que du bonheur... Afin d'aider ceux qui préparent leur voyage et pour info...
Carnets de voyage > Polynésie Française
28 oct. 2008 à 18:03
de
Euphroozine
31 3 fév. 2016 à 16:31
de Bernard37 »
Un mois en Polynésie: Polynésie-Française, île de Pâques
5 photos
En juin 2015 j'ai eu la chance de passer 4 semaines en Polynésie. Le prétexte était de rendre visite à mon frère qui habite là-bas (Papeete). Grâce à lui nous avons pu bénéficier de l'hébergement sur Tahiti, et il nous a aidé à préparer le voyage en réservant les...
Carnets de voyage > Polynésie Française
8 avr. 2016 à 10:23
de
Sarnia
19 31 mai 2017 à 14:40
de Bsiegl »
Heure du site: 7:04 (23/01/2018)
Tous les droits réservés © 2002-2018 VoyageRéseau Inc.
1 387 visiteurs en ligne depuis une heure!