"Hello Mister Loïc": Photos et vidéos de Lombok, Indonésie (page 1 de 3)

Discussion démarrée par Lolodesiles le 13 mars 2008 à 20:43
49 réponses sur 3 pages  ·  24 participants  ·  20 198 affichages
Poster un carnet/texte Suivre cette discussion Partager Signaler 1 2 3
Lolodesiles

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
"Hello Mister Loïc" (photos et vidéos de Lombok)
(merci aux modérateurs de laisser mon titre original: "Hello Mister" est à Lombok ce que "Mabuhay" est aux Philippines et "Hello Mister Loïc" c'est justement toute la symbolique de ce carnet)

Préambule
Après la


L’après midi passe entre rires, retrouvailles et distribution de cadeaux. Rumaji n’en revient pas de toutes ces photos, il faut dire que c’était le but recherché. Il me montre également les changements dans sa maison : un nouveau lit (chouette !), et surtout une cuisine et une salle de bains qu’il vient juste de terminer juste avant que j’arrive. Plus besoin de traverser tout le village pour aller se laver chez papa-maman ou chez leur voisine Ida.

Le soir arrive. On entend de la musique chez le voisin, la télé gueule à tout va alors on s’invite. Nous ne sommes pas les seuls


Première nuit chez Rumaji. Toujours aussi difficile de dormir, les chiens errants ayant décidé de se battre juste devant la maison. On a beau les chasser avec des pierres, ils reviennent. Ils se calment au lever du jour pour laisser la place au coq qui prend le relai… Bah, dans quelques jours, je pense que je serai tellement crevé que je dormirai mieux….

Allons faire un tour à l’école du village. Rumawe, le frère de Rumaji, a repris des études à la fac pour être instit, pour l’instant il est stagiaire.

Mon « ndai cambai cambai », trouvé sur internet, et qui veut dire « no problem » en Sasak a marqué les enfants et ils le répètent sans cesse :


Rumaji me prend en photo dans la salle des profs


A côté de l’école, le gouvernement a décidé de construire un lycée. Pour cela, le gouvernement n’emploie pas d’ouvriers, n’a pas recours à la sous-traitance, il embauche tout simplement les gens du village, et pour être sûr qu’il y ait du travail pour tous, chacun travaille sur le chantier à tour de rôle et est rémunéré à la semaine.


La météo n’est pas extraordinaire, le ciel est assez gris, le temps est peu propice à la photo.
Il pleut, il pleut, il pleut ! Nous sommes bloqués par la pluie, ou plutôt par la boue ! Les chemins sont impraticables


Mais ce n’est pas grave, je m’y attendais de toutes façons. Alors je vis mes journées au rythme de la population locale… c'est-à-dire profiter tranquillement du temps qui passe:

Ici l’éternel sujet de la peau blanche, chacun étant en admiration devant la peau de l’autre


Là, c’est une petite distribution de photos dans le village voisin.


Ou bien séance photos chez Rumaji


Ou dehors avec les gamins


Ou encore à faire les cons sur la bruga (abri sous lequel les Sasak passent la majeure partie de leur temps)


Je ne suis jamais seul
Vous remarquerez
1/ que les Sasak sont très démonstratifs quand ils apprécient quelqu'un, ici je suis avec le voisin de Rumaji
2/ que Rumaji a accroché au mur les photos et planisphère que je lui avais envoyés par la poste l'année dernière Sourire


La pluie se calme. Avec mon p'tit frère, nous décidons d’aller voir ses langoustes. Délicieux moment, Rumaji est un vrai comédien.
(Si quelqu'un arrive à remettre les vidéos dans le bon sens, sans avoir de décalage entre le son et l'image, je suis preneur... Désolé pour le torticolis sur certains passages...Fou)


Un autre délicieux moment : la préparation des langoustes, et une discussion sur les ressources mondiales en énergie !


Ce soir il y a un festival de musique locale. Un groupe est venu de Lombok-Est.


Il y a aussi un concours de danse mené par des danseuses qui désignent de jeunes volontaires pour tenter de les séduire par des danses qui font oublier que nous sommes dans le pays le plus musulman du monde !


Les jours passent... Aujourd’hui il y a un mariage chez des voisins. Tout le monde a reçu son petit carton d’invitation, y compris le mien, personnalisé à mon nom. Les mariages, c’est aussi l’occasion de pratiquer les traditions ancestrales, telles que la circoncision. Rumaji a tout filmé mais je vous épargnerai de la vidéo

Et puis bien entendu on nous invite à manger – aie aie aie, toujours aussi pimentée, la cuisine à Lombok !


Voila les mariés


On se demande si c’est moi ou si ce sont les mariés qui sont le plus remarqués… En tout cas le marié fait tout pour se retenir de se marrer. Vous remarquerez que les invités n’ont pas besoin de se prendre la tête avec le paraître : ici pas de costard-cravate


Et puis en fin de mariage, c’est une longue série de poignées de mains


Tiens, et si je me mariais moi aussi ?


Depuis quelques jours, Rumaji est couvert de boutons.
« C’est mon allergie qui revient »
« Et ça revient souvent ? »
« Non, la dernière fois c’était en août, quand tu étais là »
« Ah, ben alors tu dois être allergique à moi ! »
« Non, je suis allergique comme mon père. C’est lorsque je mange certains trucs. L’année dernière, le médecin a dit à mon père que pour se soigner, il fallait qu’il mange du poulpe tous les jours. Comme il est allergique au poulpe, il en a mangé, mangé, mangé, l’allergie est montée à son maximum puis elle a disparu tout d’un coup. Depuis il est guéri. Il faudrait que je fasse pareil mais j’ai un peu peur… »
« Je n’ai rien contre la médecine traditionnelle mais en attendant, on va aller en ville acheter des médicaments, ce sera déjà pas mal »
Et hop, en scooter. Le dispensaire est à une vingtaine de kilomètres. En route, nous nous arrêtons à ce qu’on pourrait appeler chez nous une sous-préfecture. Avant de venir à Lombok, j’avais téléphoné à Rumaji pour lui dire de préparer les documents pour qu’il se fasse une carte d’identité, en prévision de notre grand voyage de juin prochain sur les îles de Sumbawa, Florès et peut-être Sumba, car j’en ai marre de payer une amende (ou plutôt un bakchich) à chaque contrôle de police parce qu'il est "sans-papiers"... Pas de file d’attente, Rumaji ressort au bout de quelques minutes avec une belle carte d’identité plastifiée avec son prénom, son statut matrimonial, son métier (pêcheur) et sa religion… mais je ne vois nulle part un nom de famille ! ça ne doit pas être trop important ici

Nous arrivons donc au dispensaire. Beaucoup de monde, et bien sûr tous les yeux sont braqués sur le touriste. Je demande au médecin s’il y a beaucoup de cas de malaria.
« Oui, plein »
« Gloups… Heu, Rumaji, tu es vraiment sûr que dans ton village il n’y a aucun cas de malaria ? »
« Zéro »
« J’espère bien car je n’ai pas pris mon traitement ! »
Le médecin nous remet une ordonnance et nous voici à la pharmacie. 2-3 minutes de conversation et mon Rumaji repart avec le n° de téléphone de la pharmacienne… trop facile !

Bon allez, on rentre à la maison. Je ressors la caméra, qui, après cette prise de vue, tombera en panne pendant plusieurs jours


Aujourd’hui vendredi, jour de prière. Tous les hommes du village se rendent à la mosquée. Pendant ce temps je reste avec les femmes et les enfants.


Pourtant, peu après, je suis rejoint par Mohammed, tandis que d’autres courent vers la mosquée car ils sont à la bourre.
« Qu’est ce que tu fais là ? La prière a commencé ! »
« santi, santi… je vais y aller, tout à l’heure… »
« tu as l’air d’avoir vachement envie »
Il finit enfin par y aller… 2 minutes avant la fin.
Une fois la prière terminée, je raconte l’épisode Mohammed à Rumaji
« Pas de problème. La prière n’est pas obligatoire »
« Et si on ne fait pas la prière, on n’a pas de problème avec ses voisins et le qu’en-dira-t’on ? »
« Non, pas avec les voisins, juste avec Dieu ! C’est comme chez vous en Europe, des touristes m’ont dit que vous étiez nombreux à ne pas aller à l’Eglise. Chez nous c’est pareil, on prie quand on en a envie »

C’est donc eux les musulmans intégristes de Lombok dont parlent tout le temps les Balinais


Les habitants retournent tout naturellement à leurs occupations, comme ici la culture des algues.


Ou la préparation des filets de pêche


La météo s’améliore chaque jour. Nous allons pouvoir rejouer un peu aux touristes comme l’an dernier. Je veux retourner à Kuta pour rencontrer Pierre, un Français qui vit là-bas, afin de rencontrer l’auteur de ce blog que je dévore assidûment chaque jour lorsque je suis en France. Grâce à lui, j’ai ma dose quotidienne de Lombok, même si parfois la piqûre est un peu douloureuse lorsqu’on a droit au bulletin météo ou à quelques photos prises au bord de plages désertes, surtout lorsqu’on est soi-même au boulot… Bref très sympa, il nous invite au resto Rumaji et moi, puis nous passons l’après-midi à discuter de ce choix de vie, au milieu du chantier que sera sa future maison, une magnifique demeure avec une vue hollywoodienne sur toute la baie de Kuta. Je repars de chez Pierre en me disant que mon propre rêve n’est pas si irréaliste que cela. Merci Pierre.

Nous voici au marché de Kuta. Jaloux des photos du blog de MisterThib, il fallait que je prenne ma revanche ;-)


Bien pratique ce marché, on peut même se faire ausculter par un « médecin » qui essaye ensuite de vous refourguer n’importe quoi, comme par exemple des pilules ayant les mêmes propriétés que le viagra...


« Djigidgidgidjik bagus ! » me dit-elle sans aucune retenue

Décidément ces Sasak n'ont pas tant d'interdits religieux on dirait !

Petit arrêt miam avec un nouvel ami rencontré la veille au soir et qui va nous emmener voir des chutes d’eau chez lui.


Heureusement que j’ai dit « zéro chili » car j’ai encore une fois la langue en feu… Rumaji adore se moquer de moi lorsque je commence à faire le loup de Tex Avery...

Je suis curieux de voir ces chutes d’eau, d’autant que d’après la patronne de notre hôtel, il n’y a jamais eu de chutes d’eau à Kuta.

En route ! J’adopte la coutume locale qui consiste à monter à 3 sur un scooter. Ah que j’aime ces moments où je me sens si loin de notre France ultra-sécuritaire ! Désormais je n’ai plus un Sasak à dos mais bel et bien une paire de Sasak-oches ! Malin

Nous voici arrivés mais il faut encore faire 1km à pieds à travers les champs


Puis remonter la rivière


Mais qu’est-ce qu’elle m’a raconté, l’hôtelière, y’a bien une cascade ici ! En fait, en raison des pluies abondantes de ces derniers jours, la chute d’eau s’est formée. Mais en fait elle se forme rarement, certaines années elle est à peine visible.


Et que ça saute !


Rumaji découvre la thalasso. Il faut dire que par chez lui, c’est bien trop sec pour qu’il y ait des chutes d’eau.


Notre nouvel ami (j’ai oublié son nom) nous propose d’aller prendre le café chez lui. Nous rebroussons donc chemin et arrivons dans une petite maison au toit de paille. Il m’explique qu’il vient de commencer un travail de serveur dans le restaurant où nous l’avons rencontré, et qu’il est payé... 6€ par mois, en attendant de faire ses preuves. Ensuite, son salaire devrait doubler chaque mois. Mais en juin prochain, il a décidé de s’expatrier 2 ans au Brunei, afin de mieux gagner sa vie.

Pendant que nous sirotons ce « kopi-Lombok », un jeune Sasak arrive, essouflé et transpirant. Il s’appelle Yeks.
« On m’a dit qu’il y a avait un touriste ici alors je me suis dépêché pour venir. Je veux devenir guide alors je souhaite pratiquer mon anglais avec toi ».
« Ndai Cambai Cambai » (no problem), lui dis-je en Sasak. Ce Ndai Cambai Cambai, il fait mouche à tous les coups : un touriste qui parle Indonésien c’est déjà rare, alors un qui parle le Sasak !
« J’habite en haut de cette colline. Si tu veux on monte, tu auras une belle vue sur Kuta »
J’accepte, ça me permettra de comparer avec la vue dont bénéficie ce chanceux de Pierre à quelques kilomètres de là.

Nous voici arrivés. Il est très fier d’avoir réussi à faire monter un touriste jusque là (le tout premier) et me présente à sa maman, admirative de voir son fiston discuter naturellement en anglais avec moi. Et puis comme il n'y a jamais un touriste dans le coin (nous ne sommes pourtant qu'à 2 km de Kuta...) ça lui permet de pratiquer un peu son anglais sans avoir besoin de se rendre sur la plage de Kuta.


Bon, la vue depuis la terrasse de Pierre est nettement mieux. Pour se consoler, il y a plein de cocotiers alors Yeks va m’en chercher une.


Yeks veut aller à l’Université mais il m’explique qu’il faut qu’il attende que son buffle soit suffisamment gros pour pouvoir en tirer un bon prix. Ses parents misent tout ce qu’ils possèdent dans l’avenir de leur fils. Avant de se quitter, Yeks veut absolument mon n° de téléphone pour m’appeler le jour où il sera guide. En attendant, j’ai pris le sien : si vous êtes sur Kuta, et souhaiter vous écarter des sentiers battus où vous ne croiserez aucun touriste, et tout ça à 2-3 kms de Kuta, pourquoi ne pas faire appel à notre apprenti guide ? (tel 087865092881)

Il nous reste un peu de temps alors je propose à Rumaji de retourner sur la belle plage de Tanjung Ann, histoire de compléter les photos de mon site car la lumière est bonne. Bien qu'ayant déjà été sur cette plage, il accepte bien volontiers d'y retourner car tout comme moi, il adore les plages désertes.


Quelle différence avec août dernier, tout est blanc, bleu et vert


De retour à Kuta Lombok, nous assistons à un spectacle de combat Sasak au bâton


A Kuta, nous croisons enfin quelques touristes, ça fait une semaine que je n’en avais pas vu un ! Comme l’année dernière, Rumaji se précipite sur eux et leur pose plein de questions, comme à ce Vincent (Rumaji n’arrive pas à prononcer son prénom: "Baaasooo Baaasoooo"... "non, VIN-CENT... VINCENT" Cool) qui, comme moi l'année dernière, a fui cette horreur de Kuta Bali.

Comme je suis parti pratiquement sans aucun vêtement de rechange, j’en profite pour en acheter quelques-uns. Je négocie un pantalon, un T-shirt Lombok pour moi et un T-shirt Bintang pour mon petit frère. J’aime pas trop faire la pub pour de la bière, je trouve que ça fait lourdingue (genre supporter de football…) mais le rouge va super-bien à Rumaji, et il faut qu'il soit tout beau pour le Bau Nyale... Tout ça pour 8 euros. Vous comprendrez pourquoi il est donc judicieux de partir en formule ultra light lorsqu’on part en Indonésie !

Oui, le Bau Nyale vient de commencer. Le Bau Nyale c’est le plus grand festival Sasak de l’année. C’est une longue tradition, voici les explications de Rumaji : un jour, la déesse Putri Mandalika, tellement triste de ne pouvoir choisir l’un ou l’autre de ses prétendants qui se battaient pour elle, s’est jetée à la mer du haut d’une falaise. Depuis, chaque année, pendant 2 jours que les Sasak déterminent grâce à la position des astres, ses cheveux réapparaissent dans l’océan, sous forme de vers marin. C’est un phénomène naturel très curieux, pendant ces 2 jours, et juste pendant 2 heures, très tôt le matin, la mer se remplit de ces vers marins, puis ils disparaissent aussi vite qu’ils sont arrivés. Pendant ces 2 heures, les Sasak les ramassent avec des épuisettes pour… les manger ! C’est assez immonde comme bestiole, et franchement rien que la vue de ces horreurs vertes me donne la nausée… beurk, je ne pourrai jamais être candidat à Fear Factor !

Il y a 2 Bau Nyale : un à Kuta, mentionné dans les guides, et un autre, beaucoup plus important, un peu plus à l’Est. Rumaji ne veut rater sous aucun prétexte le Bau Nyale et nous quittons donc Kuta pour rejoindre Lombok Est. Le temps est splendide, et, enfin, alors que je ne l’ai jamais aussi bien vu, même en saison sèche, le Volcan Rinjani est libéré de sa gangue habituelle de nuages.


Pour se rendre au Bau Nyale, c’est plutôt folklo (ma caméra a décidé de fonctionner à nouveau, alors pour une fois je laisse le guidon à mon petit frère… caméra embarquée ! Avec les pluies de ces derniers jours, les chemins sont particulièrement défoncés…)


Et pourtant, des milliers et des milliers de Sasak se rendent au Bau Nyale et la circulation est dense, ça me change de l’été où nous ne croisons absolument personne dans le coin.


En chemin, nous en profitons pour nous arrêter dans un charmant petit village que je ne connaissais pas.


Je demande à Rumaji s’il peut se renseigner, plus tard, s’il y a encore des terrains à vendre dans le coin. Je dis encore car Lombok est actuellement le théâtre de toutes les spéculations. L’aéroport international devrait être achevé d’ici 2010 (selon les rumeurs, confirmées par internet), et il devrait avoir 2 fois la capacité de celui de Bali… Je ne sais pas ce que deviendra ce petit coin isolé, loin de tout, mais une chose est sûre, c’est que si j’achète un terrain maintenant, il y a peu de risques que je me prenne un bouillon. Et puis j’aime tellement cet endroit… l’aimerais-je autant après 2010 ??

Sous une bruga, j’aperçois un Sasak avec une sorte de guitare. Allons-y ! La prise de vue est difficile en raison du contraste entre la lumière très forte et l’ombre de la bruga et leur peau très sombre


Nous voici arrivés au Bau Nyale. Rumaji me dit qu’il n’y a pas grand monde pour l’instant (heu... moi ça me suffit), ce soir la plage sera complètement remplie.


Quel contraste avec l’été dernier !


Je suis un peu déçu du Bau Nyale. Les traditions se perdent… Certes, les Sasak continuent à ramasser le Nyale


Et on peut prendre quelques clichés marrants… à défaut d’être réussis !


Mais le Bau Nyale est désormais devenu avant toute chose un immense champ de drague pour les jeunes Sasak. Pendant les 4 jours de festivités, les interdits religieux tombent un peu et les relations filles-garçons sont plus faciles. Je comprends maintenant pourquoi mon Rumaji aime tant le Bau Nyale…. (Au passage, notre séducteur Sasak cherche une petite copine française, alors pour lui rendre service, et bien que ce soit contraire à mes principes, il m'a demandé de diffuser ses coordonnées à toute jeune demoiselle souhaitant visiter sa belle région... et + si affinités Clin d'oeil)


Avec ma peau blanche, je n’ai pas beaucoup d’efforts à faire pour trouver une volontaire


Mais je vous rassure, ce sont justes quelques gamineries, histoire de discuter un peu et de prendre quelques photos

Par contre, pas un seul touriste. Je n’étais pas forcément très à l’aise, seul touriste parmi ces milliers de Sasak (si, j’en ai aperçu 2 du haut d’une falaise, c’est tout)… alors je ne lâche pas Rumaji d’une semelle

Rentrons à la maison. J’adore ce petit village. Je suis presque un habitant maintenant, je peux photographier et filmer librement, et, sachant que je reviens en juin, on n’arrête pas de me demander des photos. Je suis obligé parfois de dire « photos finies ! » Mais qu'il est agréable de voyager dans des contrées ou les habitants vous demandent une photo et non un euro...


Mon « no problem » en langue Sasak a toujours autant de succès chez les enfants


J’en profite pour trinquer avec Papa Rumaji, qui me propose d’acheter le bout de terrain à côté de chez lui afin d’y construire ma future maison.


1000€ le terrain et 10000€ pour construire une maison très correcte… pourquoi pas ? Mais j’aurai peut-être du mal à la louer car elle est un peu trop entourée de voisins et beaucoup de touristes sont aussi demandeurs de calme… A voir ! Mais en tout cas l’investissement n’est pas insurmontable, et, même si c’est risqué (l’acte de propriété sera à son nom, comme la loi Indonésienne le préconise), en définitive je risque quoi ? Le prix d’une voiture

Ce soir, je pars à la pêche au filet avec mon frère Rumawe (ben oui, c’est le frère de Rumaji, donc c’est mon frère et je suis « Uncle Loïc » pour ses deux filles Paulina et Paulini… vous saisissez ?)


Le lendemain matin, Rumawe retourne chercher les filets qu’il a posés la veille. Bonne pioche ! Il ramène plein de poissons. Pas besoin d’aller au marché, la vente se fait directement au bateau.


Et le Mont Rinjani qui offre encore le même spectacle !


Nous allons pouvoir nous régaler, pour le petit déjeuner, d’un festin de poissons. Mais avant, il faut aussi régaler les langoustes ! Rumaji découpe donc des poissons en petits dés.


Et nous partons ensemble les distribuer à ses langoustes
(Petite pause Rumaji-Rinjani en passant. « Lolo surtout n’oublies pas de me ramener mes photos en juin ! »)


Au passage il vérifie leur état de santé. N’oublions pas que c’est son gagne-pain !


Et nous croisons Papa qui revient de sa récolte d’algues


Qu’il faut ensuite décharger pour les faire sécher au soleil


Comme la belle-sœur de Rumaji vient d’accoucher, Air (la femme de Rumaji) est à la maternité et donc, pour une fois, c’est Rumaji qui cuisine, encouragé par Herna, la fille du voisin, qui m’aime beaucoup !


Il y a trop à manger
« Tu sais, Rumaji, depuis que je te connais, je mange chez moi en France du poisson et du riz presque tous les jours »
« Et moi, depuis que je te connais, je mange davantage de légumes ! »

Pendant que je fais une petite grasse matinée, Rumaji en profite pour faire les photos de famille. Voici ses 2 nièces jumelles, Paulina et Paulini, ses progrès en photo sont largement visibles.


La météo étant toujours de la partie, je décide de faire le programme que j’avais promis à Rumaji (comme tout Capricorne qui se respecte, il a une immense soif de dévouvertes!): il s'agit d'aller explorer ces petites îles au Nord Est de Lombok. Elles sont au pied du Rinjani, donc le risque de pluie est important, mais au pire, nous ferons demi-tour


En route pour Gili Sulat ! Vous remarquerez que Rumaji a mon appareil autour du cou car il aime de plus en plus son nouveau hobby de photographe… J’essaye de lui apprendre à cadrer mieux, à ne pas bouger… déjà il a bien pigé qu’il fallait toujours avoir le soleil dans le dos pour avoir de plus belles couleurs.


Gili Sulat n’a rien d’extraordinaire mais bon, l’excursion est sympa quand même. Elle me permet en outre de tester mon appareil photo de plongée, mais la photographie sous-marine, c’est tout un art… Et comme celle que j’avais prises à Socotra, elles sont plutôt nulles, surtout au niveau des couleurs qui, sauf peut-être 2-3 photos, ne rendent vraiment rien du tout. Ça vient de moi ou de l’appareil ? Plus tard, lorsque je le montrerai à un vendeur à Hong-Kong, il me dira que c’est juste un jouet pour enfants… et d’essayer de me refourguer un nouvel appareil à 800€ tout de même ! J’ai un doute, tout de même, mon Sealife n’a pas l’air d’être si mal mais bon


Rumaji veut avoir une photo de lui sous l'eau (bien, chef!)


Retour à la maison (encore !). Nous passons par des petites routes qui traversent d’innombrables villages Sasak. C’est Ubud, le trafic et les boutiques à souvenir en moins (dommage que le temps soit couvert)


C’est fou ce que 20 petits kms peuvent changer la météo du tout au tout. Alors qu’il pleut 20km au Nord, ici grand soleil. Je croise le voisin de Rumaji (j’ai oublié son prénom), le papa de Herna … Il part « jarring » (pêcher au filet)


Nous avons encore les photos des jeunes mariés à distribuer. Nous les avions croisés par hasard l’année dernière. Ils sont dans le village voisin, nous partons à pieds à leur recherche car ce village n'est accessible qu'à pieds.


Les jeunes mariés ne sont pas là, probablement partis travailler, alors on remet les photos à la voisine


Il faut dire qu’il y a beaucoup de travail en ce moment dans les champs, car la saison des pluies (très marquée cette année) rend les terres fertiles


Au retour, nous traversons quelques jolis terrains, malheureusement déjà vendus… tant pis pour moi !


Pour me consoler, j’admire la vue sur les pêcheurs au travail


La veille de mon départ, le soleil a bien entendu décidé de me narguer, alors Rumaji et moi, toujours avides de découvertes, décidons de partir encore explorer des endroits proches de chez lui, que ni lui ni moi ne connaissons, et qui bien entendu ne sont traités dans aucun guide.

En route, nous rattrapons ses voisins. On raconte des conneries, mais même sans parler indonésien, je pense que vous comprendrez le thème général de la conversation


Nous arrivons encore dans un charmant village bordé d’une plage de sable blanc. Dommage qu’on soit déjà en fin d’après-midi, la lumière n’est pas excellente.


Laissez vous bercer par le mouvement des vagues….


Je laisse à mon Capricorne-rêveur de petit frère le soin de terminer ce carnet de voyage...


Lolo le Capricorne
Simon

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
La vache, rien que pour faire descendre l'ascenseur pour arriver en bas de la page, m'en a fallut du temps... J'ai quand même fait une pause en milieu de descente, histoire de lire une ligne, voir une photo, comme ca je peux faire style, j'ai tout lu, et poser une question Tire la langue

As tu participé à un combat Sasak au bâton ? Ca aurait été marrant Rire

Nan, je déconne, j'ai lu plus d'une ligne, c'était marrant de suivre les aventures de Miser Loïc Sourire Mais tu te rends compte de l'effort exceptionnel que j'ai dû faire quand même Fou ?!
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Salam mister Loïc,

Une belle petite aventure que tu viens de vivre avec ton petit frère indonésien, tout cela t'a vraiment plu, cela s'entend en te relisant et sa doit déjà te manquer terriblement.
Si j'ai bien suivi tu y étais récemment à lombok ? et j'en suis sûr, tu y retournas dans pas longtemps.
Philobate

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Salut Loic

La vache ma productivité au travail vient d'en prendre un sacré coup cette après midi !! ;o)

Philo
Thesamy

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Loïc quel plaisir !!!

Un heureux hasard m'a poussé sur le forum après qqs mois d'absence volontaire....et là ! Bonheur ! Ton nouveau carnet sur Lombok !

Un seul mot, merci, merci de partager cela avec nous, merci de vivre ce que tu vis de la façon dont tu le vis.

La douceur et la senteur de l'air de Lombok seront avec moi pour le week-end, merci Sourire
Muhammad

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Salut!
Chouette carnet, superbes photos, merci! Je vois que tu apprécies l'"Indonesian style" qui rend ce pays tellement attachant... Je ne connais pas Lombok, mais en tout cas, d'Aceh à Bornéo en passant par Java, n'eut été les us et coutumes différents, on vit pareil: à 3 sur un scooter, à 20 dans un deux-pièces, à 30 devant une télé!!!
Seule ombre au tableau: cet aéroport dont tu parles... j'espère que les gens du coin sauront tirer leur épingle du jeu sans vendre leur âme au diable...
Bon, il ne te reste plus qu'à te faire mettre le grappin dessus par une petite Sasak et tu deviendras pour de vrai un authentique franco-indonésien!Clin d'oeil
Bonne continuation à toi!
Lolodesiles

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
La vache, rien que pour faire descendre l'ascenseur pour arriver en bas de la page, m'en a fallut du temps...

C'est vrai que c'est chaud de le lire les réponses après un baratin pareil, faut descendre bas Malin
Pourtant, le texte est 3 fois + court que ma Sasak Story, c'est à cause des photos !

A quand Simon à Lombok? T'as vu, j'ai pu avoir le Volcan Rinjani sans nuages, il n'attend plus que d'être vaincu par toi Tire la langue
Lolodesiles

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
j'en suis sûr, tu y retournas dans pas longtemps.

Hello ! ben... dans 3 mois exactement Sourire
Lolodesiles

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Un seul mot, merci, merci de partager cela avec nous, merci de vivre ce que tu vis de la façon dont tu le vis.

hello ! n'oublies pas que c'est grâce à toi et ton carnet... Avec Alan, vous êtes les doyens du Suka-Lombok-Club !
Lolodesiles

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Bon, il ne te reste plus qu'à te faire mettre le grappin dessus par une petite Sasak et tu deviendras pour de vrai un authentique franco-indonésien!Clin d'oeil

salut!
Oula, avec ma peau blanche, les prétendantes ne manquent pas Clin d'oeil mais sans être musulman, c'est pas évident!
Quant à l'aéroport, c'est assez inquiétant mais il est effectivement difficile de prévoir comment ça va évoluer. En tout cas, en ce moment, tous les Sasak sont en train de vendre leurs terrains aux spéculateurs, qui espérent revendre avec grosse plus-value quand l'aéroport sera fini. Déjà, dans mon endroit préféré (et c'est pourtant pas dans les guides!), presque tous les terrains sont vendus... Je ne sais pas où ça va mener Lombok tout ça...
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Hello Mister Loïc !

un bien joli carnet, évidemment... la suite attendue de la Sasak Story Clin d'oeil

Un grand merci de partager de tels moments !

Nous voici au marché de Kuta. Jaloux des photos du blog de MisterThib, il fallait que je prenne ma revanche ;-)

MalinMalinMalin Va falloir que j'y retourne alors..... Tire la langueTire la langue

Seule ombre au tableau, comme tu le rappelles, ce nouvel aéroport et ces investisseurs spéculateurs... IncertainFou Espérons que Lombok conserve sa magie et son atmosphère si particulière qui font son charme...

Thib, Suka Lombok Club Tire la langue
Lolodesiles

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Hello Mister Thib
Ben oui, retournes-y, chanceux que tu es d'habiter juste à côté Fâché

Heureux d'assister au réveil progressif du "Suka-Lombok-Club"... J'attends un p'tit coucou (ils trouveront bien le carnet un de ces 4) de mejo, Alan, Miss Banane, Giles, voyagemalin, roger, sushi, williama et surtout Mister sasak qui y a élu domicile... et je dois en oublier!

Quant à ce futur développement touristique, espérons que ce soit soit avant tout du bla bla politique local plus que des réalités économiques.... Ce qui est rassurant c'est qu'on entend tout et son contraire.

J'ai bien conscience que ce genre de carnet peut susciter des vocations ou des envies de la part des lecteurs, j'espère qu'en le postant ici je m'adresse aux "bons" (façon de parler). Nos amis Sasak ont de toutes façons besoin de touristes, l'essor du tourisme n'est pas négatif en soi, mais comme toujours il faudrait qu'ils soient les acteurs de ce développement et non pas qu'ils le subissent... Je continue à surveiller l'actualité Sasak via google news + Rumaji news !
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
..... pour toi, juste pour toi ces quelques lignes sur ce forum.... j'attendais ton retour avec impatience et de lire tes aventures à Lombok m'a encore fait rêver...... en attendant de retrouver Lombok et ses îlots en Octobre prochain..... oui cet aéroport c'est inquiétant, mais ils se sont déjà planté une fois, alors espérons......

Sinon, je prend note de tes projets..... et puis n'oublie pas que l'on a un RDV à la fin de ce mois et que l'on pourra parler plus avant de tout celà...... et ce MisterThib dont on me parle depuis que je sais que je vais aussi passer à Singapour en fin d'année, il faudrait que je le rencontre également, connaît pas tout le monde moi..... Clin d'oeil

Un bonjour à thesamy également.....

A bientôt

Alan du Suka Lombok Club.....
Sushi

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Sourire Salut Loic,

Quel plaisir de lire ce nouveau récit de voyage.....merci de nous faire partager ton aventure, c'est toujours un plaisir ! Cela fait quelques jours que je guette un post de ta part, je n'ai pas été déçue !

Alors dis moi, as-tu rencontré Bruno à Lombok?

Es-tu toujours aussi décider à partir là-bas?

Et la saison des pluies est-elle si pénible que l'on a l'air de le dire?

Bon voilà, pour ma part rien de nouveau.....si ce n'est que je me prépare au grand saut dans les mois qui viennent. Sourire
Lolodesiles

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Hello Claire Sourire

Hé non, pas eu le temps de voir ce Bruno... Bah de toutes façons mes idées sont un peu fixées, maintenant ce qu'il faut c'est les sous ! Je pensais attendre 2-3 ans mais ce sera trop tard... En fait le père de Rumaji veut me vendre son terrain à prix d'ami (mais il faut dire que le terrain est moins bien que les autres), mais il est pressé (d'ailleurs tous les Sasak sont pressés de vendre actuellement, j'ai beau leur dire qu'ils ont tort, ils tombent fou quand ils voient tous les zéros et s'imaginent que leur vie va changer du jour au lendemain mais l'argent c'est éphémère... Incertain). Donc bref le terrain risque de me passer sous le nez. On verra bien, inchallah!

Je repars en juin avec mon ami Abdel, mon compagnon de voyage depuis toujours, il m'apportera un regard neuf et surtout objectif. Moi j'aime trop cet endroit + le lien affectif avec mon p'tit frère, alors il est possible que j'idéalise un peu trop. J'ai besoin d'un regard neuf! Avec Abdel, nous avons visité plein d'endroits, donc il a je pense du recul, il me dira peut-être "quoi, c'est ça ton paradis? Bof..."

Sinon, c'est vrai je n'ai pas parlé de la saison de pluies. Disons que j'ai eu 1 semaine de pluie et 1 semaine de beau, sachant qu'il fait beau sur le littoral. Dès que tu fais 10km à l'intérieur des terres le temps est couvert. En fait c'est simple: il y a une masse nuageuse retenue par le Volcan Rinjani. Selon les vents, la masse se déplace... donc bien souvent s'il pleut au Nord il fait beau au Sud est inversement.

Lombok en saison des pluies ce n'est pas la cata, c'est même très beau, les paysages hyper verts et au moindre rayon de soleil ça s'illumine et ça contraste avec le bleu de la mer et le blanc du sable. Par contre il faut savoir qu'on peut avoir une semaine de pluie non-stop comme j'ai eu. D'autre part l'eau est beaucoup moins claire qu'en saison sèche car mélangée avec l'eau de pluie, donc pas idéal pour le snorkeling.

Merci d'avoir donné de tes nouvelles et bonne chance pour le grand saut Clin d'oeil
Muhammad

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Bon, enfin, pour cette histoire d'aéroport, ça ne devrait pas être plus tragique que les conséquences de la centrale nucléaire que le gouvernement projette de construire à Java d'ici 2015 - 2020... Dubitatif On peut essayer de se rassurer comme ça non?
Sinon, pour ce qui est de ton terrain, tu es sûr que tu as le droit d'avoir une surat tanah en ton nom? Je croyais (mais je me trompe sans doute) qu'il fallait être WNI (Indonésien)??
Mentawai

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Tu vas bientot devenir l Ambassadeur de ce pti coin que tu aimes tant, prends ton temps pour t y installer et continue de nous en faire " baver" !

Tak ada rotan akar pun jadi !
Lolodesiles

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Ben à Lombok aussi ils prévoient de construire une usine, mais hydro-électrique... en prévision de la demande croissante d'électricité (les clims des touristes notamment) Fou

Non, bien sûr, je ne peux pas être propriétaire d'un terrain, il sera au nom de Rumaji ! Je pourrais aussi créer avec lui une PMA (genre de SARL) mais c'est plus compliqué et plus cher que de tout mettre à son nom. Et puis de toutes façons dans tous les cas la terre Indonésienne ne peut pas appartenir à un étranger (sauf pour les très gros investissements, ils viennent de passer une loi pour favoriser les gros investisseurs...)
Lolodesiles

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Tak ada rotan akar pun jadi !

Arf je suis pas assez bon en Indo pour comprendre...
Mentawai

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Tak ada rotan akar pun jadi !

Il y a tjours une solution pour tous problémes !
Poster un carnet/texte Suivre cette discussion Partager Signaler 1 2 3
Nos annonceurs
Voici leurs offres...

Ajouter mon annonce
Indonésie sur-mesure
Altiplano-voyage.com/indonesie
Voyage sur-mesure réalisé par Altiplano, spécialiste de l'Indonésie
Voyage individuel Vietnam
Tonkinvoyage.com
Un voyage combiné 100% sur mesure - Conseillers locaux, Prix locaux
Bali en liberté
TraceDirecte.com/indonesie
Découverte de Bali avec chauffeur guide francophone à petit prix.
Votre voyage en Indonésie
Asie-online.com
Des idées de circuits ou sur mesure pour découvrir Java, Bali, Lombok.
?
Carnets similaires sur l'Indonésie:
  Titre de la discussion Premier message Réponses Dernier message 
Bali-Lombok, premiers pas en Indonésie
64 photos
Pour une première fois, où aller en Indonésie, surtout quand on a que 2 semaines de vacances? Après avoir écarté Sulawesi et Flores, restaient 2 options: Bali et l'est de java ou Bali et Lombok. Nous avons finalement choisi la 2ème option. Je passe sur les les...
Carnets de voyage > Indonésie
30 avr. 2017 à 17:12
de
Muriel18
53 1 juin 2017 à 21:57
de Max68 »
À Lombok, c'était Top!
34 photos
Bon ben rien de mieux qu'un week-end bien pourri de novembre pour se replonger dans ses souvenirs ensoleillés !! Voici donc quelques infos sur notre balade de 15 petits jours à Lombok qui pourra peut être en intéresser certain (e)s! Où aller ?? Assez...
Carnets de voyage > Indonésie
11 nov. 2016 à 17:22
de
Solene40
38 23 mai 2017 à 20:27
de Solene40 »
Indonésie: Lombok, du littoral sud au village des Sasak
63 photos
Encore deux heures d'attente! Notre vol pour Lombok est annoncé avec retard … Ah, les péripéties des voyages ! Finalement, cela a pour effet de nous rendre encore plus impatient, non pas de quitter Bali et ses temples hindous, ses rizières et son attachante...
Carnets de voyage > Indonésie
24 oct. 2016 à 10:58
de
Jemaflor
28 20 nov. 2016 à 11:41
de Baroudeur58 »
Bali et Lombok, août 2008
81 photos
La « Balinaise » vous salue et vous souhaite de trouver quelques informations utiles dans son carnet de voyage. Ven 08 et Sam 09/08 : Pour vous résumer mes 3 avions avec en total 20 heures de vol, je ne dirai qu’un seul mot turbulences ! Le vol Frankfort-Singapour...
Carnets de voyage > Indonésie
18 oct. 2008 à 10:59
de
Darkette
9 21 mai 2009 à 10:05
de Darkette »
Sasak Story (île de Lombok, Indonésie)
113 photos
Cher Alan A toi qui a tant aimé le sud de Lombok et qui sait si bien transmettre ton amour pour cet endroit, je voulais te faire un petit cadeau. A lire à ta prochaine nuit blanche… 1 mois chez les Sasaks, à Lombok Préambule C’est mon premier carnet de voyage...
Carnets de voyage > Indonésie
17 sep. 2007 à 21:59
de
Lolodesiles
136 20 mai 2016 à 22:12
de Lolodesiles »
Plus de carnets similaires à «"Hello Mister Loïc": Photos et vidéos de Lombok, Indonésie»
À découvrir aussi sur l'Indonésie:
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Photo postée par le membre Lolodesiles.
Heure du site: 2:10 (25/06/2017)
Tous les droits réservés © 2002-2017 VoyageRéseau Inc.
Devenir membre de VF !
Me connecter
2 037 visiteurs en ligne depuis une heure!
Indonésie sur-mesure
Altiplano-voyage.com/indonesie
Voyage sur-mesure réalisé par Altiplano, spécialiste de l'Indonésie
Voyage individuel Vietnam
Tonkinvoyage.com
Un voyage combiné 100% sur mesure - Conseillers locaux, Prix locaux
Bali en liberté
TraceDirecte.com/indonesie
Découverte de Bali avec chauffeur guide francophone à petit prix.
Votre voyage en Indonésie
Asie-online.com
Des idées de circuits ou sur mesure pour découvrir Java, Bali, Lombok.
Plus d'annonces similaires »