Une semaine à Madrid (balades, musées, gastronomie) (page 1 de 2)

Discussion démarrée par MirandaMouse le 4 février 2017 à 17:13
27 réponses sur 2 pages  ·  6 participants  ·  4 719 affichages
Poster un carnet/texte Suivre cette discussion Partager Signaler 1 2
MirandaMouse

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
J'ouvre ce carnet pour vous raconter mon récent séjour dans la capitale espagnole (janvier 2017)

Pour plus de détails par quartiers et thématiques, et des centaines de photos, c'est sur mon blog
www.lasourisglobe-trotteuse.fr/madrid/

Nous séjournons à Madrid pour la seconde fois, toujours hors saison. La première fois fut en novembre 2013 et malheureusement le beau temps ne fut pas toujours au rendez-vous. Nous avions passé quelques heures au Prado (c'est tellement grand) vu une expo à Thyssen, visité le musée de la Reina Sofia, le musée d'Amérique, le musée Cerralbo, le musée de Ferrocaril (je voyage avec un fan), le palais royal, le parc du Retiro, et nous sommes baladés dans le centre mais pas assez à notre gout (enfin, pas assez de jour et par beau temps, donc pas trop de photos finalement)

Il s'agit pour ce deuxième séjour de flâner de nouveau dans le centre-ville, découvrir les quartiers de Chueca et Malasaña, retourner au Prado et à Thyssen, visiter d'autres musées.

Après un AR à 64€ pour deux (!) déniché avec Ryanair, le voyage a bien failli tomber à l'eau suite à l'annulation 5 jours avant de notre hôte Airbnb… Et oui, difficile de trouver de bonnes affaires si peu de temps avant le départ ! Par chance, en appelant Airbnb, ils ont consenti à nous offrir un coupon de réduction de 100€ pour compenser, ce qui nous a permis d'élargir le champ de recherche. Avec une arrivée tardive à plus de minuit dans le centre (oui, les billets sont moins chers, c'est pas pour rien !) pas si simple, mais nous avons finalement trouvé au pied de la station "Delicias", pas en plein centre mais non loin, et le métro étant propre et pratique, pas de soucis, ouf !

Nous voilà donc débarqués à 1h du matin dans les lieux, après un périple en avion puis 3 lignes de métro différentes, soit presque 1h30 de transport, aie !

Petit hic, pas de chauffage dans l'appart, à part un petit appareil d'appoint dont le vrombissement titille tellement les oreilles qu'il est impossible de dormir avec. Le réveil pique un peu, surtout dans la salle de bain bien fraîche ! Tant pis

Premier jour :

La chance nous sourit et c'est avec plaisir que nous découvrons un beau soleil illuminant nos pas pour la journée. Vu l'heure tardive d'arrivée, autant dire que le réveil le fut également. Après un casse-croute dans la chaîne espagnole "100 montaditos", spécialisée dans ces mini-sandwiches déclinés de 100 façons, nous décidons de remonter à pied vers le centre. Le but étant de flâner tranquillement et de prendre les photos qui nous faisaient tant défaut lors de notre précédent périple.
Nous passons devant le musée de la Reina Sofia, remontons à Lavapies, avant d'atteindre le "bario de las Letras" un peu plus haut. En ce début d'après-midi, tout semble tranquille, certaines rues évoquent plutôt un grand village qu'une capitale trépidante ! Nous flânons un peu sur la jolie place de Santa Ana.


Nous remontons ensuite vers un quartier plus commerçant et plus animé, notamment la jolie calle Mayor, pour atteindre la Puerta del Sol, coeur battant de la capitale espagnole, toujours noire de monde et offrant un certain spectacle de rue (on pouvait admirer Alien se faisant prendre en photo par des touristes, entre autre…)
Petit encart à l'entrée du musée "Ratoncito Perez", petite souris version espagnole. Non pas pour le visiter mais pour prendre en photo ma jolie frimousse et celle de ma petite cousine, que j'ai emmenée avec moi !


Nous parcours la très animée et jolie calle del Arenal jusqu'à la place de l'Opéra, puis la place d'Orient, faisant face à l'imposant palais royal. Cette grande place fut d'ailleurs ouverte par Joseph Bonaparte (qui laissa un souvenir impérissable au peuple espagnol…), verdoyante, on admire le soleil sur les jolies façades ocres des immeubles entourant le Théâtre royal.
Nous voulions admirer la vue depuis la place d'Armes, devant le palais, mais ce dernier est actuellement fermé à la visite pour cause de réception officielle, et il en va de même pour l'accès à la place ! Heureusement que nous l'avions visité la dernière fois, sinon la chance n'aurait vraiment pas été au rendez-vous ! Tant pis pour les quelques touristes déçus


La nuit commence doucement à tomber, nous incitant à effectuer une petite "pause" à l'intérieur de la cathédrale de la Almudena. Tout aussi imposante que le palais, il ne s'agit pas de l'église la plus gracieuse qu'il nous ait été donné de voir. L'intérieur, néo-gothique, est plutôt austère, hormis quelques chapelles et vitraux modernes qui ne furent pas au gout de tous lors de l'inauguration.

Alors que nous nous apprêtions à repartir, un panneau indiquant la direction de la crypte attire notre attention. Une belle "forêt de colonnes" est annoncé, ainsi que des tombeaux. Curieux, nous allons voir. L'entrée est seulement soumise à une donation "libre" d'un euro au moins par personne. J'en profite pour souligner le manque d'amabilité du gardien, nous demandant d'où on vient et levant les yeux aux ciels lorsque nous répliquons que nous sommes Français… Nos compatriotes l'auraient-ils énervé ? Peu importe ses états d'âmes, nous entamons la visite. La crypte, néo-romane, est plutôt jolie sans être extra-ordinaire non plus. Malheureusement les chapelles les plus intéressants ne bénéficient pas d'un éclairage suffisant nous permettant de les admirer, et cadenassées, l'accès en est impossible. Tant pis ! Nous ne regrettons pas la visite pour autant.


Nous repartons vers la calle del Arenal pour une pause "zumo natural" (jus d'orange frais) dans la chaine espagnole "Café y té", aux prix finalement quelque peu surévalués, et service à revoir. Nos pieds nous ont portés des heures durant notre périple dans les jolies rues du vieux Madrid, ils ont donc besoin d'un peu de repos ! Avant la pause, nous entrons dans la petite église San Gines, mignonne sans plus, mais comportant quelques jolies chapelles. Petit détour également par le marché central San Migueul, tout en fer et en verre, plutôt reconverti en stands de tapas aux pris... surévalués là aussi. Pourtant c'est plein !

Après ce repos bien mérité, nous retournons sur nos pas pour trouver le restaurant réservé sur Eltenedor, Lafourchette espagnole. Petit resto canarien sans prétention au cadre simple, un accueil chaleureux et une nourriture préparée à la demande. Bon mais finalement pas léger (fromage frit et avec de l'huile paprika et coriandre, pommes de terres avec ces mêmes huiles, et poissons en panure), nous avons du mal à finir ! Petit marche en direction du métro, que nous prendrons pour rentrer, avec le plaisir de retrouver des stations propres et bien entretenues.


Pour résumer mes impressions, je reste sur mon ressenti du voyage précédent : Madrid est une capitale que je trouve sous-évaluée. Bien qu'elle ne possède pas énormément de monuments majeurs, je la trouve quand même jolie (enfin le centre "historique") avec ses petites rues piétonnes et animées, se jolies façades ocres, une architecture globalement cohérente et homogène (bon quelques édifices années 60 pas terribles mais pas trop en plein centre). La ville a une âme, parait authentique, et j'aime bien l'ambiance !
Si elle ne possède pas la magnifique architecture moderniste de Barcelone, je préfère tout de même la vieille ville de Madrid à celle de Barcelone, comme quoi tous les gouts sont dans la nature !

Suite à venir...
MirandaMouse

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Jour 2

De nouveau petit repas au 100 Montaditos, comme ce sera le cas tous les jours (pratique, pas cher, et cela suffit à combler nos estomacs à l'appétit limité). Nous prenons le métro en direction de Callao, place bordant la Gran Via où l'on retrouve cinémas, théâtres et magasins, et offrant un petit côté à l'américaine avec ses grands écrans de publicité ! La gourmandise nous rattrape et nous nous laissons tenter par un "pastel de nata", ces délicieux petits flans typiquement portugais ! Après cette pause au plaisir quelque peu coupable, nous entamons la promenade sur la bourdonnante Gran Via !

Déjà parcourue de long en large la dernière fois, nous souhaitions la retrouver et refaire plus de photos.
Cette grande artère emblématique de la capitale espagnole offre une belle vitrine de l'architecture du début du XXe siècle à l'époque franquiste, selon la partie de l'avenue sur laquelle on se trouve. Du beau et du moins beau, mais cela reste un incontournable ! La balade débutant à Callao, nous zapperons ce jour la dernière partie plus "mastoc" qui continue jusqu'à la moderne place d'Espagne, avec des buildings franquistes.
Difficile tout de même de résister à l'appel des magasins en cette période de soldes, je me laisse tenter par une paire de bottines, que je reviendrai chercher plus tard ! Partir de Madrid les mains vides, pas question !

Nous rentrons dans le H&M, non pas pour faire du lèche-vitrine cette fois, mais pour admirer l'intérieur du magasin, situé dans un ancien théâtre dont on peut encore apercevoir fresques et escaliers.
Immeuble notable, le bâtiment Telefonica, aux allures de building new-yorkais, et pour cause, les architectes l'étaient ! À ce moment-là nous ignorions qu'il était possible d'y pénétrer… tant pis, ce sera pour une prochaine fois !


Entre balade et photos, nous atteignons la fin de l'avenue, et bifurquons alors au nord pour flâner dans le quartier "branché" de Chueca, que nous avions honteusement délaissé lors de notre précédent voyage.
Il s'agit surtout d'un quartier aux allures de "grand village", aux petites rues étroites et immeubles pas très hauts, dont on apprécie là encore les façades aux tons ocres typiquement espagnols. Un peu de shopping (sans rien acheter), de flânerie, on vient surtout respirer l'âme de ce fort sympathique quartier.
Petite halte au marché San Anton, dans lequel des stands de tapas occupent les étages supérieurs. Pas le temps pour une pause, mais des repérages pour une future soirée ! Les prix étant plus raisonnables qu'au marché plus central de San Miguel


Une fois sortis du quartier, nous voici sur le Paseo de los Recoletos, grand boulevard où les automobiles déferlent, loin de l'ambiance sereine des petites rues de Chueca. Comme le nom de "paseo" l'indique, une promenade piétonne offre l'abri de ses arbres (en été…) le long de la route. Nous poursuivons au nord jusqu'à la très moderne Plaza de Colon où se trouve la colonne (!) en l'hommage du célèbre découvreur de l'Amérique. À part ça, rien de bien folichon dans cette débauche de modernité à l'esthétique peu avenante (oui, je préfère les petits quartiers plus anciens). Nous passons devant l'immense musée d'archéologie, qui nous tente bien, malheureusement ce sera pour un prochain voyage, celui-ci s'avérant finalement bien rempli (c'est que Madrid est plutôt riche en beaux musées). Nous passons également devant le café Belle Époque "El Espejo", dans lequel nous nous promettons de revenir après nous être assurés de la compatibilité des prix avec notre porte-monnaie.


Nous voilà enfin plaza de Cibeles, devant le palais des Communications, actuellement occupé en partie par la mairie et des salles d'exposition, et plus ou moins l'emblème de cette capitale qui se distingue finalement peu par ses monuments.
Nous souhaitions grimper au mirador et profiter de la vue sur la ville, mais celui-ci est fermé pour travaux ! Merci au passage le site Internet pas actualisé… Tant pis, de toute façon le ciel commençant à être envahi de lourds nuages, la vue n'aurait pas été des plus belles.
Nous rentrons quand même dans l'édifice pour en admirer la très belle architecture ! Beau mélange de néo-gothique et d'art déco (entre autre).


Il ne nous reste plus qu'à redescendre le long du paseo del Prado (prolongement du paseo de los Recoletos). Nous pouvons notamment admirer la jolie façade du ministère de la Marine (le musée naval se trouve à côté).


Nos pieds et nos dos se mettent à manifester leur fatigue et leur douleur, c'est donc sur le Starbucks en face du grand musée Thyssen que nous jetons notre dévolu pour une petite pause café. Il se trouve que dans ce quartier éminemment fréquenté par les touristes et promeneurs (nous sommes à deux pas du Prado également) le choix en cafés ou bars n'est pas très large… On note au passage que les prix sont quelque peu inférieurs à ceux des Starbucks français !
Pour des raisons de limitation, je ne mettrai pas de photos du quartier, il commençait à faire bien sombre et nous en avons refait un autre jour...

Après cette petite pause qui devait nous permettre de reprendre nos forces pour la fin de la journée, nous partons visiter le musée national des Arts décoratifs, comme nous l'avions prévu. En effet, ce dernier ferme à 15h30 les autres jours (20h le jeudi), ce qui vous en conviendrez est quelque peu limitatif
Avant d'atteindre notre objectif, nous parcourons un peu le quartier, entre le musée du Prado et le parc du Retiro, et je note quelques beaux immeubles Belle Époque comme j'aime. Malheureusement il fait déjà nuit, impossible de faire des photos correctes, il nous faudra revenir

La musée, au passage gratuit le jeudi après-midi, n'est finalement pas très grand, rien à voir avec celui de Paris ! Il n'en demeure pas moins intéressant et nous y passons environ 1h30, le temps de prendre des photos "souvenir". On y découvre des reconstitutions d'intérieurs aristocratiques, de l'orfèvrerie, de la céramique, verrerie, meubles, ainsi qu'une grande crèche napolitaine. Le must étant une reconstitution d'une cuisine valencienne, toute en azulejos (les petits carreaux de céramique espagnols)
À voir pour les amateurs, sans doute pas la priorité du touriste pressé.

La visite terminée, il ne nous reste plus qu'à nous diriger vers le petit restaurant mexicain de nouveau déniché sur Lafourchette, dans le quartier de Salamanca à environ 20 mn de marche. Plutôt que de marcher sur un étroit trottoir bordant une quasi autoroute urbaine, nous passons par le parc du Retiro, toujours ouvert malgré la nuit noire. On aperçoit quand même une église illuminée pas inintéressante.
Le quartier de Salamanca, aux origines bourgeoises, offre un mélange hétéroclite d'immeubles Belle Époque et plus "modernes", souvent sans grâce. Bref, un peu comme l'Eixample de Barcelone, l'architecture moderniste en moins. Ici pas de touristes mais bon nombre de petites boutiques, cafétérias, etc. Il s'agit d'un quartier commerçant et résidentiel fréquenté par les Madrilènes.
On notera la "casa arabe", édifice de style mudéjar abritant une librairie, un salon de thé et salles d'exposition (à ce moment-là sur le soufisme).


Nous atteignons enfin le restaurant. Pas trop de monde encore, nous dînons plus tôt que les Espagnols. C'était simple mais bon et pour un prix très raisonnable, même sans réduction.

Nous reprenons le métro sous une pluie fine, nous sommes loin de notre location.
Wallis06

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Bonjour Miranda,

C'est un peu par hasard que je suis tombée sur ce nouveau carnet que je vais suivre avec grand plaisir !

Tu vas me rafraichir un peu la mémoire car je n'ai pas mis les pieds à Madrid depuis au moins 10 ans et ce petit voyage virtuel en ta compagnie va certainement me donner envie d'y retourner Clin d'oeil.
MirandaMouse

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Merci, et bien contente de pouvoir t'aider ! Je ne sais pas trop si Madrid a changé en 10 ans, tu me diras d'après les photos ! Je sais qu'il y a eu des transformations (création de la promenade au bord du fleuve, mais je n'y ai pas encore été, et piétonisation du centre) mais je crois que c'est plus ancien Tire la langue
MirandaMouse

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Jour 3

C'est avec tristesse que nous constatons lors de notre réveil que les éléments se liguent contre nous et qu'il pleut. Nous attendons un peu avant de sortir, mais cela ne semble pas se calmer… après un repas toujours au même endroit nous décidons de nous faire une journée "musées" mais sans marathon pour autant !

Nous commençons par le museo del traje, en français le musée du costume. Situé au nord-ouest du centre, nous sommes à l'opposé mais le trajet en métro (un seul changement) est plutôt rapide, voilà une bonne chose !

Nous nous retrouvons dans le quartier universitaire, verdoyant mais sans charme ni animation. Seules quelques minutes de marche nous séparent du musée. Pour info, le grand musée d'Amérique ne se trouve qu'à quelques encablures mais nous y avons déjà passé plusieurs heures la fois d'avant (à refaire une prochaine fois d'ailleurs)


Le musée du costume, nous y voilà donc ! 3€ l'entrée, réductions et gratuité, il évoque sur un grand niveau l'histoire de l'habillement et de la mode en Espagne du XVIIe siècle à nos jours. Les habits plus anciens n'ayant pas pu être conservés, malheureusement. D'ailleurs, vue la fragilité des matières textiles, la luminosité du musée est très basse.
Il n'y a pas foule, juste nous et un groupe de 4 Russes ! Mais le musée est gratuit le samedi, peut-être est-ce une raison… En tout cas si c'est dommage dans un sens, cela nous permet de bien l'apprécier sans être bousculé ! Je voulais vraiment voir ce musée, comme toute souris coquette, j'aime bien voir de jolies robes et m'imaginer dedans !
Nous y passons 2h. À la fin, une petite exposition montre des robes faites en… fruits et légumes ! Original ! Le rez-de-chaussée présente également une exposition temporaire sur une figure du rock alternatif espagnol des années 1980, mais ne connaissant pas ce monsieur cela ne m'évoquait pas grand-chose (et oui, j'ai encore des lacunes en culture populaire espagnole !)


Petite pause café à la cafétéria du musée (prix raisonnables, 2,5€ le cappuccino), nous repartons ensuite en direction du métro. Le soleil pointe le bout de son nez mais tant pis, le programme est fait !

Nous traversons une partie de la ville pour aller voir le musée Joaquim Sorolla. Il s'agit d'un peintre valencien qui légua sa maison-atelier et ses œuvres à l'état. Malgré la nuit tombante, on pouvait admirer le joli petit jardin andalou de la maison !
En ce qui concerne la visite, nous avons pu nous rendre compte assez vite qu'était surtout présentée une exposition "Sorolla à Paris", que nous avions déjà vue… au musée des Impressionnistes de Giverny. Pas de grosses découvertes non, mais quelques nouveaux tableaux, ainsi que la maison et l'atelier. Il s'agit d'un artiste que j'ai bien apprécié (ce fut justement l'exposition de Giverny qui me donna envie de visiter son musée)


Nous repartons ensuite en métro à Callao, je récupère mes bottines achetées la ville et nous mangeons dans un restaurant libano-marocain réservé sur Lafourchette. Ce fut finalement une déception (le tagine n'en étant pas un), et restant sur ma faim, nous finissons avec un gâteau chez Starbucks. Les jeudi, vendredi et samedi, bon nombre de chaînes de ce genre ferment à… 2h du matin ! Et les fast-foods américains sont ouverts 24h/24h !


Comme souvent, j'ai eu les yeux plus gros que le ventre et une promenade digestive semble bienvenue. Nous partons alors à la découverte du quartier de Malasaña, au nord de Gran Via. Il s'agit d'un quartier réputé entre autre pour sa vie nocturne. En ce vendredi soir, c'est le moment d'aller voir !

En effet, la réputation des lieux ne semble pas usurpée, malgré les basses températures les rues sont animées et regorgent de bars ! On tombe même sur une église ouverte à cette heure tardive !
Le quartier ressemble à Chueca, dont il est voisin, toujours des petites rues pas très larges aux immeubles anciens typiques et colorés. Malgré le grand nombre de bars, peu affichent une carte avec liste des boissons et prix, un brin gênant ! Dans tous les cas, nous avons froid et pas spécialement envie de boire.
On notera plusieurs rideaux de fer baissés mais comportant du "street art" ou du moins des dessins s'y rapprochant (dur de faire des photos de nuit, on se limitera).

Après avoir profité des l'atmosphère animée des lieux, nous reprenons le métro, découvrant au passage la ligne 1, la plus ancienne, qui évoque plus le métro parisien pour le coup.


Il est minuit, les rames sont moins nombreuses alors qu'il y a foule ! Nous devons changer à Sol, le hub des transports de la ville, et nous peinerons à nous frayer un chemin dans la rame ! Pire que la ligne 13 aux heures de pointe… nous rentrerons cependant sans encombres.
MirandaMouse

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Jour 4

La journée commença avec un ciel très voilé peu emballant mais par chance le soleil finit par percer, pour notre grand bonheur !
Au programme : balade dans Chueca et Malasaña, de jour, visite du musée du Romantisme (rien de fleur bleue là-dedans, il s'agit d'un musée dédié à la période romantique de la seconde moitié du XIXe siècle) et musée d'histoire de la ville.

Nous descendons à la station "Chueca", aux couleurs arc-en-ciel de ce quartier gay (mais à part cela, l'aspect gay du quartier reste discret) et remontons plus vers le nord cette fois. Nous passons devant le magnifique palais Longoria (non, rien à voir avec Eva…), ou la société des auteurs, superbe édifice moderniste qui évoque plus Barcelone que Madrid. Pour cause, l'architecte était catalan ! Personnellement je suis fan de ce genre de choses et c'est ce qui m'a fait apprécier la capitale catalane, et même si j'aime beaucoup Madrid, je ne peux que déplorer le manque d'architecture aussi fantaisiste !
Malheureusement le bâtiment ne se visite pas, puis en ce samedi il est complètement fermé, dommage, d'après une photo vue dans un livre, l'intérieur était également très beau !


Nos pas nous mènent tranquillement vers le petit museo del Romanticismo, gratuit ce jour.
Ce musée reconstitue un intérieur bourgeois de la seconde moitié du XIXe siècle, en pleine époque romantique, présente du mobilier d'époque ainsi que des tableaux. Un petit musée de ce genre existe à Paris, mais celui de Madrid est finalement bien plus grand !
Je voulais surtout le voir car actuellement est présentée une exposition sur "la mode à l'époque du romantisme". Les vêtements sont prêtés par le Museo del Traje. J'en profite pour informer que deux futures expositions en partenariat avec ce même musée auront lieu bientôt à Paris (au musée Victor Hugo et au musée Bourdelle), quand on aime les belles robes, c'est toujours un plaisir !

Le musée offre une succession de pièces meublées. Par chance, et malchance pour les autres, il ne reste plus qu'un seul guide papier… en français !

Petite déception ensuite, le salon de thé en partie installé dans le jardin de la maison nous tentait bien, mais aujourd'hui seule la salle (blindée de monde) est ouverte ! Pas de chance, nous repartons donc


Petite balade diurne dans Malasaña, nos pas nous portent vers quelques rues déjà arpentées de nuit, puis de nouvelles… le quartier n'est pas très grand mais pas tout petit non plus, les rues n'étant pas très larges, c'est finalement assez dense !
En ce samedi, nous retrouvons autant d'animation que la nuit précédente ! Bars, salons de thé, petites boutiques… le quartier semble être resté authentique, ici pas de chaînes internationales, que des petites enseignes, certaines originales (boutiques vintage, déco, etc) et on aime ça ! Les rues sont moins proprettes que dans "l'hyper-centre", mais sans plus. Que j'aime Madrid, que j'aime l'ambiance espagnole !

Petite pause dans un petit salon de thé (aucun bar ou salon de thé ne semble très grand ici, il faut serrer des coudes, et le confort n'est pas le maitre mot) ayant élu domicile dans une ancienne pharmacie dont la façade est ornée d'azulejos. Nous prenons un cappuccino et partageons un cake banane. J'en profite pour dire que le quartier n'est pas non plus le moins cher de la ville, il y règne également une ambiance un peu "bobo", mais sans arriver aux extrêmes de Paris… pour le centre d'une capitale, on n'a pas l'impression de se faire particulièrement arnaquer (de mémoire 2.5€ le cappuccino, 2€ le cake, 4€ les autres parts de gâteau).


Après cette pause bien méritée, (nos pieds nous font souffrir, nous avons bien piétiné la veille dans les musées, ceci expliquant cela), nous repartons en direction du museo municipal, ou musée d'histoire de la ville, à quelques encablures de là. Il occupe un ancien couvent et on ne peut qu'admirer sa magnifique porte baroque (style churrigueresque pour être précis).
Le musée est toujours gratuit et en ce samedi il y avait un peu de monde. Nous venons surtout voir les maquettes de Madrid au XVIIIe siècle, qui sont très bien faites, et nous "parlent" bien, vu que nous commençons à connaitre la ville et sa forme… Mention spéciale au cerbère chargé de surveiller la salle, on se dit que les gardiens de musées en Espagne évoquent plutôt les "baboushki" d'Europe de l'est...

Nous visiterons finalement tout le musée, sauf un étage (sur le XIXe et début du XXe siècle) fermé à cause… du manque de personnel (j'ai posé la question), ce problème nous étant familier, nous avons eu le coup de nombreuses fois dans les musées parisiens. Le reste n'en demeure pas moins intéressant ! En ce moment, Madrid célèbre Charles III, monarque éclairé des lumières, et plusieurs petites expositions ont lieu à son honneur. C'était le cas ici, mais les photos étant interdites, nous n'y passons pas tant de temps que ça


Nous avons beaucoup piétiné, ce qui est pire que marcher "normalement" et sommes fatigués. Nous souhaitions retourner sur le paseo de los Recoletos non loin (tout étant relatif) pour une pause dans le beau café Belle Époque que nous avions repéré.
Au passage, nous visitons l'église Sainte-Barbara, dont les guides vantaient la belle façade… en travaux ! (pas de chance encore une fois) et passons devant la fondation Mapfre, qui héberge quelques expositions temporaires. Cependant, c'est dans un petit musée permanent que nous rentrons, proposant de très belles maquettes de célèbres bateaux ! Vraiment très intéressant, à défaut d'aller voir le musée naval… On pouvait voir la maquette du Titanic !


Nous atteignons enfin le café "El Espejo" et sa belle déco Art nouveau. Si le cadre vaut le détour, le service, très désinvolte et peu aimable, ne sera pas à la hauteur… tant pis, mon café viennois était très bon et le lieu enchanteur (mais très bruyant, les Espagnols aiment bien parler fort, dur quand on se traine un mal de crâne !). Bien que le cadre soit agréable, les prix restent très raisonnables (3,5 le café viennois et 3€ la bière de 33 cl). Au passage, on remarque que c'est un peu la tradition locale ne pas finir ses verres ! Mais c'est quoi ces fonds de bière, ces verres de vin à moitié entamés ? Bizarre... étant habituée des pays de "l'est", cela parait encore plus étrange !

MirandaMouse

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Nous restons un bon moment avant de repartir en direction du marché San Anton repéré dans Chueca.
Nous repassons devant la plaza de Cibeles pour voir le palais des Communications joliment éclairé !
Une fois au marché, on se rend compte que nous ne sommes pas tout seuls (un samedi soir, nous nous en doutions) et plutôt que de grignoter des tapas debout (pas trop notre truc, on aime bien être posé) on finit dans un des rares endroits proposant des chaises et des tables, pour déguster un très bon provolone fondu et un empanada chilien chacun ! Direction ensuite le stand canarien pour le dessert : empanadillas (petites beignets frits) à la banane et sauce goyage, miam !


De nouveau petite balade digeste, nous remonterons finalement jusqu'à la place d'Espagne bien plus haut pour reprendre la bonne ligne de métro, après une dernière pause "moka latte" dans la chaine espagnole "pans y company", ouverte ce jour jusqu'à 2h du matin. La Gran Via demeure très animée, sans qu'il semble avoir de débordements, c'est très sympa.

MirandaMouse

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Jour 5

Nous avions prévu de faire un tour au marché au puce du Rastro qui se tient chaque dimanche non loin de notre location, malheureusement la pluie incessante nous en dissuadera… Vu le mauvais temps qui ne montre aucun signe d'amélioration, nous décidons de nous reposer un peu et de nous consacrer ensuite à la visite du musée Thyssen-Bornemisza.

Après un repas de salades au 100 Montaditos (le dimanche les salades sont toutes à 2€, de quoi en profiter pour manger plus équilibré sans se ruiner !) nous partons en direction de musée Thyssen, en faisant un crochet par la gare centrale d'Atocha. Le bâtiment central historique de la gare n'abrite plus les voies ferrées mais seulement des boutiques et des guichets, mais fut également ingénieusement reconverti en agréable jardin d'hiver ! Les plantes tropicales se marient à merveille avec l'architecture de fer et de verre de la gare ! Au milieu de tout cela, des tortues sont les vraies stars des lieux ! Mais où se trouve donc la "vraie" gare ? Et bien un peu plus loin, le tout relié par un souterrain… comme dans toutes les gares vues en Espagne, tout est très propre.


Malheureusement non seulement il pleut mais il fait également plutôt froid… et oui, Madrid, six mois d'hiver, trois mois d'enfer ! Dicton sans doute exagéré (il fait froid mais on a connu pire à Paris, et les fortes chaleurs durent plus de trois mois…) mais il n'y a pas de fumée sans feu ! Nous allons donc nous réchauffer un peu dans un autre 1000 montaditos en face de la gare, pour un café au lait. Pour 1€, cette chaine est très pratique et permet des pauses à moindre frais (ce qui manque en plein Paris selon moi !). En plus le café est bon et ressemble plutôt à un cappuccino. Avis aux amateurs de bons plans

En route pour Thyssen maintenant, à 10 mn de marche !

Lors de notre dernier voyage, nous avions surtout vu une exposition sur les surréalistes et le rêve et peu parcouru les collections permanentes, il fallait donc se rattraper ! Le musée propose régulièrement des expositions intéressantes. À ce moment-là, il y en avait une sur les bijoux Bulgari, proposant un parallèle entre la marque et son inspiration romaine. Pour l'anecdote, une expo sur Renoir finissait deux jours avant notre arrivée, un peu dégoutée car j'adore ce peinte mais j'avais vu ça trop tard, une fois le séjour réservé, aie !
Ce sera donc Bulgari ! L'expo n'est pas très grande mais intéressante avec de belles pièces. Bien sûr, en tant que femme qui se respecte, si j'aime les belles robes, j'aime aussi les beaux bijoux !


Nous passerons le reste du temps à arpenter les riches collection permanentes. Pour être honnête je m'attendais à un plus grand musée (le contrecoup de passer ses soirées au Louvre et à Orsay…), mais on peut quand même y passer des heures et il offre un beau panorama de l'histoire de la peinture du Moyen-Age au XXe siècle ! Les pièces présentées sont de qualité, plusieurs artistes célèbres de différentes écoles, peintures flamandes, italiennes, française… (finalement peu de peintures espagnoles). Bref vraiment un beau musée ! Seul bémol, aucun panneau explicatif ! Il vaut mieux s'y connaitre un minimum (ouf, c'est notre cas, mais quand même) ou payer pour l'audio-guide (pas trop notre truc, et pas vraiment le temps). Un peu énervant également, plusieurs pièces majeures du musées étaient sorties pour cause de prêt (exit le Renoir, les Monet, le Dali…), alors certes c'est très bien que des musées se prêtent leurs oeuvres, mais quand autant de toiles célèbres ne sont pas visibles, c'est un peu (beaucoup) frustrant !
Selon nos gouts, nous passons plus de temps dans la section de peintures de la fin du XIXe et début XXe siècle (notamment l'impressionnisme), mais faisons finalement TOUT le tour du musée ! Nous n'avons cependant pas le temps de tout admirer longuement comme on peut le faire dans les musées parisiens, mais ici nous pouvons prendre des photos au moins. Nous passons plus vite sur ce qui nous plait moins.

Voilà, un musée intéressant et nous sommes contents de l'avoir vu !

Après la visite, nous allons jeter un coup d'oeil à l'église des Hyéronimites non loin, lieu de noces des monarques espagnols. C'est la messe, nous ne nous y attardons pas… On en profite pour faire quelques photos des bâtiments éclairés de nuit dans le quartier (rue des grands hôtels, parlement…)


Puis petite pause au 100 montaditos (oui, encore… promis je n'ai pas d'actions dans cette chaine, c'est juste que c'est pratique et peu cher, et au moins on y voit les Espagnols sortir) situé en face, puis nous nous dirigeons vers le restaurant réservé pour la soirée. Il s'agit cette fois d'un établissement plus porté sur la cuisine semi-gastro ou "fusion" dans un cadre assez classe. Peu de monde quand nous arrivons (tôt pour les standards madrilènes) mais la salle finira remplie. Nous dégustons un foie gras à la confiture de rose, des croquettes de viande et légumes, du thon sauce soja-moutarde et poisson grillé au pistou, puis tiramisu façon de la maison. Tout était très bon et pour 50% de réduction, on ne va pas se priver ! Les plats tournaient autour de 15€ sans réduction.


Après un certain temps, nous repartons pour une petite balade digestive dans le centre-ville, et surtout l'idée de partager un autre dessert (le tiramisu restait très léger) dans la célèbre chocolaterie San Gines, non loin de la Gran Via et Puerta del sol, ouverte 24h/24h et célèbre pour ses churros con chocolate. Nous avions lu certains avis stipulant que c'était cher… 4€ pour une tasse de chocolat (bien épais, c'est la norme espagnole) et 6 gros churros ne me semble cependant pas excessif… en tout cas c'était très bon et copieux, heureusement que nous avons partagé (et oui, je suis une belle souris qui essaie de ne pas trop grossir malgré sa gourmandise).

De nouveau "balade digestive", cette fois nous allons voir la majestueuse Plaza Mayor, une des plus anciennes places de Madrid, à l'architecture très homogène et quelque peu austère quand même. Nous l'avions vu ede jour la fois précédente.

Retour en métro, et dodo !

MirandaMouse

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Jour 6

Voilà, il s'agit de notre dernier jour sur place (hors jour du retour, où ne nous ferons rien), c'est donc le cœur serré (comme souvent les derniers jours) que nous appréhendons cette journée dans cette ville qui nous plait bien. Le ciel demeure couvert mais il ne pleut plus, c'est déjà ça !
Nous décidons de nous consacrer au musée du Prado et terminer par une visite "express" de celui de la Reina Sofia. Pour rappel, nous avions déjà arpenté ces musées lors de notre premier voyage, mais seulement partiellement (ils sont grands !) et sans aucune photo souvenir.

Avant de visiter le Prado (c'est du lourd aujourd'hui !) nous faisons un petit tour du quartier qui s'étire entre le musée et le parc du Retiro. Nous étions déjà venu ici pour visiter le musée des Arts décoratifs quelques jours auparavant, mais il faisait nuit. Nous troquons donc la nuit pour la grisaille et découvrons un quartier résidentiel assez chic, tranquille, aux façades tantôt néo-classiques en brique tantôt Belle Époque. Peut-être juste un ressenti, mais j'avais plus l'impression d'être à Londres en fait (le ciel évoquant plutôt celui de la capitale britannique !), ici, pas vraiment les couleurs ocres de la vieille ville, mais plutôt du crème, du gris, et donc de la brique !


S'ensuit ensuite la visite du Prado !
Pour ceux qui ne souhaitent pas y passer des heures, il faut savoir que l'entrée est gratuite pour tous les deux dernières heures de chaque jour, plutôt sympa ! Se renseigner sur Internet pour les diverses gratuités et réductions.

Nous y passerons presque 4h et finirons dans un état presque second ! Les visites et les balades s'enchaînant, nous sommes tout de même fatigués, et pour ma part, je trainerai un mal de crâne toute la journée. L'accumulation de la vision de centaines (ou milliers) d'oeuvres d'art, à un rythme tout de même soutenu (c'est grand, et même si ce n'était pas forcément le but, on verra tout le musée !) entrainant un véritable tournis. On nage en plein syndrome de Stendhal ! C'est parti pour les écoles de peinture flamande, hollandaise, italienne, espagnole, française… Mention spéciale pour les oeuvres de Jérome Bosch, on devient en effet fou devant tant de délices, et la grande galerie dédiée à Rubens !
Honte à moi, je suis au Prado mais la peinture espagnole n'est finalement pas ce que je préfère… je découvre quand même El Greco et son trait tourmenté, les tableaux célèbres de Velazquez et bien sûr les chefs-d'oeuvre de Goya !
Peu connu, le sous-sol abrite une petite collection d'art décoratif, il s'agit du "trésor du Dauphin", offert par Louis XIV à son petit fils.

Les photos étant interdites, aucun souvenir à ramener à part ceux de l'esprit (enfin, presque…). Loin de moi l'idée de lancer un débat sur les interdictions de photographier dans les musées, mais cela a tendance à m'énerver. Lorsque je visite un musée, j'aime bien en garder quelque chose, ma mémoire ayant rapidement tendance à s'estomper, surtout après vu autant d'oeuvres en quelques heures et avoir fini la visite avec la tête qui tourne. J'estime aussi que les groupes d'asiatiques vissés devant chaque œuvre pendant 15 mn avec leur guide représente une nuisance bien plus importante


Après cette visite aussi intense qu'éprouvante, petite pause bienvenue au 100 Montaditos du coin pour avaler un café qui rebooste et reprendre ses esprits. Les pieds brûlent, le dos hurle, la tête tourne, mais peu importe, on est là pour visiter, et dernier jour, dernier effort !
Nous irons passer un peu plus d'une heure au musée de la Reina Sofia, là encore déjà visité en partie lors de notre premier voyage.
Tout comme au Prado, l'entrée est gratuite les deux dernières heures de chaque jour, nous en profitons donc.

Cette fois nous nous concentrons sur les Surréalistes, je tenais à voir les Dali ! (finalement déjà vus lors d'une expo au Centre Pompidou, mais peu importe, ça datait un peu). La dernière fois nous avions surtout vu les Picasso et la partie sur la guerre civile (photos interdites dans cette partie, pas dans le reste du musée), nous repassons tout de même devant Guernica.
L'art moderne et contemporain ce n'est pas ce que nous préférons mais nous sommes ouverts et curieux donc lorsqu'on en a l'occasion on ne rechigne pas à visiter ce type de musées, sachant que certaines choses ne nous plairons pas, mais c'est le jeu !
Nous découvrons également des toiles de Joan Miro, donc une me plait particulièrement


Nous remontons plus ou moins le temps (pas trop compris le parcours de visite et nous n'avons pas suivi l'ordre) pour voir des tableaux du début du siècle. Et oui, le musée couvre tout le XXe siècle, on y trouve donc différents styles, du figuratif, de l'abstrait… je préfère le figuratif donc j'étais contente de voir cette section "début de siècle". Le musée va fermer, on est jetés dehors, complètement épuisés !


Dernière pause "vino tinto de verano" au 100 Montaditos (à 1.5€ le demi litre, c'est pratique pour se poser sans se ruiner) avant de marcher jusqu'au resto, encore une fois déniché sur Lafourchette/El Tenedor.
Resto un peu raffiné mais plus simple que la veille, avec un peu de tout. Super accueil et jolie décor, dans une rue perpendiculaire de la plaza Santa Ana. En ce lundi soir, il n'y a quasi personne (d'ailleurs bon nombre de restos sont fermés ce jour)

Nous prenons du provolone frit, une méga salade chèvre, mangue et fruits secs (une entrée, mais de très bonne taille !) un burger se saumon et des piadine (pâtes) fourrées à la poire et sauce gorgonzola. Plus de place pour le dessert !


Dernière balade nocturne, pour de bon cette fois ! C'est le coeur serré que je dis au revoir à la vieille ville de Madrid !


Nous répartons donc le lendemain. Dernier repas au 100 Montaditos (c'est bête mais ça me manque déjà, j'aime bien ces petits sandwichs et surtout leur pain dessert au chocolat !), marche à pied jusqu'à Atocha, bus qui mettra 30 mn pour nous déposer devant le terminal 1, passage rapide des contrôles, la porte d'embarquement est juste en face, voilà, c'est fini… Déjà hâte de revenir !

En résumé, j'aime toujours autant Madrid que lors de ma première visite ! La ville est sympa, bonne ambiance, peut-être moins de choses à voir à l'extérieur que Barcelone mais la vieille n'en demeure pas moins jolie et intéressante.
Pour les fan de musées il s'agit d'une destination de choix, avec de très belles collections et des sujets variés. Les horaires des grands musées (20h le Prado, 19h Thyssen, musée de la mode, 21h Reina Sofia, 20h le musée archéologique...) permettent de bien profiter de sa journée, de se balader avant, ce qui est appréciable, surtout hors saison lorsqu'il fait nuit à 18h et qu'en Espagne on dîne rarement avant 20h30 minimum...

Destination festive aussi, pour ceux qui aiment ça !

Capitale pas si touristique, nous avons pris plaisir à la re-découvrir et nous y retournerons pour compléter et faire des excursions aux alentours (en saison).
Wallis06

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Et bien MERCI Miranda pour cette très belle visite ! Clin d'oeil

J'ai retrouvé pas mal de coins visités il y a longtemps, par exemple le musée Sorolla que j'avais beaucoup aimé.
Je ne me souvenais pas d'autant de beaux bâtiments comme par exemple l'entrée magnifique du Museo Municipal. Et je ne connaissais pas du tout les musées Del traje et Del Romanticismo qui me plairaient certainement.

Ton info sur la gratuité du Prado les deux dernières heures est intéressante car ce type de musée se visite certainement mieux par petites touches. Nous avions eu l'idée saugrenue de visiter en deux jours le Prado, le Thyssen (qui ne m'avait pas trop plu d'ailleurs) et le Reina Sofia ; quand j'y repense je me souviens surtout de mes ampoules aux pieds ! Fou
Depuis, j'évite de faire deux musées dans la même journée car on finit par ne plus rien apprécier quand on est trop fatigué.

Et j'ai bien noté la bonne adresse des 100 Montaditos Clin d'oeil
MirandaMouse

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
De rien ! Contente que mon carnet plaise Cool

Moi non plus je n'aime pas enchaîner les grands musées (les petits oui pourquoi pas), à Paris je fais les musées par tranches de 2-3h souvent (pour le Louvre ou Orsay), en voyage c'est plus compliqué et là je venais vraiment hors saison pour profiter des musées (l'hiver c'est plus appréciable et ça occupe bien). C'est vrai que 3h30 au Prado le dernier jour, avec 1h à Reina Sofia, c'était beaucoup, bon je ne regrette pas, c'était le dernier jour donc après on a pu se reposer ! L'interdiction de faire des faire des photos au Prado a permis d'aller plus vite aussi.

Je compte y retourner en y passant moins de temps, section par section, et retourner flâner un peu plus à Thyssen.

Me reste le musée archéologique qui me botte bien, un des plus grands d'Europe Tire la langue et le musée Lazarro Galdiano, belle collection d'oeuvres d'art qui est loin et bizarrement ferme tôt (donc un peu compliqué cette fois, surtout que nous logions à l'opposé).

Nous avons découvert 100 Montaditos une première fois à Valence en 2014 mais je ne savais pas que c'était une chaine, nous venions pour des churros (il n'y en a pas de partout) et nous avons retrouvé ça à Séville, avons testé les montaditos (petits sandwichs) que nous avons trouvé bons. Le pain est fait par eux (sans doute dans une usine spécialisée, je sais pas), les produits sont quand même de qualité, on n'est pas dans un faste-food plein de graillon, et c'est sympa pour boire un verra pas cher. Donc pas de la haute gastronomie mais bien pour manger sur le pouce et boire un verre !

MirandaMouse

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Voilà, premiers articles sur l'hyper-centre de Madrid, avec toujours bon nombre de photos !

www.lasourisglobe-trotteuse.fr/...ha-a-puerta-d...

www.lasourisglobe-trotteuse.fr/...-mayor-palais...
MirandaMouse

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
La Gran Via !

www.lasourisglobe-trotteuse.fr/gran-via-de-madrid/
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Merci pour toutes ces photos, elles sont super Sourire, je vois qu'en 6 jours on a le temps d'en voir pas mal.

Pour la météo, vu la période, je trouve que c'est plutôt pas si mal que çà Cool

On comprends pourquoi en début d'année, Ryanair brade ses billets sur MAD !

Je ne connais pas cette ville où j'envisage d'aller un jour, par contre, j'exclue d'entrée l'hiver, j'ai besoin d'avoir du beau temps lorsque je visite une ville bien que je sache que pour toi, craignant la grosse chaleur, cela ne t'indispose pas trop.

Je te souhaite encore plein de breakcity !!

Cordialement à toi

Laure
MirandaMouse

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Merci !

En effet Madrid est une ville compliquée à visiter quand on craint la chaleur. En gros pour avoir du beau temps et pas trop chaud il reste avril, première quinzaine de mai, et dernière quinzaine d'octobre.
Je compte y retourner au printemps mais cette année j'avais d'autres choses de prévu (Naples, où pour visiter les sites archéologiques c'est galère aussi, il n'y a pas d'ombre, c'est vite un four, donc ça limite d'autant plus... et je préfère éviter le trop "en saison" par rapport à la foule, que je supporte également de moins en moins)

Pour Madrid je voulais surtout voir des musées donc c'était la bonne période (sans que ce soit l'invasion et des heures de queue au Prado). Pas trop de destinations sympas pour un city break en hiver finalement (où le mauvais temps peut se compenser par des musées, où il fait nuit plus tard, etc)

Je ne regrette pas ! Le seul bémol fut l'appart mal chauffé, on a vraiment eu froid et ce fut très dur de se laver dans la salle d'eau glacée... un peu abusé de pas mettre de vrai chauffage, Madrid l'hiver c'est pas Séville, la nuit surtout, il fait froid.

Sinon c'est sûr que c'est mieux de visiter une ville avec du beau temps, j'ai eu plusieurs voyages avec une météo pourrie et ça gâche (presque) tout, et je parle pas que de voyages en hiver, malheureusement ! (mention spéciale à Riga, une semaine de flotte début aout).

La suite bientôt Tire la langue
Chellmi

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Bonjour Miranda,

Merci pour ton carnet de voyage sur Madrid, bien et agréable. Belles photos.
J'ai fait le blog sur Madrid (une semaine en décembre 2016), j'avais hésité à le mettre sur VF, mais tu as presque tout dit....... donc pas la peine !!

Bonne continuation
A bientôt
Michèle

Blog Madrid ici
MirandaMouse

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Bonjour

Chaque récit a sa place ici !

Voici mon article sur les quartiers Chueca et Malasaña, avec le musée du Romantisme et celui d'histoire de la ville.

www.lasourisglobe-trotteuse.fr/madrid-chueca-ma...
Rouquine38

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Bonjour Miranda,
Merci beaucoup pour ce carnet. Nous sommes déjà allés 2 fois à Madrid et aimons aussi beaucoup cette ville. La première fois, début novembre, il faisait très beau et pas encore froid, le temps vraiment idéal pour visiter une ville.
Nous avons adoré les bars à tapas (pas forcement obligé de manger debout, ce n'est pas trop notre truc non plus) par contre je ne connaissais pas la chaîne 100 Montaditos.
Merci de m'avoir donné envie d'y retourner une troisième fois.
Isabelle
MirandaMouse

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
De rien !

Disons qu'il faut la trouver la place assise Tire la langue Nous avons quand même privilégié les restos Lafourchette, les tapas c'est un peu "traitre", on sait jamais combien en manger pour être calé et la note peut vite devenir salé, ou alors faut connaitre les bonnes adresses ! Les tapas c'est surtout à Séville qu'on en a mangé ! Ou... à Nice, quand j'y vais, j'ai mon bar à tapas préféré !

J'ai déjà envie de retourner à Madrid, oui !
MirandaMouse

Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Nouvel article sur le Paseo del Prado et son quartier, avec le musée des arts décoratifs

www.lasourisglobe-trotteuse.fr/...-prado-et-le-...
Poster un carnet/texte Suivre cette discussion Partager Signaler 1 2
Nos annonceurs
Voici leurs offres...

Ajouter mon annonce
Apprendre L'Espagnol
Babbel.fr/Espagnol
Avec Babbel : Simple, efficace et amusant. À partir de 4,95€ par mois.
Voyage sur mesure Espagne
Comptoir.fr
Voyage individuel et personnalisé, grâce à nos spécialistes Espagne
Location bateau Espagne
ClickAndBoat.com/Espagne
Louez un bateau en Espagne avec Click&Boat : Devis gratuit et immédiat
Séjour juniors Espagne
Languesvivantes.com
Séjours encadrés famille ou résidence. Meilleurs tarifs garantis.
?
Carnets similaires sur l'Espagne:
  Titre de la discussion Premier message Réponses Dernier message 
3 semaines dans le nord de l'Espagne
73 photos
Cet été nous sommes repartis en Espagne. Tout d'abord nous avons passé une semaine dans les Asturies là où nous avons vécu 5 ans histoire de revoir nos amis. Peu de photos pour cette semaine là car nous avons essentiellement passé du temps avec les uns ou les autres...
Carnets de voyage > Espagne
10 nov. 2015 à 20:37
de
Mouriann
21 12 avr. 2017 à 11:22
de Mouriann »
Cantabrie et Asturies en une petite semaine
19 photos
Histoire de prendre l'air quelques jours sans aller trop loin, nous sommes partis une petite semaine vers le Nord de l'Espagne, côte Atlantique (Costa Verde) et massif montagneux (Picos de Europa) Première étape pour 3 jours du côté de Llanès avec visite de Santillana...
Carnets de voyage > Espagne
8 juin 2017 à 11:41
de
Mamina64
9 27 juin 2017 à 12:23
de Mamina64 »
Une semaine à Minorque
3 photos
De retour d'une semaine à Minorque je me reconnecte sur ce site que je n'ai plus fréquenté depuis un certain temps...mais cette île est trop belle pour que je n'en dise rien ! 8 jours formidables donc 5 de marche sur le fameux cami de cavalls, sentier qui...
Carnets de voyage > Espagne
23 avr. 2017 à 19:12
de
Fred2866
1 5 mai 2017 à 14:51
de Domtopo »
Une semaine printanière en Andalousie: Cadiz, Séville, Pueblos Blancos, les plages...
72 photos
Le printemps est là (enfin pas tous les jours !), les vacances scolaires arrivent, une opportunité de logement à moindre coût, il n'en fallait pas plus pour se décider à aller passer une semaine en Andalousie. Nous sommes donc partis en famille (nous 2 et...
Carnets de voyage > Espagne
29 avr. 2016 à 15:42
de
Euphroozine
24 2 jui. 2016 à 16:26
de Euphroozine »
Trois jours à Barcelone fin avril 2014
58 photos
Je copie, neuf mois après, ce retour de voyage laissé sur un autre forum également. La grande différence est que j'y joins (beaucoup) des photos... Tout d'abord, une précision... mon mari et moi sommes Français mais on habite aux USA depuis plusieurs années, ça...
Carnets de voyage > Espagne
14 mars 2015 à 19:01
de
BabouinenPA
14 10 avr. 2016 à 19:11
de MirandaMouse »
Plus de carnets similaires à «Une semaine à Madrid (balades, musées, gastronomie)»
À découvrir aussi sur l'Espagne:
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Photo postée par le membre MirandaMouse.
Heure du site: 9:05 (28/06/2017)
Tous les droits réservés © 2002-2017 VoyageRéseau Inc.
Devenir membre de VF !
Me connecter
2 444 visiteurs en ligne depuis une heure!
Apprendre L'Espagnol
Babbel.fr/Espagnol
Avec Babbel : Simple, efficace et amusant. À partir de 4,95€ par mois.
Voyage sur mesure Espagne
Comptoir.fr
Voyage individuel et personnalisé, grâce à nos spécialistes Espagne
Location bateau Espagne
ClickAndBoat.com/Espagne
Louez un bateau en Espagne avec Click&Boat : Devis gratuit et immédiat
Séjour juniors Espagne
Languesvivantes.com
Séjours encadrés famille ou résidence. Meilleurs tarifs garantis.
Plus d'annonces similaires »