Tahiti la méconnue (page 1 de 6)

Discussion démarrée par Vaikeaiti le 28 janvier 2018 à 4:54
105 réponses sur 6 pages  ·  11 participants  ·  5 119 affichages
Poster un carnet/texte Suivre cette discussion Partager Signaler 1 2 3 4 5 6
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Ceci n' est pas à proprement parler un carnet de voyage, plutôt un carnet de suggestions destinées, en forme de clin d'oeil, à tous ceux qui affirment qu'il n' y a rien à voir à Tahiti, et qui se précipitent vers Bora-Bora, les Marquises ou les Tuamotu sans avoir eu la curiosité de faire le tour de la plus grande île du Territoire.
Je suis résident en PF depuis 30 ans et le circuit que je vais vous indiquer ici est incontournable, que ce soit le premier jour de votre arrivée, ou en fin de séjour quand vous avez visité les autres archipels. Quand on débarque d'un aussi long vol de presque 24 heures d'avion, deux nuits à Papeete permettent de se reposer, retrouver de l' énergie et visiter une île qui réserve des surprises.
L' aéroport de Tahiti Faa'a est l' entrée officielle par les airs sur le Territoire de Polynésie Française et sur l'île de Tahiti, la première et la dernière étape d'un voyage en Polynésie.
Quand on arrive par le vol d' Air France vers 6 heures du matin le dimanche, on peut conseiller d'aller faire un tour au grand marché sans tarder (à 8H 30 tout est fini) et s'imprégner d'une ambiance toute polynésienne : couleurs, senteurs et odeurs de cuisine sont au rendez-vous.
Papeete n' est pas une ville inoubliable, même s'il est agréable d'y habiter, en particulier sur les hauteurs où il fait moins chaud.
On fera le tour de ville en 2 heures : front de mer, temple, cathédrale, petites rues et échoppes autour du marché. La ville est haute en couleur et l' atmosphère générale est très tahitienne. Disons que la ville est typée et est une bonne introduction au voyage qui va suivre.

Excursion d' 1 jour : environ 140 kms
Location de voiture à l' aéroport à l' arrivée
L' itinéraire que je vous propose est un tour de l'île classique qui commence le matin, pas trop tard, par les côtes est et nord, à savoir Pirae, Arue et puis Mahina où l'on fera la première halte côté pointe Vénus, plage de sable noir et phare à l' ancienne. L' endroit a été récemment joliment réaménagé et est très plaisant et ombragé. Peu de monde le matin, sauf le week-end, on flâne et on photographie à loisir.
le phare est l'un des rares monuments un peu anciens qui ont résisté sur l' île (avec la cathédrale de Papeete et la Mairie d'Arue, banlieue de PPT traversée précédemment), ancienne maison coloniale restaurée superbement comme il y en avait des dizaines dans des parcs immenses le long de la côte). L'histoire de la Pointe Venus, c'est l' arrivée officielle des missionnaires venus évangéliser les populations locales au 19ème siècle. Pas de trace de mission à cet endroit précis, mais il reste le phare qui date de cette époque.
On quitte la Pointe Venus pour rejoindre la route de côte, et l'on quitte doucement la ville de Papeete pour une jolie route en bord de mer. Pas de lagon de ce côté de Tahiti, la mer se fait entendre et écume sur les rochers. le we surtout, la mer est couverte de surfeurs, planchistes et autres amateurs de sensations car les vagues peuvent devenir grosses par temps agité. On arrive rapidement (km 22) au site de Teruaporea, aussi appelé Trou du Souffleur de Tiarei et anciennement Arahoho (qui en tahitien veut dire ' la grotte qui hurle '). Quand la mer est formée et que les vagues viennent s'écraser sur la muraille, le souffle d'eau vaporisée est puissant. C'est un bel endroit bien ventilé, face à l'océan, proche d'une petite plage sauvage, remuée par les vagues, fréquenté par les bodyboarders qui y trouvent de beaux trains de vagues à surfer.
Ensuite, on va rouler tranquillement sur cette même route circulaire, en traversant de petits villages et en admirant les points de vue sur la mer, la montagne et les îlots proches du rivage. Peu de circulation, on est l


oin de Pa


peete.



Au bout d'environ 1 heure, on rejoint la presqu'île de Taiarapu, aussi appelée Tahiti Iti (' iti ' en tahitien veut dire ' petit ') rattachée au reste de l'île par un isthme au ras de l'eau.
La ville principale est Taravao où l'on pourra, le moment venu, venir ou revenir pour déjeuner d'un poisson cru à la tahitienne ou d'un steak frites... Taravao en tant que petite ville n' a pas un interêt majeur, et on filera directement vers le Plateau de Taravao par une route (qu'il faut trouver...) très panoramique qui serpente vers les hauteurs et permet d'avoir un point de vue unique sur la grande île, le lagon et la pleine mer. Beaucoup de fermes sur le Plateau se consacrent à l'élevage, et le lait frais que l'on trouve dans les supermarchés de l'île vient de cette partie de l'île. On peut s'arrêter un peu plus longuement pour randonner.
Si l'on est randonneur chevronné, la presqu'île est l' endroit rêvé pour des balades un peu plus professionnelles dans ce qu'on appelle le Pari, la partie sauvage (pas de route d'accès) de la presqu'île où l'on randonne entre mer et terre. Et si l'on est en plus plongeur, les spots dans cette partie de l'île sont réputés. Se renseigner à Papeete ou à Taravao.
Après un déjeuner rapide, on prend la route de Teahupoo, site de la ' vague ' mythique de Tahiti, point de rencontre une fois l'an des surfeurs professionnels du monde entier. La vague peut par gros temps être la plus énorme au monde. Teahupoo, c'est aussi un petit village traditionnel auquel on a accès via un petit pont suspendu. On ira jusqu'au bout du chemin en longeant les ' fare ' et on admirera la rivière de Vaipoiri, claire sous ses nénuphars. Tout cela à 1 km de ' la vague '. on peut pique-niquer ou se livrer à la contemplation dans cet endroit retiré et si tranquille au bord de l'eau.


O


n est au bout de la route et il faut revenir par le même chemin vers Taravao et l'on se retrouve sur la route circulaire mais côte sud, qui va nous ramener tranquillement vers Papeete.
Arrêt suivant, 5 mn après avoir quitté le rond-point d'entrée de Taravao : le Musée des îles qui est modeste, mais expose des objets anciens polynésiens et tapas, une rétrospective de l' oeuvre de Paul Gauguin, et des expositions au fil de l' année (en ce moment, une exposition sur l' histoire de l' aéroport de Tahiti-Faa'a, officiellement ouvert au trafic aérien international en 1962... Avant cela, les avions atterrissaient à Bora Bora après un voyage de plusieurs jours et moult escales au départ d'Europe, et les passagers montaient dans un hydravion qui amerrissait à l' entrée du port de Papeete). Dans le parc, un arboretum intéressant.
On continue notre circuit pour arriver au Jardin d'eau de Vaipahi puis aux grottes de Marae, le long de la route, des endroits bien indiqués, fleuris et frais.
Puis, il convient de faire de nouveau halte au Marae Arahirahi, facile d'accès (panneau indicateur sur la gauche de la route, côté montagne) pour y admirer les vestiges (restaurés et remontés tout de même) d'u grand ensemble cérémoniel.
On continue vers la plage de Vaiava, au km 18, la plus belle plage de Tahiti, sur la commune de Punauauia : sable blanc, eau claire et courante, aucun danger, la barrière de corail accessible à la nage. Je vous conseille donc de ne pas oublier vos maillots de bain, serviettes et crème solaire (pas d'ombre l' après-midi). Des douches sont disponibles à la sortie de la plage. Parking aménagé. Un endroit vraiment rêvé après une journée de marche et de voiture.
Enfin, on rejoint la ville de Papeete où je vous propose un dernier arrêt en ville, derrière l' Assemblée territoriale, aux Jardins de la Reine. C'était là que se trouvait autrefois le Palais de la reine Pomaré, dernière reine de Tahiti, ainsi que des jardins fleuriste ombragés et une source d'eau douce et fraîche en forme de piscine naturelle où se baignait la Reine.
L' endroit est étrangement calme malgré la circulation urbaine proche.
Bien sur, ce dernier arrêt peut être combiné à une autre excursion, par exemple le Belvedere pour laquelle il faut aussi une voiture. on est sur les grandes hauteurs de Tahiti et la vue est magnifique. Excursion facile et rapide.










L' excursion est terminée. mais le séjour à Tahiti peut se prolonger.
Les plongeurs trouveront ici des spots de rêve et des clubs de plongée professionnels. je ne plonge pas moi-même mais des amis plongent régulièrement et rapportent des mini-vidéos absolument fabuleuses (de 15 à 35 m de profondeur, poissons, requins bien sur, raies mania et des gorgones fabuleuses) Utiliser une Go Pro avec flash.
Autre excursion possible : Moorea, l'île soeur que l'on peut rejoindre en catamaran. partir tôt le matin au premier bateau pour la lumière (7h 30). On peut louer une Vespas ou une moto ou une voiture bien sur, sur place. Réserver à l' avance de préférence, surtout le WE.
Je reviendrai bientôt avec un carnet sur Moorea uniquement.
Encore une excursion à la journée, plutôt le we : l' atoll de Tetiaroa, dit l' atoll de Marlon Brando (sur lequel on a construit un hôtel de luxe hyper-écologique et très cher qui était la résidence d'été de la reine Pomaré. Journée exceptionnelle, surtout quand le temps est de la partie, le bateau ancre derrière la barrière (pas de passe) et l'on passe sur le récif sur la vague montante dans un canot pneumatique. Même chose au retour. on peut se baigner à loisir, et voir l'île aux oiseaux où nichent des centaines de sternes et fous de Bassan. Les oeufs sont à même le sol, les bébés fous tout blancs dans les arbres, les oiseaux en confiance. Une expérience rare !
Enfin, on peut consacrer une journée à la Traversière, une route / piste facilement inondable et submersible (les gués à passer) qu'il vaut mieux faire en visite guidée avec 4X4. Toutes infos à Papeete. j' ai de bonnes adresses, mais pas de publicité...
excursion également possible à la journée aux lava tubes.
Un exemple : Tahiti, 2 jours. Niveau facile/ moyen. Vallée de TE FAAITI-Col du Diadème (1050 m) Vallée de Punaruu. Te Pari (les falaises)
Niveau sportif : Aorai : 2066m - Traversée de la presqu'île Env. 18000 FCP (150 euros) PP.

on ne peut quitter Tahiti sans aller voir un spectacle de danse dans un hôtel, principalement l' L'Intercontinental et le Méridien. Les vendredi et samedi soirs, avec ou sans dîner.
Je recommande donc de quitter la France le jeudi pour une arrivée le vendredi matin et -au moins- un week end sur place pour profiter de tout, la plage, le marché, les plages à surf, la presqu'île.
tout est une question de choix et d'équilibre, mais louper Tahiti serait une erreur... !
A bientôt

Moana
Images attachées:

Photo postée par le membre Vaikeaiti.
Photo postée par le membre Vaikeaiti.
Publicité invisible aux membres VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Merci Moana,

Un truc qui est sur c'est que c'est très beau et ça donne envie Sourire
Max68 (en ligne!)
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Salut Moana,

Super les mini carnets par île. Ca nous aide bien Cool

Un grand merci car c'est un sacré travail Sourire

Jef
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
A toi JF et à tous ceux qui me lisent,

Tout est réglé avec VF. On reprend nos discussions presque aussi agréables que la rédaction des carnets eux-mêmes.
Je ferai Moorea, Raiatea et Bora Bora (Iles sous le Vent) et Rangiroa aux Tuamotu.
Finalement je suis le Pass Air Tahiti (sauf Huahine), puisque l'on put passer d'un archipel à l'autre entre Bora et Rangiroa.
As-tu / avez-vous trouvé et lu le carnet complémentaire au carnet ci-dessus (Tahiti la méconnue) qui lui a été raccroché comme on me le demande ?
Il est dans une réponse Vaikeaiti à Vaikeaiti.

Moana
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Tahiti la méconnue : complément

Vous trouverez ci-après une série de photos supplémentaires prises sur la côte est (les plages de surf, bodyboard et planche), au Trou du Souffleur un jour dernier de gros temps (c'est préférable si l'on veut être impressionné...) ainsi qu'à Teahupoo, site de ' la vague ' qui n'est pas facile à photographier car lointaine. Egalement une photo prise aux grottes de Maraa tout à fait étonnante (eau bleu de source un peu iridescente)
Vous avez certainement tous vu des films ou vidéos sur les compétitions qui ont lieu sur le site mythique et connu mondialement de Teahupoo. Donc je ne m'étendrai pas. L'endroit est singulièrement calme et peu fréquenté. j' aime y pique-niquer tranquillement en regardant la mer et la montagne. Un endroit pour les contemplatifs...
A bientôt

Moana

















Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Très intéressant et très belles photos. Merci beaucoup.
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Départ pour les îles et l' aventure
Destination Moorea, l'île soeur et l'île fleur

On commence par Moorea, l'île soeur de Tahiti dans les îles du Vent (Windward islands en anglais) très proche, et où beaucoup de résidents qui travaillent à Papeete, habitent pour la qualité de vie et la tranquillité.
Deux façons de visiter Moorea : soit vous incluez Moorea dans le Pass Iles sous le Vent (+ Tuamotu si vous le désirez) et c'est votre première étape: un saut de puce entre les deux îles et vous êtes arrivés. Vous serez réceptionnés par la pension ou l'hôtel dans lequel vous aurez réservé votre séjour. On peut récupérer une voiture ou un scooter à l' aéroport de Moorea, mais il faut réserver impérativement.
Ou bien vous rejoignez Moorea à la journée (ou pour deux jours / 1 nuit) en catamaran ou bateau plus traditionnel en 30-45 mn au départ de Papeete. Embarcadère en ville. je conseille de partir tôt, au premier ferry (autour de 7 h 30) et de récupérer une voiture ou un scooter à l' arrivée au port à Moorea.
Cette seconde solution est peut-être-être plus astucieuse, elle vous fera gagner de l' argent et du temps, et ce dernier est précieux, même si l'on vient passer 1 mois sur place, avec l' ambition d'être très mobile et de visiter plusieurs archipels.
Autre astuce : quand vous changez d'île, prenez, si c'est possible, un avion de fin d'après-midi ou du soir pour pouvoir être prêt à démarrer tôt le lendemain sur une autre île. Vous allez y dormir et profitez d'un lever de soleil toujours spectaculaire dans les îles.

Moorea est une splendeur. Bien proportionnée, élégante, altière, avec sa couronne de nuages et un manteau végétal qui change de couleurs selon les moments du jour, jusqu'au violet à la tombée de la nuit. On y circule tranquillement, loin des embouteillages du matin et du soir de Papeete.
Partir vers la gauche en direction de Teavaro et de la première plage publique de Temae, proche également de l' aéroport. Un petit belvédère vous donne l'occasion d'une première halte, pour admirer Tahiti au loin et le lagon tout proche avec les bungalow pieds dans l'eau du plus bel hôtel de l'ile, le Sofitel Moorea Ia Ora Beach.
Je me permets de nouveau un conseil qui peut servir dans toutes les îles : on peut déjeuner au bar ou au restaurant de tous les hôtels dans les îles pour le même prix qu'ailleurs. On aurait donc tort de se priver de ce petit plaisir, même si l'on n' a pas les moyens d'y réserver une chambre ou un bungalow sur pilotis. On peut aussi du coup profiter de la plage (impeccablement nettoyée) et de ses aménagements.
On continue vers la Baie de Cook, l'un des plus belles de Polynésie, puis la baie d'Opunohu (en tahitien, ce mot désigne le poisson-pierre, hyper-dangereux, à surtout ne pas toucher ni même frôler. Le venin de ses piquants a la puissance de celui du cobra....).
Au fond de la baie, une petite route remonte la vallée d'Opunohu vers le Belvédère et le petit marae tout proche de Titiroa. Vue spectaculaire sur la baie et sur les monts et pics environnants.
Retour vers la route de ceinture et l'on continue son tour vers la plage de Tiahura, sur le site de l'ancien Club Med au nord-ouest de l'île.
Retour vers Afareaitu où vous avez loué votre véhicule ou votre scooter à petite vitesse. L'île n'est pas si grande que cela, le grand tour se fait en quelques heures. Prévoir du temps pour la pause-déjeuner et pour la plage.
Bien sur, il est possible de réserver une demi-journée de mini-catamaran ou autre sur le lagon (assez étroit) de Moorea, et d'où vous aurez des échappées panoramiques magnifiques sur terre, îlots et lagon. généralement, on s'arrête un moment pour nager au milieu des raies grises apprivoisées et des petits requins de lagon à pointe noire, tous attirés par la nourriture apportée par certains.
Je sais que certains n'aiment pas du tout l'idée de nourrir poissons et requins, et je partage ce point de vue, mais le bain au milieu des raies- très caressantes et au ventre blanc si doux - reste plutôt agréable. A vous donc de choisir ce qui vous plait et ce qui vous convient le mieux.
Mon mini-carnet est terminé, vous trouverez plus d'infos dans vos guides préférés si vous le désirez ou bien vous filerez sur la route de ceinture le nez au vent. Ce que je veux, c'est vous donner des renseignements pratiques qu'on ne trouve pas partout et des astuces de voyage permettant de dépenser un peu moins et d'avoir plus de plaisir. C'est le but, non ?
A bientôt
Moana




















Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Destination Bora Bora : entre mythe et réalité

Vous trouverez dans vos guides préférés de longues pages sur Bora Bora. Je ne vais donc pas vous inonder de détails inutiles, mais rester dans le pratique, sans nier l'unicité de Bora Bora dans cette série de mini-carnets.
Un peu d'histoire d'abord : Bora Bora fut une base de ravitaillement pour la Marine Américaine pendant la Seconde Guerre Mondiale, plus précisément entre avril 42 et juin 1946.
Les Américains cherchaient un endroit dans la région à partir duquel contrer l'offensive japonaise de Pearl Harbour et un déploiement tous azimuts stratégique du Japon vers le Pacifique Sud. Cette base prit le nom codé de Bobcat. Outre un énorme ravitaillement en carburant, étaient stationnés dans le lagon quelques navires de guerre (lagon profond et abrité) et une escouade de 15 hydravions lourds Catalina.
Pour cela, il fallait construire en toute urgence un aéroport, ce qui fut fait. le Motu Mute au nord de l'île fut arasé et un aéroport avec deux pistes pouvant recevoir des bombardiers fut construit en deux mois. Un prodige d'ingénierie militaire et civile à la fois ! Et une rapidité stupéfiante dans l'exécution des travaux ! Il faut dire qu'il y avait urgence.
La base - en état parfait de fonctionnement - fut officiellement fermée en 1946. Les Américains étaient prêts à céder pour une somme dérisoire au territoire (et à la France) le matériel roulant et autre ainsi que les infrastructures (réseau d'eau potable, etc...) mais le gouvernement central jugea que tout cela n'avait pas d'interêt, à un moment crucial de l'histoire (encore balbutiante) de l' aviation civile et des grandes liaisons aériennes. Tout fut jeté au lagon et en mer. Un vrai gâchis et un manque de discernement criminel !!!
Il reste un bel aéroport, qui servait d'aéroport unique au Territoire jusqu' en 1962, date de la construction de l' aéroport de Tahiti-Faa'a. Entre 1946 et 1962, les avions arrivaient après des jours de voyage à Bora Bora et les passagers étaient transbordés dans des hydravions qui amerrissaient devant le port de Papeete. Une autre époque !
On ira voir les vestiges de cette présence américaine à Anau : canons américains + fortin en béton armé + abri à munition.
Bora Bora est une île qui a voulu se distinguer très tôt par ses investissements écologiques : construction d'une usine de désalinisation pour fournir de l'eau à bonne pression à tous et en particulier aux hôtels, grands consommateurs ; hôtels écologiques comme le Méridien Motu ; plan d'urbanisme strict pour ne pas construire n'importe où ou n'importe comment et restriction du nombre d'hôtels.
Le résultat semble très positif. Les hôtels sont réussis et se fondent dans le paysage, sans dénaturer le lagon sublime de cette île.

Si vous voyagez avec le Pass Air Tahiti, il y a normalement un ordre de passage d'île en île : Moorea (optionnel), Huahine, Raiatea, Bora Bora. On ne peut pas revenir en arrière. En revanche, on peut sauter une île ou deux dans le circuit. On arrive donc à Bora Bora, soit de Moorea, soit de Huahine soit de Raiatea.
A mon avis, le tour de île est optionnel (pas inoubliable car, paradoxalement, les bords de route sont mal entretenus et l'habitat local souvent en mauvais état), ou alors une demi-journée suffit. De toute façon, c'est vite fait. Compter deux nuits sur place, surtout pour profiter du lagon merveilleux. Réserver une journée en catamaran ou en speedboat ou en pirogue via une agence ou votre pension. Nagez, plongez, déjeunez sur un motu. A BB, on aime danser et on vous apprend même les rudiments dut amure...Franchement à ne rater sous aucun prétexte. Le lagon de BB est l'un des plus beaux du monde.

Arrivée à l' aéroport. On est tout de suite bluffé par les couleurs du lagon, des bleus aveuglants sous le soleil polynésien, et les formes harmonieuses de l'île. Traversée vers Vaitape, le village principal en une petite heure (et à petite vitesse) ou vers vos pensions ou hôtels en bateau ou pirogue privés.
Location de voiture ou de scooter pour le tour de île. A organiser bien à l' avance quand vous préparez votre voyage et vos points de chute, car il y a des touristes, mais moins cependant que ce que l'on imagine. On est quand même très loin de tout et les voyages coûtent cher...
Les hôtels (du genre Pearl Resort & Spa, une référence) ont une navette gratuite qui transporte à heures fixes ceux qui veulent rejoindre l' hôtel, clients ou visiteurs. En échange d'un déjeuner au bar ou au restaurant dans un cadre unique, vous avez accès à la plage, à la mer, aux serviettes de plage et au confort en général. A méditer donc.
Voilà mon mini-carnet terminé. Les photos devraient vous convaincre de ne pas zapper cette merveille de la nature qu'est BB.
Avant de conclure, quelques éléments sur la présence américaine à BB. Les GI's ont laissé des traces, cheveux blonds, peau claire et yeux bleus. Certaines recherches en paternité ont abouti de manière heureuse aux Etats-Unis, mais hélas, d'autres ont échoué : anciens militaires mariés bien sur, avec familles bien comme il faut, et peu soucieux de voir débarquer au milieu un souvenir exotique de Grand Papa.
Autre anecdote : Quand l'armée américaine est partie en 46, ce fut comme un coup de tonnerre pour une population habituée à manger des rations, du chocolat et... qui avait oublié comment on pêchait des poissons dans le lagon. Il a fallu ré-apprendre à vivre simplement à la polynésienne... Aîe !
A bientôt

Moana
















Image attachée:

Photo postée par le membre Vaikeaiti.
Max68 (en ligne!)
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Bonjour Moana,

Tes photos font bien envie Tire la langue Cool

On peut aussi emmener une voiture sur le ferry de Moorea ?

Je me disait qu'il serait peut-être intéressant (et moins cher) de louer une voiture avec laquelle on ferait Tahiti ET Moorea. Qu'en penses-tu ?

Merci encore et bravo pour le travail Sourire

A+

JF
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Que c'est beau et encore merci pour ces explications.

Tu dis qu'il y a un sens pour le pass air tahiti, je croyais que la seule obligation était de ne pas repasser par une île déjà visitée tu confirmes
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Bonjour,

Le plus simple est de louer une voiture sur place à l' arrivée du bateau à Moorea.
Les résidents de Moorea ont des tarifs préférentiels pour passer en voiture de Moorea à Tahiti. Pour toi qui n' est pas résident (et pour moi aussi qui habite Tahiti), ce sera plein pot, et c'est assez cher.
Vérifie sur Internet quels sont les tarifs AR pour une petite voiture.
Quand nous y allons, c'est pour voir des amis. Il m'est arrivé autrefois de prendre ma voiture pour quelques jours de vacances à Moorea mais je ne le fais plus depuis longtemps.
En fait tout dépend de la façon dont tu commenceras ton voyage hors Tahiti, dans le Pass ou non.
Précédemment, j' ai aussi parlé de louer un scooter, c'est moins cher et préféré par les jeunes visiteurs, mais il faut avoir l'habitude de ce mode de transport, et puis ne pas avoir de bagages. Et puis tout le monde ne conduit pas bien dans les îles.
En bref, ne pas prendre de risques (à mon avis) et choisir un véhicule, d'autant qu'il peut faire très chaud...
Moana
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Bonjour Régis,

Oui, c'est cela. Jamais deux fois la même île.
Soit, de Bora Bora, on passe aux Tuamotu directement, soit on revient à Tahiti.
Le double Pass est la meilleure solution pour ne pas perdre de temps. Et puis, beaucoup de vols sur Raiatea (plusieurs par jour) ne sont pas directs. On fait escale à Huahine, ce qui est pratique et donne de la flexibilité.

Moana
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Encore moi...

Je ne voulais pas te donner des tarifs fantaisistes sur le passage de la voiture.
J' ai donc vérifié.
Deux compagnies de ferries avec les mêmes tarifs : le Terehau et l' Aremiti (va voir leurs sites sur Internet)
Compter environ 9000 FCP (75 euros) pour un AR + les billets passagers : 2300 FCP par personne AR, à savoir 4600 FCP. Pour deux, il faut compter dépenser entre 13 et 14000 FCP (120 euros).
Une location de voiture à l' aéroport de Tahiti-Faa'a (attention : choisir des sociétés connues comme HERTZ plutôt que des sociétés de location locales avec lesquelles certains ont pu avoir des litiges ou des surcoûts liés à des rares sur carrosserie fantaisistes, etc....) revient à environ 6 ou 7000 FCP par jour, assurance comprise.
Certains contrats mentionnent une limite inférieure de 150 kms par jour à ne pas dépasser. Il faut voir et négocier ce qui convient le mieux. personnellement, je préfère toujours le kilométrage illimité.
Le tour de l'île de Tahiti est d'environ 130-150 kms avec les tours et détours.
La question ne se pose pas vraiment dans les plus petites îles. Il y faut surtout un véhicule en bon état (vérifier les pneus).
Location de voiture à la journée à Moorea ou Bora ou Raiatea : plus chère, compter 10 à 12000 FCP la journée.
Pour revenir à la question de départ, le passage d'une voiture pour 1 ou 2 jours de Tahiti à Moorea, est une solution finalement pratique et raisonnable.

Moana
Max68 (en ligne!)
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Pour revenir à la question de départ, le passage d'une voiture pour 1 ou 2 jours de Tahiti à Moorea, est une solution finalement pratique et raisonnable.

l'avantage que je voyais à cette solution, outre la simplicité, c'est de ne pas avoir besoin de "figer" mon programme sur les deux îles. Angélique

De la même façon, même si ça n'est pas le sujet de ce carnet, j'aurais aimer faire pareil à Nuku Hiva pour pouvoir décider de mon programme et pouvoir aller facilement à Hatiheu Gêné
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
En ce qui concerne les Marquises, pas de ferry entre les îles bien sur.
C 'est rude, cette partie du monde, la mer est impressionnante, elle fait peur parfois.
A Nuku Hiva, si tu veux être indépendant, il faut réserver une voiture à l' aéroport longtemps à l' avance pour être sur d'en avoir une...
Il y a 45 kms entre l' aéroport et Teioahe, une montagne à franchir, puis un plateau, puis de nouveau un peu de montagne, pour redescendre vers le village principal.
Bon revêtement, goudron ou dalles de béton. Il y a quelques années, cette route n' était pas goudronnée, c'était un enfer, il fallait de 3 à 5 heures pour couvrir la distance. il y avait même un hélicoptère pour transporter les gens en 10 mn pour 5000 FCP Le trajet (40 euros) ce qui n'est pas cher pour le service fourni.
Tout cela est fini bien sur, mais la location de voiture à l' aéroport peut comporter des surprises.
Je me renseignerai pour toi.
Le proprio de la pension était venu nous chercher (et il nous a ramenés à l' aéroport, à sa convenance, c'est à dire un peu trop tôt) pour 15000 FCP AR. Ensuite nous avons payé les excursions (1 journée entière + la demi-journée du jour où nous sommes arrivés).
Toujours en demi-pension.
Bref, je te dirai ce qui est le mieux pour NH. J' ai un ami qui est chirurgien à Taioahe.

A Ua Pou, il faut faire confiance à Jérôme. Pistes vraiment improbables en mini-montagnes russes. jérôme a un Toyota Cruiser avec des pneus énormes, hyper puissant et qui passe partout.
Tu sais que dans ces îles, la corrosion est telle que l'on change les pneus tous les ans... Jérôme dépense 800000 FCP (7000 euros) pour cela uniquement...
A Hua Huka, pas de locations de voitures. 13 kms de route goudronnée, en tout et pour tout.
A HO, on peut louer une voiture, mais pas de GPS ni de signalisation sur la route... C'est vraiment ennuyeux !
C'est un peu pareil partout aux Marquises.
Du goudron et de la piste (pour aller voir les sites cérémoniels). A mon avis, il ne vaut mieux pas conduire sur les cailloux pointus et dans les ornières... il fait une chaleur d'enfer et il ne vaut mieux pas avoir une crevaison !
C'est aussi cela, les Marquises.

A demain cette fois

Moana
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Merci Moana,

Car ce que j'ai prévu ne se fait pas dans l'ordre, mais je repasse jamais par la même île Clin d'oeil

  • Maupiti
  • Raiatea
  • Huahine
  • Bora
  • Rangiroa
  • Fakarava
Max68 (en ligne!)
Signaler Répondre
Publicité invisible aux membres
VoyageForum connectés à leur compte. (?)
Salut Regis,

Sur le site de Air Tahiti ils donnent des itinéraires "conseillés" en indiquant les îles qui sont interchangeables... maintenant à voir si on peut déroger à leurs propositions Surpris.

Mais Maupiti est toujours "collé à Bora Bora", je crains qu'il faille faire Huahine et Raiatea, dans l'ordre que tu veux, puis Maupiti pour finir par Bora Bora.
Signaler Répondre
Pour les locations de voitures, peut être a Bora 10-12000cfp/j mais sur Raiatea (et huahine à vérifier) on peut avoir une voiture à partir de 5000cfp...

Un train de pneu pour kangoo changé environ un an - un an et demi 20 000cfp (pneu chinois ou indonésiens) pour des michelin comptez le double pour une durée...disons 6 mois de plus?

@ Régis
le tour en passant par maupiti est bon pour le pass, avec une extension Tuamotu
Huahine Bora un vol par jour sauf mercredi...
Possibilité aller tuanotu via par bora ou raiatea mais sans passer par Maupiti...

Il y a une autre possibilité pour ce tour en passant par maupiti
huahine-raiatea-maupiti-bora...pour cela impérativement faut quitter maupiti le dimanche, seul liaison de la semaine avec bora.

J'en profite pour dire que ces carnets sont excellents, les photos superbes!
Signaler Répondre
Il y a une autre possibilité pour ce tour en passant par maupiti
huahine-raiatea-maupiti-bora...pour cela impérativement faut quitter maupiti le dimanche, seul liaison de la semaine avec bora.

Merci, rajouter Maupiti c'est compliqué les choses :- (En plus il me semble que tu es obligé d'y rester 4 nuits vu la taille de l'île c'est peut-être trop. Dommage que la liaison Bora - Maupiti n'existe plus
Max68 (en ligne!)
Signaler Répondre
Oui Maupiti complique pas mal...j'ai le même problème Clin d'oeil
Poster un carnet/texte Suivre cette discussion Partager Signaler 1 2 3 4 5 6
Carnets similaires sur la Polynésie Française:
  Titre de la discussion Premier message Réponses Dernier message 
Escapade à Tetiaroa au départ de Tahiti
17 photos
Cette excursion se fait en 1 jour ou en deux jours si l'on veut dormir dans une couchette de catamaran (ou carrément sur le pont si la nuit est étoilée et sans averses). Il vaut mieux réserver à l' avance et plutôt le week-end-end car les bateaux sont grands et...
Carnets de voyage > Polynésie Française
29 jan. 2018 à 5:15
de
Vaikeaiti
26 10 fév. 2018 à 1:38
de Vaikeaiti »
40 jours en Polynésie-Française, automne 2016
Une photo
CARNET DE VOYAGE Polynésie Automne 2016 (Version avec photos: jcpo5blog.wordpress... Voyage de 40 jours passés sur place et organisé 6 mois avant le départ pour 2 personnes, ma compagne (AM) et moi (JC). Durant le séjour nous allons visiter toutes les iles sous...
Carnets de voyage > Polynésie Française
31 jan. 2017 à 8:14
de
Jcpo
23 10 jan. 2018 à 16:29
de Caraibe711 »
De retour de trois semaines en Polynésie: bilan
Il y a quelques mois, je posais des questions pour préparer mon voyage de noces en Polynésie... Et bien aujourd'hui, c'est déjà fini 3 semaines de rêves dans un endroit magique On a adoré, que du bonheur... Afin d'aider ceux qui préparent leur voyage et pour info...
Carnets de voyage > Polynésie Française
28 oct. 2008 à 18:03
de
Euphroozine
31 3 fév. 2016 à 16:31
de Bernard37 »
Voyage aux îles Marquises au départ de Papeete en 8 jours
6 photos
Ce voyage est une alternative plus économique - et plus courte aussi- à la croisière sur l'Aranui 5 qui dure 14 jours dont quelques jours en pleine mer, avec un détour par Bora Bora dans les îles sous le Vent au retour. En revanche, deux îles, à savoir Tahuata...
Carnets de voyage > Polynésie Française
8 mai 2016 à 12:02
de
Vaikeaiti
8 30 déc. 2017 à 8:44
de Max68 »
Un mois en Polynésie: Polynésie-Française, île de Pâques
5 photos
En juin 2015 j'ai eu la chance de passer 4 semaines en Polynésie. Le prétexte était de rendre visite à mon frère qui habite là-bas (Papeete). Grâce à lui nous avons pu bénéficier de l'hébergement sur Tahiti, et il nous a aidé à préparer le voyage en réservant les...
Carnets de voyage > Polynésie Française
8 avr. 2016 à 10:23
de
Sarnia
19 31 mai 2017 à 14:40
de Bsiegl »
Heure du site: 12:42 (25/02/2018)
Tous les droits réservés © 2002-2018 VoyageRéseau Inc.
3 799 visiteurs en ligne depuis une heure!