Devenir membre Me connecter Faq
Voyage Forum
Forum > Entre deux voyages > Carnets de voyage, textes de voyageurs > États-Unis >
60 jours au Sud-Ouest américain - compte-rendu (page 1 de 12)
Discussion démarrée par Isap29 le 25 août 2012 à 12:09
225 réponses sur 12 pages · 27 participants · 24 078 affichages
Suivre cette discussion   Suivre cette discussion Partager Similaires Imprimer Première page Page précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 ... 12 Page suivante Dernière page
Isap29
Bretagne, France

Photo/image personnelle du membre Isap29.
Description: Reflection Canyon (Lac Powell - Michael Melford))


3 488 messages
Inscrit le 2 sep. 2008
25 août 2012 à 12:09 (modifié le 23 nov. 2012 à 5:20)

60 jours au Sud-Ouest américain - compte-rendu

1 de 226 messages · 11 441 affichages · Partager 

  Répondre   Signaler
 
Compte-rendu (uniquement texte) de notre voyage 2012
Pour les photos, il faudra attendre un peu (tri pas commencé) et ce sera uniquement sur notre site web (lien en signature). Mais, en attendant, vous pouvez toujours aller voir la galerie Picasa que nous avons mis en ligne au fil de l'eau, pendant notre voyage (voir signature).

Données principales :

  • 60 jours, départ le 11 mai, retour le 11 juillet

  • Arizona, Utah et Wyoming (Yellowstone)

  • Lac Powell en bateau (5 jours)

  • Camping « dans la voiture » avec environ une nuit à l'hôtel par semaine

Pour plus de lisibilité, ce compte-rendu sera divisé en 3 grosses parties :

  • Arizona (avec un tout petit peu de Californie) et le lac Powell

  • Utah (avec un tout petit peu de Colorado)

  • Wyoming (avec un tout petit peu de Californie)

Partie 1 : Arizona (avec un tout petit peu de Californie) et le lac Powell

 

Rappel du programme :
J1 - Brest - Paris - Los Angeles
J2 à J4 - chez nos amis
J5 - Mojave NP (Amboy Crater, Hole in the Wall, Caruthers Canyon), camping sauvage
J6 - route 66, Sedona (Schnebly Hill) par la I17, camping sauvage
J7&J8 - randos parmi Devil's Bridge, Vultee Arch, Keyhole Arch, Fay Canyon Arch, Hanonki Indians Ruins, Red Rock Loop, nuit vers Red Canyon Road, camping sauvage
J9 - West Fork puis route vers Grand Canyon Village, nuit à Mather Camp
J10 - Hélico puis Hermit Rest ; South Kaibab jusqu'à Cedar Ridge, nuit à Mather Camp
J11 - Cameron, achat permis navajo ; Adeii Eechii Cliffs, Coal Mine Canyon, White & Red Canyon, nuit à White Mesa Arch , camping sauvage
J12 - Page pour ravitaillement, route vers Snake Gulch trail (Fredonia), camping sauvage
J13 - Snake Gulch trail, camping sauvage
J14 - Water Canyon, route vers Tuckup Canyon, camping sauvage
J15 - Tuckup Canyon, route vers Toroweap, nuit à Toroweap campground
J16 - Double Barrel Arch puis Page, nuit Page
J17 - Réservation du bateau, Wire Grass, Alstrom Point, camping sauvage
J18 - Edmaier's secret, The Maze, camping à State Line camp
J19 - Nautilus, retour Page pour ravitaillement, prise du bateau, nuit à bord
J20 à J24 - Lac Powell jusqu'à l'Escalante River, Reflection Canyon (un des buts mythiques de ce voyage), Rainbow Bridge, nuits à bord sauf J24 à Page
J25 - Ravitaillement, route vers Bluff, nombreux arrêts, camping sauvage dans Butler Wash

J1 –vendredi 11 mai
Réveil 3h30 embarquement à Brest-Guipavas pour Roissy. Temps pluvieux sur Paris décollage (retard) 11h03. L'avantage de prendre Air France pour l'ensemble est de ne pas avoir à se préoccuper des bagages à l'escale.
Arrivée à LAX après un vol sans encombre mais avec un plafond très nuageux. Récupération du véhicule chez Avis : un Ford Expedition (33 700 km au compteur, des jantes de 20 pouces, 4WD avec les leviers qui vont bien Clin d'oeil et vraie roue de secours).
Départ pour Tarzana où habitent nos amis, guidés par notre ami Tomtom. Malgré un trafic assez dense, nous arrivons à bon port et, après apéro et grillades, nous allons nous coucher.

J2 –samedi 12 mai
Le matin, randonnée avec nos amis Laurence et Jean-Pierre. L'après-midi, nous partons avec JP faire les courses « spéciales » : banque pour changer nos billets de 100$, magasin de bricolage pour acheter une plaque de Styrodur pour le plancher de la voiture, magasin de pièces détachées automobiles pour un compresseur et un kit de réparation pour les pneus en cas de crevaisons multiples, puis un magasin de loisirs pour des chaises de camping (pas moyen de trouver de table à prix abordable), des recharges de gaz pour notre réchaud et un bateau gonflable pour le lac Powell.

J3&4 –dimanche 13 mai – lundi 14 mai
Messe gospel pour nous dans LA suivie par une balade downtown déjeuner dans Chinatown puis retour à Tarzana. Lundi matin, départ pour les courses alimentaires (toute la matinée) puis préparation de la voiture qui sera notre « sweet home » pendant 60 jours. La glacière électrique, commandée chez Amazon, nous attendait sur place.

J5 –mardi 15 mai
Départ à 9h30 pour Amboy Crater (où nous ne devions faire qu'une brève halte) que nous zapperons puis Mojave National Preserve où nous entamons notre première piste (beaucoup de prévues au programme d'où le 4x4). La température est de 35°C et nous retrouvons avec plaisir Palo Verde, Joshua Tree, Datura, Ferrocactus et autres Chollas. Arrivée à Hole in the Wall (14h44), le VC (Visitor Center) est fermé, mais c'était prévu. Nous pique-niquons puis partons faire la rando toute plate (sauf la partie aux anneaux) la roche est vraiment perforée de toute part. Fin de la rando à 17h15.
Nous repartons en nous enfonçant davantage dans la Preserve sur la piste Black Canyon Rd puis Cedar Canyon Rd (par endroit Old Government Rd) ; la piste est très roulante. Nous nous faisons doubler par 3 véhicules 4WD qui, visiblement, connaissent le coin. J'ai prévu de camper à Pleasant View School mais, non seulement la piste est bloquée par les 3 véhicules précédents, mais les seuls (rares) emplacements possibles sont déjà occupés. Après discussion, un des 3 conducteurs (Jerry, outfitter local) nous propose de venir sur son terrain de camping (privé et primitif). Nous le suivons donc, laissant tomber Caruthers Canyon (il est déjà assez tard) et arrivons sur le terrain à 18h44 avec 26°C. Un vent assez fort vient gâcher la soirée.
Pour info : http://mojavedesertoutpost.com/index.html

J6 –mercredi 16 mai
Réveil à 5h40, toujours avec le vent et 18°C. Jerry vient nous offrir du café alors que le soleil se lève. Nous quittons le camp à 7h30 (24°C) et prenons la Lanfair Rd comme hier, piste très roulante (50 mph sans problème) et nous sortons de Mojave National Preserve vers 8h pour rouler sur la 66 puis 95 et enfin la I40. Nous la quittons peu après Needles pour quelques photos sur le Colorado et, à 9h10, nous entrons dans l'Arizona.
Nous quittons la I40 à Kingman pour prendre la fameuse route 66 qui ne nous laissera pas de souvenirs impérissables hormis ses multiples travaux et, juste à la fin, Seligman avec ses voitures ayant inspiré le film Cars. Une touriste nous demande (en anglais, of course) de la photographier après éclats de rire, elle comprend que, nous aussi, sommes français Clin d'oeil .
Nous reprenons la route vers 12h30, direction le Walmart de Flagstaff où nous complétons nos achats (table de camping, pare-soleil avant, arrière et côtés, épingles à linge). Départ vers Sedona par la I17à 14h42. Nous prenons la sortie 320 pour Schnebly Hill Rd (route puis rapidement piste).
Arrêt casse-croûte vers 15h15 où nous étrennons notre table : impeccable, le « grand luxe » Clin d'oeil. Nous arrivons à Schnebly Vista à 16h35, mais avec le soleil de face dans cette zone, la piste devient vraiment cahoteuse et nous apprécions la bonne garde au sol. Petit retour en arrière pour trouver un bon emplacement pour la nuit (camping interdit au niveau de Schnebly Vista) et nous arrêtons la voiture à 17h avec 25°C, température plus faible car nous sommes à 1 830 mètres.

J7 –jeudi 17 mai
Réveil vers 5h et départ vers 6h20, après m'être tordu la cheville droite Fâché la vue est nettement plus agréable au soleil levant sur Schnebly Vista (12°C).
Nous terminons la descente vers Sedona sur une piste TRÈS rocailleuse et nous nous dirigeons vers le VC pour acheter le America The Beautiful Pass (au lieu du Red Rock Pass), grâce auquel nous pourrons stationner et faire du camping sauvage dans les zones autorisées (placer le Pass dans le « car hanger » fourni, accroché au rétroviseur intérieur).
Nous repartons à 9h06 pour Devil's Bridge là aussi, piste assez chaotique. Début de la rando à 10h30 (27°C) ma cheville me fait très mal et Isabelle file devant et grimpera jusque sur le pont (je m'arrête dessous).
Retour à 12h (3 km au podomètre).
Départ pour Hanonki Indians Ruins début rando à 12h47 avec 30°C. Retour à la voiture à 13h50 (1,4 km). Nous cherchons un endroit pour casser la croûte à l'ombre (ce sera d'ailleurs un de nos gros problèmes au cours de ce voyage) le long de la FR525 et trouvons ce qu'il nous faut près de Windmill Mtn cet emplacement de camping nous accueillera les 2 nuits suivantes (emplacement déjà repéré avant de partir). Arrêt donc à 14h30 (33°C) pour déjeuner et ensuite, le vent se lève, assez fort. Départ pour Red Rock State Park (6$) pour voir le coucher de soleil sur Cathedral Rock (photo classique). Nous arrivons au bord de l'eau vers 16h30 et comme il est encore assez tôt, nous sommes les premiers, ce qui nous permet de choisir notre emplacement . Isabelle repart à la voiture chercher boissons et sièges ensuite, bains de pieds dans la rivière en attendant l'heure (19h30, 29°C). Plus le temps passe, plus les photographes rappliquent et nous finissons par être cernés, visiblement nous avons pris la meilleure place Clin d'oeilCoolCoolCool.
Retour à notre emplacement pour la nuit (ouf, personne ne l'occupe) transfert des photos sur le pc, repas et dodo vers 22h.

J8 –vendredi 18 mai
Lever à 5h20 avec déjà 20°C . Départ à 7h15 pour Bell Rock. En cours de route, quelques photos sur l'autre face de Cathedral Rock. La route est très jolie. Départ de rando à 9h (24°C). Nous longeons une partie de Courthouse Butte puis faisons le tour de Bell Rock. Retour à notre emplacement de « camping » car nous sommes sûr d'y trouver de l'ombre pour déjeuner. Il fait 27°C mais nous mangerons dans la voiture car le vent, très fort, s'est levé.
Ma cheville semblant calmée, nous partons pour Fay Canyon à 13h30 départ de la rando à 14h20. Le sentier serpente dans le creux du canyon et la rando est quasi plate et à l'ombre des arbres bifurcation sur la droite pour aller voir l'arche, la grimpette se terminant sur de la roche très délitée (attention). Nous poursuivons la rando jusqu'à la séparation du canyon en 2 et là, sur les conseils de Sedonax, nous grimpons un peu pour avoir une vue bien dégagée.
Pratiquement à la fin de la descente, Isabelle chute et s'esquinte joliment le tibia droit Fâché (décidément, c'est la série noire !).
Retour à Sedona où nous photographions quelques maisons style vieux westerns puis direction Holy Cross Chapel et retour à notre « camp » vers 18h avec toujours 27°C.

J9 –samedi 19 mai
Réveil à 4h50 avec 12°C la nuit a été plus agréable car un peu plus fraiche. Comme la veille, les boutons dus à une espèce de « gnats » nous grattent à n'en plus finir il y en a partout, même dans les cheveux Fâché. Quelques montgolfières s'élèvent dans le ciel clair de l'aube.
Départ pour le point de vue sur la route de l'aéroport où nous arrivons à 7h17 avec 15°C les polaires sont bien supportées. Petite grimpette et vue superbe nous sommes presque seuls Cool.
C'est fini pour Sedona (qui mériterait bien plus) départ vers West Fork Oak Creek où nous arrivons à 8h11 après une route agréable, bordée d'arbres avec la rivière Oak Creek en contrebas. Pour entrer, il faut acquitter son obole (9$). Départ pour la rando à 8h20, rando qui ne sera pas dans notre top 10. La balade est tranquille le long du creek et très ombragée trop même, quasiment pas de vue. Les lupins sont légions, les promeneurs aussi difficile de prendre une photo sans personne dessus (on dirait même que certains le font exprès en nous voyant). Nous faisons demi-tour à 10h20 et quittons le site à 11h45 (23°C).
Ensuite, la route vers Flagstaff n'en finit pas de monter et de sinuer pour arriver à Oak Creek Vista où nous nous arrêtons quelques instants.
Courses rapides au Walmart de Flagstaff et direction Grand Canyon avec un arrêt chez Papillon pour finalement « atterrir » chez Grand Canyon Helicopter pour valider la réservation pour le lendemain.
À 15h20, nous sommes sur notre emplacement à Mather campground, pratiquement au même endroit qu'en 2009 j'ai choisi cet emplacement (n° 290) car il est très facile d'aller à pied, à travers bois, à Market Plaza pour les navettes. Nous sortons table et chaises et déjeunons enfin !

Départ pour Hopi Point pour le coucher de soleil nous ne serons pas seuls Clin d'oeil ! Au retour, dans la navette, de magnifiques cerfs dans Grand Canyon Village, mais il fait trop sombre pour les photographier. Dodo à 21h40.

J10 –dimanche 20 mai
Réveil à 5h30 et 8°C. Après le petit déjeuner, discussion avec nos voisins québécois en voyage de noces, puis nous partons pour la rim et le Visitor Center, zappé en 2009 avec nos pb de voiture.
Retour au camp puis départ à 9h45 pour notre vol en hélico. Nous sommes largement en avance, mais… . Nous finissons par embarquer avec un couple d'allemands qui, sûrement moins lourds que nous, ont droit aux places avant Cool.
Après un looooooooong survol de la forêt (idem au retour), nous arrivons enfin et là, c'est magnifique et la musique est là aussi pour sublimer l'instant (Ainsi parlait Zarathoustra). Nous ne regrettons pas ce vol (notre premier en hélico) mais, comme nous le verrons plus tard, nous avons trouvé mieux (à notre goût).
Retour à Mather Camp vers 13h10, déjeuner puis départ vers South Kaibab Trail. Il y a 3 ans, Isabelle avait envie de descendre jusqu'en bas (Phantom Ranch) et de remonter le lendemain ; notre rando au volcan de la Réunion nous a fait relativiser tout çà et, aujourd'hui, nous avons prévu de descendre un peu plus bas que Cedar Ridge, soit environ 4 à 500 mètres de dénivelé qu'il faudra bien remonter !
14h25, c'est parti, le sentier serpente et sinue tout en descendant bien par moment ! Les genoux suivent pour l'instant, les doigts de pieds sont bloqués sur l'avant des chaussures. 25 minutes plus tard, nous arrivons à la première étape Ooh-Ahh Point après 1 500 mètres de descente (au podo) petite pose photos puis nous continuons jusqu'au bout du plateau de Cedar Ridge où nous arrivons à 15h22 après 3,180 km de marche.
Photos, casse-croute et à 16h02 nous prenons le chemin du retour. Nombreux furent les arrêts photos (quasiment aucun entrainement Clin d'oeil) et à 17h44 nous arrivons en haut après 5,860 km. Pas de température sur le podo mais il fait chaud. Navette puis retour à la voiture où une boisson bien fraiche nous attend dans la glacière CoolCoolCool. À 18h20 (33°C), nous choisissons la douche à l'éclipse et repartons pour Mather Camp (les douches sont en bas, près de l'entrée).
Après des ablutions très agréables, j'attends Isabelle dans la voiture en écoutant Bonnie Tyler quand, tout à coup, 4 mules-deer viennent brouter juste devant la voiture. Cool
Retour au camp vers 19h25 (24°C)

J11 –lundi 21 mai
Lever 5h30, petit déjeuner, remplissage de notre réserve d'eau et départ à 7h25 (19°C). Quelques arrêts photos le long de Desert Drive (on ne peut pas s'empêcher Clin d'oeil) et nous arrivons à Cameron à 8h54. Arrêt au Trading Post puis au VC Navajo pour acheter notre permis pour pouvoir nous déplacer à notre guise dans la réserve et pour camper près de White Mesa Arch.
Nous repartons à 9h58 (27°C) et empruntons l'Indian Rd 6730 pour tenter d'approcher un peu les Adeii Eechii Cliffs la piste est très roulante et nous traversons Painted Desert (on se croirait effectivement dans le parc du même nom) les collines restant toujours très loin, nous restons finalement dans cette zone, nous aventurant carrément hors piste Cool il y a des débris de bois fossilisé un peu partout. Retour sur la 89 à 11h23 et le thermomètre continue à monter (29°C) la route traverse une zone de buttes très colorées, pratiquement roses.
Nous prenons à droite la 160 avec, une fois de plus, de magnifiques paysages colorés d'ocre rouge. Arrivés à Tuba City, nous la traversons plein nord pour aller voir Castle Rock, mais la piste nous fait plutôt traverser un champ d'ordures.
Nous repartons vers Moenkopi puis Coal Mine Canyon où nous arrivons à 12h33 (31°C). Très joli site où nous nous promenons, en plein soleil Clin d'oeil, pour admirer ces paysages magnifiques.
Ensuite, nous poursuivons par Ha Ho No Geh Canyon la piste commence par une longue descente puis, assez rapidement, nous amène dans des paysages quasiment identiques aux précédents. Par contre, ici, nous sommes seuls, pas un autre véhicule (parfois cela vaut mieux sur la piste Cool).
Avant de reprendre notre route et devant l'absence totale d'ombre, nous déjeunons dans la voiture, moteur en route pour la clim car il fait 32°C.
À 14h45, nous partons pour White & Red Canyon la piste est agréable et nous arrivons à 15h22. Plusieurs voyageurs sur VF ayant relatés des problèmes avec les indiens Hopis Triste (nous sommes sur leurs terres et il faut obligatoirement un guide indien), je préfère annuler la randonnée prévue à Pillars of Hercules pour faire uniquement une courte balade sur le site où l'alternance des couches rouge et blanche fait merveille nous y trouvons même l'avatar de Sedonax à qui le temps a fait subir des outrages (à l'avatar, hein Malin).
Nous rejoignons la 160 et, après un très bref passage à Elephant Feet puis le plein à Red Lake, nous reprenons la piste pour White Mesa Arch la piste est assez « sandy » et, après quelques détours inutiles, nous arrivons enfin à notre campement pour la nuit. Une (très) petite marche dans le sable très mou et nous arrivons en vue de l'arche, pas très photogénique à cette heure d'où l'intérêt de passer la nuit sur place. Extinction des feux à 20h53, avec 28°C au thermomètre.

J12 –mardi 22 mai
Réveil à 5h45 avec un ciel très légèrement nuageux départ à 5h58 à pieds pour l'arche qui est nettement plus jolie avec cet éclairage matinal. Retour à la voiture à 6h24 pour le petit déjeuner.
Nous levons le camp à 7h30 (déjà 22°C) et, après 10 minutes, nous rejoignons la piste principale (Indian Rd 6260) par endroit, cela devient très « sandy » et nous commutons rapidement en 4WD.
Arrivés à Page vers 9h, nous passons au Debbie's Hide A Way pour confirmer nos réservations, mais il n'y a personne (juste un numéro de téléphone) nous filons donc directement au Walmart compléter nos provisions et nous repartons à 10h20 pour Horseshoe Bend tout proche. Sur le parking, petite discussion voiture avec nos voisins (des allemands) qui ont le même véhicule que le nôtre, mais version « longue » ils nous indiquent même comment ouvrir uniquement la partie vitrée de la porte du coffre Cool. Départ rando à 10h25 et 31°C le paysage est toujours aussi beau et aussi fréquenté. Comme c'est notre second passage, nous ne nous éternisons pas et retour au parking 1h plus tard.
Nous nous arrêtons une nouvelle fois à Navajo Bridge pour un passage aux toilettes, au VC et le casse-croûte sur une table à l'ombre Cool puis repartons à 13h30 sous un soleil de plomb (36°C).
Nous nous arrêtons à Jacob Lake à 14h20 (début de la route 67 pour Grand Canyon nord) pour demander conseil aux rangers sur la piste à suivre ensuite car j'hésite entre 2 : la Forest Rd 22 et une autre dont je n'ai pas le nom (la 422A), qui serait plus courte. La jeune ranger nous en indique une autre, nettement plus courte (non indiquée sur ma carte), qui débute presque au tout début de la 67 : la Forest Rd 461 puis 462. D'après elle, aucun problème avec notre véhicule aucun problème non plus avec la météo, tout est au beau fixe.
Nous repartons donc 20 minutes plus tard en suivant son conseil et, effectivement, aucun problème, la piste est très large et se ferait même en berline. Agréable balade à travers la Kaibab National Forest, belle descente pour récupérer la FR462, puis nous rattrapons la FR 22 (en partie bitumée) et, enfin Nail Canyon. À ce moment, petite erreur de trajectoire et nous grimpons vers Little Mountain et tout un réseau de pistes assez « paumatoires » qui s'entrecoupent sans cesse. J'avais trouvé le parcours tellement évident sur la carte que j'avais négligé de saisir le point gps d'arrivée. Vérification avec les coordonnées gps et le pc, nous nous sommes bien plantés Fâché. Demi-tour, reprise exacte des tronçons suivis, lecture approfondie de la carte et nous récupérons notre erreur pour arriver à l'extrémité du canyon (cul de sac) où nous passerons les 2 nuits suivantes. Il est 15h53, il fait 32°C et il n'y a pas un poil d'ombre hormis le petit toit qui abrite les panneaux explicatifs. Devinez où nous nous plaçons ?

J13 –mercredi 23 mai
Réveil 6h10, 17°C petit déjeuner, remplissage des sacs à dos (eau et nourriture) et départ à 8h15 (24°C) pour une randonnée dans Sheiks Canyon un vent assez fort s'est levé.
La rando n'est pas difficile (quasiment plate) et les multiples arrêts pétroglyphes font agréablement passer le temps. J'ai plusieurs points gps d'enregistrés mais Isabelle en découvre plein d'autres le canyon est en plein.
Nous nous arrêtons à 12h15 à Table Rock après 9,760 km au podo pour déjeuner avec un peu d'ombre. Début de la marche retour à 13h15, le vent est très fort et pénible, la température aussi et nous terminons à 15h35, crevés avec 18,5 km dans les pattes décharge des photos sur le pc, feu de camp, diner et dodo à 19h40 Clin d'oeil.

J14 –jeudi 24 mai
Réveil à 5h30, ciel bleu, visite d'un colibri Cool.
Sous le toit qui nous a abrités hier, il y a un nid avec au moins 3 petits et les parents font le va-et-vient pour les nourrir. Plusieurs colibris dont un avec un col bien rosé viennent nous rendre visite ainsi qu'un écureuil à grosse queue panachée qui vient casser la croûte à moins de 3 mètres de nous.
Départ à 7h30 (16°C) la vue dans Nail Canyon est agréable après 1/4h, nous rejoignons la FR22. Cette rando est faisable avec un véhicule ordinaire, la piste ne présentant aucune difficulté. Nous remontons la FR22 (ou 422) jusqu'à Fredonia devant nous les Vermillon Cliffs et plus loin les White Cliffs.
En direction de Colorado City, nous croisons une voiture de shérif tous gyrophares allumés un automobiliste va se prendre une prune Clin d'oeil. Nous traversons rapidement le territoire des indiens Païutes puis Colorado City, une des citées les plus connues comme communauté polygame. L'accès au trailhead de Water Canyon nous paraît assez dur (sable, grosses ornières) mais nous y trouvons des berlines, comme quoi ! Cette rando nous a été recommandée par Sedonax au vu de notre planning.
Début de la rando à 9h50 avec une température agréable de 17°C. Sur la droite, en haut de la falaise, une petite arche se détache assez rapidement. Le sentier suit le ruisseau (peu d'eau) sur sa rive droite et bientôt la gorge se rétrécit puis semble se séparer en 2. Nous essayons d'emprunter la partie gauche (en montant) mais un américain que nous croisons nous recommande la prudence et, de toute façon, monter nous écarte de l'axe du canyon donc bouche la vue. Nous faisons donc demi-tour à 11h11. Retour à la voiture à 12h05 en ayant parcouru 4,4 km de rando aisée et très agréable. Nous quittons le parking et, en cours de chemin, croisons le marshal en plein milieu de la piste et qui ne se gare même pas Fâché. En sortant de Water Road, nous prenons à droite (Canyon St, cul de sac) pour arriver rapidement à un superbe cirque rocheux dans les Vermillon Cliffs où nous pique-niquons, pratiquement à l'entrée d'une communauté (trafic assez soutenu) où un arbre nous procure assez d'ombre pour déployer notre table.
Nous repartons à 13h45 et, après plein de carburant et d'eau, nous entamons la longue piste de Toroweap. Le début de la piste est très facile, très roulant et nous croisons même quelques semi-remorques.
Après une cinquantaine de kilomètres, peu après Findlay Knolls, nous bifurquons sur la gauche puis, après environ 13 kilomètres où la piste en est vraiment une (sableuse, assez large pour une seule voiture), nous nous arrêtons ayant atteint la limite du parc national du Grand Canyon. N'ayant pas de permis pour la nuit, il est recommandé de ne pas dormir dans le parc, l'amende pouvant être très salée. Nous trouvons un emplacement idéal, pas très loin de la piste, dans la forêt assez clairsemée de pins et de genévriers. Visiblement nous ne sommes pas les premiers à utiliser cet endroit il est 16h et la température est de 26°C.

J15 –vendredi 25 mai
Nous quittons notre emplacement à 6h52 et, sitôt franchi les limites du parc, la piste devient cahoteuse, rugueuse, bref pas très agréable et souvent les branches frottent les côtés de la voiture. Nous sortons de la forêt et la piste redevient agréable même si quelques passages sont délicats. Les derniers miles avant le trailhead de Tuckup Canyon sont même carrément pénibles. Nous arrivons à 7h40 et la température est très clémente (14°C), ce qui devrait être agréable pour la rando.
Nous démarrons la rando à 8h05 avec un vent fort et beaucoup de nuages cette rando est donnée pour 5,5 km et 537 mètres de dénivelé Clin d'oeil. La descente est longue et assez raide et Isabelle en a assez rapidement marre et me laisse partir devant. J'arrive à 10h15 et cherche un accès au panel de pictographes car il faut escalader un peu. Isabelle me rejoint 15 minutes plus tard avec 7,75 km au podo, les pas étant plus petits.
Nous quittons le panel à 11h20 et entamons la loooongue remontée, toujours avec un vent très violent le thermomètre doit maintenant dépasser les 20°C. Quelques arrêts photos plus tard Clin d'oeilCoolCoolCool, arrêt collation et boisson, nous arrivons à la voiture avec, au podo, 14,120 km qui a raison, le podo ou la carte ? Isabelle enrage, n'ayant pas du tout aimé cette rando : « tout ça pour ça ! ». Il est 14h34 et le thermomètre indique 24°C.
Nous repartons à 14h55, franchissons la limite du parc à 15h36, soit 41 minutes pour 12,2 km, cela montre l'état de la piste. On rejoint la piste principale à 15h55 et, après une pause rafraichissement, repartons vers Toroweap. Avec le vent, des grosses touffes d'herbe (virevoltants ou Salsola tragus) traversent la piste comme dans les westerns Cool. Nous faisons une petite halte (16h42) chez les rangers mais il n'y a personne (toilettes sèches). Nous en repartons à 16h51 comme précédemment, depuis que nous sommes re-rentrés dans le parc, la piste est à nouveau rugueuse à tel point que, parfois, on irait plus vite à pied pas étonnant que sur cette piste 25% des véhicules crèvent au moins une fois Fâché (statistique des rangers). Nous arrivons à Toroweap campground à 17h15. Les 3 premiers emplacements sont occupés et, pour atteindre les suivants, il faut descendre, avec la voiture, une marche d'au moins 60 centimètres. Après inspection approfondie, je renonce et continue à pied. À l'emplacement suivant, j'entame la discussion avec Chuck le camp est complet mais il nous offre, sans même que je lui demande, de partager son emplacement : sympa, non ! Mais, lorsque je lui explique que nous dormons dans la voiture et que je n'ose pas descendre la « marche », il se propose de venir et de me guider, me rassurant en disant que ça passe tranquille. Et effectivement, quelques minutes plus tard, c'est passé avec tout de même quelques petites frayeurs, notamment lorsque, sur 3 roues (dixit Isabelle qui observe de dehors et immortalise le moment -vidéo), freins bloqués, la voiture continue tout de même à descendre.
Arrivé sur son emplacement, je propose un verre à Chuck qui refuse tout, bière vin, apéro il rigole quand je lui demande s'il est mormon, mais non, il ne boit pas de boisson alcoolisée, c'est tout. Le vent est tellement violent qu'il a quitté sa tente et que sa femme et lui sont à l'arrière de leur voiture. Moi qui pensait aller faire quelques photos dans les alentours nous les imitons, tellement le sable soulevé par le vent se faufile partout (un bon force 6 Fâché).

J16 –samedi 26 mai
Réveil à 4h du matin, une des très rares fois où nous faisons sonner le téléphone un peu dur mais le soleil ne va pas nous attendre Clin d'oeil. Nous passons très vite, et le plus en silence possible, notre voiture en position jour et partons vers l'overlook à 4h30. Le passage délicat de la veille l'est encore plus de nuit Isabelle descend pour me guider, grimpe en haut de l'obstacle mais, soit je suis sur le plat, en bas, et je ne la vois pas, soit mes roues avant sont montées et les phares éclairent le ciel. À la troisième tentative ratée, je décide d'essayer en force et ça passe, raclant un peu quand même Cool. La piste est toujours aussi rugueuse pour arriver au bord du Grand Canyon et cela semble pire de nuit mais nous finissons pas arriver à l'ancien campground.
Nous empoignons appareils et pieds photos et partons à la recherche d'un endroit satisfaisant où déballer notre matériel. Nous pensons avoir trouvé l'endroit optimal et commence alors l'attente de l'aube, du lever du soleil, moment où tout peut se magnifier. Mais, en plus du vent glacial qui nous gèle, le ciel se couvre d'un épais plafond de nuages et le doute s'installe, grossit et finalement, nous devons nous rendre à l'évidence, ce ne sera pas aujourd'hui que nous ferons LA photo à Toroweap Fâché. C'est déprimant d'avoir fait tant de kilomètres pour ça.
Retour à la voiture à 6h pour notre petit déjeuner et là, c'est rageant : le soleil se montre. Nous repartons sur la rim pour quelques photos, même si l'aube est passée.
Nous partons pour Page à 7h45 (12°C) et doublons 2 voitures de photographes arrêtées sur le bord de la piste (un des deux véhicules est une berline gonflé le gars vu l'état de la piste). Plus loin, 5 mules-deer galopent non loin de nous. À 8h26, nous faisons une brève halte aux toilettes des rangers. Après être sortis du parc, la piste devient très roulante et nous pouvons accélérer jusqu'à 60 mph dans les lignes droites. Nous arrivons sur la 389 à 9h43 soit pratiquement 2h pour 95 km.
Au niveau de Cliff Dwellers, la route longe les Vermillon Cliffs magnifique. Les bas-côtés ne sont pas en reste : festonnés de graminées vertes, crèmes et roses qui chatoient en ondulant sous l'effet du vent toujours aussi puissant.
Nouvel arrêt au VC de Navajo Bridge pour acheter les ouvrages repérés à l'aller et nous repartons à 11h49 (23°C) le vent impétueux soulève des nuages de poussières. Après Navajo Pass, l'horizon est masqué d'un voile rosâtre, du sable en suspension cela nous change du brouillard breton Clin d'oeilCoolCoolCool.
Nous arrivons au Debbie's à 12h34 avec 22°C. Accueil très sympathique, vidage de la voiture, connexion internet, lessives (machine à laver et à sécher sont à notre disposition) et transfert de photos sur Picasa pour nos « suiveurs » dont certains de VF.
Le logement que nous avons retenu est plus qu'une chambre, c'est un appartement complet : cuisine équipée, séjour, chambre et sdb. Le séjour a 2 canapés et il y a du couchage supplémentaire. Bref, nous avons bien aimé ce logement, même si le prix est un peu élevé (mieux pour une famille).
Un peu plus tard, nous allons refaire le plein de notre garde-manger.
Dans la soirée, nous partons manger au Fiesta Mexicana (on peut y aller à pied), recommandé par nos amis de LA et nous ne regrettons pas, nous y reviendrons d'ailleurs.
Dodo à 21h20.

J17 –dimanche 27 mai
Lever 5h40, petit déjeuner, pliage du linge, mails, chargement de la voiture nous quittons notre logement à 10h (20°C). Plein de carburant et direction Big Water pour Skyline Rental, notre loueur de bateau où nous arrivons à 10h32.
Après avoir envisagé une location (5 jours) en prenant le bateau à la marina (compter environ 600$ par jour pour le type de bateau recherché, 23 pieds avec cabine pour dormir dedans), j'ai regardé à l'extérieur du lac et là, les prix sont plus abordables. Revers de la médaille, il faut savoir conduire une voiture avec remorque et mettre le bateau à l'eau possédant un Zodiac, ce n'est pas un problème pour nous Cool.
Après vérification du dossier, validation de tout ce qu'il faut, nous partons à 12h50 pour le VC où nous nous informons sur la météo des jours à venir (beau temps fixe) et de l'état des pistes avoisinantes (RAS). Nous déjeunons sur une table à l'ombre des tonnelles du VC.
Départ à 14h03 pour Wiregrass (22°C) sur la piste menant à Alstrom Point (Recreation Rd 220 ou Smokey Mountain Rd) où nous arrivons à 14h20 (24°C). Petit parking sur la droite de la piste et nous entamons la petite rando dans le canyon à 14h40. La roche est toute blanchâtre et la rando très agréable, très « ludique ». Parfois, nous hésitons : se laisser glisser et risquer un pb au retour ! Mais, généralement, la difficulté est franchissable, dans les 2 sens, à 2 et je n'ai pas besoin de sortir la corde de mon sac a dos (corde de 10 mètres, toujours au cas où). Au pire, il y a toujours un itinéraire de « débordement » pour éviter la difficulté (chercher les cairns). Nous atteignons le bridge à 15h25 et sommes de retour à la voiture à 15h50 la rando fait seulement 2,5 km. À conseiller sans problème, même avec des enfants.
Nous partons pour Spencer Coal Mine, juste à côté sur la Crosby Canyon Road. Par manque d'infos et d'observation, nous descendons la route (piste) vers le lac Powell dans un paysage très agréable demi-tour avant d'arriver au lac et finalement nous découvrons les 3 entrées de la mine (murées) presque au début de la route pas grand chose à voir, à part les empilements des couches géologiques.
Nous repartons pour Alstrom Point, déjà essayé en 2009 (voir notre site web) et repassons à l'endroit où notre radiateur avait « fumé » nous continuons la piste et là, le 4WD est bien obligatoire : nous étions allés au plus loin avec un véhicule standard.
Nous trouvons un emplacement impeccable pour y passer la nuit et attendre le coucher de soleil il est 18h15 avec 22°C. Quel plaisir d'être seuls à contempler ces paysages magnifiques.
Le coucher de soleil sur le lac est à la hauteur de nos attentes : tout simplement beau ! Point besoin d'une kyrielle de superlatifs. Après de multiples photos que nous espérons réussies car il est difficile d'englober toute cette immensité, nous regagnons notre voiture et dodo il est 21h05 et le vent est toujours là, présent et puissant.

J18 –lundi 28 mai
Réveil à 5h20 pas de nuage, pas de vent Cool. Nous sommes seuls sur le toit du monde.
Nouvelle séance de photos en explorant un peu plus le coin et nous quittons, presque à regrets, cet emplacement d'où nous surplombons Gunsight Bay il est 7h35 et le thermomètre nous donne 16°C.
Une demi-heure plus tard (28 minutes exactement), nous n'avons parcouru que 3 kilomètres cela vous montre l'état de la piste Clin d'oeil sur sa dernière partie. Sur la fin de la descente, nous bifurquons sur la droite (et non l'inverse) pour nous rapprocher un peu de ce qui doit être Moon Butte et que nous surnommons simplement Monte Negro, puis direction le VC pour des nouvelles fraiches de la météo. Arrivés à 9h25 (19°C) et météo toujours au beau fixe d'après les rangers. Nous partons donc à 9h48, confiants, emprunter la House Rock Valley Road. C'est cette route (piste plutôt) qui dessert entre autre The Wave et Wire Pass, mais nous nous arrêtons sur le (premier) parking pour aller admirer Edmaier's Secret.
Départ de la rando à 10h55 après avoir pris notre permis (6$ chacun) le sentier est plat et suit ce qui doit être le début de Buckskin Gulch un kilomètre plus loin, nous franchissons The Gap pour arriver à la zone intéressante. Petite marche en plein soleil dans du sable très mou et nous commençons à grimper sur la roche. Ensuite, nous allons au gré de nos envies, parcourant ce superbe paysage (je crois qu'on pourrait y passer la journée sans problème). Vers 12h30, nos estomacs se plaignant, nous faisons halte mais impossible de trouver la moindre ombre c'est donc en plein soleil que nous mangeons sur le pouce. Nous repartons une demi-heure plus tard, trouvons une « petite vague » Clin d'oeil et prenons le chemin du retour arrivée à la voiture à 14h45, le podo indique 8,750 km.
Départ à 15h04 et nous continuons à descendre la piste plein sud pour rechercher un petit panel de pétroglyphes que Sedonax a surnommé The Maze à cause de son dessin. Avec les quelques éléments en notre possession (je n'en dirais pas plus Clin d'oeil), nous essayons de nous repérer et de trouver le parking adéquat. Nous enfilons les sacs à dos et c'est parti avec 25°C. Petite grimpette, puis au feeling, traversée du plateau parmi les buissons de sauge pour atteindre la barrière rocheuse (délimitation ouest de The Wave). Peu avant d'y arriver, Isabelle me signale apercevoir quelque chose et, effectivement, nous avons trouvé Cool. Nous sommes de retour à la voiture à 16h22 ce fût donc une toute petite rando de 40 minutes et de 2 km.
Nous repartons pas très loin, direction nord cette fois-ci, pour le camping de State Line, sur la frontière Arizona-Utah. Le camp n'est pas très plein mais ce ne sera plus le cas un peu plus tard. Nous choisissons donc notre emplacement, le critère principal étant un endroit plat pour ne pas avoir notre lit trop en pente. Ce camp est du type premier arrivé, premier servi et est très agréable c'est aussi le départ de l'Arizona trail. Chaque emplacement possède une petite tonnelle avec une table dessous et pit-fire juste à côté des toilettes sèches complètent l'ensemble.
Transfert des photos sur le pc, passage de la voiture en position nuit, diner et dodo à 20h.

J19 –mardi 29 mai
Réveil à 5h45 et départ à 7h45 (17°C) pour le Nautilus. Nous rejoignons la 89, puis passage auprès de la station de rangers (désaffectée maintenant ? Il n'y a plus de drapeau américain) et nous prenons la piste longeant la Paria River (White House Trailhead Rd). Arrêt un peu avant le camp il y a un peu de place pour se garer. Nous démarrons la rando à 8h44 (20°C) c'est entièrement plat et pas trop sableux. Une barrière à franchir et nous arrivons rapidement sur zone. Ce n'est effectivement pas ordinaire du tout et nous prenons plaisir à déambuler et à photographier. Nous sommes de retour à la voiture à 9h16 avec seulement 1,7 km au podo.
Nous partons pour le Walmart et le Safeway de Page pour faire le plein de provisions pour les 5 jours suivants sur le lac Powell.
À 11h50, nous sommes à Wahweap Marina pour déterminer quelle cale de mise à l'eau nous allons choisir (notre loueur doit le faire figurer sur le contrat, pas très bien compris l'utilité mais …). J'en profite pour regarder leur façon de mettre à l'eau et de sortir le bateau cela diffère effectivement un peu de mes habitudes, surtout parce qu'on est en eau douce. Nous choisissons finalement Stateline Launch Ramp qui semble moins fréquentée que Wahweap Lauch Ramp.
Nous repartons au VC de Big Water uniquement pour y déjeuner tranquillement à l'ombre des tonnelles et, à 14h10, nous nous présentons chez notre loueur. Fin des papiers, récupération du bateau et du véhicule pour la mise à l'eau, dépose de nos bagages dans le bateau et direction le lac.
La mise à l'eau se fait sans problème vers 16h et nous amarrons le bateau au ponton. Isabelle reste dessus pendant que je repars à Big Water rendre le véhicule et sa remorque et revenir au lac avec notre voiture. Je suis de retour vers 16h50 et nous prenons aussitôt « le large » Cool. Le programme de navigation a été établi en fonction de nos envies, ça va de soi, mais aussi avec l'aide d'un membre de VF, Jjacques01, que je remercie ici pour ses connaissances des lieux et sa patience envers mes questions.
Notre bateau est un 23 pieds assez vieux (1996), 1 300 kg à vide, un moteur V8 de 7,4 litres de cylindrée, 330 chevaux et un réservoir de 75 gallons quand on accélère, ça « pousse » bien mais la consommation ne doit pas être mal non plus Clin d'oeil. La cabine permet de dormir à 2 dedans, mais c'est bas de plafond un wc chimique (obligatoire si on y passe la nuit) complète l'équipement j'oubliais, une prise allume-cigare nous permet de brancher notre glacière pendant la navigation. La présence de cette prise et son bon fonctionnement a généré un échange de mail avec le loueur car indispensable pour nous.
Le niveau du lac étant suffisant, nous pouvons couper par Castle Rock au lieu de faire le tour d'Antelope Island. Nous avons beau avoir 3 cartes différentes du lac, le début est un peu délicat et nous avons du mal à trouver notre chemin, d'autant que le bateau n'a même pas de compas (incompréhensible). Nous prendrons rapidement notre boussole et suivons les bouées sur nos cartes avec un peu de mal tout de même car pas une carte d'identique et toutes les bouées ne sont pas indiquées. Enfin, l'expérience aidant Clin d'oeil, nous rejoignons le chenal, longeons The Sand Hills et arrivons enfin à Labyrinth Bay où j'ai prévu de passer notre première nuit sur l'eau.
Nous explorons la zone pour profiter du paysage, tout en cherchant un endroit pratique pour « beacher ». La navigation se fait au ralenti quand nous apercevons un beau morceau de roche affleurant la surface et non signalé Fâché je relève donc l'embase au maximum et nous continuons notre balade. Tout à coup, sans avoir strictement rien vu, nous nous retrouvons « perchés » sur un autre caillou, pratiquement au milieu du petit chenal notre voyage sur le lac commence mal FâchéFâchéFâché.
Nous prenons notre premier bain dans le lac pour essayer de nous déséchouer et heureusement que nous naviguions au ralenti hélice relevée plus de peur que de mal et nous trouvons notre emplacement pour la nuit à 18h45. Pose des 2 ancres, rangement du bateau (il faut prendre ses marques), apéro puis diner dodo à 20h50, bercés par les flots Clin d'oeilCoolCoolCool.

J20 –mercredi 30 mai
Réveil 5h40, petit déjeuner et départ à 7h15 (bien qu'en Utah, nous avons conservé l'heure de l'Arizona car nous devons repasser à Page et il n'est pas très compliqué d'ajouter une heure Clin d'oeil ).
Nous remontons le chenal en suivant les bouées, avec parfois quelques petites difficultés de navigation, notamment du côté de Gregory Butte (visiblement nous ne sommes pas les seuls, un houseboat qui nous suit a les mêmes hésitations que nous).
Les 2 GPS que nous avons ne nous servent à rien, le Tomtom étant complètement paumé (ça, je m'en doutais) et le Colorado (GPS de rando) n'est pas prévu pour aller si vite nous nous dirigeons donc uniquement avec nos cartes et la boussole. À un moment, nous manquons une bouée et faisons une incursion dans Wetherhill Canyon, mais reprenons rapidement le bon cap. Quel plaisir de naviguer entre ces falaises de grès, nous ne regrettons pas du tout l'investissement (non négligeable) que représentent ces 5 jours.
Nous arrivons à Dangling Rope à 9h17 pour y faire le plein c'est la seule station sur le lac hormis les 3 marinas et il est vivement conseillé Clin d'oeil de s'y arrêter. Mais le prix du gallon est un peu plus élevé (5,42$) que sur la « terre ferme ». Nous en prenons tout de même 22 gallons soit environ 120$.
Nous repartons à 9h35 et, après un court arrêt à Eye Arch, près de la bouée 52, nous atteignons Reflection Canyon à 10h28 il nous a donc fallu pratiquement 3h de navigation depuis Labyrinth Bay, mais nous étions à « petite vitesse » de croisière et les arrêts photos assez nombreux (pour info, nous sommes un peu au nord de Rainbow Bridge, pratiquement en face de l'embouchure de la San Juan River).
J'ai découvert la photo de Michael Melford sur Reflection Canyon en 2008 et, depuis, cet endroit était devenu un but mythique, même si je sais que les conditions (hauteur d'eau notamment) ne sont plus les mêmes. Nous n'y faisons qu'une brève halte car nous reviendrons au retour.
Incursion dans Llewellyn Gulch puis nous arrivons à Hole in the Rock à 12h15.
Connaître l'histoire, c'est bien, et on imagine les pionniers mormons descendant la pente escarpée, retenant de toutes leurs forces leurs chariots. Du moins, on croit imaginer mais quand nous avons vu la descente (sans la partie immergée), j'ai crié au fou. Il faut le voir pour le croire et, même encore maintenant, je reste estomaqué.
Nous trouvons un peu d'ombre juste à côté et faisons la pause déjeuner quel spectacle de voir ces falaises plonger verticalement dans l'eau, la surface à peine ridée par les rares bateaux qui passent au loin.
Nous repartons à 13h49 et, à peine une courbe plus loin, nous entrons dans Escalante River, point le plus nord de notre navigation. Les canyons se suivent les uns après les autres tout d'abord Indian Creek, juste à gauche en entrant, puis Clear Creek avec, au bout, Cathedral in the Desert et enfin Davis Gulch avec La Gorce Arch. Impossible de décrire en quelques mots notre ressenti, mais nos yeux brillent, pétillent. Que du bonheur !
En sortant de Davis Gulch, notre attention est attirée par une bouteille plastique qui semble immobile, au lieu de dériver avec le vent approche lente et, effectivement, il s'agit d'une bouée « pirate » signalant un énoooorme plateau rocheux à peine immergé j'imagine les dégâts en cas d'impact.
Nous passons rapidement devant Three Roof, le site étant maintenant interdit, et continuons vers Garces Island, à l'embouchure d'Explorer Canyon nous n'irons pas plus haut dans Escalante River. Incursion rapide dans ce dernier où nous irons randonner demain à l'aube, puis retour à l'ile où nous jetons l'ancre non loin d'un houseboat quelques scooters se baladent dans les parages. Bain, apéro, repas et dodo.

J21 –jeudi 31 mai
Lever 6h15 et départ une heure plus tard pour Explorer Canyon (juste un bras d'Escalante River à traverser). Nous remontons le plus loin possible puis nous amarrons d'abord sur la rive gauche mais, finalement, préférons la droite. Départ à 8h10, un peu de grimpette et de recherche de piste, le début étant assez mal tracé mais ça se calme rapidement nous longeons le canyon, rempli de troncs d'arbres et après un ou deux demi-tour pour piste perdue, nous arrivons au premier panel de pétroglyphes à 8h45 puis à Zane Gray Arch à 9h18. À 9h32, après quelques autres pétro, nous sommes presque au fond du canyon et faisons demi-tour (mauvaise lecture de la doc, il restait un panel à voir Fâché).
Quelques photos, un peu d'eau et nous continuons arrivée au bateau à 10h40 avec 5,130 km au podo. Nous nous déchaussons sur la plage arrière du bateau, nos chaussures étant pleine de sable, et dégustons une boisson bien fraiche sortie de la glacière la rando était pratiquement en plein soleil, orientée plein est.
Départ à 11h35 pour Willow Gulch en espérant, si possible et pas trop loin, atteindre Broken Bow Arch que nous n'avions pas pu voir en 2009 cause gros risque d'orage.
Nous remontons le plus loin possible mais, alors que l'hélice soulève des nuages de boue, nous ne voyons pas comment continuer, même en mettant notre « annexe » à l'eau : trop de branchages et pas de sentier visible sur les rives.
Nous faisons demi-tour à 12h45 et déjeunons, arrêtés à l'ombre d'un grand pan de falaise nous crevons de soif et, le thermomètre faisant partie de la voiture, nous n'avons pas d'idée mais il fait très chaud.
Nous redescendons maintenant l'Escalante River puis le Colorado pour regagner Reflection Canyon où nous allons passer la nuit, suivant les conseils de Michael Kelsey. Après maman cane et ses canetons, nous arrivons à l'extrémité navigable du canyon. Un bon bain et je pars, seul, explorer le haut du canyon il y a des pétroglyphes sur la rive gauche. Mais après avoir essayé de traverser plusieurs fois (je m'enfonce beaucoup), marché longuement dans du sable mou, je fais demi-tour et rentre au bateau, ayant même perdu le cache de mon objectif pendant la traversée d'un « gros buisson ». Dans la langue d'eau voisine, inaccessible tant à pied qu'à la nage tant les buissons sont denses, de grands claquements sur l'eau des castors ? Nous n'aurons jamais la réponse.

J22 –vendredi 1er juin
Lever 5h30 nos « castors » de la veille continuent leur bruitage mais toujours impossible de les apercevoir, même avec le bateau tant la « plage de Kelsey » est très encombrée d'arbres et arbustes.
Sur l'eau, nous retrouvons maman cane et sa petite famille, pratiquement sous des ruines perchées dans une alcôve.
À 7h39, nous nous arrêtons au confluent interne pour essayer de grimper et d'avoir une vue « à la Michael Melford » Clin d'oeil. Premier essai, je rate, la grimpette est rude et je n'ai pas envie de me casser la figure second essai, je pousse un peu et Isabelle réussit à passer la première difficulté et continue à monter. Peine perdue, les falaises du virage suivant masquent la vue, il faudrait monter plus haut. Isabelle préfère que je la récupère avec le bateau de l'autre côté de la pointe, la descente lui paraissant plus facile via un éboulis de roches. Elle finit malgré tout, heureusement sans mal, dans l'eau jusqu'à la ceinture en essayant de monter sur le bateau Clin d'oeilCoolCoolCool. Et cela finit par un bain total pour nous deux.
Le temps de nous sécher, de nous changer, il est déjà 8h45 trop tard pour essayer un autre endroit car notre planning est assez serré. Nous repartons donc tranquillement vers la sortie du canyon que nous atteignons 15 minutes plus tard il faut bien faire quelques photos.
Nous continuons la descente du Colorado et 20 minutes après entrons dans Twilight Canyon l'entrée n'est pas indiquée mais est juste au nord de la bouée 51. Nous le remontons jusqu'à la fourche, en passant par Twilight Arch et cette balade est très agréable attention cependant, dans un virage, un rocher affleure presque la surface.
Retour dans le chenal à 10h20 et nous le traversons pour entrer, un peu plus bas, dans Forbidding Canyon et le non moins célèbre Rainbow Bridge.
À 10h50, nous sommes amarrés au ponton un américain avec qui nous discutons nous fait visiter son bateau, autrement mieux que le notre : un Chaparall Signature 260 belle bête ma foi.
Retour au bateau à 11h45 après avoir discuté avec une ranger qui nous a accompagnés presque sous le pont (il est interdit de passer dessous, par respect pour les croyances Navajo). Nous retournons dans Forbidding Canyon et trouvons un coin à l'ombre (ils ne sont pas légion à cette heure Clin d'oeil ). Ancrage réussi au second essai et bain aussitôt, histoire de nous rafraichir Cool.
Pendant qu'Isabelle prépare le repas, je vérifie l'hélice de près et constate quelques petites marques et déformations (aurions-nous tout de même heurté la roche ?) dans le doute, j'attrape un morceau de grès et peaufine l'arrête. Après 30 minutes de « ponçage », cela me paraît très bien.
Repartis à 14h20 vers le fond du canyon, mais il faut nous arrêter par manque d'eau et trouvant le sable trop mou pour une marche agréable, nous faisons demi-tour.
À 15h04, nous entrons dans Cascade Canyon, le canyon le plus « slot » que nous ayons eu jusqu'à présent demi-tour 25 minutes plus tard et nous enchainons avec Cathedral Canyon, long canyon où les parties étroites alternent avec des zones plus larges par endroit, pas plus de 50 cm de chaque côté du bateau. Nous faisons demi-tour à 16h18 et continuons dans Mountain Sheep Canyon avec des falaises moins hautes que précédemment, mais très étroit aussi et sinueux sur la fin, tellement que nous préférons faire demi-tour avant d'y être coincés.
À 17h20, nous jetons l'ancre pour la nuit un peu plus loin que l'embouchure de Mountain Sheep Canyon (vers la bouée 44), les plages étant assez rares.
Bain, écriture de cartes postales, diner et dodo. J'étrenne un nouveau couchage, directement sur le siège du bateau il y fait nettement plus frais que dans la cabine. Un nuage de moucherons « stationne » jusqu'à l'arrière du taud du bateau cela fait un bruit impressionnant mais ils ne viennent pas trop nous déranger, ouf !

J23 –samedi 2 juin
Lever 5h30 nous avons mal dormi, le vent n'ayant pas arrêté de tourner pendant la nuit, le bateau de taper sur le sable et les vagues de clapoter contre la coque.
Les moucherons de la veille sont toujours là et, avant qu'ils se mettent à nous déranger, nous levons le camp (heu, les ancres plutôt Clin d'oeil ). Nous allons un peu plus bas sur le chenal, juste avant l'entrée de Dangling Rope Marina. Le ciel est très nuageux, avec une bonne brise, et nous recevons même nos 3 premières gouttes de pluie les 2 ancres mouillées, nous pouvons petit déjeuner tranquillement. Mais pour repartir, c'est une autre histoire, une des ancres est enraguée et rien à faire je me mets à l'eau et effectue une petite apnée d'environ 6 mètres pour la décoincer. Nous arrivons à la marina à 7h25 mais elle n'ouvre qu'à 8h. De toute façon, il faut refaire le plein, le niveau de carburant étant très bas.
Nous discutons avec Jessica, ranger qui s'occupe de nous et des pompes : 5,42$ le gallon, 71 gallons pour un réservoir de 75 Angélique et une facture de 384$ et des cacahouètes. Il y a aussi une petite supérette où nous achetons 1 sac de glaçons de 5kg (5,25$, tout est cher sur le lac) notre glacière a un peu de mal à étaler avec cette chaleur, n'étant branchée que quand on navigue et nous devons aussi recharger les batteries de nos appareils photos (nous n'avons pas pris notre multi-prises 12V).
Le soleil est revenu et il ne subsiste que quelques petits nuages blancs température annoncée par Jessica 39°C (102°F) et du vent jusqu'à 18 mph de Ouest Sud-ouest pour la nuit.
Nous repartons et, peu de temps après, nous entrons dans Rock Creek Bay que nous parcourons, allant même nous baigner tout au fond vers 10h50 très agréable. Par contre, on voit que c'est le week-end et que nous sommes moins loin de Wahweap Marina car le nombre de bateaux et de scooters est nettement plus élevé.
À 11h38, nous entrons dans West Canyon et, après un peu de navigation parmi les superbes falaises « rouges », nous nous ancrons pour déjeuner à l'ombre. À coté de nous, un campement vide pour l'instant, avec 2 chiens pour le garder un bateau viendra, peu de temps après, et repartira assez rapidement.
Nous repartons à 13h30 et à peine 15 minutes plus tard arrivons au fond du canyon. Demi-tour et, rapidement, nous retrouvons un « canard » aperçu à l'aller : séance photos. Un peu après, un wash (sec) en hauteur nous montre, vu la plage en dessous, les dégâts qu'il peut occasionner.
Vers 14h30, nous passons, à la sortie de West Canyon, directement à Face Canyon mais il faut faire très attention car il n'y a pratiquement pas de fond c'est donc au ralenti et embase relevée au maximum que nous passons entre Gregory Butte et la rive gauche. C'est ce passage qui nous avait « intrigué » à l'aller un bateau venant en sens inverse nous demande s'il peut passer mais fait finalement demi-tour. Ce sera sans doute le chenal dans quelques centaines d'années Clin d'oeil . Pendant notre passage, nous apercevons des chevaux (navajos ?) sur la rive.

Nous passons la bouée de Face Canyon à 14h39 l'entrée du canyon est large et les falaises assez éloignées mais le spectacle est toujours aussi beau. Le canyon se rétrécit à vue d'œil et à 15h, nous sommes stoppés au fond de la branche gauche, il n'y a plus d'eau. Nous continuons à pieds pour essayer de voir Diagenetic Arch nous allons jusqu'au bout du slot canyon et grimpons un peu pour essayer d'apercevoir quelque chose. Rien, sauf peut-être là, à l'est-sud-est il nous faudra vérifier sur les photos (c'était bien l'arche).

Nous revenons au bateau et commençons à chercher un plage pour la nuit, bien orientée par rapport au vent annoncé (face au sud-ouest). Première tentative à la sortie (à gauche) de Face Canyon mais ce n'est pas bon, que de la roche. Nous quittons donc Face Canyon pour Padre Bay, au programme du lendemain et trouvons un emplacement sur du sable, pratiquement entre 2 houseboats dans Kane Creek Canyon.
Il fait très chaud et nous avalons 1 litre de jus d'oranges en moins de 5 minutes un bon bain nous fait du bien et ensuite, apéro, diner et dodo à 20h30 avec un vent très chaud et du mal à nous endormir. Deux heures plus tard, un coup de « pétard » claque sèchement : un orage ? Nous ne saurons pas. Le vent se calme dans la nuit.

J24 –dimanche 3 juin
Réveil à 6h10, « mer » d'huile et ciel clair. Petit déjeuner et départ à 7h40. Nous nous baladons dans Padre Bay puis Padre Canyon où nous essayons de voir s'il est possible de gagner Gunsight Bay via Gunsight Pass : peine perdue, la passe est à plusieurs mètres au-dessus du niveau de l'eau. Nous sortons de Padre Bay pour entrer dans Gunsight Bay à 8h48 cette baie est celle qui se trouve en contrebas d'Alstrom Point et nous reconnaissons bien les sites aperçus la semaine dernière. Comme nous sommes en week-end, de nombreux bateaux y ont passé la nuit. Petit bain en fond de baie avant de reprendre la route pour Navajo Canyon où nous entrons à 9h13. Un peu avant, nous croisons le sillage de plusieurs bateaux filant bon train et, patatras, notre glacière se renverse.
Vers 10h, nous atteignons les ruines et nous prenons un bain à leurs pieds puis demi-tour et arrêt à Navajo Arch en haut de la falaise nous l'avions cherchée à l'aller sans succès.
Nous sortons vers 11h de Navajo Canyon pour gagner Antelope Canyon, notre dernière visite sur le lac.
À 11h36, nous atteignons le fond du canyon et beachons sacs à dos enfilés, nous sautons du bateau pieds nus à cause de l'eau et courrons vers l'ombre tant le sable est brûlant. Nous partons randonner dans Antelope Canyon à 12h33 dès le début, de gros tas de débris montrent bien le niveau de l'eau en hiver. Nous sommes maintenant dans une zone ressemblant un peu à Lower Antelope Canyon, mais en moins haut et moins serré tout de même très joli. Dans un recoin, à l'ombre, un oiseau blessé nous appelle que faire ? Nous décidons de laisser faire la nature.
Vu l'heure, le soleil est presque à la verticale et il fait chaud, très chaud et pratiquement aucune ombre demi-tour un peu après Est Fork et retour au bateau à 13h05 (3,750 km au podo).
Je suis à peine sur le bateau et Isabelle toujours sur le sable qu'un bateau promeneur de touristes arrive (1 seul passager à bord) son fond plat lui a permis de venir jusque là, mais il prend pratiquement toute la largeur du canyon. Je finis de rentrer les sacs à dos à bord et dépose rapidement les chaussures d'Isabelle sur le taud. Et là, un dialogue de sourd s'engage le pilote me demande si je suis enlisé, si j'ai besoin d'aide. Je le remercie, lui dit que non et attends qu'il recule pour me laisser le passage. Il finit par me demander ce que j'attends Isabelle pousse sur le bateau et j'avance donc d'une cinquantaine de centimètres, jusqu'à le toucher et j'attends. Il lui faudra bien 10 minutes pour comprendre que, s'il ne recule pas, je ne pourrais pas passer. Encore un qui a eu son permis bateau dans un baril de Bonux Clin d'oeil.
Nous sortons enfin d'Antelope Canyon et trouvons une petite plage, sur la gauche du chenal, pour nous baigner et déjeuner. Isabelle me demande où sont ses chaussures. Et « me.de » Fâché elles sont restées sur le taud (à cause de l'autre couillon qui n'avait qu'à attendre 2 minutes que l'on parte) et, avec les sillages des bateaux dans le chenal, ont dû tomber à l'eau : bilan, une paire de chaussures de randonnée de perdues, avec des semelles orthopédiques qui plus est FâchéFâchéFâché.
Nous arrivons à la marina à 15 heures, vidons le bateau et je pars chercher la remorque il fait 32°C. À16h12, la remorque est dans l'eau (il a fallu attendre à l'entrée du parc, de nombreuses voitures avec bateau faisant la queue) et nous quittons la marina à 16h50 après avoir lavé et nettoyé un peu le bateau. Nous refaisons le plein à Greenhaven avec un carburant à 3,899$ le gallon au lieu de 5,42 à Dangling Rope intéressant surtout que nous en mettons 54 gallons.
On rend le bateau à notre loueur inspection, tout est ok, sauf le wc chimique (Port-a-potty) dont ils veulent nous facturer le nettoyage (50$). Coup de gueule, vérification, il est bien propre (nous l'avions rincé 3 fois à la marina) mais, la chaleur aidant, le réservoir sent un peu logique, non !
À 17h45, nous quittons Big Water et regagnons Page et notre location chez Debbie's ; nous arrivons à 18h06 avec 36°C. Nous déchargeons la voiture, allons faire des courses et (re) dinons au Fiesta Mexicana. Préparation de taboulé pour les jours suivants, cuisson de nouilles pour bolognaise, d'œufs durs et, enfin, bain et douche. Dodo vers 1h du matin.

J25 –lundi 4 juin
Debout à 6h15, petit déjeuner, réorganisation des bagages, préparation de la voiture et nous quittons le motel à 10h20, direction Safeway puis Wallmart. Nous finissons par trouver une paire de chaussures pour Isabelle (hideuses, flashy, horriblement chères – 150$ et même pas des vraies chaussures de randonnée) et nous prenons la route à 11h15 et 33°C . Initialement, j'avais prévu de prendre la 89 et à The Gap, de traverser la réserve Navajo pour rejoindre la 98 à Kaibito. Ce sera pour une autre fois et nous partons directement sur la 98 nous faisons le plein à Black Mesa, un peu avant Kayenta.
Nous prenons la 464 vers Monument Valley pour quelques photos d'Agathle Peak à 13h20 et 34°C, toujours pas déjeuné et nous ne trouvons pas d'ombre. Petite discussion avec des français qui hésitent à rentrer sur les terres navajos mais nous, nous y allons et faisons le tour de El Capitan (Agathle Peak). Nous repartons et nous nous arrêtons au pied de Church Rock en plein soleil et déjeunons dans la voiture avec la clim. Il fait 34°C.
Nous repartons à 15h17, toujours sur la 160 direction Boundary Buttes et là, nous nous paumons sur la piste et revenons sur la 191 puis finissons par retrouver le chemin ensuite, direction l'Utah et la 163 (non loin de Bluff). À 17h25, nous arrivons à l'entrée de la piste Butler Road la barrière est fermée, mais 2 4x4 sont juste devant nous et l'ouvrent, nous laissant le soin de la refermer. Rapidement, nous arrivons sur le parking du trailhead pour Wolfman Panel où nous passerons la nuit. Un fort vent de sable bouche totalement l'horizon. Dodo à 20h08.

Fin de la première partie.
alain-pierre

carnet 2012 : http://voyageforum.com/...mpte-rendu_D5503497/
USA 2015 : http://isap29.free.fr/...ire-prevu_Global.kml
Site : http://isap29.free.fr/site_web/index.html
Haut de la page
Trois14
Lyon, France

Photo/image personnelle du membre Trois14.


1 970 messages
Inscrit le 17 mars 2006
À: Isap29  25 août 2012 à 13:50 (modifié le 25 août 2012 à 14:41)

Re: 60 jours au Sud-Ouest américain - compte-rendu

2 de 226 messages · 11 397 affichages · Partager 

  Répondre   Signaler
 
Bonjour Alain Pierre et Isabelle

Je découvre le debut de votre carnet de cet été, et m'y suis plongé sans attendre.
Mais il faudra que j'y revienne en prévoyant beaucoup de temps, car le nombre d'endroits que je ne connais pas est impressionnant, et il y a manifestement d'excellentes idées à piquer (encore que votre technique de voyager et surtout de dormir dans la voiture n'importe où, vous permet d'aller dans des coins inaccessibles autrement).

Manifestement on va prendre du plaisir avec ce carnet, surtout si vous introduisez des photos plus tard.

Quelques remarques au hasard.

 Messe gospel pour nous dans LA 

Où allez vous à LA. Est-ce bien (pour le spectacle) ?

 Amboy Crater (où nous ne devions faire qu'une brève halte) que nous zapperons 

C'est rigolo, parceque j'ai eu le même comportement que vous moins d'un mois plus tard (début juin). Mais à ma décharge, il faisait au moins 45°C, et la marche entièrement au soleil m'a fait hésiter.

 South Kaibab Trail jusqu'à Cedar Ridge 

Est ce que vous avez trouvé cette ballade (surtout le retour) difficile et pentue ?

 Ha Ho No Geh Canyon : la piste commence par une longue descente puis, assez rapidement, nous amène dans des paysages quasiment identiques aux précédents 

Cela signifie-t-il que Ha Ho No Geh n'amène rien de plus que les points de vue de Coal Mine Canyon ?

 White & Red Canyon ..... problèmes avec les indiens Hopis Triste (nous sommes sur leurs terres et il faut obligatoirement un guide indien 

Je ne savais pas qu'ils étaient prets à y accompagner des touristes.

 Toroweap 

Quel dommage que vous n'ayez pas pu avoir de soleil au sunrise !

 Alstrom Point 

Compte tenu du temps que vous avez mis pour revenir depuis le deuxième point de vue, et de la difficulté du trajet en voiture sur les rochers, je me demande s'il n'est pas plus sage de faire le dernier mile à pied.

Enfin, de votre ballade en bateau, comme vous, c'est Reflection Canyon qui m'a attiré de suite.
Mais la célèbre vue de Melford (J'ai moi aussi souvent fantasmé devant cette photo. Elle a même été jusqu'à servir d'avatar à certains Clin d'oeil) est difficilement accessible. D'abord il faut que le niveau du lac soit extrèmement bas, or il a pas mal remonté depuis 2-3 ans. Et par la terre, l'accès (depuis la HITR rd) est particulièrement pénible. Voir ICI.

Bref, un carnet qui vaut la coup d'être suivi et étudié en détail.

JP
De l'Alaska à l'Arizona : contrastes. Voir http://voyageforum.com/...post=4396533#4396533
Haut de la page
Pong
France

Photo/image personnelle du membre Pong.
Description: "Le Rêve" (Wynn-Vegas) "There are two kinds of spurs, my friend. Those that come in by the door; those that come in by the window."


5 222 messages
Inscrit le 4 fév. 2005
À: Isap29  25 août 2012 à 15:14 (modifié le 26 août 2012 à 2:06)

Re: 60 jours au Sud-Ouest américain - compte-rendu

3 de 226 messages · 11 185 affichages · Partager 

  Répondre   Signaler
 
Bonjour Alain-Pierre,
Merci pour ce super compte-rendu très complet !
Ce qui m'a fait plaisir, qu'au milieu de plein de noms d'endroits qui me sont inconnus,
vous ayez pris le temps d'aller revoir Horseshoe Bend à Page ! Clin d'oeil
Du coup, je vais revoir les photos maintenant que j'ai lu le récit...
Merci encore, ça fait rêver, Angélique
et ça donne des idées (encore !) pour de futurs voyages ! Cool
PS : Bravo pour les 6 m d'apnée ! Surpris
Pong
Conseils pour circuits dans l'Ouest américain : http://voyageforum.com/...ain_resume_D5303777/
Haut de la page
Seb6210
France

Photo/image personnelle du membre Seb6210.
Description: Match yankees vs mets juin 2012


978 messages
Inscrit le 17 août 2010
À: Isap29  25 août 2012 à 23:07

Re: 60 jours au Sud-Ouest américain - compte-rendu

4 de 226 messages · 11 135 affichages · Partager 

  Répondre   Signaler
 
Super compte rendu Isap.
Le budget global du voyage etait de combien?L'a tu depassé?
A tu une photo de l'installation de ton campement dans la voiture?

Sourire
Haut de la page
Haut de la page
Isap29
Bretagne, France

Photo/image personnelle du membre Isap29.
Description: Reflection Canyon (Lac Powell - Michael Melford))


3 488 messages
Inscrit le 2 sep. 2008
À: Seb6210  26 août 2012 à 2:13

Re: 60 jours au Sud-Ouest américain - compte-rendu

5 de 226 messages · 11 128 affichages · Partager 

  Répondre   Signaler
 
Bonjour Seb,

 Le budget global du voyage etait de combien? 

Je l'avais déjà donné dans une discussion précédente, mais effectivement, il a sa place ici ; je fais donc un coupé-collé :

 comme promis à certains, voici un bilan financier rapide et arrondi de notre voyage :

Bilan financier de 60 jours dans l'ouest des usa pour un couple, en euros. La conversion $==>€ a été faite sur une moyenne des taux obtenus (1€=1.39$) :

Transport : 6 460 €
dont Avion : 2 280
dont Voiture : 3 060
dont Carburant : 1 120

Bateau : 1 850 €
dont location : 1 230 (pour 5,5 jours)
dont Carburant : 540
dont Annexe plastique : 45
dont cartes : 35

Hébergement : 1 200 €
dont camping : 210
dont hôtel : 990

Nourriture : 1 550 €
dont courses alimentaires : 1 100
dont resto (8 fois) : 450

Visites : 950 €
dont Pass : 80$
dont Hélico Grand Canyon : 465$
dont Avion Moab : 594$

Souvenirs (cartes postales, livres et dvd) : 260 €
Matos camping : 160 € (glacière, table et chaises)
Divers : 360 € (dont 115 de chaussures)

Total : 12 790 € 

 L'a tu depassé? 

Seuls les points principaux étaient définis et ont été respectés (location de voiture et de bateau et quelques rares nuits d'hôtels, avion, hélico). De toute façon, partir 60 jours signifie aussi des risques augmentés de "dérapage" de toutes sortes (santé, météo, voiture, ...) et donc il faut avoir une certaine marge de manœuvre. Comme la préparation du voyage a duré 3 ans, nous avons eu aussi du temps pour économiser Clin d'oeil. Et les dépenses ont aussi été étalées (par exemple j'ai commencé à racheter des $ en 2010 - à 1.475 CoolCoolCool ; nous payons pratiquement tout en liquide).

 A tu une photo de l'installation de ton campement dans la voiture? 

Regarde sur la galerie Picasa, album 02_Mojave, photos 18 à 23 :
  • 20 : position jour,
  • 21 : position nuit
  • 22 : nuit, siège chauffeur,
  • 23 : nuit, siège passager.
alain-pierre

carnet 2012 : http://voyageforum.com/...mpte-rendu_D5503497/
USA 2015 : http://isap29.free.fr/...ire-prevu_Global.kml
Site : http://isap29.free.fr/site_web/index.html
Haut de la page
Senmout
Saint Donat ( Drôme), France

Photo/image personnelle du membre Senmout.


1 485 messages
Inscrite le 4 avr. 2004
À: Isap29  26 août 2012 à 3:37

Re: 60 jours au Sud-Ouest américain - compte-rendu

6 de 226 messages · 11 103 affichages · Partager 

  Répondre   Signaler
 
Merci pour cet excellent carnet de voyage Clin d'oeil.
Le secret du bonheur est de regarder toutes les merveilles du monde
Haut de la page
Itat
Nîmes, France

Photo/image personnelle du membre Itat.
Description: Crater Lake National Park - Discovery Point - Juin 2011


14 315 messages
Inscrit le 1 oct. 2008
À: Isap29  26 août 2012 à 4:44

Re: 60 jours au Sud-Ouest américain - compte-rendu

7 de 226 messages · 11 050 affichages · Partager 

  Répondre   Signaler
 
Salut Alain Pierre

Waouh pratiquement que des sites que je ne connais pas! Et même des sites où je n'irai probablement jamais, je pense notamment à toute la partie bateau sur le Lac Powell! Je vais maintenant aller jeter un oeil à ta galerie photos sur picasa, ce que je n'avais pas fait jusqu'à présent.

Je suis très impressionné par le côté aventurier de votre expédition de 5 jours sur le Lac Powell! Notamment la partie apnée Fou et puis l'orientation qu'il faut avoir pour ne pas se pommer dans tous ces canyons Surpris, enfin bon j'imagine que la préparation a été à la hauteur aussi!
Et puis j'ai frémi à chaque fois que tu parlais de ces rochers affleurant et me suis demandé que faire en cas d'accident dans ces cas là, j'imagine que comme pour une location de voiture, tu étais blindé d'assurances!

Bon, je vais voir les photos maintenant, mais je crois que je vais particulièrement aimer celles du Lac Powell où je n'irai jamais Tire la langue

Merci de relater tes aventures avec autant de détail, ça va donner des idées à beaucoup je pense Sourire

@++
Mon blog pour préparer son voyage dans l'Ouest américain: http://west-usa-dream.blogspot.com/
Haut de la page
Isap29
Bretagne, France

Photo/image personnelle du membre Isap29.
Description: Reflection Canyon (Lac Powell - Michael Melford))


3 488 messages
Inscrit le 2 sep. 2008
À: Trois14  26 août 2012 à 5:16

Re: 60 jours au Sud-Ouest américain - compte-rendu

8 de 226 messages · 11 040 affichages · Partager 

  Répondre   Signaler
 
Bonjour Jean-Pierre,

 d'excellentes idées à piquer 

C'est l'intérêt des carnets Clin d'oeil.

 dormir dans la voiture n'importe où, vous permet d'aller dans des coins inaccessibles autrement 

on aurait aussi pu planter une tente .

 Où allez vous à LA. Est-ce bien (pour le spectacle) ? 

Je vais demander à nos amis car ce sont eux qui nous y ont conduits. Par contre, je n'ose parler "spectacle", cela pouvant être mal interprété Angélique. Mais que l'on soit croyant ou pas, on ne peux pas rester insensible devant la ferveur qui se dégage ; après, c'est vrai que la "vue" est intéressante. Par contre, pas de photos car cela nous aurait paru déplacé.

 Est ce que vous avez trouvé cette ballade (surtout le retour) difficile et pentue ? 

Aucun entrainement depuis 3 ans donc ce fût un peu difficile Clin d'oeil mais il suffit d'y aller calmement. La pente c'est surtout pénible à la descente ; à la remontée, il ne faut pas hésiter à s'arrêter souvent (pour prendre des photos par exemple Clin d'oeilCoolCoolCool ; pas belle l'excuse !), boire, grignoter éventuellement. Et puis, palier après palier, on finit par arriver en haut.

 Cela signifie-t-il que Ha Ho No Geh n'amène rien de plus que les points de vue de Coal Mine Canyon ? 

Je ne dirais pas ça ; Coal Mine Canyon est superbe et faisable avec n'importe quel véhicule ; Ha Ho No Geh, c'est plutôt un complément et il faut un 4wd. En conclusion, si tu n'as qu'une Berline : Coal Mine, si tu as un SUV ou 4wd et pas de temps, idem ; si tu as du temps, tu fais les 2. Tu peux aussi demander au Spartiate, je crois qu'il connait bien le coin.

 Je ne savais pas qu'ils étaient prets à y accompagner des touristes. 

Comme quoi, tout ce qu'on dit ou écrit peut être interprété de façon différente Clin d'oeil. je n'ai pas voulu dire ça, seulement que toute balade chez les Hopis devait être accompagnée ; donc, si tu n'es pas accompagné, tu es en "fraude" et ils peuvent ne pas apprécier.

 je me demande s'il n'est pas plus sage de faire le dernier mile à pied. 

En même temps, je ne suis pas Fangio et j'ai vu des locaux (ailleurs) dévaler à fond les ballons des pistes que j'aurais pris au pas!
Mais nous nous sommes aussi baladé sur la mesa avec la voiture avant de trouver "notre" emplacement. Et puis, rentrer à pied après le coucher du soleil, c'est peut_être risquer de se tordre une cheville. Et puis cela fera diner tard Cool. Mais je sais que certains rentrent même sur Page après le coucher du soleil, donc tout est faisable (moi, je ne l'aurais pas fait).

 Bref, un carnet qui vaut la coup d'être suivi et étudié en détail. 

Merci Gêné, mais c'est aussi un de ses buts.
alain-pierre

carnet 2012 : http://voyageforum.com/...mpte-rendu_D5503497/
USA 2015 : http://isap29.free.fr/...ire-prevu_Global.kml
Site : http://isap29.free.fr/site_web/index.html
Haut de la page
Haut de la page
Isap29
Bretagne, France

Photo/image personnelle du membre Isap29.
Description: Reflection Canyon (Lac Powell - Michael Melford))


3 488 messages
Inscrit le 2 sep. 2008
À: Pong  26 août 2012 à 8:40

Re: 60 jours au Sud-Ouest américain - compte-rendu

9 de 226 messages · 11 003 affichages · Partager 

  Répondre   Signaler
 
Bonjour Pierre,

 vous ayez pris le temps d'aller revoir Horseshoe Bend à Page ! 

Passant devant, ce serait dommage de ne pas s'y arrêter Cool. C'est toujours aussi beau et quasiment sans effort.

 ça donne des idées 

L'intérêt des carnets Clin d'oeil.

 Bravo pour les 6 m d'apnée 

Ce n'est rien, à une époque, je chassais à plus de 10 mètres. Là, il s'agissait simplement de descendre le long du mouillage et de décoincer l'ancre.
alain-pierre

carnet 2012 : http://voyageforum.com/...mpte-rendu_D5503497/
USA 2015 : http://isap29.free.fr/...ire-prevu_Global.kml
Site : http://isap29.free.fr/site_web/index.html
Haut de la page
Isap29
Bretagne, France

Photo/image personnelle du membre Isap29.
Description: Reflection Canyon (Lac Powell - Michael Melford))


3 488 messages
Inscrit le 2 sep. 2008
À: Itat  26 août 2012 à 8:45

Re: 60 jours au Sud-Ouest américain - compte-rendu

10 de 226 messages · 11 001 affichages · Partager 

  Répondre   Signaler
 
Bonjour Thibaud (re),

 que des sites que je ne connais pas 

Encore des voyages en perspective Cool.

 l'orientation qu'il faut avoir pour ne pas se pommer dans tous ces canyons 

Là, je reste toujours ébahi ; pas de compas dans le bateau. heureusement que nous avions notre boussole. Ensuite, avec les cartes, ce n'est pas trop difficile.

 que faire en cas d'accident dans ces cas là, j'imagine que comme pour une location de voiture, tu étais blindé d'assurances! 

Là, c'est simple, tu prends ton gilet de sauvetage et tu l'agites quand un bateau passe (dixit Jessica la ranger). Pour les assurances, c'est clair : rien. Comme toi avec ta voiture de loc sur les pistes Clin d'oeilCoolCoolCool.
alain-pierre

carnet 2012 : http://voyageforum.com/...mpte-rendu_D5503497/
USA 2015 : http://isap29.free.fr/...ire-prevu_Global.kml
Site : http://isap29.free.fr/site_web/index.html
Haut de la page
Itat
Nîmes, France

Photo/image personnelle du membre Itat.
Description: Crater Lake National Park - Discovery Point - Juin 2011


14 315 messages
Inscrit le 1 oct. 2008
À: Isap29  26 août 2012 à 8:59

Re: 60 jours au Sud-Ouest américain - compte-rendu

11 de 226 messages · 9 152 affichages · Partager 

  Répondre   Signaler
 
 Pour les assurances, c'est clair : rien 

SurprisSurprisSurpris et si par malheur tu pètes le bateau? Angélique
Mon blog pour préparer son voyage dans l'Ouest américain: http://west-usa-dream.blogspot.com/
Haut de la page
Bastinj
Belgique

Photo/image personnelle du membre Bastinj.
Description: Grand Falls of Little Colorado(Arizona) avril 2010


5 519 messages
Inscrite le 11 fév. 2009
À: Isap29  26 août 2012 à 9:32

Re: 60 jours au Sud-Ouest américain - compte-rendu

12 de 226 messages · 9 129 affichages · Partager 

  Répondre   Signaler
 
Hello Alain-Pierre,

Voilà un carnet que j'attendais avec impatience.. Un grand merci donc d'avoir si vite présenté cette 1ère partieSourire
Bcp.. bcp ... bcp de nouveautés et donc de nouvelles idées pour un prochain voyage (encore faut-il être sûr de tomber sur un bon 4x4 à la location, ns aussi avions eu un Ford Expedition l'an dernier et en avions été très satisfaits pour faire certaines pistes rendues humides à cause des orages)

Maintenant je pars avec le gros désavantage de ne pas vouloir dormir ds la voiture (j'apprécie trop le confort de dormir ds un bon lit et d'avoir une bonne doucheFou...Et de tte façon , en voyageant à 3 ou 4 personnes, cette formule devient impossible, faute de place). Il y a donc de nombreux endroits qui ns seront inaccessiblesIncertain

Votre étape de 5 jours sur le lac Powell me fait saliver d'envie... mais il semble qu'il faille être breton et avoir une bonne connaissance des bateaux pour s'en sortir sans problème. Tes paroles me refroidissent complètement

l'orientation qu'il faut avoir pour ne pas se pommer dans tous ces canyons Là, je reste toujours ébahi ; pas de compas dans le bateau. heureusement que nous avions notre boussole. Ensuite, avec les cartes, ce n'est pas trop difficile. que faire en cas d'accident dans ces cas là, j'imagine que comme pour une location de voiture, tu étais blindé d'assurances! Là, c'est simple, tu prends ton gilet de sauvetage et tu l'agites quand un bateau passe (dixit Jessica la ranger). Pour les assurances, c'est clair : rien.


Donc, la prochaine fois, si tu penses à organiser un convoi de plusieurs bateaux, fais moi signe... Je m'inscris immédiatementCool


Cela signifie-t-il que Ha Ho No Geh n'amène rien de plus que les points de vue de Coal Mine Canyon ? Je ne dirais pas ça ; Coal Mine Canyon est superbe et faisable avec n'importe quel véhicule ; Ha Ho No Geh, c'est plutôt un complément et il faut un 4wd. En conclusion, si tu n'as qu'une Berline : Coal Mine, si tu as un SUV ou 4wd et pas de temps, idem ; si tu as du temps, tu fais les 2.


Moi je dirais plutôt que la piste menant au Ha Ho No Geh Canyon est vraiment à faire (si on a un SUV) car elle offre bien plus de points de vue (puisque de chaque côté de cette piste, on a vue sur les 2 canyons).. mais c'est vrai qu'on y passe facilement 2-3 heures et qu'il faut donc prévoir au planning une longue visite ds ce coin-là qui est superbe (contrairement à ce qui est noté ds ouestusa, je donne volontiers 3 étoiles à ce site).

Nul doute que je vais lire et relire ton carnet de nombreuses fois ds les prochains mois

Bon courage pour la suiteSourire
Ouest USA 2009 http://voyageforum.com/...post=2800143#2800143
Ouest USA, 04/2010 http://voyageforum.com/...post=3378029#3378029
Sur les pistes en Utah, 07/2011 http://voyageforum.com/...post=4398870#4398870
5ème trip USA, 09/2013 http://voyageforum.com/...post=6186946#6186946
Haut de la page
Haut de la page
Esethi
Paris, France

1 327 messages
Inscrite le 17 avr. 2007
À: Isap29  26 août 2012 à 9:33

Re: 60 jours au Sud-Ouest américain - compte-rendu

13 de 226 messages · 9 118 affichages · Partager 

  Répondre   Signaler
 
Bonjour Alain-Pierre,

Merci pour ce carnet qui me fait découvrir tout un tas d'endroits où je n'irai sans doute jamais, en particulier le lac Powell.
C'est un carnet que l'on lit le crayon à la main, en prenant des notes et en y revenant souvent - ce que je ne manquerais aps de faire, tant il me semble utile.

A bientôt pour la suite...
Christine
Haut de la page
Aiassa
Drôme Provençale, France

Photo/image personnelle du membre Aiassa.
Description: Sur les hauteurs on se sent bien!


615 messages
Inscrite le 6 fév. 2008
À: Isap29  26 août 2012 à 17:31

Re: 60 jours au Sud-Ouest américain - compte-rendu

14 de 226 messages · 9 037 affichages · Partager 

  Répondre   Signaler
 
Merci Alain-Pierre de ce retour d'expérience très précieux, surtout concernant des endroits peu connus. Cela donne envie de les connaitre, surtout si tu en précises la faisabilité.
Pour l'instant je n'ai lu ton journal qu'en diagonale et j'ai un peu feuilleté les albums Picasa mais j'y retournerai car nous aussi allons faire un long périple en septembre et octobre 2013, dans un an.
Ayant déjà réfléchi au trajet, je sais déjà qu'il recoupe un peu le tien et je me permettrai de revenir vers toi le moment venu.
Je suppose que tu mettras des sous-titres aux photos de Picasa, avec le temps? Ce serait chouette!
http://monamerique.fr/
http://monameriqueamoi.wordpress.com/
Haut de la page
Isap29
Bretagne, France

Photo/image personnelle du membre Isap29.
Description: Reflection Canyon (Lac Powell - Michael Melford))


3 488 messages
Inscrit le 2 sep. 2008
À: Itat  27 août 2012 à 2:04

Re: 60 jours au Sud-Ouest américain - compte-rendu

15 de 226 messages · 8 998 affichages · Partager 

  Répondre   Signaler
 
Bonjour Thibaud,

 et si par malheur tu pètes le bateau? 

Euh, tu as posé une question là ? Angélique Chuuuut !
alain-pierre

carnet 2012 : http://voyageforum.com/...mpte-rendu_D5503497/
USA 2015 : http://isap29.free.fr/...ire-prevu_Global.kml
Site : http://isap29.free.fr/site_web/index.html
Haut de la page
Isap29
Bretagne, France

Photo/image personnelle du membre Isap29.
Description: Reflection Canyon (Lac Powell - Michael Melford))


3 488 messages
Inscrit le 2 sep. 2008
À: Bastinj  27 août 2012 à 2:09

Re: 60 jours au Sud-Ouest américain - compte-rendu

16 de 226 messages · 8 649 affichages · Partager 

  Répondre   Signaler
 
Bonjour Jacqueline,

 d'avoir si vite présenté cette 1ère partie 

C'est en partie "de la faute" Clin d'oeil de Thibaud qui m'a mis la pression avec son carnet Clin d'oeilCoolCoolCool.

 la prochaine fois, si tu penses à organiser un convoi de plusieurs bateaux 

Ce n'est tout de même pas neutre, financièrement parlant (pas loin de 2 000 €), donc pas sûr qu'il y aura une prochaine fois.

 Bon courage pour la suite 

Merci ; c'est parti. Rire
alain-pierre

carnet 2012 : http://voyageforum.com/...mpte-rendu_D5503497/
USA 2015 : http://isap29.free.fr/...ire-prevu_Global.kml
Site : http://isap29.free.fr/site_web/index.html
Haut de la page
Haut de la page
Isap29
Bretagne, France

Photo/image personnelle du membre Isap29.
Description: Reflection Canyon (Lac Powell - Michael Melford))


3 488 messages
Inscrit le 2 sep. 2008
À: Esethi  27 août 2012 à 2:11

Re: 60 jours au Sud-Ouest américain - compte-rendu

17 de 226 messages · 8 649 affichages · Partager 

  Répondre   Signaler
 
Bonjour Christine,

 C'est un carnet que l'on lit le crayon à la main, en prenant des notes 

Cela fait plaisir. Gêné
alain-pierre

carnet 2012 : http://voyageforum.com/...mpte-rendu_D5503497/
USA 2015 : http://isap29.free.fr/...ire-prevu_Global.kml
Site : http://isap29.free.fr/site_web/index.html
Haut de la page
Isap29
Bretagne, France

Photo/image personnelle du membre Isap29.
Description: Reflection Canyon (Lac Powell - Michael Melford))


3 488 messages
Inscrit le 2 sep. 2008
À: Aiassa  27 août 2012 à 2:16

Re: 60 jours au Sud-Ouest américain - compte-rendu

18 de 226 messages · 8 648 affichages · Partager 

  Répondre   Signaler
 
Bonjour Annie,

 surtout si tu en précises la faisabilité 

J'ai essayé de le faire ; ne suis-je pas assez précis ? N'hésite pas à me le signaler.

 je me permettrai de revenir vers toi le moment venu 

You're welcome.

 Je suppose que tu mettras des sous-titres aux photos de Picasa, avec le temps? Ce serait chouette! 

J'aimerais bien, mais il faudrait qu'on m'explique comment faire Angélique, car à chaque fois que j'essaye, Picasa me chamboule l'ordre des photos Fâché et ça ne veut plus rien dire.

De toute façon, dès que j'aurai fait le tri des photos, je démarrerai la rédaction du site web et là, il y aura des légendes (comme la dernière fois Clin d'oeil) et la géolocalisation (ça, c'est nouveau).
alain-pierre

carnet 2012 : http://voyageforum.com/...mpte-rendu_D5503497/
USA 2015 : http://isap29.free.fr/...ire-prevu_Global.kml
Site : http://isap29.free.fr/site_web/index.html
Haut de la page
Aiassa
Drôme Provençale, France

Photo/image personnelle du membre Aiassa.
Description: Sur les hauteurs on se sent bien!


615 messages
Inscrite le 6 fév. 2008
À: Isap29  27 août 2012 à 4:01

Re: 60 jours au Sud-Ouest américain - compte-rendu

19 de 226 messages · 8 603 affichages · Partager 

  Répondre   Signaler
 
Pour Picasa, je maîtrise assez bien.
Je trouve que le mieux est de mettre les légendes sur Picasa AVANT le transfert, comme ça elles restent bien et tu peux placer les photos comme tu veux également AVANT le transfert.
Quelquefois je travaille volontairement avec picasaweb.com plutôt que Google Photos qui le remplace d'office maintenant.

Super pour le site et la géolocalisation la plus précise! cela aide!

As-tu vu qu'André met maintenant les points GPS pour les balades en utilisnt Wikiloc et Google Earth, vois
http://www.ouestusa.org/...-art-neddles-reperes
On peut télécharger les points et refaire la balade.
Nota: nous n'avons pas fini notre boulot, c'est en cours.
http://monamerique.fr/
http://monameriqueamoi.wordpress.com/
Haut de la page
JeanMichel54
France

Photo/image personnelle du membre JeanMichel54.
Description: "The Wave" ( Arizona-Utah ) avril 2009 : un rêve de géologue ...


1 652 messages
Inscrit le 20 mai 2007
À: Isap29  27 août 2012 à 11:13

Re: 60 jours au Sud-Ouest américain - compte-rendu

20 de 226 messages · 8 543 affichages · Partager 

  Répondre   Signaler
 
 Comme la préparation du voyage a duré 3 ans, nous avons eu aussi du temps pour économiser Clin d'oeil. Et les dépenses ont aussi été étalées (par exemple j'ai commencé à racheter des $ en 2010 - à 1.475 CoolCoolCool ; nous payons pratiquement tout en liquide). 

Bravo pour ce périple au long cours ! Les conditions , si j' ose dire , plutôt "spartiates" du principal mode d' hébergement que vous avez choisi supposent que vous avez conservé une excellente forme physique ! Clin d'oeil

Une question bassement matérielle : l' extrait de citation ci-dessus signifie-t-il que vous partez avec un matelas (en + des autres Clin d'oeil) de $ suffisant pour vivre 2 mois là-bas ? (c.a.d. la totalité du budget diminué des réservations déjà payées d' avance ?)
Moi qui vient de perdre mon porte-feuilles (avec tous mes papiers sauf heureusement le passeport , et une modeste trentaine d' euros) , ça m' impressionne si c' est le cas Fou ...
Cordialement
Haut de la page
Suivre cette discussion   Suivre cette discussion Partager Similaires Imprimer Première page Page précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 ... 12 Page suivante Dernière page
Haut de la page
4 907 visiteurs en ligne depuis une heure!
487 000 discussions · 4,8 millions de messages
billets avion Vols Hôtels Voyages
De: Vers:
Date de départ:
  

Date de retour:
  

options
Hôtels aux États-Unis